Archive de la catégorie ‘= Chant (le)’

« Tous les hommes sont des frères », une expérience extraordinaire répétée chaque années par plus de 10 000 personnes à Osaka, et plus encore au Japon et dans le monde

Mercredi 14 mars 2012

 

Panorama de la ville de Ōsaka effectué en 2006

Panorama de la ville de Ōsaka au Japon en 2006

« Que la joie qui nous appelle nous accueille en sa clarté Que s’éveille sous son aile l’allégresse et la beauté ; plus de haine sur la terre, que renaisse le bonheur ! Tous les hommes sont des frères quand la joie unit les cœurs. » texte de F. Schiller, mis en musique par Ludwig Van Beethoven, base de l’hymne européen, est chanté depuis trente ans par dix mille chanteurs amateurs à Osaka, la troisième ville du Japon. Les Japonais nomment cette expérience musicale collective la Daiku. Les répétitions débutent l’été et aboutissent en fin d’année par un prodigieux concert qui réunit dix milles chanteurs d’origines très diverses.

(suite…)

Aller à la rencontre de Dieu en chantant, en récitant des mantras

Jeudi 13 octobre 2011


naradaavecsavinare769pe768telenomdedieu.jpg

Narada avec sa vina répète inlassablement le nom de Dieu

Mantra veut dire incantation. Dès que vous entrez dans le monde des mantras, vous sentez que vous marchez, chantez, mangez, dansez et jouez avec Dieu. A ce moment là il n’y a pas de troisième personne – il n’y a que vous et Dieu. Entre vous et Dieu il n’y a personne. Quand vous chantez un mantra, vous montrez la puissance de votre aspiration et Dieu montre la hauteur de Sa Compassion, de Son Amour et de Sa Fierté. Ainsi le mantra n’appartient pas seulement à l’âme et à la vision indienne, il appartient au monde entier.

© Sri Chinmoy – Centre Sri Chinmoy – Traduit de l’anglais par Haridas

Vaincre le trac devant un public, propos de Sri Chinmoy

Dimanche 9 octobre 2011


Question :
Comment peut-on vaincre le trac lorsqu’on chante devant un public ?

srichinmoynidishunblogfr.jpgSri Chinmoy : Considérez tous les membres du public comme une seule personne et ressentez qu’il s’agit de vous-même. Le fait de voir beaucoup de gens vous regarder vous rend naturellement nerveux ; vous avez l’impression qu’ils vous jugent ou vous critiquent. Mais si vous les considérez tous comme vous-mêmes, vous ne serez pas nerveux. Lorsque vous chantez seul, même si vous ne chantez pas juste, vous n’êtes pas nerveux parce que personne ne vous écoute. Vous êtes à la fois le chanteur et le public. Ainsi, lorsque vous chantez en public, considérez le public entier comme une seule personne et puis dites-vous que cette personne, c’est vous-mêmes. Votre trac disparaîtra.

Des Chants spirituels de Sri Chinmoy que tout le monde peut apprendre

Mardi 2 août 2011


Sri Chinmoy a composé plus de 22 000 chansons

dont les paroles et les mélodies permettent à l’aspirant spirituel d’avancer dans sa quête,
en les chantant, ou simplement en les écoutant avec la réceptivité de son cœur
.

main2.jpeg

Chantez un chant avec ferveur,
Immédiatement, de la tête aux pieds,
Vous serez inondé
D’un immense bonheur intérieur,
Et ce bonheur est un progrès véritable.

Sri Chinmoy

Vidéos avec de très belles images de nature sur des chants de Sri Chinmoy faciles à apprendre ; cliquer sur le lien ci-dessous :

http://nidish.unblog.fr/tag/chants-a-apprendre/

 

 

Le chant spirituel, sa pratique reliée : « Penser à la fois au corps du chant et à l’âme du chant », propos élevé de Sri Chinmoy Maître spirituel

Mardi 2 août 2011

lavoixducurnidishunblogfr.jpg
La voix du cœur

Chanter nous inspire immédiatement et éveille l’âme endormie en nous. Si nous chantons un chant divin, un chant fervent, cela amène immédiatement de la pureté dans notre système. Chanter purifie notre conscience limitée et nous amène l’harmonie universelle. Dans notre vie de tous les jours, nous cassons constamment l’Harmonie universelle, mais lorsque nous chantons, nous bâtissons et créons cette Harmonie universelle en nous et autour de nous.

Si nous pouvons chanter, nous pouvons avoir la conscience la plus pure et une harmonie parfaite dans notre nature. Rien ne réjouit notre âme davantage que le chant fervent.

