• Accueil
  • > Livres : commentaire - présentation par Nidish

Archive de la catégorie ‘Livres : commentaire – présentation par Nidish’

Commentaire du livre Eileen Caddy : « La petite voix », par Nidish

Dimanche 13 décembre 2009

41g2v57n4zlss500.jpg

UN MESSAGE D’AMOUR POUR LA VIE DE TOUS LES JOURS

Toute personne soucieuse de s’améliorer devrait disposer de ce livre, toute personne souhaitant vivre mieux, plus heureuse, devrait consulter ce livre régulièrement, toute personne ayant la foi peut utiliser ce livre sans crainte, toute personne attirée par les différentes formes de sagesse trouvera dans cet ouvrage des textes d’une réelle profondeur. Toute personne aspirant à faire des progrès spirituels usera de ce merveilleux outil… La Petite voix, la voix intérieure de l’âme, rassure quand on est dans une épreuve de la vie, nourrit quand on veut aller plus loin, plus haut. Ce beau livre peut être ouvert au hasard, ou étudié quotidiennement par une lecture méthodique ; les textes y sont de toute beauté. Ce livre est le seul que Sri Chinmoy – Maître spirituel réalisé, contemporain – ait tenu longuement entre ses mains, en méditation, dans une librairie spécialisée, lors d’une de ses visites à Paris. Ecrit par Eileen CADDY, celle-ci dit avoir reçu pour la première fois en 1953 un message personnel d’une petite voix paisible en elle-même, d’une source qu’elle nomme le Dieu intérieur ; dès lors elle a retranscrit ces messages dans plusieurs ouvrages. Personnellement, j’ai utilisé ce livre durant des années, c’est en toute confiance que je le conseille au plus grand nombre, à tous ceux qui aspirent à une vie meilleure.

Édition LE SOUFFLE D’OR – BP 3 – LE PAROIR 05300 BARRET-LE-BASFRANCE

Tél. 33 (0) 4 92 65 52 24

Tous les articles concernant Eileen Caddy Ici 

“L’âme est un jardin”, un livre d’histoires de Sri Chinmoy

Mardi 1 décembre 2009

51qj3323n6lss500.jpg

“En chacun de nous existent de magnifiques jardins. Ce sont les jardins de l’âme. Chacune des fleurs qui s’y trouvent exhale un parfum qui nous permet de découvrir l’authentique beauté et l’infinie liberté de notre moi profond.” nous dit Sri Chinmoy en introduction. Traduit de l’anglais par Josée Guévin en français canadien, ce merveilleux livre de contes est l’une des 1500 oeuvres écrites de Sri Chinmoy. Tous les livres de ce grand Maître spirituel, nous apportent la sagesse et la douceur de sa profonde réalisation. “Ces histoires proviennent de l’Inde ancienne, tandis que d’autres relatent des épisodes de grands personnages de l’histoire” elles nous conduisent sur les sentiers aventureux de la vie quotidienne des gens de tous les jours, et nous en instruisent en nous en révélant certaines leçons en toute simplicité. Que ce soit le roi, le marchand d’oiseaux, la vache, l’astrologue, le brahmane, les épouses… tous au quotidien, comme nous, sont en face de la Vie et de ses messages transcendantaux. “C’est avec beaucoup d’amour que je désire les faire partager aux lecteurs de l’Occident.”

Ces 68 courtes histoires, accompagnées chacune d’un aphorisme, (”Commence ton parcours intérieur sans attendre de voir qui d’autre veut s’élancer avec toi. Lorsque les autres auront vu que tu as atteint ton but, ils voudront t’imiter.“), si elles sont distrayantes, toutes nous comblent de sagesse.
Un cadeau que l’on peut se faire, un cadeau véritable, dont on n’oubliera pas les chaleureux messages.

Voir quelques histoires en cliquant Ici

 

 “L’Âme est un jardin”
Un livre de Sri Chinmoy
Edité par les Editions “AdA Inc.”
Canada

Des bases de compréhension de ce qui nous anime dans la vie, par Sri Aurobindo

Dimanche 8 novembre 2009

sriaurobindo.jpg
Sri Aurobindo

Je vous présente ici deux extraits d’un livre de Sri Aurobindo « Trois Upanishads » paru aux Editions Albin Michel dans la collection Spiritualités vivantes. Ces extraits sont un développement de la notion que l’on décrit dans le Zen par « Goute d’eau dans l’Océan », c’est comprenant Cela intuitivement parfois consciemment que les chercheurs en quête de Paix, d’Absolu, de Plénitude entament une recherche mystique, spirituelle, et que d’autres entament des tours du monde, ou encore se mettent au service du grand Tout que sont l’Humanité et l’Environnement, ou encore courent, pratiquent divers sports, dansent s’expérimentent au jeu d’acteur dans le théâtre… La dimension sacrée rattachée à toute ces activités nous relient à Ce qui nous anime. Krishna conseille à Arjun, le disciple idéal, de placer sa conscience dans chacun de ses mouvements. Actualisés, ses merveilleux conseils peuvent être intégrés dans notre quotidien, au travail, à la maison, dans les taches ménagères, de bricolages.

