Différences entre magie noire et occultisme par Sri Chinmoy, Maître spirituel indien

mangerlebonpain.jpg
Manger le bon pain

Malheureusement, en Occident l’occultisme a été victime de malentendus. Ici, en Occident, vous avez constaté que la magie noire a pris la place de l’occultisme. Le véritable occultisme ne peut jamais détruire personne ni créer de calamités à qui que ce soit. Tandis que la magie noire qui est la plus basse forme de l’occultisme, a créé des millions de problèmes. J’ai connu personnellement six ou sept personnes qui furent attaquées sans merci par des prêtres de la magie noire. Elles sont venues me voir afin d’être secourues. Je les ai aidées et elles sont libres maintenant. Or, beaucoup de gens croient que ces choses ont été causées par les véritables pouvoirs occultes. Mais le vrai pouvoir occulte ne saurait créer de tels problèmes. C’est la magie noire qui, au plus bas niveau vital, a créé ces calamités.

Donc, si l’occultiste vit au niveau de l’âme, c’est un occultiste divin. Mais si l’occultiste vit au niveau du vital -le vital inférieur, le vital des émotions, le vital impur – alors il ne peut vivre pour l’âme. Il vit pour la satisfaction de son propre égo, qui est non divin, grossier, obscur, impur et mauvais.

Un véritable chercheur de lumière et de vérité ne cherche pas les pouvoirs occultes. Tout le monde doit un jour réaliser Dieu, mais si l’on croit que les pouvoirs occultes sont nécessaires pour réaliser Dieu, on commet alors une déplorable erreur. Il y a beaucoup d’occultistes qui n’ont pas réalisé Dieu. Aucun fils de Dieu, aucun être humain ne restera non réalisé.

 

Ce qui est d’importance primordiale, c’est de réaliser Dieu. Lorsque nous aurons réalisé Dieu, si Dieu veut nous donner des pouvoirs occultes, il nous sera impossible d’en faire mauvais usage. Un chercheur sincère ne recherchera que la lumière de Dieu et l’accomplissement de Dieu. Il ne recherchera jamais les pouvoirs occultes.

swamivivekananda6.jpg
Swami Vivekananda

Vous connaissez tous le grand maître spirituel Ramakrisna. Son plus proche disciple était Swami Vivekananda. Un jour le maître dit à son disciple : « Naren, je possède un certain nombre de pouvoirs occultes que j’aimerais te donner. » Immédiatement le disciple lui demanda : « Dites-moi, je vous prie, ces pouvoirs occultes m’aideront-ils à réaliser Dieu ? »

Le maître répondit : « Oh non ! Les pouvoirs occultes n’ont rien à voir avec la réalisation de Dieu, mais si tu veux te rendre utile sur la terre, les pouvoirs occultes pourraient t’être utiles. » Alors Vivekananda dit : « Non. Je veux réaliser Dieu. Le plus important d’abord ! »

Dans la vie spirituelle un véritable chercheur ne recherchera pas de pouvoirs occultes. Ils priera que pour la réalisation de Dieu. Et si Dieu veut qu’il travaille pour Lui, Dieu bien sûr, lui donnera le pouvoir spirituel, le pouvoir intérieur, afin de Le manifester sur la terre.

Si l’on veut réellement Dieu, si l’on veut vraiment la Vérité transcendantale, alors on doit entrer dans le domaine du Yoga.

groupmeditation.jpg
Groupe initiation à la pratique de la méditation

Yoga signifie « Union avec Dieu ». Lorsque nous devenons consciemment et inséparablement unis avec notre conscience divine illimitée, alors nous pouvons voir, sentir et grandir dans notre plus haute Réalité. Et la manifestation de cette Réalité est notre droit légitime.

Il y a deux choses que nous remarquons toujours : le pouvoir de l’amour et l’amour du pouvoir. Si nous entrons dans la plus basse forme d’occultisme, nous y trouvons l’amour du pouvoir. Il n’est pas nécessaire de chercher bien loin pour trouver cet amour du pouvoir dans la vie politique.

Nous mêmes, dans nos activités quotidiennes, nous utilisons également l’amour du pouvoir. Mais le pouvoir de l’amour est une chose bien différente. Dans le pouvoir de l’amour, c’est l’amour qui, par la douceur, divinement et inconditionnellement exerce son pouvoir. C’est cela le pouvoir de l’amour.

Un homme spirituel, un chercheur sincère de vérité, cherchera le pouvoir de l’amour et non l’amour du pouvoir. Lorsqu’il sera Un avec Dieu, avec la Conscience infinie, il verra le pouvoir de l’amour. Mais ceux qui veulent montrer au monde leur savoir faire, ceux qui veulent exercer le pouvoir de leur ego, ceux-là rechercherons bien sûr l’amour du pouvoir.

Lorsque le pouvoir de l’amour remplacera divinement l’amour du Pouvoir, l’homme aura un nouveau nom : Dieu.

© Sri Chinmoy
Conférence donnée à l’American Centre for Arts à Paris
Le 14 novembre 1970
Extrait 3/3
Extrait du livre “Mes Pétales de Rose”
Paru aux Editions du Centre Sri Chinmoy du Canada
© PhotoCentre Sri Chinmoy « Groupe de méditation »

Laisser un commentaire