Archive de la catégorie ‘- Aspiration’

Aller à la rencontre de Dieu en chantant, en récitant des mantras

Jeudi 13 octobre 2011


naradaavecsavinare769pe768telenomdedieu.jpg

Narada avec sa vina répète inlassablement le nom de Dieu

Mantra veut dire incantation. Dès que vous entrez dans le monde des mantras, vous sentez que vous marchez, chantez, mangez, dansez et jouez avec Dieu. A ce moment là il n’y a pas de troisième personne – il n’y a que vous et Dieu. Entre vous et Dieu il n’y a personne. Quand vous chantez un mantra, vous montrez la puissance de votre aspiration et Dieu montre la hauteur de Sa Compassion, de Son Amour et de Sa Fierté. Ainsi le mantra n’appartient pas seulement à l’âme et à la vision indienne, il appartient au monde entier.

© Sri Chinmoy – Centre Sri Chinmoy – Traduit de l’anglais par Haridas

Trois aphorismes de Sri Chinmoy sur la vie intérieure

Lundi 3 octobre 2011


concertsongofthesoul.jpg

Un musicien médite avant son entrée dans l’orchestration,
lors d’un concert Song of the Soul

o o o

Vivre une vie intérieure,
C’est devenir pleinement conscient de Dieu.
Devenir pleinement conscient de l’existence de Dieu,
C’est aimer d’un cœur illimité le souffle de l’humanité.

o o o

 Il est impossible de se transcender
Au moyen d’études livresques.
Mais il est indéniablement possible
De se transcender
En écoutant avec attention
Les ordres intérieurs de son âme.

o o o

Un cœur d’aspiration
De deuxième catégorie
N’est pas pour moi.
Je demeurerai toujours le possesseur
D’un cœur d’aspiration
Du plus haut niveau.

 

© Aphorisme de Sri Chinmoy
Extrait du livre « Le voyage de l’Âme » Editions « La Flûte d’Or »
© Photo Nidish « Tabla – Song of theSoul à Lisbonne »

 

 

600ème article, dédié aux Nations Unies : conférence sur « Le Nouvel An et sa signification » de Sri Chinmoy, à l’ONU

Mardi 22 décembre 2009

unlogobluesmlfr40fb57.jpg

600 ème article du blog de Nidish

Comme tous les 100 articles précédents, je dédie à l’occasion de la nouvelle année qui arrive,  ce 600ème article aux Nations  Unies et à l’unité des nations en les quels je crois, par un écrit de Sri Chinmoy, qui est la retranscription d’une  conférence tenue au siège des Nations Unies à New York à l’occasion de la nouvelle année ; ce texte est extrait du livre “L’Eveil spirituel du monde” qui est paru aux Editions de la Flûte d’Or.

 

Le nouvel An

Le nouvel an signifie une nouvelle expérience. Le nouvel an connaît une nouvelle aspiration des hommes. L’aspiration est une imploration ascendante qui se transforme en un sourire illuminant.
Les êtres humains attendent une nouvelle satisfaction du nouvel an. La satisfaction est l’incarnation et la manifestation du bonheur. Lorsque nous incarnons le bonheur, chacun de nos petits mondes devient un monde grand et vaste. Lorsque nous manifestons notre bonheur, le mortel en nous devient immortel.
Qu’est-ce que le bonheur ? Le bonheur est ce que Dieu est éternellement. Le bonheur n’est pas quelque chose qui se trouve au cœur du don de soi. Non ! C’est notre don de soi inconditionnel. Se donner, c’est devenir Dieu, lentement dans la réalité, sûrement dans la divinité et infailliblement dans l’immortalité.
Chaque nouvel an nous rappelle notre idéal et notre réalité. Notre idéal consiste à voir la Vérité. Notre réalité consiste à devenir la Vérité. La Vérité est l’œil de Dieu au ciel ; la Vérité est le cœur de Dieu sur terre. L’œil de Dieu nous guide et nous conduit. Le cœur de Dieu nous nourrit et nous immortalise.
Chaque nouvel an apporte une nouvelle responsabilité. Une nouvelle responsabilité est une nouvelle opportunité. Quel est le message de l’opportunité ? L’opportunité nous dit que notre but ultime ne doit pas rester un rêve lointain. Le but peut être atteint en transformant la faim animale en faim divine. Le but peut être atteint en transformant la soif animale en soif divine. La faim animale dévore la vision divine en nous. La faim divine est une faim de transcendance de soi. La soif divine est une soif de perfection de soi.
Le nouvel an offre le message, soit de la destruction, soit de la satisfaction. Si nous nous satisfaisons à notre manière humaine, nous rencontrerons sans aucun doute la destruction. En revanche, si nous satisfaisons sans aucun doute la satisfaction. En revanche, si nous satisfaisons Dieu à Sa propre manière, nous rencontrerons immanquablement la satisfaction. Douter du divin en nous et céder à l’humain en nous est une manière de nous satisfaire à notre propre manière. Mais parfaire l’humain en nous et combler le divin en nous est la manière de satisfaire Dieu à Sa propre manière.

