• Accueil
  • > * Plaisir
  • > Question – Réponse de Sri Chinmoy : Risque-t-on de retourner à la vie animale dans une prochaine vie ?

Question – Réponse de Sri Chinmoy : Risque-t-on de retourner à la vie animale dans une prochaine vie ?

Question : Une âme s’étant déjà incarnée en un être humain peut-elle revenir sur terre sous une forme animale ?
ckg208n13.jpgSri Chinmoy : Le monde évolue, progresse ; nous avançons vers notre but. A partir du moment où, dans ce processus évolutif, on a pris une vie humaine, on ne retourne plus vers le royaume animal. Cela dit, toute règle admet des exceptions, mais elles sont ici extrêmement rares. Et celui qui veut revenir à la vie animale ne va pas du tout dans le sens du progrès.
Une personne venant tout juste de pénétrer dans la vie humaine, dont c’est la première ou la deuxième incarnation, et dont le penchant pour la vie animale est encore très marqué – ses désirs impurs n’ayant pas été comblés -, pourra, dans certains cas, retourner à la vie animale. Une portion de celle-ci s’est éveillée et à cherché à accéder à la vie humaine. Mais une autre partie de son être n’y étais pas préparée. L’âme, malgré tout, en dépit des imperfections toujours présentes, est entrée dans la vie humaine. Or, comme la partie non illuminée de son être, n’étant pas transformée, est toujours en proie à des tendances et à des désirs animaux irrépressibles, l’âme se voit contrainte de retourner à la vie animale.
Parfois encore, l’insatisfaction et la frustration du vital inférieur provoquent une douleur si intolérable chez l’être humain ordinaire que celui-ci croit trouver au sein du royaume animal l’occasion de jouir librement des plaisirs les plus bas du plan physique grossier. Son âme y pénètre alors pour quelques mois. Non point un an ou deux ; seulement une très brève période. Une fois la jouissance consommée, l’expérience nécessaire accomplie, l’âme s’en retourne dans le monde des hommes.
L’homme a transcendé l’animal, mais pas entièrement. Il y a encore un animal en nous. Nous nous efforçons, par notre prière et notre méditation conscientes, de le transcender complètement. Parmi ceux qui sont réunis ici, je peux vous dire que nul ne deviendra un animal dans une vie future. Nous sommes trop évolués pour cela ! Dès lors qu’apparait l’aspiration, l’âme est bien trop avancée pour retourner au royaume animal. Aucune des âmes présentes ici ce soir ne passera à nouveau par une incarnation animale.

 

© Textes extraits du livre “Mort et réincarnation » de Sri Chinmoy, présenté ci-dessous, mis en vente par les Editions de “La Flûte d’Or”

http://www.laflutedor.com/

Copyright© 1991 Sri Chinmoy Tous droits réservés

Laisser un commentaire