(suite…)

Vive la France ! Un chant d’un Maître spirituel en l’honneur de l’Âme de la France

Dimanche 3 juillet 2011

vivelafrancenidishunblogfr.jpg
Aujourd’hui l’on fête l’anniversaire de la France qui est
Sri Chinmoy Peace Blossoms
depuis le
3 juillet 2001

Sri Chinmoy a écrit le chant de nombreuses personnalités
politiques, sportives, culturelles, humanitaires,
il a  aussi écrit le chant de nombreux pays qui l’ont honoré.
Le Chant
« Vive la France »
Sri Chinmoy l’a composé
en 1985 (ou avant date à confirmer)

mariannenidishunblogfr.png

Sri Chinmoy nous a appris que l’Âme de la France est féminine,
tout comme celle de l’Angleterre. 

Les 9 qualités d’un bon chanteur (dans un chœur de chants sacrés), nommées par Sri Chinmoy

Mardi 28 juin 2011

saraswati.jpg
Sarashvatî, la déesse des Arts, joue de la Vînâ

Consciousness / Conscience
Oneness / Unité
Sweetness / Douceur
Soulfulness / Ferveur
Confidence / Confiance
Perfection / Perfection
Cheerfulness / Gaité, Joie
Freshness / Fraîcheur
Gratitude / Gratitude

Sri Chinmoy a rajouté :
« Cheerfulness englobe à elle seule toutes les autres qualités. »

Voir l’article sur ce blog : « Le Groupe vocal International de Paree chante les chants spirituels du Maître indien Sri Chinmoy »

© Centre Sri Chinmoy. Merci de citer vos sources.

Présentation du Groupe vocal International de Paree qui chante les chants spirituels du Maître indien Sri Chinmoy

Mardi 28 juin 2011

 

pareesgroup.jpg

Le Groupe International de Paree est un chœur féminin a capella qui chante depuis plus de 20 ans les œuvres de Sri Chinmoy dans une atmosphère divine de pureté et de sérénité.

Ce groupe a été créé et constitué par Sri Chinmoy en 1987 ; les membres n’étaient alors que des enfants. Le groupe est dirigé par Paree Atkin qui vit à New York. Paree a été personnellement formée par Sri Chinmoy dans l’art du chant fervent. Sri Chinmoy composait souvent des chants (il est l’auteur de plus de 18 000 chants), quand l’occasion fréquente se présentait, il les apprenait aussitôt aux membres présents de ce groupe. De par cet apprentissage le groupe interprète les mélodies à l’unisson avec maîtrise, gaieté et dynamisme. Les moniales savent des milliers de chansons de Sri Chinmoy par cœur. Elles chantent toujours sans partitions sous les yeux, et méditent avant de chanter. Une fois, alors que la majorité des étudiants de Sri Chinmoy étaient aux Célébrations de Son anniversaire, Sri Chinmoy, qui fredonnait de ses chants bengalis, a eu un trou de mémoire. Il a demandé si quelqu’un (nous étions de l’ordre de 1800 étudiants) connaissait le chant entonné. Paree, dans le Silence et la douce Lumière dans laquelle nous baignions, a été la seule a répondre positivement.*

Lors de leurs répétitions les filles du groupe récitent des mantras qui éveillent leurs qualités de chanteuses. Le groupe, appelé aussi My Heart’s Morning Dews, est mouvant, il est composé d’un nombre très variable de choristes, ainsi le chœur est souvent intervenu dans le monde entier lors des concerts de Sri Chinmoy et maintenant au cours des concerts-festival mobiles Song of The Soul.

En contraste avec les autres groupes du festival Songs of the Soul, le chœur de sopranes chante sans instruments et avec peu ou pas du tout d’arrangements. Interprété par les groupes unissons, les chants de Sri Chinmoy ont la simplicité, le silence et des variations vocales qui rappellent quelquefois les chants grégoriens.

En 2000, le groupe de Paree a remporté un Record du Monde Guinness pour avoir chanté plus de 22 heures en continu.

* Témoignage de Nidish

« Les chansons de Tagore », une histoire vraie racontée par Sri Chinmoy

Mardi 1 décembre 2009

tagore.jpg
Rabîndranâth Tagore
1861 – 1941
1er Prix Nobel de Littérature en Asie, en 1913

Il était une fois un petit garçon particulièrement doué du nom de Rabindrath Tagore. Le gamin était également très beau et très intelligent. Son père, riche et respecté, possédait de vastes terres et de nombreux domestiques. Rabindrath passait la majeure partie de son temps avec ces derniers. Il était le plus jeune de la famille et les serviteurs l’adoraient.

Un jour, il interpréta une chanson qu’il avait composée. Les paroles exprimaient l’idée suivante : « L’œil ne peut pas Te voir bien que Tu sois à l’intérieur du cœur. » Le garçon chantait avec beaucoup d’émotion et la mélodie était envoûtante.
Son père entendit son fils et en fut très ému. Il pria ses domestiques de lui amener le gamin.
- Peux-tu me chanter ce morceau encore une fois ? demanda-t-il à l’enfant.