Le cosmos
Le monde entier est un mouvement subjectif de l’Esprit. Il est changeant et éphémère en toutes ses formations et dans toutes ses apparences ; sa seule éternité est une éternité de renouvellement ; sa seule stabilité celle d’une ressemblance, d’une fixité apparente de ses rapports d’organisation.
Dans l’univers, chaque objet distinct est, lui-même, l’univers total, se présentant sous un certain mode, sous un certain aspect de son mouvement. Le microcosme est un avec le macrocosme.Cependant, dans leur relation de principe moteur et de mouvement effectif, ils sont contenant et contenu, le monde dans le monde, mouvement dans le mouvement. Ils s’y replonge sans cesse, y trouvant la source de toutes ses activités. C’est pourquoi l’on dit qu’il est soumis à ses lois., qu’il fait partie de la Nature cosmique.

L’esprit
L’esprit est maître de son mouvement, unique, immuable, libre, stable, éternel.
Le mouvement, avec toutes ses formes, est créé pour fournir une demeure à l’Esprit qui, étant un, habite innombrable dans la multitude de ses demeures.
C’est l’unique Seigneur qui réside dans le tout et dans ses parties, dans la totalité cosmique comme en chaque être, force ou chose, du Cosmos.
Il est un et indivisible, Être unique en toutes les formes ; et leur multiplicité est un jeu de sa conscience universelle.
Chaque être est donc, dans son essence, un avec tous, libre, éternel, immuable, seigneur de la Vie.

 

 

© Sri Aurobindo « Trois Upanishads » paru aux Editions Albin Michel dans la collection Spiritualités vivantes
© Photo extraite du site www.sriaurobindosocietydehri.org/

Le roi et le sage, de Vyasadeva, présenté par Nidish

Mercredi 2 septembre 2009

Un livre d’histoires qui a 5000 ans

 

41g4dzved9lss500.jpg

 

Un très petit livre (57 pages), très dense, très profond, dont tout chercheur de vérité peut se nourrir. L’enseignement du brahmane au roi ne peut laisser indifférent aucun lecteur ; sous formes d’histoires l’on découvre, à travers les illustrations du sage, le sens de la vie ; les mots simples, incontournables, nous sortent avec aisance des troubles et du mystère de l’existence, ces paroles posées montrent sans détours le chemin au bourgeon de notre vie qui voudrait pousser à la lumière.

Indéniablement, c’est un livre que l’on lit facilement, les mots sont limpides ; quoi que l’on ait à œuvrer intérieurement pour faire nôtre ces histoires, reflets de l’aspiration de notre âme qui cherche à se frayer le chemin dans nôtre existence et qui prend force à travers la confession de la prostituée, l’illusion du couple de pigeon, la révélation du pouvoir des femmes pour attirer le sexe opposé…

Ce petit ouvrage peut être repris encore et encore au fil de notre vie car son texte, ancien, est inépuisable.

« Ainsi l’influence de la vertu s’accroissant il est possible de se défaire de l’emprise de la passion et de l’ignorance, jusqu’à graduellement transcender la vertu elle-même. » dit le brahmane au roi.

L’éditeur nous révèle convaincu avant nous : « Rédigé il y a 5000 ans dans la langue sanskrite, ce livre est une traduction du onzième chant du Bhâgavat-Purana, l’un des textes védiques les plus admirés qui, composé de douze chants, est un trésor de sagesse et de poésie. »

L’auteur, Vyasadeva était un sage errant, lui-même disciple du très grand Maître spirituel authentique qu’est pour la nuit des temps Sri Narada Muni, connu sous le nom de Narada. Ce dernier nous enseigne que : « par la grâce de Vishnu, le Tout-puissant, je voyage partout, sans connaitre de limites, aussi bien de par le monde spirituel qu’à travers les trois divisions de l’univers matériel. Cette grâce insigne, c’est en raison de mon absorption constante dans Son service d’amour que le Seigneur me la confère. Et ainsi je parcours les mondes, chantant sans cesse les gloires sublimes du Seigneur et pinçant les cordes de ma vina, que m’offrit Sri Krishna Lui-même et qui résonne de sons spirituels et absolus. »

Dans ce chant du Bhâgavat-Purana, nous est présenté le Sage Vyasadeva, il y a plusieurs milliers d’années, errant comme son Maître a pu le faire, satisfaisant les besoins de son corps de la faim et de la soif grâce aux seuls dons de la nature et aussi le roi Yadu, autant spiritualiste que valeureux guerrier, qui lors d’une de ses promenades dans une forêt de son royaume, rencontre le sage ; celui-ci, satisfait par le contact établi avec le roi lui apporte son enseignement ; c’est ce message élevé qui est révélé dans ce profitable petit ouvrage des éditions Dervy.

