Archive de la catégorie ‘* Châtiment’

« C’est pour ton bien ! » La maman, la paix et l’éducation

Lundi 12 septembre 2011

centresrichinmoy.jpg

Ce n’est que si nous sommes en Paix que nous pouvons aimer. Lorsqu’une mère a l’esprit en Paix, elle aime son enfant. Si elle n’est pas en paix, elle s’irrite contre lui et le frappe à tout venant. Où est l’amour, alors ? Elle dira à son enfant : « C’est pour ton bien que je fais cela ». Mais en réalité ce n’est que son manque de sagesse et sa nature non-divine qui l’amènent à le frapper. Si la mère possédait la paix abondante, elle serait envers ses enfants une expression d’Amour incessante et permanente.

 Sri Chinmoy

© Extrait de “A God Lover’s Earth-Heaven Life”(La vie terrestre d’un amoureux de Dieu) de Sri Chinmoy
© Photo Ranjit à Myanmar

Question – Réponse de Sri Chinmoy : La peur

Vendredi 18 septembre 2009


Question :
Pourriez-vous expliquer ce qu’est la peur et quelle en est la cause ?

ckg208n15.jpgSri Chinmoy : Qu’est-ce que la peur ? C’est quelque chose qui nous empêche de pénétrer dans la Liberté infinie. La peur nous entrave sans cesse. Elle nous répète constamment que nous sommes entièrement différents des autres ou distincts d’eux ; que nous n’existons que pour nous-mêmes. La peur peut se loger dans toutes les parties de l’être : le corps, le vital, le mental, le cœur.
La peur physique ne peut être vaincue que lorsque la peur psychique est vaincue. Lorsqu’on a peur dans le corps et dans le mental physiques, cela se manifeste par un besoin de soulagement ou de libération immédiat. La peur fait irruption comme un voleur et l’on implore d’être protégé.
Mais il n’y a pas que cette peur physique ; il existe d’autres peurs. Si l’on ressent de la peur dans le cœur ou dans le vital, il faut la dépasser ou la transformer à l’aide de la lumière de l’âme. Sinon, cette peur tuera sa victime comme un poison lent.

Question : Pourriez-vous expliquer ce qu’est la peur et quelle en est la cause ?

ckg208n15.jpgSri Chinmoy : Pourquoi avons-nous peur ? Nous avons peur parce que nous nous sommes coupés de l’Amour de Dieu et que nous ne savons penser qu’à Dieu le Tout-Puissant et non à Dieu le Tout-Amour. Mais même le Dieu tout-puissant n’est pas un Dieu qui nous menace ou nous frappe avec un martinet chaque fois que nous commettons une faute. Notre conception de Dieu est si étrange ! Nous avons l’impression qu’Il est comme un instituteur prêt à nous administrer une violente correction si nous nous écartons d’un seul pouce du chemin de la Vérité. Mais une telle conception de Dieu est absurde. Dieu le tyran n’existe pas. Il n’y a qu’un seul Dieu, le Dieu d’Amour. Ce Dieu-là ne nous punit pas. Il ne fait que constamment nous façonner à Sa propre manière. Il est l’Acteur, Il est l’Action et il est Celui qui profite à la fois de l’action même et de son résultat. Mais nous sommes persuadés que c’est nous qui agissons et que Dieu nous châtiera sans merci à la moindre erreur. Il n’en est rien ! Tout individu incarne le Rêve de Dieu. Chacun doit manifester ici-bas la Réalité de Dieu. Et la Réalité de Dieu vit en chaque être humain.

© Sri Chinmoy – Centre Sri Chinmoy

Le Pardon de Dieu, par Sri Chinmoy

Lundi 14 avril 2008

Question : Comment le Suprême illumine-t-Il le passé ?

