Archive de la catégorie ‘- Action’

Vidéo du discours de Mr. Davidson Hepburn, Président de la Conférence Générale de l’Unesco, à propos de la World Harmony Run, la course-relais la plus longue au monde pour l’Harmonie dans le monde

Vendredi 27 janvier 2012

 

Image de prévisualisation YouTube

La World Harmony Run, la course-relais la plus longue au monde pour la Paix et l’Harmonie dans le monde, est ici présentée par  Mr. Davidson Hepburn, Président de la Conférence Générale de l’Unesco à l’occasion du 25ème anniversaire du relais. La vidéo est imagée de son passage dans divers pays. Elle présente avec justesse l’esprit et l’action de cette merveilleuse course internationale.

600ème article, dédié aux Nations Unies : conférence sur « Le Nouvel An et sa signification » de Sri Chinmoy, à l’ONU

Mardi 22 décembre 2009

unlogobluesmlfr40fb57.jpg

600 ème article du blog de Nidish

Comme tous les 100 articles précédents, je dédie à l’occasion de la nouvelle année qui arrive,  ce 600ème article aux Nations  Unies et à l’unité des nations en les quels je crois, par un écrit de Sri Chinmoy, qui est la retranscription d’une  conférence tenue au siège des Nations Unies à New York à l’occasion de la nouvelle année ; ce texte est extrait du livre “L’Eveil spirituel du monde” qui est paru aux Editions de la Flûte d’Or.

 

Le nouvel An

Le nouvel an signifie une nouvelle expérience. Le nouvel an connaît une nouvelle aspiration des hommes. L’aspiration est une imploration ascendante qui se transforme en un sourire illuminant.
Les êtres humains attendent une nouvelle satisfaction du nouvel an. La satisfaction est l’incarnation et la manifestation du bonheur. Lorsque nous incarnons le bonheur, chacun de nos petits mondes devient un monde grand et vaste. Lorsque nous manifestons notre bonheur, le mortel en nous devient immortel.
Qu’est-ce que le bonheur ? Le bonheur est ce que Dieu est éternellement. Le bonheur n’est pas quelque chose qui se trouve au cœur du don de soi. Non ! C’est notre don de soi inconditionnel. Se donner, c’est devenir Dieu, lentement dans la réalité, sûrement dans la divinité et infailliblement dans l’immortalité.
Chaque nouvel an nous rappelle notre idéal et notre réalité. Notre idéal consiste à voir la Vérité. Notre réalité consiste à devenir la Vérité. La Vérité est l’œil de Dieu au ciel ; la Vérité est le cœur de Dieu sur terre. L’œil de Dieu nous guide et nous conduit. Le cœur de Dieu nous nourrit et nous immortalise.
Chaque nouvel an apporte une nouvelle responsabilité. Une nouvelle responsabilité est une nouvelle opportunité. Quel est le message de l’opportunité ? L’opportunité nous dit que notre but ultime ne doit pas rester un rêve lointain. Le but peut être atteint en transformant la faim animale en faim divine. Le but peut être atteint en transformant la soif animale en soif divine. La faim animale dévore la vision divine en nous. La faim divine est une faim de transcendance de soi. La soif divine est une soif de perfection de soi.
Le nouvel an offre le message, soit de la destruction, soit de la satisfaction. Si nous nous satisfaisons à notre manière humaine, nous rencontrerons sans aucun doute la destruction. En revanche, si nous satisfaisons sans aucun doute la satisfaction. En revanche, si nous satisfaisons Dieu à Sa propre manière, nous rencontrerons immanquablement la satisfaction. Douter du divin en nous et céder à l’humain en nous est une manière de nous satisfaire à notre propre manière. Mais parfaire l’humain en nous et combler le divin en nous est la manière de satisfaire Dieu à Sa propre manière.

 

Communiqué de Greenpeace pour le climat : un livret pratique à la disposition de chacun

Lundi 21 décembre 2009

Je vous présente ci-dessous une saine proposition de Greenpeace qui permet d’estimer ce que le l’on peut faire à son propre niveau pour le climat, et par voie de conséquence, pour l’environnement, pour l’humanité

danielbeltra.jpg

Communiqué :
Vous souhaitez faire partie de la [R]évolution énergétique ? Greenpeace met à votre disposition un guide pratique. Clair, concret, utile, ce guide est rempli de faits, de graphiques, d’étapes à traverser pour que les gens puissent réduire leur propre émissions de gaz à effet de serre (GES) ou leur pollution.