Un livre de Sri Chinmoy : Le cœur parle, présentation par Nidish

Mercredi 18 juin 2008

Présentation de l’éditeur
L’ouvrage est composé de quatre parties : des pensées et aphorismes, des causeries et conférences, des questions / réponses et enfin, des poèmes et prières. Les principaux thèmes abordés sont : le chemin spirituel, l’homme et le divin, la mission de l’âme, l’enseignement intérieur, le pardon, la prière et la méditation, la flamme intérieure, etc.

2867.jpg

Présentation par Nidish :
Un livre bien présenté par l’éditeur, je ne redirais pas les mêmes choses, je rajouterais que Sri Chinmoy est un être divin et que ses écrits sont de toute beauté, d’une réelle profondeur. Quand on Le lit, on sent qu’Il ne se trompe pas, et qu’Il nous montre le chemin de la Lumière, de cette Lumière qui disperse toute obscurité.


« La peur hait. L’amour pardonne. La sagesse oublie ». Qui a soif, trouvera là une source inépuisable et aura probablement l’aspiration à lire d’autres ouvrages ; Sri Chinmoy a écrit près de 1500 livres, tous éclairent le chercheur sur son chemin. De plus en plus sont traduits en français, ils le sont aussi dans de multiples autres langues. Qui veut s’élever a trouvé là une échelle qui mène très haut, c’est à soi de mettre le pied sur les premiers barreaux, et de continuer ensuite son effort de dépassement !

Le voyage de l’âme, un livre de Sri Chinmoy, présenté par Nidish

Mercredi 14 mai 2008

51hxpx7shrlss500.jpg
DIEU, LE COMPRENDRE, LE TROUVER EN SOI, EN LES AUTRES, EN TOUT, DANS SA PAIX ET LE SILENCE

Ce livre, s’adresse à toute personne sincère, ayant une vie engagée, dans la recherche d’une amélioration de lui-même, d’une progression intérieure. Ce lecteur, s’il l’ignore, découvrira à travers ces méditations quotidiennes, que ce chemin de vie qu’il parcourt est en coïncidence avec une Notion plus élevée, à laquelle on peut donner de nombreux noms, mais qui est dans cet ouvrage, évoqué par son nom le plus usuel et le plus respectueux, « Dieu » ou encore « Suprême ».
Une fois, un protestant consultant dans les hôpitaux m’a dit, enthousiasmé, en ouvrant ce livre : « Le nom de Dieu est cité quatre fois en quelques lignes ! ». Cet homme de foi a pris les références avec l’intention de l’acheter…
« My Life’s Soul-Journey », de son titre anglais, est un recueil de textes choisis de Sri Chinmoy, Maître spirituel réalisé, né au Bengale, qui a écrit près de 1500 livres durant sa trop courte vie (27 aout 1931-11 octobre 2007). Il contient 365 pages, une pour chaque jour de l’année. Chaque page est composée de trois textes, de sources différentes, qui se répondent ; ces textes ont été extraits de l’œuvre magistrale de Sri Chinmoy, par une de ses très proches disciples, en accord avec Lui. Les textes sont regroupés par thèmes. « Abandonnez-vous, abandonnez-vous joyeusement à la Volonté de Dieu. Vous ne serez pas ébranlé par les violentes tempêtes de l’inquiétude ».
L’ouvrage est, vous pouvez le deviner, une mine inépuisable pour tout chercheur spirituel, tout chercheur de Vérité. « Soyez empli de bonté et de sympathie, car chaque être humain est contraint de lutter contre lui-même. » Un ouvrage de référence, qui ne trompera pas son lecteur, il y trouvera toujours des réponses profondes.
Personnellement j’utilise depuis longtemps ce livre, avec d’autres de Sri Chinmoy, parfois d’autres Maîtres tels que Mâ Ananda Moyî, Sri Aurobindo ou la Mahâbharata, des livres issus du soufisme… Auparavant, durant des années, j’ai utilisé les livres : « La petite voix » d’Eleen Kaddy et le « Yi King ».
« Ne laissez jamais s’évaporer le flot de larmes de votre cœur. Jamais. »
Depuis que j’ai découvert les écrits de Sri Chinmoy et que je suis son enseignement, je n’ai plus eu besoin de me disperser.
Précisons que Sri Chinmoy, depuis 1970 jusqu’à son départ, a animé un groupe de prière et de méditation au Siège des Nations Unies, et a œuvré dans le monde, toute sa vie durant, pour l’avancée
, sur terre, de l’harmonie entre les êtres. Son œuvre, de toute importance, nous pouvons la retrouver dans ses livres, mais aussi, sa musique, ses peintures… les centres de méditation qui diffusent son enseignement.