Le petit garçon n’avait pas souvent l’occasion de voir son père, car celui-ci était toujours très occupé. Alors, même s’il était très honoré que son paternel l’ait fait venir, il avait peur de lui.
- Je suis ton père, lui dit l’homme. Ne sois pas timide. Chante pour moi, mon enfant. Le garçon s’exécuta. Le père fut si bouleversé qu’il entra en transe. Lorsqu’il en sortit, il se rendit dans son bureau et fit en chèque de cinq cent roupies à l’ordre de son fils. A cette époque, cela représentait une grosse sommes pour un enfant.
- Autrefois, les empereurs mongols rendaient hommage aux gens doués en leur offrant des cadeaux, le père expliqu’a-t-il à son fils en lui remettant le chèque. Les empereurs mongols n’existent plu, mais ton talent est si remarquable que tu mérites le même hommage. Le fils était très heureux et des plus ravis. Il couru montrer son chèque aux domestiques, qui le soulevèrent dans les airs. Ils étaient si fiers que leur petit héros soit devenu un si grand interprète.

Plus tard, Tagore devint le plus grand poète de l’Inde et gagna le prix Nobel. Il composa environ mille huit cents chansons, dont de nombreuses sont interprétées dans tout le pays, notamment l’hymne national indien Jana Gana. Rabindrath Tagor fut véritablement un génie créatif qui excellait dans tous les domaines artistiques. Vers la fin de sa vie, il se mit même à peindre. A titre de poète, de chanteur et de scénariste, il gagna l’amour et le respect de tous non seulement en Inde, mais aussi partout dans le monde.

Il demeure à l’avant-garde des poètes pour ses musiques, ses chansons et ses textes. Tagore restera éternellement unique. En 1961, le jour de son anniversaire, le monde entier a commémoré son centenaire.

Voir d’autres histoires
Extraites de
“L’Âme est un jardin”
Un livre de Sri Chinmoy
Edité par les Editions “AdA Inc.”
Canada

en cliquant Ici

 

© Textes extraits du livre “L’Âme est un jardin” de Sri Chinmoy, édité par les Editions “AdA Inc.” Canada
Copyright© 1994 Sri Chinmoy Tous droits réservés
Copyright© 2006 Editions “AdA Inc.” pour la traduction française

Pour découvrir l’Immense poète Bengali Tagore,
Cliquer Ici

Aum – Ôm, le son inaudible de l’Univers, par Sri Chinmoy

Mardi 13 octobre 2009

brahma01310.jpgvishnu.jpgshiva.gif
Brahma-Vishnou-Shiva
aum200.gif
Aum en Sanskrit

 

Aum est le son inaudible. C’est la vibration du Suprême.
Il est appelé le Son Fondamental de l’Univers, car avec ce son, le Suprême mit en mouvement la première vibration de Sa création. L’univers grouillant est perpétuellement maintenu par la vibration créatrice du AUM Divin.

La syllabe AUM est indivisible, mais chacune de ses trois parties est un des aspects du Suprême. Le A Sanscrit représente et incarne la Conscience du Créateur Brahma ; le U en Sanscrit, le Protecteur Vishnou, le M en Sanscrit, le transformateur Shiva. Lorsque tous sont réunis, AUM est le rytme cosmique spontané avec lequel Dieu embrasse l’Univers entier.

Le Aum universel mis en route par le Suprême est un Océan infini.
Le AUM individuel chanté par l’homme est une goutte dans cet Océan
Elle ne peut pas être indépendante de l’Océan mais cependant, même la plus petite goutte peut revendiquer l’Océan comme  étant vraiment sien. En psalmodiant AUM, l’homme entre en contact et attire aussitôt les vibrations cosmiques du Son Suprême. Lorsque l’on peut entendre le Son Inaudible au dedans de son être, lorsque l’on peut s’identifier à Lui, quand on peut vivre à l’intérieur du AUM, on peut être libéré des liens de l’ignorance et réaliser le Suprême au dedans comme au dehors.

Le non-connu renferme l’ignorance dans ses propres limitations.
L’Inconcevable embrasse tous les aspects du AUM avec son absolue Réalisation du Soi.

Sans commencement est le Suprême ; sans commencement est le AUM.
Sans fin est le Suprême ; sans fin est le Aum.

Lorsque nous sommes encore dans l’ignorance, AUM nous nourrit car AUM est Dieu.
Lorsque nous avons la Connaissance, Aum continue à nous nourrir.
Lorsque nous sommes arrivés au-delà et de l’Ignorance et de la Connaissance, AUM continue de nous nourrir car il est le nectar qui donne vie à toute la création manifestée et non manifestée.

 

Cliquer sur les images pour les agrandir
Note du blog : Suprême comme tous les mots avec une majuscule sont des noms de Dieu.

Voir d’autres articles sur le  Aum

© Centre Sri Chinmoy

12