Sri Chinmoy : Le Suprême illumine le passé par le pardon. Le véritable pardon signifie l’oubli, l’oubli conscient. Le véritable pardon ne se souvient pas du passé. Lorsque quelqu’un vous pardonne vraiment quelque chose, il n’en garde aucun souvenir, pas même au niveau de sa vision intérieure. L’illumination est nécessaire à cause de l’obscurité. Les erreurs sont l’obscurité. Le Suprême illumine nos erreurs en les pardonnant.

Question : Si Dieu nous pardonne, est-ce que cela veut dire qu’Il ne nous punira pas pour nos fautes ?

Sri Chinmoy : La conception occidentale du pardon est en général associée au sentiment de culpabilité et de châtiment. Vous donnez une giffle à quelqu’un et vous vous sentez ensuite coupable et triste. Puis l’autre vous maudit et vous assure que Dieu vous punira. Ou bien Il vous menace de vous frapper en guise de vengeance. Il y a toujours l’idée que lorsque vous faites quelque chose de mal, cela vous sera rendu, à moins que vous ne soyez pardonné. Il y a une autre manière de voir le pardon. Dieu veut que nous arrivions à un certain niveau afin de pouvoir recevoir Son Affection, Son Amour, Sa Compassion et Ses Bénédictions, mais pour l’instant, nous n’avons pas encore atteint ce niveau. Alors Dieu nous supplie : « Elevez un tout petit peu votre conscience et hissez-vous à ce niveau. Je serai alors en mesure de vous offrir Mon Amour, Ma Compassion et Mes Bénédictions. » Notre mental humain pourra appeler cela le pardon, mais Dieu ne pense pas à nos erreurs intérieures et extérieures. Il veut simplement élever notre conscience afin que nous accroissions notre réceptivité et notre unité avec Lui. Il sera ensuite en mesure de nous donner plus de Compassion, plus de Lumière et plus d’Amour.

© Aphorismes extraits du livre “Pardon” paru aux Editions de “La Flûte d’Or” : http://www.laflutedor.com/
Copyright © 2007 Sri Chinmoy Tous droits réservés

D’autres textes sur le sujet, cliquer sur le mot clé « Pardon » ci dessous, en bleu.

 

Question – Réponse de Sri Chinmoy : le « PARDON ! »

Mardi 25 mars 2008

Question : Si Dieu nous pardonne, est-ce que cela veut dire qu’Il ne nous punira pas pour nos fautes ?

Sri Chinmoy : La conception occidentale du pardon est en général associée au sentiment de culpabilité et de châtiment. Vous donnez une giffle à quelqu’un et vous vous sentez ensuite coupable et triste. Puis l’autre vous maudit et vous assure que Dieu vous punira. Ou bien Il vous menace de vous frapper en guise de vengeance. Il y a toujours l’idée que lorsque vous faites quelque chose de mal, cela vous sera rendu, à moins que vous ne soyez pardonné.
Il y a une autre manière de voir le pardon. Dieu veut que nous arrivions à un certain niveau afin de pouvoir recevoir Son Affection, Son Amour, Sa Compassion et Ses Bénédictions, mais pour l’instant, nous n’avons pas encore atteint ce niveau. Alors Dieu nous supplie : « Elevez un tout petit peu votre conscience et hissez-vous à ce niveau. Je serai alors en mesure de vous offrir Mon Amour, Ma Compassion et Mes Bénédictions. » Notre mental humain pourra appeler cela le pardon, mais Dieu ne pense pas à nos erreurs intérieures et extérieures. Il veut simplement élever notre conscience afin que nous accroissions notre réceptivité et notre unité avec Lui. Il sera ensuite en mesure de nous donner plus de Compassion, plus de Lumière et plus d’Amour.

Deux seuls miracles
méritent d’être vus :
Le miracle de l’amour
Et le miracle du pardon.

 

© Extraits du livre « Pardon » de Sri Chinmoy, paru aux Editions de « La Flûte d’Or »

Cliquer sur les liens en bleu,
peut permettre d’aller plus loin.