Quand un aphorisme de Sri Chinmoy a sauvé le moral d’une personne

 

bonbonaphorismenidishunblogfr.jpgbonbonaphorismenidishunblogfr.jpgbonbonaphorismenidishunblogfr.jpg

A l’occasion du 80e anniversaire de la naissance de Sri Chinmoy, nous distribuons à Montpellier des bonbons accompagnés d’un aphorisme. Ce 14 juillet j’en ai distribué 80. Chaque aphorisme est différent. Le projet est de distribuer dans la rue 800, voir 8000 bonbons avec 800 aphorismes différents.
Alors qu’il ne m’en restait que trois sur les quatre-vingts, une famille est passée et chacun des adultes en a pris un. Un des adultes était un monsieur d’environ 35ans, pas rasé depuis plusieurs jours. Il a pris dans le saladier dans lequel étaient les aphorismes « Les larmes d’échec ne peuvent jamais être permanentes. » Son réflexe a été de se dire à voix haute « Pas pour moi ! ». J’interviens en lui disant : « Nous en distribuons 800, tous sont différents. Celui que vous avez pris est pour vous ! » Le visage du monsieur s’est éclairé, un grand sourire s’est dessiné sur son visage, il a répondu : « Merci ! » Je lui ai répondu par un sourire confiant.

Laisser un commentaire