• Accueil
  • > Archives pour septembre 2009

Archive pour septembre 2009

7 Citations de Sri Chinmoy : Si vous êtes sincère

Vendredi 25 septembre 2009

img4606.jpg
Sri Chinmoy

Si vous êtes réellement, sincèrement et de tout votre cœur en quête de la Vérité, je n’ai qu’un conseil à vous donner  : plongez au plus profond de vous-mêmes et essayer de découvrir votre propre divinité.

o o o

La méditation est indispensable pour ceux qui cherchent à mener une vie meilleure et plus comblante. Si vous vous sentez satisfait de ce que vous avez et de ce que vous êtes, il n’est pas du tout nécessaire que vous entriez dans le domaine de la méditation. Mais si vous sentez à l’intérieur de votre cœur un désert aride, je vous dirai que la méditation est la solution. La méditation vous apportera la joie intérieure et la paix de l’esprit.

o o o

Si vous voulez simplifier votre vie, la méditation est la réponse. Si vous voulez combler votre vie, la méditation est la réponse. Si vous voulez posséder la joie et l’offrir au monde entier, la méditation est la réponse.

o o o

Lorsque nous prions et méditons, nous entrons dans la racine de l’arbre de vie.
La racine de l’arbre de vie est Dieu, et ses branches sont tous les êtres humains.
Si l’on n’arrose pas la racine, comment nourrira-t-on les branches et les feuilles ?

o o o

 

Lorsque je prie et je médite je sens que je rayonne quelque chose que je viens de recevoir de Dieu : la paix, la lumière, la béatitude. C’est cela même dont mes collègues, mes amis, mes parents, mes proches ont désespérément besoin. Je médite dans un coin de la pièce, mais pendant ce temps-là j’offre intérieurement ce que je reçois d’en-haut. Si cela n’est pas une forme de service, alors qu’appelle-ton service ?

o o o

C’est une fausse croyance qui veut que la vie spirituelle soit une vie d’austérité et un lit d’épines. En aucun cas ! Nous émanons de la Béatitude, et c’est vers la Béatitude que nous nous en retournons, avec toute la joie spontanée de la vie.

o o o

Mon nom est bonheur, car au désir de paraitre bon a succédé en moi le désir de l’être.

o o o


© Textes et photo Centre Sri Chinmoy

Question – Réponse de Sri Chinmoy : La musique affecte-t-elle notre conscience ?

Vendredi 25 septembre 2009


Question :
En quoi la musique affecte-t-elle notre conscience ?
ckg208n16.jpgSri Chinmoy : On pourrait comparer notre conscience à un livre. Ecouter une musique de caractère divin nous permet d’écrire dans notre livre quelque chose de hautement significatif ? Mais si la musique que nous écoutons est non-divine, ce que nous écrirons le sera tout autant. La qualité de notre livre en souffrira. Tandis que si nos écrits sont divins, le livre sera d’une grande qualité.
Lorsqu’on écoute de la musique non-divine, c’est comme si, ayant devant soi une feuille de papier, on y faisait une tache d’encre qui gâche irrémédiablement sa blancheur. La bonne musique, en revanche, nous permet d’écrire quelque chose de divin et d’immortel sur notre feuille de papier.
L’eau est le symbole de la conscience. Tout comme l’eau, la conscience est neutre de nature. Ce qui importe, c’est ce que l’on met dans l’eau. S’il s’agit d’une substance inoffensive, douce, divine, on en ressentira une grande joie. Mais si l’on y verse une substance non divine, quelque poison destructeur, et qu’on la boit, on pourra en mourir.
A nous de décider ce que nous allons mettre dans notre eau avant de la boire.


© Sri Chinmoy – Centre Sri Chinmoy

5 nouveaux Ambassadeurs de bonne volonté au « Food and Agriculture Organization » de l’ONU

Mercredi 23 septembre 2009


On peut être végétarien, sportif de très haut niveau, pratiquer la méditation dans la voie  spirituelle de Sri Chinmoy et être un fervent acteur de l’aide humanitaire ; c’est le cas de notre ami
Sudhahota Carl Lewis ; nous vous présentons ici la reconnaissance qu’a accordé la FAO à cinq personnalités mondiales :

image.jpg

Cinq personnalités, dont l’athlète américain Carl Lewis, le couturier français Pierre Cardin et la chanteuse indonésienne Anggun, ont accepté de se joindre aux Ambassadeurs de bonne volonté de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), a annoncé jeudi dernier la FAO.

