Le Suprême Art de Sri Chinmoy

srichinmoyartist2.jpg
L’Art de Sri Chinmoy porte une conscience élevée

 

Je suis un chercheur de vérité et un amoureux de Dieu. Je prie et médite. De mes prières et de mes méditations, je reçois des messages intérieurs et une inspiration intérieure. Je trouve l’inspiration profondément en moi pour composer des chants, écrire des poèmes, dessiner et faire d’autres choses, et cette inspiration me porte. J’essaye de recevoir de l’inspiration et de l’aspiration du fond de moi-même, et avec cette inspiration et cette aspiration, je m’efforce ensuite de rendre service au monde de manières différentes.

Tout ce que je fais provient de ma vie de prière et de méditation. Je ne me sers pas du mental : j’utilise le cœur. J’essaye de rendre mon cœur un instrument réceptif afin que Dieu le Suprême puisse peindre en moi et à travers moi. Je suis comme le stylo à bille. Quelqu’un m’utilise pour écrire quelque chose.
 
Mes peintures ont une note puérile. Tout mon art repose sur une conscience simple et puérile. La maturité est là, mais du point de vue le plus élevé, cette maturité est toute simplicité. C’est une sorte de simplicité illuminée. J’offre cette conscience puérile, divinement illuminée, à travers mon art. Ce qui opère en mon art et à travers mon art est entièrement cette conscience divine, puérile.

Lorsque je dessine mes oiseaux, j’essaye de maintenir mon esprit aussi vide, disponible et tranquille que possible. Le mental extérieur est comme la surface de la mer. A la surface, la mer est pleine de vagues et de ressacs. Mais lorsqu’on plonge tout au fond, la même mer est toute paix, calme et tranquillité et c’est là qu’on y trouve la source de la créativité.

Lorsque nous sommes vraiment libres intérieurement, nous ressentons que notre véritable foyer est bien plus vaste que ce monde dans lequel nous vivons. Nous ressentons que notre véritable maison, c’est l’Infini, c’est l’Eternité, c’est l’Immortalité. Ces oiseaux volent dans le ciel-cœur de notre Infini, de notre Eternité et de notre Immortalité, qui est infiniment plus grand, plus illuminant et plus comblant que le ciel que nous voyons de nos yeux humains.
 
Un artiste humain veut éclairer son art par son imagination. Un artiste divin souhaite éclairer son art avec ce qu’il est intérieurement et réellement.
 
Si vous êtes un artiste terrestre limité, vous devez vous tourner vers la Beauté-Vérité. Si vous êtes un artiste céleste libre, la Beauté-Vérité se tournera vers vous.

Un artiste humain pense qu’il a réalisé plein de belles maisons pour les amoureux de l’art. Un artiste divin voit que Dieu est venu à lui sous forme d’innombrables autels et d’innombrables temples.

Le plus beau cadeau de l’art est la joie. L’art, comme la spiritualité ont un but, et ce but est la joie suprême, la félicité suprême.

Voir aussi sur ce blog :  “L’Art et la Spiritualité”

© Ecrits de Sri Chinmoy – Centre Sri Chinmoy

Une réponse à “Le Suprême Art de Sri Chinmoy”

  1. qualita1 dit :

    Un artiste divin …. c’est toujours magnifique de Lumière et de Simplicité et son Art touche au Coeur.

    Un artiste humain …. c’est quelquefois beau, c’est quelquefois simple et ça ne touche qu’un moment d’émotion.

    Heureux est celui qui sait être artiste divin !

    Dernière publication sur PLUME FAREWELL : DANSE

Laisser un commentaire