Archive pour mai 2008

Aphorisme – Pensée du jour, de Sri Chinmoy : l’Art de pardonner

Samedi 31 mai 2008

soulbirds120k.jpg

Apprenez l’art de pardonner.
Et commencez
Par l’appliquer à vous-même.
Il vous deviendra facile
De pardonner à autrui.

Copyright © Centre Sri Chinmoy

Manger saint, manger végétarien, dans une bonne conscience

Samedi 31 mai 2008

rzaalim013.jpg

Voici une anecdote élevée témoignage d’une des grandes leçons dont Mâ Ananda Moyî a put nous enrichir, elle  est rapportée dans le merveilleux livre biographique : « L’enseignement de Mâ Ananda Moyî » paru aux Editions Albin Michel :

Mâ Ananda Moyî « … Que vous y croyiez ou non, n’importe quel objet consacré à Dieu vous apporte une bénédiction. C’est pourquoi je conseille toujours d’offrir à Dieu la nourriture que l’on va prendre. Une fois quelqu’un me rétorqua : « Comment peut-on offrir à Dieu de la viande, du poisson, des œufs ? Or c’est cela que je mange. » Ce corps-ci répondit : Alors dites à Dieu dans vos prière : « Seigneur, voyez avec quelle sorte de nourriture vous soutenez mon corps. » La personne en question mit cette suggestion en pratique. Au bout de quelque temps elle revint me voir et me raconta qu’elle était tombée malade et que le médecin lui avait interdit de manger de la viande, du poisson et des œufs. Aussi fut-elle obligée d’y renoncer. Ceci prouve à quel point il est bénéfique de s’en remettre à Dieu. Il fera Lui-même en sorte que vous soyez purifié. »

Dans l’enseignement de Sri Chinmoy, nous mangeons végétarien et pratiquons un petit moment de méditation devant la nourriture dans notre assiette. Vous le savez, les chrétiens prient avant de commencer le repas ; les moines Zen mangent en silence comme dans différents monastères catholiques. Dans les restaurants végétariens des disciples de Sri Chinmoy, les travailleurs méditent avant de commencer leur travail qu’ils soient à la pluche ou à la préparation des repas.

Un ami qui revenait d’un stage sur l’alimentation bio me racontait qu’ils avaient étudié des diapositives de végétaux pris en photo au microscope. La première série de diapos présentait des légumes cultivés avec engrais et pesticides et une seconde série, des diapos de légumes cultivés en agriculture biologique. Les premières photos révélaient que la structure moléculaire des légumes cultivés avec des traitement chimiques était disloquée et l’autre série montrait que les aliments cultivés de manière biologique avaient une structure moléculaire harmonieuse, en forme de cristaux de neige.
L’animateur a continué en montrant l’impact que pouvait avoir notre conscience sur la nourriture que l’on ingurgite ; il a présenté les diapositives de molécules de pain fabriqué par un boulanger en difficulté morale, ce boulanger se séparait de sa compagne : la structure moléculaire était complètement défaite, comme pour les aliments non-bio. Sur les photos suivantes prises quelques mois après alors que le boulanger allait mieux, la structure moléculaire du pain était structurée, comme celle des aliments bio.

Sri Chinmoy dans son livre « Sur les ailes des rêves » paru aux Editions de la Flûte d’or explique : « Quelques fois les mauvais rêves ne viennent que d’une mauvaise nourriture absorbée avant le sommeil. Ce ne sont pas forcément des forces hostiles qui en sont à l’origine. D’autre part, le fait d’avoir des pensées mauvaises en mangeant n’est pas innocent. Durant la nuit, ces pensées peuvent revenir et provoquer de mauvais rêves. » 

Vous pouvez en déduire pourquoi il est recommandé de méditer ou de prier avant de manger et de manger l’esprit en paix.

Photo trouvée sur : www.photo-libre.fr

La vie de Sri Chinmoy 1, en quelques images

Samedi 31 mai 2008

Image de prévisualisation YouTube
Vidéo : 8’47

Sri Chinmoy en quelques images le montrant avec :
Le Président d’Afrique du Sud Nelson Mandela, prix Nobel de la Paix ; le Président Gorbachev, Prix Nobel de la Paix ; Mère Teresa, prix Nobel de la Paix, qui porte le flambeau de la World Harmony Run ; le Dalai Lama, Desmond Tutu archevêque anglican sud-africain noir, Prix Nobel de la paix ; le boxeur Mohamed Ali ; Sudhahota Carl Lewis, 9 fois médailles d’or aux jeux Olympiques ; le virtuose de sitar Ravi Shankar à qui il remet le Prix U Thant ; le Cardinal Basil Hume, prélat britanique, cardinal de l’Eglise catholique romaine et archevêque de Westminster, à Londres, Président de la conférence épiscopale d’Angleterre et du Pays de galles ; Kofi Annan, Secrétaire-Général des Nations Unies ; la Princesse Diana ; le Pape Paul VI qui aura dit lors de la première des trois audiences qu’il a eut avec Sri Chinmoy en 1972 : « Cette rencontre est des plus essentielles. La vie hindoue et la vie chrétienne vont ensemble. Votre message et le mien sont les mêmes. Lorsque nous aurons tous les deux quitté ce monde, nous nous retrouverons. »

Sur cette vidéo l’on voit aussi une brève présentation de Sri Chinmoy : soulevant une pyramide de personne représentant plus de 1441 Kg ; soulevant Sudhahota Carl Lewis assis sur un éléphant ; lors de 600 concerts donnés dans les sites les plus prestigieux au monde ; peignant plus de 200 000 peintures et oiseaux.