Le coureur américain Carl Lewis, qui a gagné neuf médailles d’or olympiques, a également été nommé « sportif du siècle » par le Comité olympique international. En tant qu’Ambassadeur, il aidera la FAO à sensibiliser le public au problème de la faim dans le monde.

« Atteindre la sécurité alimentaire en temps de crises » est le thème de la JMA cette année. La FAO veut ainsi attirer l’attention du public sur les conditions critiques de 1,02 milliard de sous-alimentés et sur la nécessité de porter secours à ceux qui ont faim en ces temps de crise économique. »

Deux actions de la FAO, pour illustrer :


- Au Zimbabwe
:

faozimbabwe.jpg
Un fermier cultive son champ au Zimbabwe.

14 septembre 2009 – Dans le cadre de ses efforts menés conjointement avec l’Union européenne et visant à combattre la faim, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture a livré 26.000 tonnes de semences et d’engrais qui seront distribués à 176.000 petits paysans vulnérables du Zimbabwe, soit 10 à 15% des agriculteurs de subsistance du pays. 

Chaque agriculteur recevra suffisamment de graines de maïs ou de sorgho et d’engrais pour semer une parcelle d’un demi-hectare.  Au cours des prochaines semaines, les intrants seront chargés sur des camions et expédiés dans 21 districts du pays. La FAO a chargé 13 ONG d’effectuer les distributions.

- Au Laos :

Une mer de rats
Depuis avril 2008, des villages dans sept provinces des hautes terres du nord de la République démocratique populaire du Lao ont connu les pires invasions de rongeurs depuis plus de 20 ans. Dépeints comme une «mer de rats», ces rongeurs ont été à l’origine de dégâts majeurs sur les productions agricoles destinées aux villages (surtout le riz, mais aussi quelques cultures commerciales), détruisant tout produit comestible sur leur passage, les récoltes, les vêtements, allant même jusqu’aux poussins et canetons.
unfaolao.jpg
La République démocratique populaire du Lao est à l’origine d’une stratégie de lutte biologique à long terme pour aider 48 000 personnes touchées par la situation en développant la population locale de chouettes effraies, un prédateur naturel des rats. «Il s’agit d’une stratégie en trois volets», précise Serge Verniau, le Représentant de la FAO en RDP lao. Le troisième volet étant d’augmenter « de manière significative la population locale de chouettes effraies afin de lutter de manière naturelle et effective contre les populations de rongeurs »
« L’élément crucial de cette stratégie est de s’engager auprès des communautés locales à mener des discussions autour des avantages qu’ils peuvent tirer de la chouette effraie, de la lutte écologique contre les rongeurs et de la protection des cultures. Le principal défi est de savoir comment venir à bout de la superstition locale. » Explique-t-il.
Le représentant de la FAO au Laos pense que le financement du projet de 1,5 million de dollars aura pour effet que plus de 7 680 ménages appliqueront les nouvelles pratiques de lutte contre les rongeurs, réduisant de ce fait l’insécurité alimentaire et améliorant significativement les moyens de subsistance.
Le projet aura aussi pour effet d’améliorer les connaissances relatives au rapport entre les invasions de rongeurs et la floraison du bambou.
Cela permettra aux communautés d’anticiper et de se préparer aux invasions imminentes de rongeurs, fournissant aux agriculteurs les moyens de mettre en œuvre les contre-mesures afin de protéger leurs cultures.

 

Extrait de deux articles parus sur le site du Centre d’actualités de l’ONU :
http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=20050&Cr=Zimbabwe&Cr1=agriculture

http://www.fao.org/news/story/fr/item/29491/icode/
© Photo Sudhahota Carl Lewis – Centre Sri Chinmoy
© Photos ONU

Humour Aimant : 10 blagues de Nidish, pour sourire

Mardi 22 septembre 2009

nidishelephantbleu2.jpg


30) Appel d’offre

En entendant cette annonce à la radio : “Cherche escargot de course…”
Madame Delvalle, branchée automobile, pense : “C’est sûr, comparé à un caillou, un escargot est une Ferrari ! »

o o o

40) Singe environnemental
Un singe s’est pris la main dans une bouteille en voulant attraper à l’intérieur, une pomme. Il s’exclame : “Ils sont bêtes ces humains ! Ils ont mis un emballage autour de la pomme ! Me voilà bien !”

