Archive pour mars 2008

Une histoire indienne : COMPTER SUR SOI

Dimanche 23 mars 2008

resizer.jpeg

« Sur leur chemin, dix pèlerins ont un fleuve à traverser. Ils hésitent, il y a du courant. Finalement ils traversent. Arrivés sur l’autre berge, épuisés, l’un d’eux compte les survivants, il en compte neuf. Mais il n’arrive pas à trouver qui manque. Un autre décide de vérifier, il arrive aussi au nombre de neuf. Chacun leur tour ils comptent, et à chaque fois, chacun arrive au même nombre, neuf : personne ne voit qui manque. Un sage passe par là et les voit dans la confusion. Après qu’ils aient exposé leur problème, le sage les compte. Un, deux, trois… il arrive au nombre de dix. Ils ne comprennent pas. Le sage leur montre qu’aucun d’entre eux, en comptant les rescapés, ne s’était compté. »

Jeu d’écriture : « Pourquoi ? Parce que ! »

Dimanche 23 mars 2008

Avoir un cœur d’enfant, c’est ce que l’on peut souhaiter à chacun, c’est ce qui nous rapproche de notre âme.

dscf049012.jpg

Pour cela, nous allons jouer à un jeu littéraire très simple. Retrouvons-nous à l’âge de neuf ans. Cet âge là, les psychologues l’appellent l’âge du « Pourquoi ». Et bien soit, nous allons nous amuser comme des enfants de neuf ans.

Le jeu est très simple, l’on pose simplement une question enfantine commençant par « pourquoi ».

Exemple :

Pourquoi le soleil brille dans le ciel ?

La question posée, l’on y répond comme un enfant de 7ans ; il répond sur la base de ses rêves. La réponse commence par « Parce que ».

Exemple :

Parce que la pluie est déjà tombée.

Et voilà, l’enfant à neuf ans ne juge pas. Il accueille les réponses qu’on lui donne. C’est un poète, avant l’âge ! Le dialogue devient :

- Pourquoi le soleil brille dans le ciel ?
-
Parce que la pluie est déjà tombée.

Les enfants sont joueurs, ils continuent :

Pourquoi la pluie est déjà tombée ?
Parce que le Dieu du Ciel a nettoyé les nuages.

Pourquoi le Dieu du Ciel a nettoyé les nuages ?
Parce que le vent était mécontent, il a soufflé la poussière.

Pourquoi  le vent était mécontent, il a soufflé la poussière. ?
Parce qu’il a nettoyé la terre de toute sa vieille histoire mais des personnes ne voulaient pas la lâcher.

A vous ! L’hémisphère droit de votre cerveau va se réveiller, vous allez vous amuser à redécouvrir le langage poétique de l’enfance.

- Pourquoi ?
- Parce que…

© Impératif, Ici

Samedi 22 mars 2008

g2.jpg

On reconnait une véritable religion

a son ouverture sur toutes les religions.

Sri Chinmoy

 

Photo © Phoolanjaya

 

Un rituel du bouddhisme japonais

Samedi 22 mars 2008

Image de prévisualisation YouTube

Vous pouvez, ici, découvrir une véritable cérémonie japonaise

Vidéo, de 3’14, filmée par Kedar Misani que nous remercions d’avoir mis ses reportages à disposition de tous. La société qu’il a créée se nomme kedarvideo, vous pouvez visionner un nombre conséquent de ses films, gratuitement, sur You Tube et sur srichinmoy.tv

Vivre sa foi : réflexion terrestre

Samedi 22 mars 2008

Depuis longtemps, les croyants et plus particulièrement les pratiquants de leur foi ont eu des soucis avec les pouvoirs politiques en place, très souvent les amenant à la mort ou à l’enfermement. Pourquoi ? Leur seul soucis est la pratique de leurs rites et être en harmonie avec Dieu.

L’Humour aimant de Nidish : Pas de viande, aujourd’hui !

Vendredi 21 mars 2008

humouraimantvgtarien.gif


Le jour du vendredi saint, deux végétariens catholiques entre eux :

- Je ne savais pas si je devais manger du poisson, aujourd’hui. Qu’est-ce que tu as fait toi ?

– Un jeun ; le problème était trop grand.

Manger sain(t), manger végétarien, témoignage de Nidish

Vendredi 21 mars 2008


rzanimaux068.jpg

www.photo-libre.fr 

Il y a plus de deux mille ans, les esséniens étaient végétariens par respect de la vie animale ; c’est ce qui m’a décidé à le devenir.

Dessins et peinture d’oiseaux

Vendredi 21 mars 2008

ckgarthand.jpg

Souls Birds

Vendredi 21 mars 2008

2.jpeg

Cinq des milliers d’oiseaux que Sri Chinmoy a dessiné.

 

 

Sri Chinmoy dessine des oiseaux au Guatémala

Vendredi 21 mars 2008

3.jpeg

Sri Chinmoy, en décembre 1997, lors d’une visite au Guatemala, sur cette photo à Pana Jachel, a spontanément dessiné un grand nombre d’oiseaux sur des toiles qui lui avaient été aménagées à cet effet. C’est avec une extraordinaire vitesse et précision qu’il a réalisé cette série de « Soul Birds » (Oiseaux de l’âme).

Si le cœur vous en dit, vous pouvez aller voir la vidéo de cet évènement, elle est courte, mais très significative de l’impressionnante productivité et qualité artistique dont disposait cet incroyable être divin, poète, peintre, musicien, écrivain…

1234