• Accueil
  • > # Mère Teresa
  • > Mère Teresa, la compassion, le don de soi évoqués par un Maître indien, Sri Chinmoy

Mère Teresa, la compassion, le don de soi évoqués par un Maître indien, Sri Chinmoy

mereteresauncurdecompassion.jpg

« Plus vous recevrez dans la prière silencieuse,
plus vous pourrez donner dans votre vie active »

Mère Teresa

Mère Teresa voyait la présence vivante de Jésus-Christ dans le pauvre, le malade et le mourant. C’est pour cela qu’elle était capable de rendre service aux plus pauvres avec autant d’humilité et d’amour. Sa vie de dévouement aux pauvres, aux malades et aux mourants était sa prière en action.
Il y a une grande différence entre la charité basée sur le don de soi limité et la charité basée sur l’offrande de soi inconditionnelle. Dans le dévouement limité, on se sent supérieur aux autres. Nous pouvons témoigner de la pitié à quelqu’un du haut de nos sommets himalayens en regardant cette pauvre personne tout au fond de son gouffre. Nous sommes à des millions de kilomètres plus haut que la réalité désolante de l’autre.
A l’inverse, lorsque la charité est fondée sur un don de soi inconditionnel, on considère les pauvres et les malades comme ses petits frères et sœurs. Dans une famille, il ne peut y avoir ni supériorité, ni infériorité. Tout est unité. Le frère ainé partage ce qu’il a avec son petit frère, non pas par pitié, mais parce qu’il a de la compassion pour lui. Lorsque nous montrons de la compassion, notre être tout entier devient un avec la souffrance des autres.
C’est ce que Mère Teresa faisait chaque jour. Elle bravait elle-même la pauvreté inimaginable et les épreuves pour être en unité avec les pauvres en Inde.
Le dévouement inconditionnel unique de Mère Teresa n’a pas son pareil. Mère Teresa nous a appris que lorsque quelqu’un frappait à la porte de notre cœur, nous ne devions pas laisser cette personne attendre dehors comme un mendiant. Nous devions immédiatement l’embrasser et lui donner ce que nous possédons et ce que nous sommes. Notre dévouement complet au divin en lui n’est autre que la charité au sens le plus pur du terme. Pour moi, Mère Teresa est une vraie Sainte.

© Extrait du livre « La Compassion » de Sri Chinmoy paru aux Editions de la Flûte d’Or

Une réponse à “Mère Teresa, la compassion, le don de soi évoqués par un Maître indien, Sri Chinmoy”

  1. rougebordeaux dit :

    tres interessant!

Laisser un commentaire