o o o

43) Un peu, beaucoup, énormément, à la folie
Un adolescent enlève les pétales d’une pâquerette, un à un, en répétant : “Je t’aime un peu, pas du tout, je t’aime un peu, pas du tout…” Un ami lui demande :
- Tu en veux à quelqu’un ?
- Non, au contraire ! Je commence par les pires sentiments et ensuite, avec les derniers pétales je termine par : “Je t’aime, énormément, à la folie ; je t’aime, énormément, à la folie…”. Je ne prends pas de risque avec l’amour que je porte à ma planète !

o o o

51) Pour rire
Et si, pour rire, l’on supprimait toutes les frontières !

o o o

59) Continue, oh non arrête arrête… encore un peu
C’est ma plus courte blague : « Giligiligiligiligili ! »
- (Une voix off) Arrête, arrête, ça chatouille !

o o o

62) A suivre
Un garçon de sept ans voit un ballon de baudruche s’envoler, il demande à sa maman :
- Ô, il est à qui le ballon ?
- A personne.
- Il va où ?
- Il monte au ciel.
- Il appartient au ciel alors ?
- Oui, si l’on veut.
- Comme papi et mamie ?
- … Oui, oui !
- Comme toi et moi ? ? ?

o o o

71) Newton
C’est Newton, juste avant que la pomme ne lui tombe sur la tête, il se demandait : “Qu’est-ce que je vais manger ?” Dieu, à son écoute, lui envoya le fruit. Vous connaissez la suite : il mangea la pomme et définit la loi de la gravité.

o o o

77) Le ciel est avec moi
Un dandy se regarde dans un miroir et voit le ciel bleu derrière lui ; il se dit : “Ah, le ciel est fier de moi aujourd’hui ! »

o o o

 80) Autorisation
C’est un moine qui va à Riboulet sur les eaux, en car. Il a un changement à Seillantoutcourt. Le moine descend pour prendre sa correspondance mais s’éloigne vers la ville à pied ; il revient quelques minutes plus tard, avec un sandwich.
A sa monté dans le car il montre son précédent billet, le chauffeur lui demande :
“D’où venez-vous ?
- De Montpellier !
- Le chauffeur le regarde étonné.
- Je suis allé m’acheter de quoi déjeuner entre temps.
- Vous avez eu de la chance, j’aurais très bien pu partir ! Il y a eu quelques passagers avant vous, sinon, je serais déjà parti.
Montrant le Ciel du doigt, le moine lui répond :
- C’est Lui qui fait tout ; je Lui avais demandé l’autorisation de m’éloigner !”

o o o 

© Humour Aimant – Blagues de Nidish

© L’Elephant bleu, un conte de Nidish

Si vous souhaitez utiliser les textes et photos de Nidish de ce blog :
- Paternité : Vous devez citer le nom de l’auteur : “Nidish” et son blog : http://nidish.unblog.fr , mais pas d’une manière qui suggérait qu’il vous soutienne ou approuve votre utilisation de l’œuvre.

- © Pas d’utilisation Commerciale : Vous n’avez pas le droit d’utiliser ces textes et photos à des fins commerciales.

 

Question – Réponse de Sri Chinmoy : Un monde idéal

Mardi 22 septembre 2009

Question : Quel est votre message le plus urgent pour l’homme d’aujourd’hui ; pour l’Occident conditionné par sa philosophie matérialiste et pour l’Orient qui, dans bien des cas, en est encore à lutter pour acquérir les nécessités de base ?

ckg208n15.jpgSri Chinmoy : En ce qui concerne l’Occident, mon message le plus pressant est le suivant : ne cherchez pas à posséder le monde. Si vous voulez posséder le monde, vous vous apercevrez à votre grande stupéfaction que le monde vous a déjà possédé et a fait de vous son esclave. M’adressant à l’Orient, je dirais qu’une vie d’austérité ou de rejet ne fera pas avancer plus vite votre cheminement spirituel. La possession n’est pas la solution ; l’ascétisme non plus. La solution est la modération. Une joyeuse acceptation de la vie – en vue de transformer le visage et le sort du monde, voilà la seule solution.

 

Question : Quel est votre message le plus urgent pour l’homme d’aujourd’hui ?

 

ckg208n15.jpgSri Chinmoy : Aux pays prospères et développés d’exercer leur générosité et de prouver leur authentique sollicitude envers leurs compagnons citoyens du monde, non pas par charité, mais par un sentiment sincère d’unité. Munis de l’assistance matérielle aimante des pays riches, les pays sous-développés et malchanceux devront alors porter toute leur attention à l’éducation et à l’autodiscipline, et tendre tous leurs efforts vers l’accession à un meilleur niveau de vie, au lieu de se résigner face aux déplorables circonstances qui les ont affaiblis.

