Archive de la catégorie ‘Nidish : Humour Aimant’

« La Vie chante en soi », une histoire aimante de Nidish

Mardi 27 décembre 2011

Un jeune homme en guerre contre la nature humaine, contre Dieu, contre tout, décide de quitter le monde, de se retirer dans la solitude en haut d’une montagne, et de se reclure dans une grotte.
Quand sur un sommet, isolé de tout,  il trouve son refuge, il cherche une porte pour la refermer derrière lui, mais, vous pensez bien, point de porte. Il n’en peut plus alors. Il sort en trombe, se met au bord de la montagne et… en pleurs, crie, répète de tous ses poumons :
« La vie est méchante ! La vie est méchante ! » et il termine en sanglot.
Une voix alors répond, l’écho sans doute :
« La vie… aime … et… chante…. La vie… aime… et… chante… »
Le jeune homme stupéfait répéta encore, et la voix lui répondit encore :
« La vie… aime… et… chante…. La vie… aime… et… chante… »
Le garçon resta quelque temps en haut de la montagne, il se mit à méditer, et à répéter avec l’écho :
« La vie Aime… et… Chante, la vie. La Vie Aime… et… Chante, la vie. » le sourire vint progressivement l’illuminer. Une forme joyeuse d’extase s’installa dans son cœur.

Plus tard il redescendit dans la vallée, et avec d’autres yeux regarda le monde. 

© Histoire de Nidish, inspirée par la phrase clé, lue dans « Des histoires drôles pour rire et guérir » du Dr Chistian Tal Schaller, et la vie d’un proche.

Humour aimant de Nidish : Le sourire de Nashrudin

Lundi 14 novembre 2011

 

ciellesouriredenashrudin.jpg

Nashrudin prend aujourd’hui, pour la première fois l’avion. Tout se passe très bien pour lui, il est heureux, il va voir un de ses très cher ami et frère spirituel.
L’avion prend son envol, et survole la ville de naissance du Mulla.
Nashrudin est curieux de voir son pays. Il se penche vers le hublot.
Il revient brusquement en place effrayé, se plie sur sur lui-même et se met à trembler comme une feuille.
L’hôtesse vient vers lui et s’inquiète de se qui se passe :
- Qu’avez-vous, monsieur ! Vous avez un malaise ?
Nashrudin toujours tremblant, claquant des dents :
- J’ai oublié ma brosse à dents, on ne peut pas faire demi-tour ?
L’hôtesse soulagé :
- Oh monsieur, vous nous faites des frayeurs ! Vous pourrez vous en acheter une à votre arrivée !
- Mais mon ami sera à l’aéroport, comment vais-je pouvoir lui sourire ?

 

© Photo et Histoire originales de Nidish : « Le sourire de Nashrudin »

Blague affectueuse chrétienne : « Je vous Aime ! »

Samedi 12 novembre 2011

 

eglisea768colorier.jpg
Dessin à colorier

J’ai trouvé cette blague sur un site catholique, je l’ai retravaillée quelque peu, là voilà à votre disposition :

Il y a quelque temps, Tom Mamadou, qui était citoyen de l’État d’Alabama, aux USA, d’origine afro-américaine et de confession catholique priait chez lui pour sa mère malade. Quand il acheva sa prière, il décida de se rendre à l’église de sa paroisse et d’y brûler un cierge à son attention.
Hélas, le KKK avait pris possession de l’église et renvoyé le Curé ; à l’entrée, ils avaient placardé : « Interdit aux Noirs ».
Tom effrayé rebroussa chemin en courant.
De retour au foyer maternel, il s’adressa en prière à Dieu :
- Mon cher Dieu, je n’ai pas pût faire brûler de cierge… et embarrassé, il expliqua la raison.
La Voix de Dieu se fit alors entendre :

- Mon enfant, tu sais, tu ne m’y aurais pas trouvé ; Moi non plus Je ne suis pas là où il y a ségrégation. Mais j’ai entendu tes prières, ne t’inquiète pas, ta mère va guérir. Je lui ai donné cette maladie pour t’apprendre à M’aimer. Continue à Me prier. Je vous aime.