 

Ce livre est édité par les Editions de « La Flute d’Or » vous pouvez le trouver en vente sur le site :
http://www.laflutedor.com/

Mort et réincarnation, un livre de Sri Chinmoy, présenté par Nidish

Lundi 28 avril 2008

Les réponses à nos questions par un Maître spirituel : Une opportunité, pas n’importe laquelle !

mortreincarnation1.jpg

Qui n’est et ne sera jamais confronté à la mort ? Qui saura l’aborder avec sérénité ? Qui sait quelle attitude adopter en face d’un mourant ? Le suicide est-ce la fin des problèmes ou au contraire, une multiplication effroyable et inimaginable de la torture à l’infinie ? Que fait l’âme après la mort du corps physique où va-t-elle ? Qu’est-ce que le Karma ? Pourquoi se réincarner ? Qui rit et qui gémit au moment de la mort ? La souffrance a-t-elle un sens ? Au bout de combien de temps se réincarne-t-on ?
Voici quelques questions qui ont des réponses claires et faciles d’accès. Sri Chinmoy est un Maître spirituel réalisé qui tout au long de sa vie durant a répondu à des milliers de questions sur des sujets cruciaux. Ce livre est un recueil conséquent de questions et réponses qui ont été formulées sur le sujet de la mort, des mourants et de la vie de l’âme. Chacun se retrouvera dans ces questions fondamentales et saura que faire dès lors.

Un livre à conseiller !

Repris par les Editions de “La Flûte d’Or” : http://www.laflutedor.com/

Commentaire du livre « L’Enseignement de Mâ Ananda Moyî », par Nidish

Lundi 21 avril 2008

41gry958hflss500.jpg

 

UNE DANSE COSMIQUE POUR TOUS LES AMANTS DE LA VÉRITÉ

Comment ne pas s’incliner devant cet ouvrage, devant son Auteur ? En un livre, Mâ Ananda Moyî nous dévoile un immense trésor inépuisable. Elle nous éclaire de ses mots, elle nous fraye un chemin dans les denses broussailles de la vie. Comme les mots de Sri Chinmoy, du Christ, et du Bouddha… Sa parole est une fontaine claire, fluide, inaltérable qui étanche la soif des chercheurs déshydratés, épuisés ou enthousiastes sur le long chemin qui mène au But Suprème.

“L’être humain doit vivre dans son for intérieur pour que Dieu qui y réside puisse Se révéler”

Ainsi, cette généreuse Bible, nous apprend avec des mots simples, à travers les questions que l’on a posées à Mâ Ananda Moyî et les réponses qu’Elle y a apportées, ce qu’est la Vie ; Elle répond aux grandes questions “Qui suis-je, d’où viens-je, où vais-je” avec une douceur et une compassion infinie.

Elle parle de son enfance, de son couple, de sa relation à Dieu depuis toute petite, et l’on apprend à travers Son parcours où est La Vérité avec, en reflet, tout ce que l’on a soi-même vécu.

Tous les mots de Mâ Ananda Moyî sont des paroles d’espoir et de confiance en chacun.

Si vous cherchez Dieu, Elle vous montrera le chemin, Elle vous le montrera en vous, et vous ne pourrez pas l’oublier.

“Si quelqu’un désire ardemment trouver Dieu et Dieu seul, il porte son livre dans son cœur. Il n’a pas besoin de textes imprimés. Mais rien n’empêche d’utiliser les inventions modernes dans la mesure où elles favorisent la quête de Dieu.”

Mâ Ananda Moyî est née le 30 avril 1896 à Tripura, petit village de l’actuel Bangladesh. Très tôt Elle fait preuve d’une extraordinaire volonté d’ascèse. Les gens commencent à venir de plus en plus nombreux, voir et vénérer cette femme qui se considère à la fois comme chrétienne, musulmane, hindou, “tout ce que vous voulez”. Des hommes et des femmes de toutes les religions, de tous statuts, de toutes races, viennent des quatre coins du monde lui demander conseil et recueillir son enseignement. Elle donne à chacun ce dont il a véritablement besoin et ce qu’il est en mesure de recevoir.

Si vous avez déjà un tout petit peu cheminé sur le chemin qui mène à Dieu, ce livre vous comblera : “L’Enseignement de Mâ Ananda Moyî” est une mine inépuisable d’Amour.

Voir aussi, sur ce même blog, les extraits du livre et la vidéo, en cliquant sur le lien, en bleu, ci-dessous : Spiritualité : Mâ Ananda Moyî