 

Le régime végétarien dans la vie spirituelle et la vie de tous les jours

Samedi 12 décembre 2009


kakisurbranchedeplaqueminierwwwnidishunblogfr.jpg

Fruits du Ciel
Kakis sur Plaqueminier

Le régime végétarien joue un rôle des plus importants dans la vie spirituelle. La pureté est d’une importance capitale pour l’aspirant. Cette pureté doit être établie dans le physique, le vital et le mental. lorsque nous mangeons de la viande, du poisson, la conscience animale agressive entre en nous. Nos nerfs deviennent agités, agressifs et cela peut gêner notre méditation. Tandis que les douces qualités des fruits et des légumes nous aident au contraire à établir dans notre vie intérieure comme dans notre vie extérieure les qualités de douceur, de simplicité et de pureté. En étant végétariens, nous aidons donc notre être intérieur à renforcer sa propre existence. Intérieurement, nous prions et méditons ; extérieurement, la nourriture que nous absorbons de la Mère Terre nous aide également, nous donnant non seulement de l’énergie mais aussi de l’aspiration. 

Voir les autres articles sur l’alimentation végétarienne
En cliquant Ici

 

© Texte de Sri Chinmoy – Centre Sri Chinmoy
© Photo de Nidish

LE PSYCHISME HUMAIN SON FONCTIONNEMENT INTERNE : 5 Le mental (suite)

Vendredi 11 décembre 2009

Vous retrouverez l’ensemble des huit articles qui concernent : le corps, le vital, le mental et l’âme Ici ; il est préférable de commencer la lecture méthodiquement, en commençant par le texte présentant le corps. Chaque article est court, dense et complémentaire aux autres. Le premier article est le plus ancien, il est en premier, en partant du bas. L’ensemble forme le texte intégral.

earlycentresmiling150k1.jpeg

5 ème extrait : Le mental (2/2 parties)

Celui qui souhaite réellement trouver la vérité et s’épanouir en elle doit voyager bien au-delà des frontières du mental cartésien, intellectuel et sceptique. Ce mental est doté d’une très petite quantité de lumière, tandis que ce que l’aspirant cherche n’est autre que l’illumination divine. D’ailleurs, il suffit qu’apparaisse la lumière infinie pour que la ratio soit brisée en mille morceaux.

Attention, loin de moi l’idée de nier ici l’importance primordiale qu’a eu jusqu’à nos jours le mental humain. C’est lui qui tout au long du processus de l’évolution cosmique nous a démarqués du royaume animal. Si le mental ne s’était pas éveillé, la vie humaine consciente ne serait pas née. Toutefois l’animal en nous a maintenant joué son rôle. Quant à l’humain dépourvu d’aspiration, il aura lui aussi bientôt rempli son contrat. Le divin peut donc faire son entrée en notre existence.