Nous pouvons – et devons – réduire nos émissions de GES de 50 % sous les niveaux de 1990 d’ici 2050. Les nations industrialisés doivent quant à elles réduire leurs émissions de 60 à 80% pour la même période. Si nous rencontrons ces objectifs, nous pouvons retenir la hausse du mercure mondial sous la barre des 2° Celsius. Les scientifiques du monde entier s’entendent sur ce point : cela est essentiel si nous voulons éviter que le climat se dérègle à un point où il serait hors de tout contrôle.

Les changements climatiques représentent une menace globale qui nécessitent des actions internationales. Ce feuillet d’information est publié dans plusieurs pays du monde. Il explique ce que nous pouvons tous faire pour protéger la planète et notre climat. Nous n’avons plus de temps à perdre. Commençons dès maintenant à vivre nos vies en faisant attention à notre climat !

http://www.greenpeace.org/canada/fr/documents-et-liens/documents/comment-sauver-le-climat

« Je suis admiratif devant l’action continuelle que les acteurs de Greenpeace mènent pour l’humanité et l’environnement. Courageuse elle est, volontaire, continuelle. Ils sont méritant, respectueux et positifs. Ils méritent d’être soutenus. » Nidish Sourire

5 nouveaux Ambassadeurs de bonne volonté au « Food and Agriculture Organization » de l’ONU

Mercredi 23 septembre 2009


On peut être végétarien, sportif de très haut niveau, pratiquer la méditation dans la voie  spirituelle de Sri Chinmoy et être un fervent acteur de l’aide humanitaire ; c’est le cas de notre ami
Sudhahota Carl Lewis ; nous vous présentons ici la reconnaissance qu’a accordé la FAO à cinq personnalités mondiales :

image.jpg

Cinq personnalités, dont l’athlète américain Carl Lewis, le couturier français Pierre Cardin et la chanteuse indonésienne Anggun, ont accepté de se joindre aux Ambassadeurs de bonne volonté de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), a annoncé jeudi dernier la FAO.

Le coureur américain Carl Lewis, qui a gagné neuf médailles d’or olympiques, a également été nommé « sportif du siècle » par le Comité olympique international. En tant qu’Ambassadeur, il aidera la FAO à sensibiliser le public au problème de la faim dans le monde.

« Atteindre la sécurité alimentaire en temps de crises » est le thème de la JMA cette année. La FAO veut ainsi attirer l’attention du public sur les conditions critiques de 1,02 milliard de sous-alimentés et sur la nécessité de porter secours à ceux qui ont faim en ces temps de crise économique. »

Deux actions de la FAO, pour illustrer :


- Au Zimbabwe
:

faozimbabwe.jpg
Un fermier cultive son champ au Zimbabwe.

14 septembre 2009 – Dans le cadre de ses efforts menés conjointement avec l’Union européenne et visant à combattre la faim, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture a livré 26.000 tonnes de semences et d’engrais qui seront distribués à 176.000 petits paysans vulnérables du Zimbabwe, soit 10 à 15% des agriculteurs de subsistance du pays. 

Chaque agriculteur recevra suffisamment de graines de maïs ou de sorgho et d’engrais pour semer une parcelle d’un demi-hectare.  Au cours des prochaines semaines, les intrants seront chargés sur des camions et expédiés dans 21 districts du pays. La FAO a chargé 13 ONG d’effectuer les distributions.

