Ashrita Furman recordman du monde

images16.jpegimages15.jpegimages12.jpegimages11.jpegimages10.jpegimages8.jpegimages6.jpeg

En avril dernier, Ashrita Furman est devenu le premier individu à détenir 100 records du monde en même temps dans le livre Guinness des records. A new York, dans le City Hall Park, avec des amis il a lu un poème de Sri Chinmoy “Précious” en… 111 langues : « C’était marrant d’apprendre des choses sur toutes ces langues, certaines je n’en n’avais jamais entendu parlé » :

Precious beyond measure is God’s Will,
None can undo its Power.
Precious beyond measure are man’s tears.
They alone can hug God’s Hour.

Precious beyond measure is man’s love,
Unveiling his golden face.
Precious beyond measure is God’s Gift:
His all-fulfilling Grace.
Texte original  de Sri Chinmoy

Les records  d’Ashrita dans le Guinness sont en grande majorité des exploits sportifs ou la capacité musculaire, de concentration, d’équilibre sont en jeux, mais aussi l’esprit d’équipe, car ses amis le soutiennent de par le monde ; Ashrita a traversé le monde et a immortalisé ses records les plus insolites dans les pays les plus inattendus. Bien sûr ses records sont en apparence aussi inutile que le saut en hauteur ou que le lancer de javelot, mais sur le plan physique et spirituel, ce n’est pas aussi neutre que cela. Déjà, précisons que Ashrita pratique la méditation dans la voie de Sri Chinmoy depuis plusieurs dizaines d’années, une trentaine, je ne sais pas exactement. Il était en quelque sorte le secrétaire de Sri Chinmoy. Cela peut expliquer ce goût du dépassement.

images19.jpegimages22.jpegimages17.jpegimages21.jpeg

Il dit que son déclic a eu lieu en 1978, aux 24 heures à vélo de New York. A peine entrainé, il terminait à la 3ème place avec 652 Km au compteur : “C’était un des moments les plus intenses de ma vie ; quand je suis descendu de mon vélo, j’ai réalisé que ce n’était pas mon corps qui avait roulé à 24 miles (38,61 Km) à l’heure, mais mon esprit.”
Ce mois-ci, Ashrita fête son 55 ème anniversaire ; il continue sur sa lancée d’exploits, qui sont, comme notre Maître Sri Chinmoy en a été le plus éloquent exemple, un moyen, outre de s’entretenir, d’être un exemple pour le monde qui peut découvrir, à travers ces impressionnants témoignages, le pouvoir du spirituel sur la matière. Sri Chinmoy, le monde l’a appris, a soulevé trois tonnes d’haltères d’un bras le 4 aout 1988. Et plusieurs fois il a soulevé des avions de tourisme, des yatch, des éléphants avec une personne assise dessus (Beal Pearls, Karl Lewis…)… ; j’en ai été témoin plusieurs fois.
Ashrita a déjà détenu 236 records répertoriés dans le livre Guinness, ceux-là, cependant, comme tout record sont battus au bout d’un certain temps. C’est pourquoi détenir cent records en même temps est un exploit considérable : « Quand j’étais enfant, j’étais fasciné par le livre Guinness mais je n’étais pas du tout athlétique et je n’imaginais pas que j’arriverai à entrer dedans.” ; l’on peut affirmer que c’est la méditation qui a éveillé ses capacités. Benoît Dardenne ,du site journalistique Buzz24.be, le défini en le citant comme un : « Grand passionné de méditation orientale, Ashrita souhaite que ses records « inspirent les autres à se connecter avec leur propre force intérieure ». « Tout un programme » rajoute le journaliste.

http://www.dailymotion.com/video/x8lfk4
Durée : 1’15

“Pour exemple, le souriant New Yorkais de 54 ans, qui a au compteur plus de 350 records du monde peut se targuer d’être l’homme qui a couru un mile (1,609 kilomètres) avec des palmes aux pieds… Il est l’homme qui a fait un mile le plus vite avec un hula hoop autour de la taille, celui qui a sauté à la corde le plus de fois en une minute debout sur un bâton sauteur, il est aussi celui qui a tenu en équilibre sur son menton le plus grand drapeau… Fier comme un pape, musclé au possible par ces années de durs efforts, on l’aperçoit en train de battre le record de l’homme qui a coupé le plus de pommes avec un sabre de samouraï, à savoir 26 pommes. Il a aussi et surtout envoyé le plus de raisins dans sa bouche en 1 minute. Il a couru le plus vite sur un mile avec une queue de billard à l’envers dans la paume de sa main. Plus dangereux, mais encore plus inutile, Ashrita Furman détient le record du monde de la plus longue balade avec un tigre en laisse et sans muselière…” s’étonne Nicolas Derrstroff dans le site journalistique zigonet.com.

Laisser un commentaire