Histoire-Enseignement : Les œufs du frigo

Lundi 25 juillet 2011


oeufsenlignenidishunblogfr.png

J’ai trouvé la base de cette histoire sur le net, je vous propose cette nouvelle version :

Cela se passe dans le frigo, dans le bac à œufs.
9 œufs sont à l’intérieur, le dixième emplacement est pris par un Kiwi…
Le premier œuf, le plus a gauche, regarde en bout de ligne. Interpellé, il dit a son voisin :
 » Dis… regarde au bout… t’as vu la gueule qu’il a l’œuf ! »  
Le 2eme œuf regarde et s’étonne :
 » Purée, oui, t’as raison…  »
Le 2eme œuf se retourne vers le 3eme et lui dit :
 » Dis, t’as vu la gueule de l’autre au bout ?  »
 » Oh purée… c’est pas possible ! ! !  »
Il se tourne aussi vers le 4eme œuf et lui dit :
 » Eh ! Regarde l’œuf du bout, il tire une de ces gueules »
 » Ah Ouais…  »   et ainsi de suite jusqu’au 8eme :
 » Dis, tu as vu l’œuf à côté de toi, il est pas bien… »
Le 9eme œuf regarde son voisin et s’étonne…
Il revient alors sur le 8eme œuf et lui rétorque :
 » T’es con ou quoi, tu sais pas, c’est un kiwi  !
Celui-ci s’empresse de se tourner vers le 7ème œuf et lui répéter :

« T’es con ou quoi, c’est un kiwi  ! »
Et le 7ème de se tourner vers le 6ème, et le 6ème vers le 5ème…
Et ainsi de suite, jusqu’au premier, qui n’a plus personne vers qui se tourner.
Alors le premier revient vers le second et lui assene :
« Il ne peut pas s’habiller comme tout le monde !
Et le 2ème le répète au 3ème :
- C’est vrai ça, il ne peut pas s’habiller comme tout le monde…
Et ainsi de suite, 4ème, 5ème, 6ème… jusqu’au 9ème qui se tourne vers le kiwi pour lui dire aussi :
« C’est vrai ça, tu ne peux pas t’habiller comme tout le monde !? »
Le kiwi regarde alors l’œuf, et lui répond tranquillement :
« C’est vrai ça. »

© Nidish

Blague de Nidish : Les économies du juif

Jeudi 21 juillet 2011

 

chapeaujuifpreforme.jpg

316) Les économies du juif

C’est un juif qui entre dans un magasin de matelas, il va voir le vendeur, qui est juif aussi, il lui dit :
- Je voudrais un matelas le plus fin possible, pas trop large, en mousse, le moins cher possible.
- Mais monsieur, dit le vendeur, si c’est pour cacher vos économies dessous, il vaut mieux prendre au contraire un matelas en laine à deux places ; plus il pèse lourd et moins les voleurs ont envie de chercher dessous.
- Oui, mais c’est beaucoup plus cher !
- C’est vrai, je l’admets. Mais beaucoup moins cher qu’un coffre fort.
Le monsieur sort pensif.
En marchant il passe devant un marchant, juif lui aussi, de chaussettes : « Voilà ce qu’il me faut ! »
Il entre dans le magasin, il demande au vendeur :
- Vous n’auriez pas une paire de chaussettes en synthétique, ou mieux, une seule chaussette dans les invendus ?
- Monsieur, si c’est pour cacher vos économies, il vaut mieux une bonne paire de chaussettes montante en laine.
- Oui, mais ça coute plus cher qu’une chaussette en synthétique parmi les invendus ?
- C’est vrai, je l’admets. Mais beaucoup moins cher qu’un matelas.
Le monsieur sort sans dire au revoir, perdu dans ses pensées.
Sur le trottoir il voit un mendiant, il se dit, lui doit être de bon conseil. Il va le voir :
- Dis, tu peux me dire où tu caches tes économies ?
Le mendiant sans hésiter lui répond en montrant du pouce derrière lui :
- Là, derrière moi, dans la banque !
- Dans la banque ! Mais ils prennent des commissions !
- C’est vrai, mais c’est mon fils le directeur, je me suis arrangé avec lui.

 

© Nidish
© Le chapeau
Pour l’achat sur le site (chapeau) vous bénéficiez d’une réduction de 10% : code: e2f354
Avantage accordé sympathiquement par le magasin aux utilisateurs du blog.


