QUI EST L’ETRANGER ? Un texte de Nidish


sunabincentresrichinmoyfleursibrie3.jpg

 

Un cœur qui bât, une âme sans odeur, un sang de la même couleur, dix doigts courts ou longs qui ne font pas la différence, deux jambes et deux bras qui marchent et travaillent, une tête sur deux épaules larges ou fragiles, deux yeux et un sourire qui réjouissent de leur profondeur et qui aiment sans demander de retour, qui pleurent et qui  s’étonnent ; est-il blanc, jaune, rouge ou noir celui dont on parle ? Ou encore bleu de peur ou vert de colère de ne pas savoir de qui l’on parle ? Tu n’es étranger que parce que je suis étranger à moi. Je t’aime parce que je me connais et m’accepte. J’ai peur de moi et j’ai peur de toi. Mais me voilà réconcilié et je ne vois plus de différence entre toi et moi ; d’ailleurs y en a-t-il eu une seule fois, un seul infime instant ? Non ! Pur chimère de celui qui est perdu de l’Amour, pardonne moi pour lui car j’ai peut être été lui, une fois ou l’autre, mais ce temps est lointain et le passé est poussière. Poussière d’Or pour celui qui ne retient que les bonnes nouvelles. Alors, pardonne moi de ne pas avoir à ce jour réalisé la Lumière de mon cœur qui fait que je suis obligé de te dire toutes ces choses et demander pardon au nom de tous. Un jour je serais, tout comme toi et tout un chacun, cette Lumière claire et resplendissante et nous n’aurons plus besoin d’évoquer ce qui sera alors, révolu. Patience, nous faisons chemin.


© Photo Sunabin – Centre Sri Chinmoy Sibérie

Si vous souhaitez utiliser les textes de Nidish de ce blog :
- Paternité : Vous devez citer le nom de l’auteur : “Nidish” et son blog : http://nidish.unblog.fr , mais pas d’une manière qui suggérait qu’il vous soutienne ou approuve votre utilisation de l’œuvre.

- © Pas d’utilisation Commerciale : Vous n’avez pas le droit d’utiliser ces textes et photos à des fins commerciales.

 

Laisser un commentaire