Ce qu’il nous faut est une vie d’équilibre ; il ne s’agit pas de se vautrer dans l’opulence, ni de mener une vie d’ascète, mais bien plutôt d’embrasser une vie de simplicité et un cœur de pureté. Voilà, certes, le seul moyen pour notre monde d’être suprêmement heureux et divinement parfait.

 

© Sri Chinmoy – Centre Sri Chinmoy

Aujourd’hui, 21 septembre 2009 : Journée Internationale pour la Paix, à l’initiative de l’Organisation des Nations Unies (ONU)

Lundi 21 septembre 2009

unlogobluesmlfr40fb572.jpg

090918unhomephoto250x168.jpg

clich20090919235152.jpg

« S’il n’y a pas de paix dans le monde d’aujourd’hui,
C’est qu’il n’y a pas de paix dans l’esprit des hommes »
U Thant
22 janvier 1909 – 25 décembre 1974

3ème Secrétaire Général des Nations Unies

1961-1971

Sri Chinmoy : La Paix intérieure et la Paix extérieure

Lundi 21 septembre 2009

ckgarthand.jpg

Il est rien d’aussi essentiel que la quête de la paix dans le monde extérieur. Sans la paix, non seulement le monde est d’un e méchanceté effarante, mais il est aussi d’une faiblesse désespérante. La paix est en soi une force. Celui qui possède la paix intérieure peut entrer dans le monde extérieur avec joie et bonheur. Celui qui a si peu que ce soit l’esprit en paix est à même de contrôler le monde extérieur. Où qu’il aille, il crée la paix. Tandis que celui qui n’a pas de paix intérieur à offrir ne dégage qu’agitation et agressivité.

ckgarthand.jpg

 

Le monde est une réalité immense, mais chaque être en est une représentation. Vous et moi créons le monde par les vibrations que nous lui offrons. La pièce où nous nous trouvons, si petite soit-elle, est un monde miniature. Si nous pouvons invoquer la paix et l’offrir à autrui, nous verrons comment, se communiquant d’une personne à une autre, elle finira par s’étendre au monde entier.

ckgarthand.jpg

 

Ce monde qui est nôtre possède tout, sauf une chose : la paix. Chacun la recherche, chacun en a besoin, l’enfant comme l’octogénaire. Seulement, la conception de la paix n’est pas toujours la même. Elle diffère, hélas, selon les individus. Le général Eisenhower parlait de la paix en ces thermes : « Nous aurons la paix, dussions-nous nous battre pour l’obtenir. » L’indomptable Napoléon s’écriait : « Nous voilà dans de beau draps : la paix est déclarée ! » Le fils de Dieu, quant à lui, nous enseigna ceci : « Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu. » Et quelqu’un a dit, fort justement : « Plus nous nous efforçons d’établir la paix sur la terre, plus la colombe de la paix semble être un oiseau de paradis. »

ckgarthand.jpg

 

Chacun a sa propre définition de la paix. Pour un enfant, la paix consiste à courir dehors ; sa paix est dans le plaisir que cela lui procure. L’adulte trouve sa paix ailleurs : il lui suffit de s’imaginer qu’il est capable de dominer le monde. Quand au vieillard parvenu au soir de sa vie, l se dit qu’il trouvera la paix si le monde reconnait ses mérites ou si la mère Terre lui offre sa gratitude. Il lui semble qu’il a beaucoup fait pour l’humanité et pour la Mère Terre, et il s’attend donc à recevoir quelque chose en retour. Il ne connaitra la paix que si son attente est exaucée.

ckgarthand.jpg

 

Mais la paix ne saurait échoir à celui qui ne l’a pas correctement cherchée. L’enfant ne peut trouver de paix véritable en courant de-ci, de-là dans la rue. Sa prétendue satisfaction tournera bientôt en frustration. Enfin, un beau jour, il priera Dieu de lui accorder une vie calme et tranquille. Il connaitra alors la paix. Si un adulte veut la paix : il ne pourra l’obtenir en possédant le monde ou en le gouvernant. Ce n’est qu’en offrant au monde, consciemment et sans réserve, ce qu’il a et ce qu’il est, qu’il connaitra la paix. Le vieil homme qui bientôt passera de l’autre côté du rideau de l’éternité ne peut avoir la paix que s’il nourrit l’idée qu’il est non pas un mendiant mais un roi. Il a été un roiet il est toujours un roi. Il a offert sa richesse intérieure et extérieur à l’humanité et à la Terre Mère. Si au soir de sa vie il n’attend rien du monde, sa conscience intérieure et son être intérieur seront inondés de paix.