Devinette : Qui, quoi, qu’est-ce ?

Samedi 31 mai 2008


A cette petite devinette, je ne réponds uniquement que

par OUI, ou par NON !

A vous de jouer : Alors, Qui ? Quoi ? Qu’est-ce ?

 

anuraktaquiquoiquestce.jpg

 

Question – Réponse apportée par Sri Chinmoy : trouver la signification de nos rêves ?

Samedi 31 mai 2008

Question : Quelle est la meilleur façon de trouver la signification de nos rêves ?
ckg208n14.jpgSri Chinmoy : Il est très difficile de donner la signification exacte des rêves. Tout comme il y a sept mondes supérieurs et sept mondes inférieurs, il y a aussi de nombreux mondes oniriques. Un rêve fait dans un certain plan aura une certaine signification qui sera tout à fait différente s’il est fait dans un autre plan. Chaque plan doit être connu et compris correctement. Chaque plan offre la vérité d’une façon particulière.
De très nombreux livres ont été écrits sur les rêves : chacun les explique à sa propre manière, chacun donne une interprétation différente d’un même évènement. En réalité, il ne peut y avoir d’explication standard, car tout dépend du plan duquel vient le rêve.
Si vous n’avez pas de maître spirituel, il vous faut plonger profondément en vous-même afin de connaitre la signification réelle du rêve. Essayez de ressentir votre propre existence à l’intérieur du rêve, de sentir que vous êtes vraiment dans ce rêve. Ceux qui méditent chaque jour ne trouveront pas cela difficile, car la conscience se développe par la méditation régulière. Si aucune signification ne vous parvient, ni de l’intérieur, ni d’un maître spirituel, le mieux est de continuer d’aspirer. Le jour viendra où soit vous trouverez un enseignant, soit votre être intérieur vous indiquera le sens de vos rêves.
Le fait de connaitre la véritable signification d’un rêve vous inspirera naturellement pour aller de l’avant dans votre voyage spirituel. Si vous faites un rêve merveilleux et que quelqu’un vous l’explique de façon appropriée, vous en tirerez une plus grande inspiration à aller profondément en vous-même. Parfois, il se peut qu’en rêvant vous ayez une expérience effrayante, et que vous croyiez que cela signifie que des malheurs vont s’abattre sur vous. Cela n’est pas forcément vrai. Peut être le rêve n’indique-t-il que la mort de votre vie sensuelle ou émotionnelle. C’est pourquoi il est bon d’avoir un maître spirituel pour vous situer par rapport à cela. Alors vous aurez la vraie signification de vos rêves, et s’ils sont bons et inspirants, vous en obtiendrez la force d’un éléphant pour progresser, car vous sentirez que votre progrès a été ordonné de l’intérieur. Vous ne pouvez trouver de profit que dans une explication adéquate de vos rêves.

 

© Textes extraits du livre “Sur les Ailes des Rêves » de Sri Chinmoy, édité par les Editions “La Flûte d’Or”
Copyright © 1999 Sri Chinmoy Tous droits réservés
http://www.laflutedor.com/

Aphorisme – Pensée du jour, de Sri Chinmoy

Vendredi 30 mai 2008


birds6a2.jpg

 

Le pouvoir d’un rêve peut incontestablement
rendre un homme heureux.
Mais seul le pouvoir de la réalité
peut lui donner une perfection sans réserve.

 

 

© Textes extraits du livre “Sur les Ailes des Rêves” de Sri Chinmoy, édité par les Editions “La Flûte d’Or”
Copyright © 1999 Sri Chinmoy Tous droits réservés

http://www.laflutedor.com/

Bhagaban, le nom de Dieu en bengali, chant de Sri Chinmoy, interpété par le groupe féminin tchécoslovaque Agnikana’s Group

Vendredi 30 mai 2008

Image de prévisualisation YouTube

Question, Réponse de Sri Chinmoy : Rêve prophétique et grâce de Dieu

Vendredi 30 mai 2008


Question : Que faire en cas de rêve effrayant ?