Note : Le rapport à l’argent n’appartient, ni à une culture, ni à une religion, ni à une classe sociale, mais à un mental… en harmonie avec le cœur, l’argent est alors au service du monde, coupé du cœur, l’individu tire profit de tout, au dépend de tout le monde.

Humour Aimant de Nidish : 8 Blagues « Dieu et nous »

Lundi 30 novembre 2009

praysmiley1ce13.jpg

36) Appel à témoin :
Si Dieu n’existe pas, il faut nous en fournir la preuve !

praysmiley2.jpg

45) Dieu dans l’annuaire téléphonique
Un aspirant cherche désespérément dans le bottin le numéro de téléphone du Bon Dieu. Il compulse les pages, les unes après les autres, lignes après lignes, colonne par colonne, il se résigne. A ce moment le téléphone sonne : “Alors, comme cela mon enfant, tu n’y crois plus !?” L’aspirant, tout étonné, reconnaît la voix de Dieu :
“ô mon Dieu, je vous ai cherché partout ! Je ne vous ai pas trouvé !
- Mon fils, comment voulais-tu me trouver ainsi ? Je suis dans tous les numéros à la fois. C’est dans la multiplicité de mes enfants que je suis !”

praysmiley2.jpg

46) Dieu prend l’avion
Un avion se pose sur la piste d’atterrissages.
Dieu descend.
Il voit Sa création.
Sa création ne le voit pas.
Il demande à une hôtesse :
- Où suis-je ?
- Sur terre ! répond l’hôtesse.

praysmiley2.jpg

53) Omniprésence de Dieu
Un très vieux moine enseigne à un plus jeune :
“Quand tu sorts de chez toi, le mieux est de savoir où tu veux aller et d’y aller directement.
- Pourquoi cela, Dieu n’est-il pas partout ?
A ce moment, l’attention de l’apprenti est attirée par deux jeunes femmes sur la plage ; il ne voit pas les pieds d’une vieille personne assise sur un banc, il se prend dedans et tombe assis à côté d’elle.
Le moine dit alors :
- Dieu est partout, même dans les leçons qu’il nous donne.
Les deux religieux sourient.
Pour

(suite…)

Humour aimant de Nidish : Joy éléphant

Vendredi 30 octobre 2009

joyelephantcentresrichinmoy.jpg
Joy éléphant

55) Le petit Piot rejoint son père en courant :
- Regarde papa, j’ai trouvé une plume d’éléphant !
- Une plume d’éléphant !? Mais les éléphants n’ont pas de plume !
- (L’enfant s’exclame) Mais alors j’ai eu de la chance, j’ai trouvé la dernière ! ! !

 

- Paternité : Vous devez citer le nom de l’auteur : “Nidish” et son blog : http://nidish.unblog.fr , mais pas d’une manière qui suggérait qu’il vous soutienne ou approuve votre utilisation de l’œuvre.
- © Pas d’utilisation Commerciale : Vous n’avez pas le droit d’utiliser ces textes et photos à des fins commerciales.

 

Humour Aimant : 10 Blagues inter-religieuses de Nidish pour les hommes de foi

Jeudi 15 octobre 2009

POUR SOURIRE
emoticone

89) C’était l’heure
C’est un hindouiste qui au pied d’un arbre pratique la méditation du lion, c’est à dire les yeux mi-clos mi-ouvert , ainsi il est en contact avec son mon monde intérieur et reste éveillé au monde terrestre. Justement un lion passait par là, le voyant, le  roi des animaux se lèche les babines ; il ne fait qu’une bouchée du sage. Quand il arrive au Ciel, le méditant voit Brahma qui lui sourit :
- Te voilà !
- Oui, dit le méditant, j’ai été mangé par un lion alors que je méditais !
- Et qu’as-tu fait quand il est arrivé ?
- J’ai fermé les yeux et je T’ai appelé, mais Tu n’es pas venu !
- Comment cela, je ne suis pas venu ? C’était qui le lion ?

emoticone

90) Point de rupture
C’est un psychanalyste qui rencontre un ami médecin, lors de leur échange, le psychanalyste évoque une cliente :
- … c’est une fille, déséquilibré et déséquilibrante !
- Déséquilibrante ? s’étonne l’ami médecin.
- Oui, déséquilibrante, elle m’a complètement déséquilibré.
- Ne me dit pas qu’elle est psychanalyste, elle aussi !
- Non, je ne le dis pas !

emoticone

96) Compter sur soi
Un juif très expérimenté arrive à compter sur les dix doigts d’une main, sans difficulté.

