Mère teresa de Calcuta : Un grand film, commentaire de Nidish.

mreteresadecalcuta.jpg

Une Action humanitaire élevée

Un film tourné en Inde, d’une grande beauté et d’une grande profondeur. L’action débute à Calcutta, en 1946, dans la communauté de sœurs où Mère Teresa a passé vingt ans en tant que religieuse. A l’époque où Gandhi était aussi en action. Beaucoup de scènes de rue, là où Mère Teresa à œuvré : « Auprès des plus pauvres parmi les pauvres ». L’intérêt du film est avant tout de découvrir le parcours de sainteté de la religieuse : intègre, sincère, volontaire, convaincue, reliée. Elle rencontrera de multiples difficultés, avec les pouvoirs publics, avec l’administration religieuse, avec le départ de proches, la maladie, la vieillesse, les agressions… sa foi, sa confiance en l’action divine, sa clarté d’esprit la conduiront toute sa vie ; il est heureux que l’Action Suprême de Dieu dans la vie de tous les jours soit si bien montrée dans ce film et aussi le lien qu’a établi la sainte femme avec le Seigneur Jésus Christ : relation d’Amour, de Dévotion, de Soumission : « Je ne suis qu’un crayon entre les mains de Dieu. Mais c’est Lui qui écrit ». Le message est clair, limpide, mais aussi léger et bienveillant. Ceux qui aspirent à faire du service auprès des autres, du service humanitaire, avoir une vie de consécration, trouveront en ce film une source certaine et sûre d’inspiration. « N’oubliez jamais la joie dans vos cœurs et dans vos yeux. Où que se trouve un vrai chrétien, il apporte la joie. » Le film montre bien aussi comment, de toute seule, le message dont Mère Teresa est porteuse s’est multiplié dans le monde avec les missions dont elle est à l’origine : « La mission des frères et sœurs de la charité ». Cependant Mère Teresa sera un véritable témoignage de l’humilité et de l’action consacrée : « Je ne tire aucun crédit de mon travail, tout ce que je fais est Sa Volonté. » Les citations de Mère Teresa sont nombreuses et ressourçantes : « Pour moi, il n’y a pas de différence : Un chrétien doit être un bon chrétien, un musulman doit être un bon musulman, un hindou doit être un bon hindou. »

L’actrice principale, Olivia Hussey est convaincante ; dans les figurants il y a parfois de petites erreurs, mais on peut le comprendre les figurants et passants sont nombreux, certaines scènes sont tournées dans la rue. Le film est très vivant. Le scénario est bien construit, les prises de vue, parfois à risque, sont plaisantes et réussies. Le film peut être vu par tous.

Mère Teresa est décédée à l’âge de 87 ans, en 1997. Elle a été béatifiée le 19 octobre 2003. Le film se termine de manière magistrale sur des images récapitulatives des magnifiques actions de Mère Teresa, colorées de cette magnifique citation de la religieuse : « Là où règne le désespoir, j’apporte l’espoir. Là où règne la tristesse, j’apporte la joie. Permet-moi de consoler plutôt que d’être consolée, de comprendre plutôt que d’être comprise, d’aimer, plutôt que d’être aimée. Car, donner c’est recevoir, c’est en pardonnant que nous sommes pardonnés, c’est en mourant que nous naissons à la vie éternelle. »

Un film à recommander.
La version dont je dispose est en anglais, sous titrée en français.

Une réponse à “Mère teresa de Calcuta : Un grand film, commentaire de Nidish.”

  1. lunebleue dit :

    Dans un monde où l’égoïsme et la cupidité règnent
    il est bon de mettre en avant les belles Ames !

    Cordialement
    Lunebleue

Laisser un commentaire