Archive de la catégorie ‘Courses à  pieds (la)’

Un Arc-en-Ciel sur la course de 3100 miles du Sri Chinmoy Marathon Team – Témoignages

Samedi 16 juillet 2011


Chaque matin et chaque soir
Puis-je devenir la flûte-Mélodie-Arc-en-ciel de mon cœur.
Sri Chinmoy

Au cours de cette édition de la course la plus longue au monde, où 11 coureurs, garçons et filles, sont engagés depuis le 12 juin, et courent à leur rythme, inlassablement, jusqu’à avoir franchi la distance de 3100 miles ( 4987,9m), est apparu un Arc-en-Ciel, un mois après le départ.

L’épreuve organisée par le Sri Chinmoy Marathon Team dure 52 jours au maximum. Les coureurs pendant ce temps courent et se reposent à leur rythme. La course a lieu à Jamaïca, à New York, sur une boucle de 800 mètres. Sri Chinmoy, de son vivant physique, allait au départ de la course, et à différents autres moments sur le parcours, ce qui était à chaque fois pour les coureurs une bénédiction réelle qui apportait joie, encouragement, réconfort. La course, comme toutes les autres œuvres de Sri Chinmoy, est restée programmée, même après que Sri Chinmoy ait quitté son corps. Cette 15ème édition se terminera peu avant le 80ème anniversaire de la naissance de Sri Chinmoy, qui a lieu le 27 août.

arcenciel3100milesnidishunblogfr.jpg

Histoire d’Arc-en-Ciel sur le 3100 miles

Utpal raconte en anglais sur son blog :

Hier soir (le 13 juillet 2011), un arc-en-ciel est apparu, hardiment peint dans le ciel, au-dessus de la course des 3100 miles Self-transcendance. Il y a probablement un bon nombre d’ennuyeuses raisons techniques et scientifiques du pourquoi et du comment il s’est formé, mais quoi qu’il en soit, dans le court laps de temps où il a brillé dans le ciel, c’était magique. Pour les coureurs cela a été particulièrement important, car c’était pour eux une visite tout à fait inattendue de la beauté de la nature. Ils sont tous dans la course autour du cours depuis un mois maintenant, et ce fut quelque chose de totalement unique et nouveau. Personne ne peut se rappeler d’avoir vu la présence de quelque chose d’aussi spectaculaire sur le parcours.

Quelques instants plus tôt, il avait plu très brièvement, il y avait eu quelques éclairs, la foudre et ensuite l’air tout s’est tout simplement adouci, il y avait comme une légère brise qui balayait la ville. Pour un temps, il y a même eu un deuxième petit arc-en-ciel à côté d’un plus grand. Je sais combien j’étais heureux de les voir tous les deux au-dessus de moi, mais je ne peux pas vraiment imaginer à quel point il a dû l’être pour ceux qui font  le tour pendant des milliers de miles et qui tout à coup sont bénis par la présence de l’Arc coloré dans le ciel. Etait-ce un présage de choses brillantes à venir ou tout simplement une petite bénédiction du ciel pour ceux qui travaillent aussi durement, avec un but aussi intense, sur cette terre ? Qui sait ? Mais pendant un moment il a avec certitude apporté un sourire sur le visage de chaque coureur et de chaque helpeurs ; pour ceux-là qui allaient trainant le fardeau d’une journée chaude et humide, tout d’un coup ils pouvaient courir à nouveau. Atmavir, après cette apparition, a couru aussi vite et aussi légèrement sur ses pieds comme il avait pu le faire il y a quelques semaines.

Commentaire de Nidish

La description que donne Uptal me rappelle l’expérience que l’on avait avec Sri Chinmoy dans ce type d’évènement. Alors que l’on courait un 2miles, un 47 miles ou un 6 jours, ses disciples le portaient dans leur cœur et espéraient, sans l’attendre, le découvrir à un moment inattendu sur le circuit. Sri Chinmoy arrivait toujours, il passait dans une voiture conduite par un étudiant, où s’installait sur le parcours assis sur une chaise. Il pouvait rester longtemps, ou simplement passer, dans le plus grand silence, la plus grande discrétion. L’on pouvait même ne pas le voir tout de suite, tant il était « dans l’air ». C’était toujours un bonheur intérieur ineffable, une réelle bénédiction pour tous ceux qui étaient là, coureurs, helpeurs, visiteurs… L’Arc-en-Ciel décrit par Utpal est apparu comme notre Maître spirituel dans cette incroyable course Self-Transcendance de 3100 miles.

Le 3100 Miles raconté au quotidien par Uptal
Autres histoires d’Arc-en-Ciel

Histoires vraies d’Arcs-en-ciel

Dimanche 3 juillet 2011

Mon Suprême, Mon Suprême, Mon Suprême.
De par Ta compassion infinie
Tu as bénie mon Cœur de gratitude
Avec Ton Sourire Arc en Ciel.
Mon Suprême, Mon Suprême, Mon Suprême.