ckgarthand.jpg

 

Si, lorsque vous vous tenez devant un miroir, celui-ci vous renvoie l’image d’un visage non-divin, vous pouvez être sûr que le monde entier sera non-divin. Mais si vous recevez de votre visage de la joie, s’il est pure et divin. Le monde vous apparaitra en fonction du regard que vous portez sur vous-même. Si vous voyez de l’aspiration sur votre visage, je vous assure que vous pourrez également remarquer cette même aspiration dans le monde entier. Si vous voyez en vous-même des forces agressives, semblables à un tigre dévorant, alors, au moment où vous sortirez de chez vous, un tigre viendra vous dévorer. Nous sommes l’exact prototype du monde. Nous sommes comme un microcosme. Un saint verra toujours chacun -fût-il le pire des brigands- comme un saint. De même, le brigand verra le plus divin des saints comme un autre brigand. Nous jugeons les autres selon notre propre réalisation.

ckgarthand.jpg

 

Nous voulons satisfaire le monde, mais comment espérer y parvenir si nous ne sommes pas satisfaits de notre propre vie ? S’imaginer que l’on peut contenter les autres est une vue de l’esprit si l’on n’est pas soi-même heureux dans son existence intérieure et extérieure. Nous nous efforçons de faire plaisir aux autres par nos belles paroles, mais dans notre cœur se trouve un désert aride. Si nous n’avons pas d’aspiration, comment offrirons-nous au monde paix, joie et amour ? Comment offrir quoi que ce soit de divin si l’on ne pratique pas ce que l’on prêche ? Or cela, c’est la spiritualité qui nous donne la capacité de le faire. Si nous ne suivons pas la voie de la spiritualité, nous ne faisons que prêcher. C’est un jeu à sens unique. Tandis qu’une véritable pratique spirituelle nous fera vivre la Vérité. Ce que nous prêchons ne portera ses fruits que lorsque nous pratiquerons.

 

La spiritualité est la source de la paix mondiale.



Extrait du premier chapitre du livre « La Paix intérieur et extérieur » paru aux Editions Sri Chinmoy Distribué par les Editions de La Flûte d’Or
© Editions La Flûte d’Or
© Phot Centre Sri Chinmoy : » CKG art-hand »

Initiation : Méditation pour la paix intérieure

Lundi 21 septembre 2009

nidishllphantbleuconte.jpg

 Exercice de respiration proposé par Sri Chinmoy


Assurez-vous que vous êtes assis confortablement, et que vous avez le dos droit.
Fermez les yeux et respirez profondément plusieurs fois.
Sentez qu’à l’expire vous faites sortir de vous toutes les pensées, tous les soucis de la journée.
Toutes vos pensées sortent avec votre souffle
, comme emportées par la mer qui se retire. A mesure que les pensées se présentent, laissez-les tout simplement sortir ; ne les entretenez pas.
Essayez alors de vous concentrer sur votre inspiration.
Sentez que votre souffle n’entre pas par votre bouche ou votre nez, mais qu’il entre directement dans votre cour. Vous pouvez imaginer dans votre cœur de petites portes qui s’ouvrent. Votre souffle pénètre directement dans votre cœur.
En inspirant, sentez alors que vous inspirez la paix, une paix infinie.
Lorsque votre souffle entre dans votre cœur, sentez que la paix pénètre en vous avec le souffle.
Vous pouvez répéter en silence le mot « Paix, Paix » à chaque souffle.
Ou bien vous pouvez visualiser un doux nuage de paix flottant dans votre cœur.
Et lorsque vous expirez, imaginez que cette paix se répand hors de votre cœur, jusqu’à emplir tout votre être.
Essayez ensuite de sentir qu’à chaque inspiration vous faites entrer la paix directement dans votre cœur, et qu’à chaque expiration vous vous débarrassez de toutes les tensions, les soucis, les pensées qui encombrent votre vie quotidienne.
Vous inspirez la paix et vous expirez l’agitation.
La paix inonde votre cœur à chaque inspiration, et toute la rension sort de votre être à chaque expiration.


