Archive de la catégorie ‘- Calme’

« Dieu écoute », bref, simple, un véritable conseil pour la pratique de la prière, de Sri Chinmoy

Dimanche 11 décembre 2011

 

Mains en prières d'une chanteuse du groupe Blue Flower


Dieu écoute.

       Parle simplement avec calme.

Dieu écoute.
    Parle simplement avec dévotion.

Crois-moi,
     Dieu n’est pas sourd à l’imploration de ton cœur
Et Il ne peut l’être.

 
Sa Perfection-Compassion
      A perçu le premier
Cri faible

Provenant de ton cœur-unité.

      Dieu écoute :
Parle simplement avec calme et dévotion.

 

© Sri Chinmoy

Texte extrait du livre Compassion
Paru aux Editions de la Flûte d’Or 

 

 

Ultimement, la méditation et la prière sont la même chose, par Sri Chinmoy

Vendredi 11 avril 2008

jk2.jpg

La méditation est un cadeau divin. La méditation simplifie notre vie intérieure et dynamise notre vie extérieure. La méditation nous donne une vie naturelle et spontanée, une vie qui devient si naturelle et si spontanée que nous ne pouvons plus respirer sans être conscient de notre divinité.
La différence entre la prière et la méditation est la suivante : lorsque nous prions, nous ressentons notre existence comme une flamme qui s’élève directement vers le ciel. La nature même de la prière est d’atteindre Dieu en s’élevant. Lorsque nous méditons, soit nous nous jetons dans un espace immense, dans un océan infini de paix et de béatitude, soit nous accueillons l’Immensité infinie en nous.La prière et la méditation sont comme les deux faces d’une même pièce. Toutes les deux sont aussi importantes. Lorsque je prie, je parle et Dieu écoute. Lorsque je médite, Dieu parle et j’écoute. Lorsque nous prions, nous nous élevons vers Dieu ; lorsque nous méditons, Dieu descend vers nous. Ultimement, la méditation et la prière sont la même chose. Cependant, il faut savoir que lorsque nous prions, nous avons le sentiment d’être séparé de Dieu, en tant qu’individus. Nous avons l’impression qu’Il est quelque part et que nous aspirons à Lui, mais nous ne savons ni quand ni à quel point Dieu comblera nos prières. La méditation dit : « Dieu n’est ni aveugle ni sourd ! Il sait ce qu’il a à faire pour Se réaliser en moi et à travers moi. Je dois rester silencieux et fervent. » La prière la plus élevée fut prononcée par le Christ, le Sauveur : « Que Ta Volonté soit faite ». Cette prière est également le début de la méditation. Là où la prière s’arrête, la méditation commence. Méditer, c’est aller au fond de l’océan, où tout n’est que calme et tranquilité. Une multitude de vagues a beau agiter la surface de l’océan, ses profondeurs n’en sont pas affectées pour autant. Elles demeurent dans le silence. Lorsqu’on médite, on commence par essayer d’atteindre sa propre existence intérieure, sa véritable identité, ou si vous préférez, le fond de l’océan. Ainsi, lorsque les vagues du monde extérieur déferlent, elles ne nous touchent plus. La peur, le doute, l’inquiétude et tous les tourments quotidiens s’évanouissent d’eux-mêmes : une paix indestructible s’est désormais installée en nous. Notre esprit est pénétré par la paix, le silence et le sentiment d’union avec la Divinité. Tels des poissons dans l’eau, nos pensées nagent et bondissent sans laisser de traces.
Lorsque nous sommes dans notre méditation la plus élevée, nous sommes semblables à l’océan, dont les créatures qui l’habitent n’inquiètent pas la majesté. Nous sommes semblables au ciel, dont les oiseaux ne troublent pas la sérénité. Notre esprit est le ciel et notre cœur est l’océan infini. Voilà ce qu’est la méditation.

© « Les ailes de la Joie » (extrait du chapitre : La méditation, la clé de la vie intérieure) de Sri Chinmoy édité par les « Editions de la Flûte d’Or »

http://www.laflutedor.com/