- Au Laos :

Une mer de rats
Depuis avril 2008, des villages dans sept provinces des hautes terres du nord de la République démocratique populaire du Lao ont connu les pires invasions de rongeurs depuis plus de 20 ans. Dépeints comme une «mer de rats», ces rongeurs ont été à l’origine de dégâts majeurs sur les productions agricoles destinées aux villages (surtout le riz, mais aussi quelques cultures commerciales), détruisant tout produit comestible sur leur passage, les récoltes, les vêtements, allant même jusqu’aux poussins et canetons.
unfaolao.jpg
La République démocratique populaire du Lao est à l’origine d’une stratégie de lutte biologique à long terme pour aider 48 000 personnes touchées par la situation en développant la population locale de chouettes effraies, un prédateur naturel des rats. «Il s’agit d’une stratégie en trois volets», précise Serge Verniau, le Représentant de la FAO en RDP lao. Le troisième volet étant d’augmenter « de manière significative la population locale de chouettes effraies afin de lutter de manière naturelle et effective contre les populations de rongeurs »
« L’élément crucial de cette stratégie est de s’engager auprès des communautés locales à mener des discussions autour des avantages qu’ils peuvent tirer de la chouette effraie, de la lutte écologique contre les rongeurs et de la protection des cultures. Le principal défi est de savoir comment venir à bout de la superstition locale. » Explique-t-il.
Le représentant de la FAO au Laos pense que le financement du projet de 1,5 million de dollars aura pour effet que plus de 7 680 ménages appliqueront les nouvelles pratiques de lutte contre les rongeurs, réduisant de ce fait l’insécurité alimentaire et améliorant significativement les moyens de subsistance.
Le projet aura aussi pour effet d’améliorer les connaissances relatives au rapport entre les invasions de rongeurs et la floraison du bambou.
Cela permettra aux communautés d’anticiper et de se préparer aux invasions imminentes de rongeurs, fournissant aux agriculteurs les moyens de mettre en œuvre les contre-mesures afin de protéger leurs cultures.

 

Extrait de deux articles parus sur le site du Centre d’actualités de l’ONU :
http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=20050&Cr=Zimbabwe&Cr1=agriculture

http://www.fao.org/news/story/fr/item/29491/icode/
© Photo Sudhahota Carl Lewis – Centre Sri Chinmoy
© Photos ONU

Paroles du Bouddha : La cessassion de la douleur

Dimanche 20 septembre 2009

buddhabouddha7909f.jpg
Voici encore, ô moines,
la sainte et sublime Vérité
du chemin qui conduit à la cessation de la douleur.
C’est la Noble Voie aux huit branches :

Compréhension juste

 

Intention juste

 

Paroles justes

 

Activités justes

 

Moyens d’existence justes

 

Effort juste

 

Attention juste

 

Concentration juste.


Bouddha

Invitation à découvrir : www.buddhachannel.tv

O.N.U. : Conférence mondiale sur le climat

Dimanche 30 août 2009

090825unhomephoto250x168.jpg

La fonte d’un glacier en antartique illustre les effets des changements climatiques.
La troisième Conférence mondiale sur le climat débute le 31 août à Genève.

La troisième Conférence mondiale sur le climat (CMC-3), qui aura lieu du 31 août au 4 septembre 2009 offre à la communauté internationale une occasion sans précédent de se mettre d’accord sur des politiques d’adaptation au climat actuel et futur. Quelque 1500 responsables politiques et décideurs en provenance de plus de 150 pays travailleront de concert avec des scientifiques à l’élaboration de stratégies concrètes d’adaptation à la variabilité du climat et au changement climatique.
L’Organisation météorologique mondiale est l’institution spécialisée des Nations Unies et le porte-parole autorisé du système des Nations Unies pour tout ce qui concerne l’état et le comportement de l’atmosphère terrestre, son interaction avec les océans, le climat qu’elle engendre et la répartition des ressources en eau qui en résulte, elle organise les Conférences Mondiales sur le Climat.
La CMC-3 est censée entre autres d’indiquer la marche à suivre pour faire face aux risques d’origine climatique tels que les sécheresses, les inondations, les vagues de froid ou de chaleur, les famines et certaines épidémies, qui risquent de menacer la vie, la santé et les moyens de subsistance ainsi que l’accès à des biens essentiels – vivres, eau, énergie, etc.

Le climat peut être source de risques mais ouvrir aussi des perspectives.

