Le lotus fleur porteuse de symboles et de divinité


centresrichinmoynidishunblogfrlotus.jpg

« Le lotus est la seule plante aquatique dont la fleur est au-dessus de l’eau contrairement aux nénuphars et autres cousins dont la fleur flotte sur l’eau », nous dit Wikipédia, en vérité, cette eau est vaseuse, voir boueuse. Nous apparaît alors une autre particularité du lotus sacré, pas unique à lui, mais rare : ses pétales autonettoyant. En effet, en s’écoulant, les gouttes d’eau de rosée ou de pluie emportent avec elles les poussières et salissures grâce à de nanométriques rugosités qui font que l’eau ruisselle sur la fleur sans jamais la mouiller, ce ruissellement empêche toute souillure. Sans doute cette pureté contribue à leur grâce. Les temples indiens et bouddhistes en décorent les Autels et les déposent aux pieds des dieux et divinités, les jardins pourvus de bassins en comprennent toujours.

Sri Chinmoy nous apprend : « Très peu de fleurs dans la création de Dieu Le satisfont au plus haut degré. La rose est l’une d’elles, ainsi que le lotus. Rose et lotus sont les deux fleurs mystiques. Ce sont les deux fleurs, dans le Cœur-Jardin de Dieu, qui Lui plaisent le plus. »

kedarlotussureaunidishunblogfr.jpg

 

La fleur, à la pureté éclatante, sort en effet de cette eau sale, image de « l’indistinction primordiale », magma symbolique, le samsara dans le bouddhisme, elle apparaît en forme de bourgeon, pareil à un œuf, avant de s’ouvrir à la lumière, bien au-dessus de la matière.

sarasvatinidishunblogfr.jpg

Sarasvati

Le lotus sacré, lotus Magnolia Synonymes Nelumbium nelumbo Druce, Nelumbium speciosum Willd est la fleur nationale de l’Inde. Symbole d’épanouissement spirituel, le lotus apparaît dans tout le pays, dans l’architecture et dans un grand nombre de peintures et sculptures.

Les divinités sont représentées dans la fleur épanouie, tout comme la lumière de l’âme est installée dans notre cœur ; cette lumière se révèle dans notre vie au fil de notre élévation et notre ouverture à elle, tout comme la fleur de lotus s’épanouit en haut de son rhizome. Le lotus flotte au-dessus du marasme tout comme les divinités surplombent notre vie sans être incarnées et sans être atteintes par notre réalité. Le lotus est ainsi une représentation-symbole forte de notre travail et de notre contexte de vie-spirituelle.

lakshminidishunblogfrjpg.jpg
Lakshmi

Parfois, ces divinités tiennent une fleur de lotus dans leur main, telle une offrande à la vie. Ainsi dans une ogive sacrée, elles proviennent de la Vie, et transmettent toute la richesse de leur source à la Vie, en véritables Fontaines de Lumière.

surli770ledelanteaulastatuege769antedebouddhaenpositiondulotusveillesurhongkong.jpg
Bouddha sur l’île de Lanteau – Hong Kong

« Dans le symbolisme bouddhique, nous dit Wikipédia,  le lotus représente la pureté du corps, de la parole et de l’esprit, comme flottant au-dessus des eaux boueuses de l’attachement et du désir. »
Selon l’histoire contée, le Bouddha est né avec la capacité de marcher. Là où il mettait le pied une fleur de lotus s’épanouissait.

Image de prévisualisation YouTube
La naissance du Bouddha
Dessin animé avec quelques sous titres en français

« Le japon, selon le Dictionnaire des symboles, fait souvent de cette fleur une image de la moralité, qui peut demeurer pure et intacte au milieu de la société et de ses vilenies, sans qu’il soit, par analogie, besoin pour l’individu de se retirer en un lieu désert. » Le Maître zen Dôgen (19 janvier 1200 – 22 septembre 1253), fondateur de l’école zen sôtô au Japon écrivait : « Parmi tous les sûtra prêchés par le grand maître, le vénérable des Shâkya, le Sûtra du Lotus est leur grand-roi et leur grand-maître. » Le soutra du lotus se présente, en effet, comme une manifestation du plus haut degré d’enseignement bouddhiste.

En cuisine, toutes les parties de la plante sont consommables.
Le lotus fait partie de la pharmacopée de la médecine ayurvédique.

© Nidish
© Photos Lotus de Kedar et ? – Centre Sri Chinmoy
© Image du Bouddha provenant de ce blog

Laisser un commentaire