Avant d’entrée dans la vie spirituelle, vous considériez le mental comme supérieur à tout. Une personne dotée d’un esprit brillant n’avait pas sa pareille à nos yeux. Mais vous avez maintenant pris conscience des limites et des imperfections du mental et allez tenter de l’illuminer et de le parfaire. Dans l’intensité de la méditation, sentez que vous n’êtes rien d’autre et que vous ne possédez rien que le cœur et l’âme. Accompagné de ceux-ci, affrontez ensuite le mental. Où cela ? Simplement là où prennent place contradictions, contraintes et doutes. Le mental, prédateur sans pitié, ne manquera pas dès lors de les agresser. Mais en combattant ces deux entités divines surchargées de lumière, il épuisera ses forces, semblable en cela à celui qui cogne ses poings si violemment contre un mur qu’il y laisse toute son énergie. Il devra se soumettre à l’éclat de l’âme. Ce faisant, il s’assimilera à l’immensité elle-même.

Prochain extrait et suite de celui-ci : Le cœur (entendons, le cœur spirituel, montré sur les effigies du Christ, au milieu de la poitrine)

D’une vie à l’autre retrouve-t-on la même aspiration ?

Mardi 1 décembre 2009

Question : Lorsqu’on meurt, retrouve-t-on, le même niveau d’aspiration dans sa prochaine incarnation ?

ckg208n11.jpgSri Chinmoy : Absolument ! On retrouve le même niveau d’aspiration dans sa prochaine incarnation, dans un nouveau corps et un nouvelle conscience. Mais l’obscurité et l’ignorance de la conscience terrestre l’empêche habituellement de faire surface, et il faut dans la plupart des cas plusieurs années de lutte pour retrouver cette aspiration. Cependant, si l’âme est très forte et que l’aspirant possède également une force intérieure exceptionnelle, il peut retrouver son ancienne aspiration dès le début de sa vie ou au bout de quelques années et continuer de courir vers son But destiné.

 

© “L’Aspiration” un livre de Sri Chinmoy paru aux Editions La Flûte d’Or
© Photo “Sri Chinmoy joue sur uneflûte d’orée” – Centre Sri Chinmoy

L’inspiration et l’aspiration dans la vie spirituelle et celui des artistes

Lundi 30 novembre 2009

flute.jpg
Sri Chinmoy joue sur une flûte d’or

Sans aspiration, rien ne peut être accompli. L’inspiration nous est nécessaire pour écrire un poème, pour composer de la musique, pour réaliser quoi que ce soit.
En ce qui concerne la vie spirituelle, c’est dans les écrits sacrés des maîtres authentiques que nous pouvons la puiser.
Lorsque l’inspiration a joué son rôle, c’est dans le monde de l’aspiration que nous devons entrer. Nous devons alors essayer de vivre la sagesse trouvée dans les livres.
Comment trouver cette aspiration ? En pleurant au plus profond de notre être avec le sentiment d’avoir désespérément besoin de lumière et de paix.
Dès lors que nous aspirons de façon consciente, nous pouvons recevoir les conseils d’un ami plus avancé que nous sur la voie spirituelle. Mais il nous faudra aussi apprendre les secrets de la concentration, de la méditation et de la contemplation. Si notre vie d’aspiration est d’une sincérité absolue, nous rencontrerons immanquablement un authentique maître spirituel qui pourra nous aider véritablement et nous guider sur le chemin de la réalisation.Lorsqu’un enfant pleure, sa mère accourt, où qu’elle soit ; elle sait qu’il a faim, qu’il a besoin de lait. Il en est de même dans la vie spirituelle : si nous avons faim de paix, de lumière et de félicité, un maître spirituel viendra immédiatement à nous, tel une mère. On dit en Inde : « Lorsque le disciple est prêt, le maître vient immanquablement ». Ainsi, lorsque le moment est venu, Dieu vient forcément à nous, sous la forme du maître qui nous est destiné.