Sri Chinmoy

arcencielnidishunblogfr.jpg

Sri Chinmoy nous a enseigné que le fait de voir un arc-en-ciel était significatif de progrès spirituels que nous réalisions. De mon point de vue, et de celui de mes amis, nous pouvons confirmer que nous avons vu des Arcs-en-Ciel fréquemment lorsque nous étions dans une avancée dans quelque chose d’intérieur ou dans la manifestation d’un évènement spirituel .

Accueil de la World Harmony Run en France

Cette histoire se déroule le jour de l’arrivée de la World Harmony Run en France, dans la région méditerranéenne, en 2008. Un ami m’avait rejoint et ensemble nous sommes partis en voiture d’un petit village de l’Hérault. C’était un grand évènement pour moi. Si j’ai participé activement aux premières Peace Run et aux premiers relais européens, en les organisant et en courant, cela faisait plusieurs années que je n’avais pu faire quoi que ce soit pour ce merveilleux relais. Intérieurement mon cœur débordait de ma poitrine, j’avais une joie rayonnante à rejoindre la course-relais.

Avec mon frère spirituel, dès que nous sommes sortis de Lamalou, nous nous sommes retrouvés comme il se doit sur la départementale qui rejoint Bedarieux. Mais là, quelle surprise sur cette route connue, verdoyante et bordée d’arbres, un très bel et doux arc-en-ciel la surplombait, avec un pied de l’arc de chaque côté de la route. Il était presque accessible si nous avancions vers lui, ce que nous faisions. Nous allions tous deux vers l’arc coloré, comme pour passer dessous.

C’était fantastique. Il était seulement à quelques dizaines de mètres, et il restait en place dans un rapport à nous joyeux ; il semblait aussi être un peu plus prêt, au fil de notre progression. Nous avancions comme pour passer en dessous ; nous étions sur le point de franchir la porte du Paradis, nous étions comblés.

L’un et l’autre savions ce que cet Arc-en-Ciel portait en bénédictions, et dans notre silence, notre attention allait à remercier intérieurement le Plus Haut de ce merveilleux témoignage encourageant.

Nidish

o o o o o o o

arcencielenespagnenidishunblogfr.jpg

Photo prise en Espagne en avril 2010 par Prabala, à son retour des Célébrations de l’anniversaire de la venue de Sri Chinmoy en occident, qui a  lieu à New York.

o o o o o o o

Aditya est un disciple de Sri Chinmoy de longue date, il a de l’ordre de trente années dans la voie. Très bon conférencier et musicien, il aurait pu être promu à un rang international en tant que musicien, mais il a préféré se modérer et mener une vie plus simple et se consacrer à la musique spirituelle de Sri Chinmoy. Aditya est allemand, au fil des années, il est venu quelquefois en France (Paris, Montpellier, Lyon…) donner des conférences et faire quelques suivis à la suite de ces conférences.

Il nous raconte une de ses interventions à Lyon :

Cinq arcs-en-ciel à Lyon

Lyon, connue pour être une ville « occultiste » nous a réservé beaucoup de surprises, certaines bonnes, d’autres intéressantes.

Après des conférences et des cours qui m’ont apporté des maux de tête, la bataille est devenue plus concrète avec deux accidents de voiture en fin de cycle : une attaque (accident) a atteint une voiture après une conférence, la disciple n’a rien eu ; une autre attaque (accident) a eu lieu avant un cours où devaient être présentées les règles de notre voie. Le choc par l’arrière a été assez violent, la disciple qui conduisait a été légèrement commotionnée. Nous avons cependant donné le cours sereinement et avons expliqué les règles.

Une partie de ce dernier cours de présentation a eu lieu alors que des rayons de soleil emplissaient la pièce. Auparavant, il avait beaucoup plu. Quand nous avons quitté le bâtiment, un double arc-en-ciel à 180° nous apportait ses bénédictions. Ce ne fut pas tout. Sur le chemin qui nous menait à la gare Part-Dieu, il y avait trois autres arcs-en-ciel, dans différentes directions, alors que l’on voyait toujours le premier double arc-en-ciel

De tels signes sont plus fréquents à Hawaï ! Ce fut un énorme don après toutes les difficultés endurées par notre petite équipe. Pour finir, huit chercheurs décidèrent à la fin de ce dernier cours d’introduction de rester avec nous.  Mon séjour en France se terminait.

Aditya
20/11/2000

o o o o o o o

Si vous avez des histoires vraies d’Arc-en-ciel, vous pouvez les mettre dans les commentaires, chacun sera heureux de les découvrir et de s’en inspirer…

D’autres histoires d’Arc-en-Ciel,
ci-dessous

 

 

(suite…)