ckg208n13.jpgSri Chinmoy : N’accordez pas une importance injustifiée à un rêve effrayant. Il se peut que vous rêviez qu’un évènement néfaste va survenir dans votre vie. Mais le fait même d’être effrayé ou perturbé par ce rêve est déjà mauvais en soi. Supposons que vous rêviez qu’un ami ou un parent va trépasser demain. Votre rêve peut être absolument correct, et cette personne mourra effectivement demain. Cependant, si vous êtes effrayés dès maintenant, alors elle est déjà morte pour vous aujourd’hui. Si vous vous soumettez à votre rêve, vous souffrirez inutilement avant l’heure. De plus, votre peur entrera dans la future victime et lui sera un fardeau supplémentaire. A l’inverse, si vous n’avez pas peur, il vous est possible, par la prière et la méditation, de lutter contre l’évènement défavorable avant son éventuelle survenue. Plutôt que d’avoir peur, essayez donc d’offrir vos prières à Dieu. Peut-être pensez-vous que la prière est une affaire de femmes et de personnes délicates, mais non ! La prière est votre grande force. La force de Dieu est Sa Compassion, et la force de l’homme est sa prière. Et si vous êtes capable de méditer, ce sera une force encore plus grande. Si vous priez et méditez sincèrement et que la grâce de Dieu descend, je vous assure que vous pourrez retarder la réalisation de n’importe quel rêve prophétique. Il est arrivé de nombreuses fois que des chercheurs spirituels aient rêvé la mort imminente d’un de leur proche, et qu’ayant immédiatement commencé à méditer et prier Dieu, la grâce soit descendue. Dieu ne supprime pas toujours la possibilité, mais Il peut retarder l’événement. Pourquoi Dieu aide-t-il l’aspirant dans de tels cas ? Il le fait car Il n’est pas lié par la loi cosmique. Etant le créateur de cette loi, Il peut l’enfreindre à tout instant. S’Il ne le pouvait, Il ne serait pas tout-puissant. Votre prière fervente peut pousser Dieu à transgresser cette loi. Dieu dit : « Cela doit être ». Il l’a décrété. Mais lorsque la prière humaine entre dans Son Cœur, Il peut abolir Ses propres décrets.

© Textes extraits du livre “Sur les Ailes des Rêves » de Sri Chinmoy, édité par les Editions “La Flûte d’Or”
Copyright © 1999 Sri Chinmoy Tous droits réservés

http://www.laflutedor.com/

Ravi Shankar et Sri Chinmoy

Vendredi 30 mai 2008

Image de prévisualisation YouTube
Un exploit de virtuosité du maître incontesté du sitar : Ravi Shankar
Vidéo : 4’46

Deux semaines plus tard, Ravi Shankar et sa famille se rendirent à New York où le Maestro et sa fille donnèrent un concert privé pour Sri Chinmoy et ses étudiants. Il eut lieu sous une grande tente dressée dehors. Une tempête et des pluies torrentielles qui s’abattirent pendant toute la soirée inspirèrent Ravi Shankar par la grandeur et la puissance de la nature. Il joua avec une telle célérité et un tel brio qu’il étonna même les membres de sa famille. Plus tard, Sri Chinmoy commenta : « Au lieu de l’appeler pluie torrentielle, appelons cela les larmes de Mère-Terre suppliant Père-Ciel de descendre. Ravi Shankar représente le Ciel, et Mère-Terre a pleuré et pleuré pour que le Ciel descende. Pour moi, cette expérience restera inoubliable, absolument inoubliable. Elle restera à jamais dans ma mémoire. La performance de Ravi Shankar était absolument unique. Il a joué et joué de tout son cœur. A l’âge de 82 ans, il a joué comme un jeune homme. Ce soir, nous avons vu et ressenti quelque chose de tout à fait extraordinaire. Ravi Shankar était au septième ciel de l’extase. Nous sommes tous transformés. »
Sri Chinmoy et Ravi Shankar sont depuis devenus les amis les plus intimes, aussi bien sur le plan intérieur que sur le plan extérieur. Tous deux ont répandu à leur propre manière le message spirituel le plus élevé de l’âme aux quatre coins du monde. Ils sont tous deux des ponts sublimes entre l’Orient et l’Occident.

Copyright© 2006 Sri Chinmoy Extrait et adapté pour ce blog du livre « Sri Chinmoy : Une vie de Lumière » Une biographie autorisée par Sri Chinmoy. (épuisé) Paru aux Editions « La Flûte d’Or

http://www.laflutedor.com/

Ecouter aussi la fille de Ravi, Anouska Shankar
http://nidish.unblog.fr/tag/musicienne-anoushka-shankar/

Une vie de beauté, textes de Sri Chinmoy

Vendredi 30 mai 2008

pavitrata0347img.jpg
Une vie de beauté est une vie de paix.

La paix n’est pas simplement l’absence de querelles et de disputes ; elle est la manifestation d’une unité inséparable avec tous les êtres. Il ne s’agit pas là de l’unité du fini avec le fini, mais du fini avec l’Infini. Lorsque le fini s’identifie à l’Infini, la beauté de la terre rejoint la beauté des Cieux. La beauté de la terre est une imploration fervente ; la beauté des Cieux est un sourire fervent. Et lorsque la beauté de la terre et la beauté des Cieux se rencontrent, on voit poindre la perfection de la beauté.

Lorsque mon cœur de paix
Rêve,
Ma vie de béatitude
Chante.

 

© Textes extraits du livre “Le Voyage de l’Âme » de Sri Chinmoy, édité par les Editions “La Flûte d’Or”

http://www.laflutedor.com/

Copyright © 1998 Sri Chinmoy Tous droits réservés
© Photo Pavitrata 347 centre sri Chinmoy

12345...9