• Accueil
  • > - Paix
  • > 800e article du blog dédié aux Nations Unies et au 80e anniversaire de Sri Chinmoy

800e article du blog dédié aux Nations Unies et au 80e anniversaire de Sri Chinmoy

unlogobluesmlfr.jpg

Comme à l’occasion de tous les 100 articles, je dédie ce 800e aux Nations Unies.
Ce nombre d’articles réalisés a aussi la particularité d’avoir été atteint pour
Célébrer le 80e anniversaire de la naissance de
Sri Chinmoy, né le 27 août 1931.

Sri Chinmoy a toujours eu une très haute considération pour les Nations Unies. Vous pouvez en prendre mesure dans le livre « L’Eveil spirituel du monde ». Le texte qui suit est extrait du livre biographique « Une vie de Lumière ». Ce chapitre rapporté présente l’affection qu’ont témoigné à Sri Chinmoy les Secrétaires Généraux qui lui ont été contemporains.

srichinmoyuthantnidishunblogfrjpg.jpg
Sri Chinmoy and U Thant

29 février 1972, UN Headquarters New York

Selon Sri Chinmoy, les Nations Unies incarnent les espoirs et les rêves de l’humanité. Il les appelle Le Cœur-Demeure du Corps-monde. Il considère que tout service rendu aux Nations Unies est un service rendu à la famille du monde.

Sri Chinmoy écrit à ce propos :

Le message extérieur des Nations Unies est la paix.
Le message intérieur des Nations Unies est l’amour.
Le message essentiel des Nations Unies est l’unité.
Nous ressentons la paix.
Nous devenons l’amour.
Nous manifestons l’unité.

Au printemps 1970, sur invitation du Secrétaire Général en fonction, U Thant, Sri Chinmoy commença à conduire des méditations, bi-hebdomadaires pour la paix dans le monde, au siège des Nations Unies à New York. Ces réunions, qui ont lieu pendant la pause du déjeuner, ont régulièrement été tenues depuis cette époque, jusqu’au départ de ce corps de Sri Chinmoy (entré en Samadhi le 11 octobre 2007). Des employés et des délégués de nombreux pays y assistent. Sri Chinmoy est très reconnaissant à C.V. Narasimhan, alors Chef de Cabinet, qui le présenta à U Tant.

Lorsque Sri Chinmoy rencontra U Thant pour la première fois à son bureau au 38e étage, le Secrétaire Général lui dit : « Tous ceux qui me parlent de vous ne le font qu’en termes d’appréciation et d’admiration, et je pense personnellement que vous faites quelque chose de très significatif pour les Nations Unies. »

Sri Chinmoy répondit : « Le monde vous connaît en tant que champion de la paix. En tant qu’homme de prière, j’aimerais vous dire que dans les mondes intérieurs aussi, vous êtes quelqu’un de vraiment grand. Votre contribution dans les mondes intérieurs sera des plus efficaces et comblantes. »

buddhatempt1.jpg
Ici, la pièce de Sri Chinmoy « Siddartha Becomes the Buddha » jouée à New York en 2010

En 1973, Sri Chinmoy invita U Thant à présider la première représentation de sa nouvelle pièce de théâtre « Siddhartha devient le Bouddha »… A la fin de la représentation, U Thant s’adressa à l’audience de manière très éloquente : « C’est un grand privilège de participer à cette expérience spirituellement si gratifiante. J’en suis extrêmement reconnaissant à notre estimé Maître, Sri Chinmoy qui a réalisé cette entreprise des plus innovantes… Je suis entièrement d’accord avec l’énonciation de Sri Chinmoy des aspects étiques et moraux du bouddhisme, qui à mon avis, devraient constituer pour chacun de nous la base de notre quête de la Lumière intérieure, de notre quête de Vérité… »

 En mémoire de U Thant, Sri Chinmoy créa le Prix U Thant pour la Paix. Au nom du groupe Peace Meditation, il a décerné ce prix à de nombreuses personnalités distinguées qui ont illustré les idéaux de paix du Secrétaire Général. Parmi eux le Président Gorbatchev, le Président Mandela, le Premier ministre A.B. Vajpayee, Mère Teresa et Pandit Ravi Shankar, ainsi que Kurt Waldheim et Javier Pérez de Cuéllar, deux anciens Secrétaires Généraux des Nations Unies, également très proches de Sri Chinmoy.