 

© « L’Aspiration » un livre de Sri Chinmoy paru aux Editions La Flûte d’Or
© Photo « Sri Chinmoy joue sur uneflûte d’orée » – Centre Sri Chinmoy

De la vie animale à la vie humaine, par Sri Chinmoy

Dimanche 1 novembre 2009

Question : Les animaux aspirent-ils et est-ce ainsi qu’ils sortent du royaume animal ?

ckg208n1.jpgSri Chinmoy : Les animaux aspirent, mais inconsciemment. c’est la combinaison de leur aspiration inconsciente et de la Compassion infinie de Dieu qui accorde à certains animaux la possibilité de sortir du monde animal pour entrer dans la vie humaine.

 

© “L’Aspiration” un livre de Sri Chinmoy paru aux Editions La Flûte d’Or
© Photo “Sri Chinmoy joue sur uneflûte d’orée” – Centre Sri Chinmoy

Le travail c’est la santé ! Travailler avec joie, c’est le bonheur assuré : Textes de Sri Chinmoy

Mercredi 28 octobre 2009

centresrichinmoykedarflowerchariot.jpg
Chariot Fleurit

Travaillez  avec ferveur. Vous verrez, vous ne pourrez plus déceler la moindre différence entre le Ciel et la terre.

De l’avis de certains, la vie humaine se résume à un mot, de sept lettres, cruel, absurde et désespérant : travail. Je me permets de dire qu’ils se trompent. En fait ils aiment bien le travail, mais ce qu’ils détestent, c’est le sentiment de fardeau lié au labeur. Or le labeur rime avec faveur. Pour qui est-ce une faveur, après tout ? Pour Dieu. Assurément, lui seul est l’enfant chéri de Dieu, son favori, celui qui travaille pour faire plaisir à Dieu. Et en satisfaisant Dieu, il se réalise et s’accomplit lui-même. C’est alors qu’il annonce au monde que la vie humaine est un mot de quatre lettres divinement signifiant : joie.

Pour l’homme qui n’aspire pas,
Le travail est une punition,
Une torture.
Pour l’homme qui aspire?
Le travail est une bénédiction,
Une joie.

© Extrait du livre de Sri Chinmoy « Le jour de l’Âme » paru aux Editions « La Flûte d’Or »
© Kedarvideo – Centre Sri Chinmoy Switzerland – Flower chariot

Question – Réponse de Sri Chinmoy : MEDITATION ET PRIÈRE accroîssent la créativité

Lundi 30 juin 2008

 

12021.jpgjharnakala1.jpg

Question : Peut-on utiliser la méditation pour accroître sa créativité ?

Sri Chinmoy : Certainement ! La prière et la méditation sont la seule voie. Beaucoup de gens ne naissent pas poètes ou artistes. Mais en pratiquant la méditation, ils font apparaître en eux des capacités littéraires, artistiques ou musicales, parce que la méditation apporte une nouvelle vie. Avant de méditer, vous n’étiez peut-être pas un artiste. Dieu vous a donné un certain modèle de vie avec certaines capacités. Mais lorsqu’une nouvelle vie entre en vous, cela signifie qu’une nouvelle opportunité, une nouvelle perspective, une nouvelle lumière s’offrent à vous. À ce moment là, vous pouvez facilement acquérir une capacité artistique.

Extrait du livre “L’art et la spiritualité” de Sri Chinmoy, récemment édité, en France, par les “Editions de La Flûte d’Or”.

Peinture de Sri Chinmoy
Copyright © 2007 Sri Chinmoy Tous droits réservés

Question : Dans qu’elle mesure l’aspiration peut-elle stimuler la capacité créative ?
Sri Chinmoy : Lorsque nous sommes totalement inconscients de notre aspiration, nous doutons de sa capacité. Lorsque nous en sommes pleinement conscients, nous savons que l’aspiration a le pouvoir de stimuler notre créativité. Non seulement cela, mais elle à aussi le pouvoir d’accroître notre capacité créative à l’infini. Lorsque, finalement, nous découvrons cette vérité que la source de notre aspiration est Dieu Lui-même, nous voyons alors clairement que l’aspiration et la capacité créative sont inséparables.

Extrait du livre “L’expérience Intérieure” de Sri Chinmoy
Copyright © 2007 Sri Chinmoy Tous droits réservés


Pour tous renseignements complémentaires, un site : srichinmoy.fr

12