Pour améliorer la surveillance et la prévision du climat et mettre au point des stratégies adaptées, il est nécessaire que les pays collaborent.  Le système climatique de la planète, qui redistribue la chaleur, l’énergie et les autres constituants atmosphériques et océaniques, est un et indivisible.  Une coopération à l’échelle mondiale est de ce fait indispensable.
Une surveillance adéquate du système climatique permet de détecter à temps les phénomènes dangereux qui se jouent des frontières.  Le monde doit s’unir pour améliorer les services d’information et de prévision climatologiques et faire en sorte qu’ils contribuent de manière significative à la réalisation des objectifs du Millénaire.
En raison des changements climatiques, les statistiques météorologiques passées ne constituent plus un indicateur fiable pour l’avenir et un bon guide pour arrêter des décisions, a déclaré le Secrétaire général de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), M. Michel Jarraud. De fait, nous rajoutons, une coopération mondiale instantanée est des plus capitale.

Sources : Sites des Nations Unies

Le film « HOME » de YANN ARTHUS-BERTRAND
et
« L’ULTIMATE CLIMATIQUE » : Appel pour la Conférence de Copenhague

HOME, LE FILM DE YANN ARTHUS-BERTRAND

Jeudi 27 août 2009

Si vous ne l’avez pas vu, accordez-vous le temps de le découvrir ; tout le monde est concerné ; c’est un film réaliste ; cette réalité nous la portons ; ce n’est pas un film fataliste ; la fatalité n’est pas notre droit de naissance ; c’est un film qui peut nous inspirer à être un peu plus conscient et nous sensibiliser à être acteur du changement difficile mais crucial qui s’amorce, dont tout le monde est témoin.

Image de prévisualisation YouTube

54 pays filmés en hélicoptère
217 jours de tournage sur dix-huit mois

Un film de Yann Arthus-Bertrand
Jacques Gamblin est la voix française.

733 cassettes ont été enregistrées ; 150 pays ont projeté le documentaire ; 284 salles de cinéma françaises ont diffusé le film, le plus souvent gratuitement ; la diffusion a été simultanée sur 80 chaines de télé du monde entier ; le film a été projeté sur grands écrans en plein air dans plus de 40 grandes villes (Champ de Mars à Paris, Ciné Lumière de Londres, Golden Hall de Marousi à Athènes, Central Parc à New York…) ; il a été traduit en 39 langues.

Yann Arthus-Bertrand souligne : « Nous sommes en train d’épuiser toutes les ressources de notre Terre, Home est un film militant et citoyen sur son état préoccupant ».  Auteur du livre « La Terre vue du ciel » (best-seller vendu à ce jour à plus de 3,5 millions d’exemplaires), il se veut positif : « Ce qui est important, ce ne sont pas les 50 % de forêts qui ont disparu, mais les 50 % qui restent ; nous sommes 6 milliards d’intelligences pour agir ».

Yann Arthus-Bertrand s’est vu récompensé pour son travail par le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) le 22 avril ; avec six autres lauréats il a reçu la haute récompense de « Champions de la Terre » par Achim Steiner, Secrétaire général adjoint des Nations Unies et Directeur exécutif du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) qui a dit : « …La passion, la créativité, l’intelligence, la vision et le dynamisme unissent chacun de nos lauréats 2009 – des qualités clés urgemment nécessaires à moins de 230 jours de la réunion cruciale de la convention sur le climat des Nations Unies en Décembre. Des qualités aussi indispensables pour transformer la crise actuelle et future en une opportunité pour réaliser une économie verte durable pour le 21e siècle »

 

Pour donner de la force à  la
Conférence sur les changements climatiques de Copenhague
de décembre 2009,
le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE)
lance une campagne sur internet
afin d’obtenir des millions de signatures de soutient.
La pétition peut être signée sur le site :
www.sealthedeal2009.org.

Aphorisme – Pensée du jour, de Sri Chinmoy

Vendredi 6 juin 2008

duo6.jpeg

Si vous agissez correctement,
Vous finirez
Par inspirer les autres
A faire de même.

© Aphorisme et Oiseau Sri Chinmoy Centre

Aphorisme – Pensée du jour, de Sri Chinmoy

Lundi 19 mai 2008

soulbirdblue71.jpg

Où que vous alliez,
Allez-y avec inspiration et aspiration.
Quoique vous fassiez,
Faites-le avec amour et sollicitude.
Qui que vous voyiez,
Voyez-le avec la beauté de la pureté
Et la gloire de la responsabilité.