 

emoticone

(suite…)

Humour Aimant de Nidish : 5 courtes blagues

Lundi 5 octobre 2009

clich20091005174508.jpg

102) Chut !
Un érudit entre dans une salle de lecture et s’exclame à haute voix :
- La vérité est dans les livres, la sagesse est dans le cœur !
- Petit Piot chuchote : “Le cœur est l’encrier des Sages, leur encre est le silence ! Leurs mots se résument à : Chut !”

208) C’est un(e)…
Une âme, au bord du Ciel, a choisi son incarnation, il ne lui reste plus qu’à descendre, ce qu’elle fait. Elle arrive dans le fétus de la mère. Quand, elle se dit : “Mais, comment vais-je sortir ?” Alors elle commence à donner des coups de pieds jusqu’à ce qu’elle entende une voix qui affirme : “Je sens le bébé bouger !“ C’est ce qui a rassuré l’âme, elle s’est calmée et a attendue calmement le moment de sortir ; ce fut le premier travail de cette nouvelle incarnation.

272) Opportunité
Un avion se pose après quelques cahots, les passagers ont eu très peur, mais applaudissent quand c’est fini. L’hôtesse apparaît alors, une serviette éponge posée sur l’avant bras : “ Nous avons du atterrir sur une île déserte en raison d’un petit soucis sur un réacteur. Vous n’avez pas à vous en faire, la plage est magnifique, vous pourrez largement en profiter, la radio n’a pas fonctionné !”

291) La reine de l’arène
Un gladiateur dans une arène regarde les gradins, il s’étonne : “Aujourd’hui, il n’y a pas foule !”
Les lions sont lâchés. Il s’écrie : “Stop, là ! Il n’y a personne ; on verra demain !“
Les lions sont déçus : “C’est vrai, tu as raison !” et ils s’en retournent en coulisse.
Sur le retour, ils croisent la lionne : “Ces mâles, ils ne pensent qu’à dormir !”
Elle voit le gladiateur, elle bondit dessus et le mange.
Cela se passe tellement vite que les spectateurs ne voient rien. Le petit groupe se lève en criant : “Remboursez ! Remboursez !”
La lionne les regarde et rugit : “Descendez voir, si vous avez le courage !”

302) Haï
Derrière nous il y a le passé qui nous suit, mais ne nous dépasse pas. Sauf, si l’on se retourne pour le regarder. C’est ainsi que le présent s’est signalé à moi, quand je me suis percuté dans le poteau de la révélation.

 

Si vous souhaitez utiliser les textes de Nidish de ce blog :
- Paternité : Vous devez citer le nom de l’auteur : “Nidish” et son blog : http://nidish.unblog.fr , mais pas d’une manière qui suggérait qu’il vous soutienne ou approuve votre utilisation de l’œuvre.

- © Pas d’utilisation Commerciale : Vous n’avez pas le droit d’utiliser ces textes et photos à des fins commerciales.
©Photo Centre Sri Chinmoy England

 

Humour Aimant : 10 blagues végétariennes de Nidish

Samedi 26 septembre 2009


33) Attention chasseur !
Deux chasseurs enfilent leurs tenues fluorescentes :
- Ainsi on nous verra mieux !
- Oui, j’ai trop peur que l’on me prenne pour un lapin !

emoticone

60) A table
Un lapin passe sur un chemin, s’assied les oreilles dressées, regarde fixement en face de lui et se sauve.
“Ah ! S’il n’avait pas peur qu’on le mange, il serait peut-être resté…” pense petit Piot dans sa promenade.
En rentrant chez lui, à table, petit Piot en parle à sa compagne.
- (Sa compagne) Mais, chéri, nous sommes déjà végétariens, que veux-tu que l’on change ?
- (Petit Piot réfléchit) Il ne m’a pas reconnu, j’aurai du le rattraper pour le lui dire.

emoticone

111) Heureusement
A table, petit Piot est en bataille avec une pomme de terre dans son assiette, il s’éclabousse et se fait une tache sur sa belle chemise blanche. Sa compagne lui dit alors : “Tu t’imagines avec un poulet, la bataille que tu aurais mené !”

emoticone

(suite…)

123