Humour Aimant : 10 Blagues inter-religieuses de Nidish pour les hommes de foi

POUR SOURIRE
emoticone

89) C’était l’heure
C’est un hindouiste qui au pied d’un arbre pratique la méditation du lion, c’est à dire les yeux mi-clos mi-ouvert , ainsi il est en contact avec son mon monde intérieur et reste éveillé au monde terrestre. Justement un lion passait par là, le voyant, le  roi des animaux se lèche les babines ; il ne fait qu’une bouchée du sage. Quand il arrive au Ciel, le méditant voit Brahma qui lui sourit :
- Te voilà !
- Oui, dit le méditant, j’ai été mangé par un lion alors que je méditais !
- Et qu’as-tu fait quand il est arrivé ?
- J’ai fermé les yeux et je T’ai appelé, mais Tu n’es pas venu !
- Comment cela, je ne suis pas venu ? C’était qui le lion ?

emoticone

90) Point de rupture
C’est un psychanalyste qui rencontre un ami médecin, lors de leur échange, le psychanalyste évoque une cliente :
- … c’est une fille, déséquilibré et déséquilibrante !
- Déséquilibrante ? s’étonne l’ami médecin.
- Oui, déséquilibrante, elle m’a complètement déséquilibré.
- Ne me dit pas qu’elle est psychanalyste, elle aussi !
- Non, je ne le dis pas !

emoticone

96) Compter sur soi
Un juif très expérimenté arrive à compter sur les dix doigts d’une main, sans difficulté.

 

emoticone

97) Après, quand j’aurai le temps
C’est petit Piot qui voit un intégriste, il lui demande, curieux :
- Vous avez prié, aujourd’hui ?
- … Heu… rapidement… je suis allé poser une bombe, je n’avais pas vraiment le temps !

emoticone

98) Suivant !
Un professeur dans une école laïque, en colère, lâche : “Cet enfant est complètement instable, il devrait prier !”
L’enfant a tenu compte de cette remarque, même s’il ne savait pas trop comment faire et, effectivement, depuis il se porte beaucoup mieux. Le professeur étonné du changement, depuis prie
lui aussi : tout le monde s’en porte admirablement mieux.

emoticone

101) A Nasrudin mon Ami
Petit Piot voit un homme assis sur le bord de la route l’air abattu, il lui demande :
- Qu’est-ce qui ne va pas mon ami ?
- Rien ne va dans ma vie, j’ai toutes les raisons de ne pas être heureux ! Petit Piot saisit le sac de l’homme posé à ses côtés et prestement se sauve en courant. En peu de temps une bonne distance s’est établi entre l’homme et lui. Quand Petit Piot se retourne essoufflé, il s’aperçoit que l’individu n’a pas bougé : “C’est bien la peine, il ne bouge pas !
Comment peut-il être heureux ? ” 

emoticone

192) Comme une mangue
Un méditant mange une mangue.
Dans la tradition indienne ce fruit porte le nom de “fruit de la réalisation”. Le fruit est juteux, goûteux, le méditant se régale. Quand il arrive au noyau, il se met à penser : “La chair de la mangue est si savoureuse, comment puis-je maintenant dévorer ce noyau ? Ainsi ma propre nature est faite, tendre à l’extérieure et dure à l’intérieure, Comment puis-je me fondre dans le Cœur de mon Bien Aimé, en étant si compact de l’intérieur ?”

emoticone

287) Interwiew
- Est-ce que tous les disciples de Sri Chinmoy sont comme vous ? demande un journaliste à Nidish.
- Oh, non ! Heureusement ! Si tout le monde avait mes qualités, ce ne serait pas un mal ! Mais si tout le monde avait mes imperfections… mon Dieu ! Ce serait invivable !

emoticone

366) Mes économies
C’est un monsieur qui entre dans un magasin de matelas, il va voir le vendeur qui est juif aussi et lui demande :
– Je voudrais un matelas, le plus fin possible, pas trop large, en mousse, le moins cher dans ces critères.
– Mais monsieur, dit le vendeur, si c’est pour cacher vos économies dessous, il vaut mieux prendre au contraire un matelas en laine à deux places; plus il pèse lourd et moins les voleurs ont envi de chercher dessous.
– Oui, mais c’est beaucoup plus cher !
– C’est vrai, je l’admet. Mais beaucoup moins cher qu’un coffre fort.
Le monsieur sort du magasin pensif.
En marchant il passe devant un étalage de chaussette tenu par un commerçant juif : « Voilà ce qu’il me faut ! »
Il entre dans le magasin, il demande au vendeur :
– Vous n’auriez pas une paire de chaussette en synthétique, ou mieux, une seule chaussette dans les invendus ?
– Monsieur, si c’est pour cacher vos économies, il vaut mieux une bonne paire de chaussette montante en laine.
– Oui, mais ça coute plus cher qu’une chaussette en synthétique parmi les invendus ?
– C’est vrai, je l’admet, mais c’est aussi beaucoup moins cher qu’un matelas.
Le monsieur sort sans dire au revoir, perdu dans ses pensées.
Sur le trottoir il voit un mendiant, il se dit, lui doit être de bon conseil. Il va le voir :
– Dis, tu peux me dire où tu caches tes économies ?
Le mendiant sans hésiter lui montre du pouce derrière lui :
– Là, dans la banque !
– Dans la banque !? Mais il prennent des intérêts !???
– C’est vrai, mais le directeur c’est mon fils, je me suis arrangé avec lui.

emoticone emoticone emoticone

Si vous souhaitez utiliser les textes de Nidish de ce blog : http://creativecommons.org/licenses/by-nc/3.0/deed.fr
- Paternité : Vous devez citer le nom de l’auteur : “Nidish” et son blog : http://nidish.unblog.fr , mais pas d’une manière qui suggérait qu’il vous soutienne ou approuve votre utilisation de l’œuvre.

- © Pas d’utilisation Commerciale : Vous n’avez pas le droit d’utiliser ces textes et photos à des fins commerciales.

Laisser un commentaire