 


© Textes extraits du livre “Les Ailes de la Joie » de Sri Chinmoy, édité par les Editions “La Flûte d’Or”

http://www.laflutedor.com/

Copyright © 2006 Sri Chinmoy Tous droits réservés

Rendre service à l’action humanitaire de « Lunettes sans Frontières »

Mardi 13 mai 2008

logo.png

http://www.onenessheart.org/

J’ai plusieurs fois, ces deux dernières années fait des envois de lunettes à l’association du Père François Marie “Lunette sans frontières”. Ma démarche je la réalisais dans le cadre d’une association humanitaire fondée par Sri Chinmoy “The Oneness-Heart-Tears and Smiles” (Les Sourires et les Larmes du Cœur d’Unité), ainsi, selon ma disponibilité et les opportunités du moment, j’allais voir les opticiens pour leur demander s’ils n’avaient pas de lunettes usagées en stock qu’ils pourraient donner pour les actions d’une association humanitaire. J’ai fait cela plusieurs fois, 3 fois sur 4, la réponse, ici à Paris, était positive.

Les lunettes récoltées, je les triais, comme l’association “Lunettes sans Frontières” le demande, je les emballais, et les expédiais. Le temps que cela prend ? Quelques heures, seulement, pour aider des centaines d’enfants, d’adultes, de nécessiteux à voir correctement.

Je faisais cela, pour rendre service à ceux-là qui sont dans le besoin dans le monde ; pour soutenir dans leurs actions ceux qui donnent de leur temps pour aider bénévolement les plus pauvres à voir correctement, certains d’entre eux le font depuis 20 ans ; pour notre terre-mère, car ces tonnes de verre et montures en métal et en plastic qui sont ainsi remises en service ne vont pas polluer notre bonne planète. Et de plus, comme je suis croyant, je sais que Dieu, nous demande d’être dans le Service gratuit à l’autre…

lunettes2thumbnail.jpg

Donc, en résumé, en agissant ainsi, nous avons quatre actions :
- pour nous-même, notre âme qui a une mission de service à l’autre à accomplir ici sur terre.
-
pour les autres, comme nous, qui œuvrent pour les autres, ici les bénévoles de « Lunettes Sans Frontières”
-
pour les plus pauvres qui n’ont pas les moyens de se payer de montures
et qui vont en être les bénéficiaires
-
pour la planète (environnement), en récupérant puis en offrant, nous recyclons les lunettes.

Ce n’est pas difficile à mettre en place, il suffit de pousser la porte d’un magasin vendant des lunettes et de demander poliment à l’opticien s’il veut participer. En général, ceux-là sont très heureux de libérer leur(s) tiroir(s) de ces montures qui les encombrent, tout en rendant service à une cause ! Ainsi, vous repartirez avec un petit carton ou un gros sac en plastic débordant de lunettes, parfois, pour enfant, parfois à double foyer… pour des personnes qui attendent… dans le flou, pour lire et écrire.

QUI PEUT FAIRE CELA ?

Tout le monde, individuellement. Mais cela peut être, aussi, à l’occasion d’une réunion de famille, d’acolytes, d’école, de parents d’élèves, d’adolescents, d’une action de club, d’association… Cela peut être l’enseignant qui insuffle le projet dans son école, les élèves entre eux qui veulent avoir cette expérience

COMMENT S’ORGANISER ?

Prévoir des cartons pour l’expédition et du papier journal pour protéger des chocs.

Avant de mettre dans les cartons, il vous faudra faire un premier trie, selon les lunettes que l’on vous aura fournies (femme, enfant, soleil) ; ce pré-trie, fera gagner du temps aux bénévoles de “Lunettes sans frontières” et finalisera votre travail.

Une fois les lunettes empaquetées, préciser sur le carton qu’il contient des lunettes, en dessinant une monture stylisée ou en indiquant “Fragile”.

Voilà, c’est tout ! C’est simple ! Et cela apporte de la joie à beaucoup de monde ! ! !

LE COÛT ?

Minime, celui de l’expédition des colis à l’association “Lunettes Sans Frontières” qui se trouve en France, à Hirsingue en Alsace.
N’oublions pas que ceux qui porteront les lunettes, pour certains, ont aussi, dans leur pays, du mal à se nourrir.

Si le cœur vous en dit, découvrez l’article sur ce blog décrivant l’association “Lunettes Sans Frontières”, vous verrez, elle présente toutes les garantis de sérieux.

 

12