Entrainez-vous à pratiquer cet exercice durant quelques minutes plusieurs fois cette semaine ; nous vous proposerons la semaine prochaine  un deuxième exercice, cette fois-là, pour la Paix extérieure. « Be Brave ! »

© Centre Sri Chinmoy  – Méditations pour la paix
© Nidish – L’éléphant bleu – Illustration

Résonance entre deux Auteurs sur le thème de la Paix : Bouddha – Sri Chinmoy

Lundi 21 septembre 2009

legermedelapaix1.jpg

PAIX


La victoire nourrit la haine.
De la défaite nait la souffrance des vaincus.
Heureux ceux qui vivent en paix, renvoyant victoire et défaite.
Bouddha


Celui qui incite à la guerre
Est condamné à devenir
Millionnaire en termes de chagrin.
Celui qui est épris de paix
Est amené à devenir un jour
Milliardaire en terme de Joie.
Sri Chinmoy


©Dhammapada
Dhammapada, la voie du Bouddha est paru aux Editions du Seuil

Extrait de  « La Paix intérieur et extérieure » de Sri Chinmoy
© Sri Chinmoy Editions La Flûte d’Or
© Image O.N.U.

23 citations élevées sur le thème de la « PAIX », de différents Auteurs

Lundi 21 septembre 2009

 

worldharmonyrunhungarymagyarorszag.jpg

o o o

« Un cœur épanoui dans la paix marque le début de la Perfection humaine » Sri Chinmoy

o o o

« Dans Sa volonté réside notre Paix » Dantes

o o o

« Ah ! Quand le bien de tous les hommes sera la règle de chaque homme, et que la paix universelle s’étendra comme un rayon de lumière à travers les contrées… » Alfred Tennyson

o o o

« La paix est indivisible » Maxime Litvinov

o o o

« Dieu n’a nullement besoin pour son Service des fières compétences humaines ; ceux qui Le satisfont le plus sont ceux qui œuvrent en paix pour accomplir Sa volonté » William Wordsworth

o o o

« Le vrai sage vit dans la paix et l’impartialité. A ses yeux, les hommes partagent un héritage commun. Le vrai sage considère tous les êtres comme sa propre famille. » Tao Te King

o o o

« Il n’est point de paix qui ne soit une paix pour tous. » Dag Hammarskjold

o o o

« Qu’ils sont beaux, sur les montagnes, les pieds du porteur de bonnes nouvelles, qui annonce la paix » Livre d’Esaïe, 52, v.7.

o o o

« Puisse Brahman nous protéger, puisse-t-Il nous guider, puisse-t-Il nous donner la force et juste compréhension. Puissent la paix et l’amour être avec nous tous » Les Upanishads

o o o

« Faites sourire sur la terre, sur l’humanité le reflet de la beauté et de la lumière divine et vous aurez contribué grandement à l’œuvre de la paix » Pie XII

o o o

« Sans progrès, il n’y a pas de paix possible. sans paix, il n’y a pas de progrès possible. » Kofi Annan

o o o

« Il n’y a jamais eu de bonne guerre ni de mauvaises paix. » Benjamin Franklin

o o o

« La paix est une création continue »  Raymond Poincaré

o o o

« En quelque maison que vous entriez dîtes d’abord : paix à cette maison » Evangile de Saint Luc

o o o

« Ce qu’il faut surtout pour la paix, c’est la compréhension des peuples. Les régimes, nous savons ce que c’est : des choses qui passent. Mais les peuples ne passent pas. » Charles de Gaule

o o o

« Ce qu’il faut chercher et trouver c’est la douceur sereine d’une inébranlable paix » Alexandra David-Néel

o o o

« Vous parlez quand vous cessez d’être en paix avec vos pensées » Kalil Gibran

o o o

« Insistons sur le développement de l’amour, la gentillesse, la compréhension, la paix » Mère Teresa

o o o

« Pour faire la paix avec un ennemi, on doit travailler avec cet ennemi, et cet ennemi devient votre associé » Nelson Mandela

o o o

« S’il y avait en Angleterre qu’une religion, le despotisme serait à craindre ; s’il y en avait deux, elles se couperaient la gorge ; mais il en a trente, et elles vivent en paix et heureuses. » Voltaire

o o o

« La paix est si belle et si illustre qu’elle a le ciel pour terroir » Francisco de Quevedo

o o o

« Nous plantons les graines de la paix, maintenant et pour le futur » Wangari Maathai

o o o

« Tant de belles choses ont déjà été dîtes sur la paix ; il nous reste maintenant à les accomplir » Nidish

o o o



© Illustration réalisée dans une école de Hongrie à Magyarorszag,
lors du passage du flambeau relais de la World Harmony Run.

12345...8