L’autrichien Kurt Waldheim a succédé à U Thant. Sri Chinmoy le rencontra une première fois en 1977. Au cours de cette rencontre, le Secrétaire Général dit à Sri Chinmoy : « Nous ne voulons que la paix, la paix. Vous priez pour la paix. Je sais ce que vous et le Groupe de Méditation faites pour nous. Je le sais, je le sens. »

Au cours de leur seconde rencontre qui eut lieu l’année suivante, le Secrétaire Général exprima une nouvelle fois sa profonde appréciation pour l’œuvre de Sri Chinmoy : « Je vous suis sincèrement reconnaissant, parce que vous offrez votre profondeur et votre vision aux Nations Unies par le biais du Groupe de Méditation. »

srichinmoywithkurtwaldheim.jpg
Sri Chinmoy avec Kurt Waldheim

Plus tard, M Waldheim devint Président de l’Autriche et aujourd’hui (en 2005), à l’âge de  86 ans, il sert encore activement les Nations Unies dans son pays. Le 30 septembre 2004, Sri Chinmoy décerna à Kurt Waldheim, à Vienne , le Prix U Thant de la Paix.

Le Cinquième Secrétaire Général des Nations Unies fut le Péruvien Javiez Pérez de Cuéllar. Sri Chinmoy le rencontra une première fois en 1983 aux Nations Unies. Le Secrétaire Général dit alors à Sri Chinmoy : « Dans votre méditation, vous voyez au-delà des distinctions superficielles de race, de sexe, de langue ou de religion. Vous vous concentrez sur les vérités et les idéaux qui réunissent tous les hommes : l’aspiration pour la paix, le besoin de compassion, la recherche de tolérance et de compréhension parmi les hommes et les femmes de toutes les nations. »

En 1989, Sri Chinmoy eut une nouvelle occasion de rencontrer le Secrétaire Général. De retour dans son pays à la fin de son second mandat, Mr Pérez de Cuéllar y fut nommé quelque temps plus tard Premier Ministre du Pérou.

prixuthanta768perezdecuellarremisparsrichinmoyle262005nidishunblogfr.jpg
Pérez de Cuéllar reçoit de Sri Chinmoy le Prix U Thant

Le 26 mai 2005, Javier Pérez de Cuéllar fut honoré par Sri Chinmoy à Paris, où il est actuellement l’Ambassadeur du Pérou en France. Sri Chinmoy souleva l’ancien Secrétaire Général au-dessus de lui et lui remit la médaille Soulever le Monde avec un Cœur-Unité ainsi que le Prix U Thant de la Paix pour son engagement continu et généreux au service de la communauté des nations.

Evoquant les longues et fructueuses années passées ensemble aux Nations Unies, Pérez de Cuéllar répondit : « Sri Chinmoy vous êtes le cœur des Nations Unies. Durant toutes les années où j’ai été Secrétaire Général et même avant, vous avez toujours été avec nous, et nous étions inspirés par vous. La paix est bien plus que l’absence de guerre. C’est la foi, la morale, la tolérance et la compréhension. Voici ce que vous répandez dans le monde entier. Vous respectez toutes les religions. Toutes les religions ont le même but que vous : la paix pour tous dans le monde. Que Dieu vous bénisse ! »

Le Secrétaire Général suivantest le dernier qui ait été contemporain à Sri Chinmoy, Kofi Annan, envoya un message très inspirant à Sri Chinmoy à l’occasion du 30e anniversaire de son groupe de méditation Peace Meditation at the United Nations : « Le groupe de méditation pour la Paix aux Nations Unies a, durant trois décades, franchit de nombreuses frontières et motivé beaucoup de gens. Dans cette maison, dédiée au devoir et aux débats au service de la paix, la méditation sert la même cause dans le silence et l’immobilité. »


© Extrait du livre »Sri Chinmoy : Une vie de Lumière » paru aux Editions de la Flûte d’Or

Laisser un commentaire