Archive de la catégorie ‘Conque – Conch’

La Conque symbolise la victoire de la Vérité sur l’obscurité

Vendredi 11 mars 2011

« La conque est un coquillage utilisé comme instrument de musique à vent. L’instrumentiste souffle dans celle-ci pour produire le son selon le même principe que la trompe ou la corne. Il est possible d’obtenir plusieurs tons en bouchant plus ou moins l’obturation. »
Encyclopédie libre Wikipédia

krishnasouffledanslaconque.jpeg

« De tous les instruments de musique, la conque est le plus sacré et le plus spirituel. Les Dieux cosmiques et les Déesses détiennent une conque, Sri Krishna, Arjuna, et tous les héros de l’ordre le plus élevé ont utilisé la conque. Elle est le symbole de la victoire. La conque est trouvé dans les fonds marins. L’eau symbolise la conscience, et symbolise l’immensité de l’océan. Dans notre vie spirituelle, rien n’est plus important que l’expansion de notre conscience. Un instrument sacré, sacré, sacré telle est notre Conque Indienne. » Sri Chinmoy

Krishna enseigne Arjuna : l’âme est éternelle

Mercredi 9 septembre 2009

krishnaarjuna.jpg

Krishna et Arjuna lors de la bataille de Kurukshetra
dans la Mahâbhârata soufflent dans leurs divines conques

 

22) L’âme incarnée rejette les vieux corps et en revêt de nouveaux, comme un homme échange un vêtement usé contre un neuf.

23) Les armes ne peuvent la pourfendre, ni le feu la consumer, ni les eaux la pénétrer, ni le vent la dessécher.

24) On ne saurait la pourfendre, on ne saurait la brûler, on ne saurait la mouiller ni la dessécher. Stable éternellement, immobile, pénétrant tout, elle est pour toujours et à jamais.

25) Elle est non-manifestée, elle est impensable, elle est immuable ; ainsi est-elle décrite ; donc, la connaissant telle, tu ne devrais point t’affliger.

26) Même si tu penses que ceci (le moi) est constamment sujet à la naissance et à la mort, même ainsi, guerrier au bras puissant, tu ne devrais point t’affliger.

27) Car certaine est la mort pour celui qui est né, et certaine la naissance pour qui est mort ; c’est pourquoi ce qui est inévitable ne devrait te causer d’affliction.

 

© La Bhagavad-Gîta
Editions Albin Michel
Collection Spiritualités vivantes

Sri Chinmoy réalise une performance musicale au « SPEKTRUM Hall » de Oslo

Vendredi 29 février 2008

Le jeudi 14 juin 2001 en soirée :

Image de prévisualisation YouTube

Nous assistons ici aux premières minutes d’un
concert de musique spirituelle
donné
le 14 juin 2001, devant 4300 personnes,
par Sri Chinmoy (1931-2007)
au SPEKTRUM Hall de Oslo, en Norvège,
dans le cadre d’un programme pour la promotion de
la Paix et  l’Harmonie,
qui s’est déroulé du 9 au 16 juin 2001, en  Son Honneur
.

Sur cette vidéo nous voyons successivement :
- Quelques images de l’entrée du Hall Stektrum
- Un extrait de l’allocution de
M. Svenn Kristiansen Député Maire
– Sri Chinmoy méditant,
(dans ces moments là, s’installe toujours un immense Silence Divin).
- Ensuite Sri Chinmoy souffle dans une magnifique conque,
(Instrument de la Victoire de la Lumière sur l’obscurité).
- Puis, le Maître chante en solo,
« Jiban Debata »

Un chant sacré qui demande au Suprême de nous pardonner.
Sri Chinmoy nous a informé
qu’il n’y a pas une journée qui ne s’écoule sur le plan humain
sans que nous ne fassions d’erreurs spirituelles.

Ensuite Sri Chinmoy entonne
« Ami Jabo »

Un autre chant très important
Que Sri Chinmoy, parmi ses 18 000 chants,
interprète souvent lors d’occasions particulières.
Le public reste alors toujours dans un Silence Grandiose.

La vidéo s’arrête à la fin du chant
mais Sri Chinmoy a continué le concert
en jouant sur de nombreux instruments.
A la fin du concert Sri Chinmoy a offert un Prasad.


© Vidéo de Kedar Video – Centre Sri Chinmoy Suisse