• Accueil
  • > - Transcendance
  • > Un Arc-en-Ciel sur la course de 3100 miles du Sri Chinmoy Marathon Team – Témoignages

Un Arc-en-Ciel sur la course de 3100 miles du Sri Chinmoy Marathon Team – Témoignages


Chaque matin et chaque soir
Puis-je devenir la flûte-Mélodie-Arc-en-ciel de mon cœur.
Sri Chinmoy

Au cours de cette édition de la course la plus longue au monde, où 11 coureurs, garçons et filles, sont engagés depuis le 12 juin, et courent à leur rythme, inlassablement, jusqu’à avoir franchi la distance de 3100 miles ( 4987,9m), est apparu un Arc-en-Ciel, un mois après le départ.

L’épreuve organisée par le Sri Chinmoy Marathon Team dure 52 jours au maximum. Les coureurs pendant ce temps courent et se reposent à leur rythme. La course a lieu à Jamaïca, à New York, sur une boucle de 800 mètres. Sri Chinmoy, de son vivant physique, allait au départ de la course, et à différents autres moments sur le parcours, ce qui était à chaque fois pour les coureurs une bénédiction réelle qui apportait joie, encouragement, réconfort. La course, comme toutes les autres œuvres de Sri Chinmoy, est restée programmée, même après que Sri Chinmoy ait quitté son corps. Cette 15ème édition se terminera peu avant le 80ème anniversaire de la naissance de Sri Chinmoy, qui a lieu le 27 août.

arcenciel3100milesnidishunblogfr.jpg

Histoire d’Arc-en-Ciel sur le 3100 miles

Utpal raconte en anglais sur son blog :

Hier soir (le 13 juillet 2011), un arc-en-ciel est apparu, hardiment peint dans le ciel, au-dessus de la course des 3100 miles Self-transcendance. Il y a probablement un bon nombre d’ennuyeuses raisons techniques et scientifiques du pourquoi et du comment il s’est formé, mais quoi qu’il en soit, dans le court laps de temps où il a brillé dans le ciel, c’était magique. Pour les coureurs cela a été particulièrement important, car c’était pour eux une visite tout à fait inattendue de la beauté de la nature. Ils sont tous dans la course autour du cours depuis un mois maintenant, et ce fut quelque chose de totalement unique et nouveau. Personne ne peut se rappeler d’avoir vu la présence de quelque chose d’aussi spectaculaire sur le parcours.

Quelques instants plus tôt, il avait plu très brièvement, il y avait eu quelques éclairs, la foudre et ensuite l’air tout s’est tout simplement adouci, il y avait comme une légère brise qui balayait la ville. Pour un temps, il y a même eu un deuxième petit arc-en-ciel à côté d’un plus grand. Je sais combien j’étais heureux de les voir tous les deux au-dessus de moi, mais je ne peux pas vraiment imaginer à quel point il a dû l’être pour ceux qui font  le tour pendant des milliers de miles et qui tout à coup sont bénis par la présence de l’Arc coloré dans le ciel. Etait-ce un présage de choses brillantes à venir ou tout simplement une petite bénédiction du ciel pour ceux qui travaillent aussi durement, avec un but aussi intense, sur cette terre ? Qui sait ? Mais pendant un moment il a avec certitude apporté un sourire sur le visage de chaque coureur et de chaque helpeurs ; pour ceux-là qui allaient trainant le fardeau d’une journée chaude et humide, tout d’un coup ils pouvaient courir à nouveau. Atmavir, après cette apparition, a couru aussi vite et aussi légèrement sur ses pieds comme il avait pu le faire il y a quelques semaines.

Commentaire de Nidish

La description que donne Uptal me rappelle l’expérience que l’on avait avec Sri Chinmoy dans ce type d’évènement. Alors que l’on courait un 2miles, un 47 miles ou un 6 jours, ses disciples le portaient dans leur cœur et espéraient, sans l’attendre, le découvrir à un moment inattendu sur le circuit. Sri Chinmoy arrivait toujours, il passait dans une voiture conduite par un étudiant, où s’installait sur le parcours assis sur une chaise. Il pouvait rester longtemps, ou simplement passer, dans le plus grand silence, la plus grande discrétion. L’on pouvait même ne pas le voir tout de suite, tant il était « dans l’air ». C’était toujours un bonheur intérieur ineffable, une réelle bénédiction pour tous ceux qui étaient là, coureurs, helpeurs, visiteurs… L’Arc-en-Ciel décrit par Utpal est apparu comme notre Maître spirituel dans cette incroyable course Self-Transcendance de 3100 miles.

Le 3100 Miles raconté au quotidien par Uptal
Autres histoires d’Arc-en-Ciel

Laisser un commentaire