• Accueil
  • > * Anxiété
  • > Méditation : S’identifier aux valeurs positives de la vie, laisser entrer ses seuls amis : Amour, Paix, Joie, Félicité…

Méditation : S’identifier aux valeurs positives de la vie, laisser entrer ses seuls amis : Amour, Paix, Joie, Félicité…

Préambule de Nidish :

Bien souvent les adolescents sont perdus entre deux statuts, celui d’enfant et celui d’adulte. Les adultes qui franchissent le passage d’une nouvelle dizaine d’années vivent aussi des troubles. Il en est de même des personnes âgées qui voient leur corps se flétrir, s’alourdir, se raidir et malgré tout continuent à ressentir en elles la jeunesse de leur vingt ans. Pour tous ceux-là dont nous sommes, l’article suivant de Sri Chinmoy peut aider à retrouver et à comprendre que nous sommes l’âme au plus profond de nous et que c’est en nous accordant avec elle que la joie, la paix et l’éternelle jeunesse peuvent s’incarner et se révéler dans notre vie.

Question : Comment un débutant médite-t-il sur le cœur ?

srichinmoynidishunblogfr.jpgSri Chinmoy : Un débutant doit sentir qu’il est un enfant, quelque soit son âge réel. Le mental d’un enfant n’est pas développé. Lorsqu’il a 12 ou 13 ans, son mental commence à fonctionner à un niveau intellectuel, mais avant cela, il est tout dans le cœur. Tout ce qu’il voit, il le prend pour sien. Il s’identifie spontanément. C’est ainsi que le cœur agit.
Lorsque vous sentez que vous êtes un enfant, sentez immédiatement que vous vous trouvez dans un jardin de fleurs. Ce jardin de fleurs est votre cour. Un enfant peut jouer dans un jardin pendant des heures. Il ira d’une fleur à l’autre, mais il ne quittera jamais le jardin, parce qu’il trouvera de la joie dans la beauté et dans le parfum de chaque fleur. a l’intérieur de vous, il y a un jardin et vous pouvez y rester aussi longtemps que vous le voulez. De cette façon, vous pouvez méditer sur le cœur.
Essayez de sentir que toute votre force, toute votre détermination et votre volonté se trouvent dans un endroit particulier, ici, à l’intérieur de votre cœur. Sentez que vous n’existez nulle part ailleurs que dans ce petit endroit. Vous n’avez ni yeux, ni nez, ni rien du tout. L’intensité ne viendra que lorsque vous sentirez que toute votre existence est concentrée en un seul point et non dispersée.
Cliquer
ici
pour


A présent, sentez je vous prie que vous êtes devant la porte de votre cœur et que vous avez invité vos amis, l’amour, la paix, la lumière, la félicité, la puissance et tous les autres amis que vous aimez et chérissez. Vous êtes à votre porte et vous les attendez. Lorsqu’ils arrivent, vous les priez d’entrer. Mais si d’autres personnes se présentent, que vous n’avez pas invitées, je vous prie, ne les laissez pas entrer ! La complexité, la malhonnêteté, l’impureté, l’insécurité, le doute, la jalousie et les autres forces négatives ne sont pas invitées. Si vous les voyez se présenter à votre porte, je vous en prie, ne les laissez pas entrer.
Sentez que l’amour a pris une forme humaine, la paix a pris une forme humaine, la lumière et la félicité ont pris une forme humaine. De même la jalousie, l’insécurité, le doute, l’impureté, la complexité et d’autres forces négatives ont également pris des formes humaines ; vous pouvez les voir de vos yeux humains. Alors sentez que vous permettez à vos amis d’entrer, mais que tous ceux qui ne sont pas vos amis, qui ne sont pas invités, sont obligés de rester dehors. Ils n’auront pas le droit d’entrer dans votre cœur.
Si chaque jour vous pouvez penser ne serait-ce qu’à un seul ami et inviter cet ami à la porte de votre cœur, ce sera le début d’une amitié divine. Dites-vous : « Aujourd’hui, je ne permettrai qu’à mon ami amour d’entrer, et à personne d’autre. Demain, je permettrai à mon amie joie d’entrer. Et après-demain, à mon amie paix. »
De même, vous pouvez dire : « J’ai considérablement évolué. J’ai la capacité de faire entrer plus d’un ami, alors je vais inviter tous mes amis : l’amour, la joie, la paix, la lumière et la félicité. Avant, je n’avais pas les moyens de nourir tout le monde, aussi n’en invitais-je qu’un seul à la fois. A présent, je peux inviter tous les amis divins et les faire entrer dans la chambre de mon cœur. »

Laisser un commentaire