Archive de la catégorie ‘Culture : Chine’

Le roi des masques, Bian Lian, un film chinois d’une douceur et d’une pureté exceptionnelles

Mardi 6 septembre 2011

leroidesmasques.jpg

Film chinois, durée : 1H36
Réalisation : Wu Tian Ming
Acteurs : Chu Yuk, Chao Yim yin, Zhao Zhigang

Scénario : Wei Minglun – 1995 sorti en France en 1998

Distribué en France par : Cinéma Public Films, Tél. : 01 47 57 36 36

« Le titre, Bian Lian 变脸, en chinois signifie « changer le visage ». Le film reprend un aspect de l’opéra Chuan où l’on voit des acteurs changer extraordinairement rapidement de masques. Cette tradition aurait débuté il y a près de trois cents ans à l’époque de la dynastie Qing (1736-1795). A l’époque, les maîtres utilisaient des masques fabriqués en papier huilé ou en vessie de porc séchée. Actuellement, les maîtres utilisent jusqu’à quatorze masques de soie. » (source Wikipédia-réécrit)

L’action se déroule en Chine centrale, au début du XXe siècle, un vieil artiste des rues a le secret de sa discipline qui se transmet de père en fils depuis toujours. Son art consiste à changer de masque en une fraction de seconde, de manière si prompte que cela semble magique. Chaque masque porte des traits différents, qui expriment la colère, l’émerveillement, la tristesse, la joie… dans ses animations, avec quelque boniments d’occasion il interpelle le publique qui réagit avec quelques applaudissements, commentaires élogieux, et ceux qui peuvent lancent quelques pièces.

(suite…)

Supermarché, éthique ou profit ? Un choix est à faire.

Mercredi 20 juillet 2011

dragonrougechinenidishunblogfrjpg.jpg

À ma petite sœur :

Lors d’un bref échange avec une amie, il s’est dit :
« J’achète, là où je me trouve.
- Moi aussi, les produits les moins chers de ma consommation courante. »
D’autres diraient « J’achète tout au même endroit. »

Voici le prix d’un produit que j’aime beaucoup, une compote de fruits exotiques (banane, mangue, passion) de la marque « Ethiquable » que l’on trouve dans les rayons bios ou de commerces équitables, des supermarchés :

Dans un hypermarché de la marque 1 : 2,42€
Dans un hypermarché de la marque 2 : 3,02
Dans un supermarché de la marque 2 : 2,85

Pour ma part j’achète ma compote dans l’hypermarché de la marque 1.

Remarque : Un livre, quelque soit l’endroit ou vous l’achetez, vous le payez le même prix.

À propos de la consommation et des supermarchés, j’aimerais raconter que je suis allé en Chine, et qu’alors, je me suis rendu dans un de ces supermarchés français ; j’ai été grandement surpris par le nombre très important de jeunes chinois vendeurs dans chaque rayon. En France, il n’y en a aucun, nulle part. Les personnes qui le voudront diront que la main d’œuvre est bon marché en Chine. D’autres envisageront que c’est une manière pour le groupe de se faire accepter par la population locale.

(suite…)

Tuer un animal pour le mettre dans son assiette : Plus jamais !

Mercredi 4 novembre 2009

 

canardwwwnidishunblogfr.jpg

Quiconque a entendu les cris d’un animal que l’on tue
ne peut plus jamais manger de sa chair.
Confucius

« Une fois j’ai entendu crier un lapin qu’un homme simple voulait tuer, je peux vous assurer que plus jamais, non plus jamais… je ne savais même pas qu’un lapin pouvait émettre des sons. Affreux. Mais Dieu merci, j’étais déjà végétarien. Jamais je n’aurai pu manger cette bête. » Nidish

 

© Photo Nidish Canard au bord d’un étang Parc de Vincennes (75)

Confucius et le travail : citations

Mercredi 28 octobre 2009

confucius757907.jpg

Lorsque vous travaillez pour les autres,
faites-le avec autant d’ardeur que si c’était pour vous-même.
o o o
Choisissez un travail que vous aimez
et vous n’aurez pas à travailler
un seul jour de votre vie.
Confucius

Travail et Bonheur : Propos de Sri Chinmoy

Jeudi 17 septembre 2009

kedarcentresrichinmoytypicaltransportation.jpg

Il existe deux sortes de travail. Il y a le travail ordinaire, où l’on agit en vue d’un résultat ; mais celui-ci obtenu, on se dit qu’il aurait pu être meilleur et le processus est sans fin. Or ce n’est pas d’atteindre un résultat désiré qui peut provoquer une joie véritable. Et il y a le travail où l’on ne se préoccupe guère du résultat. Celui qui accomplit son travail avec une attitude divine trouve sa joie dans l’action même, indépendamment du résultat. Ainsi, seule votre bonne attitude fera de vous un homme heureux.

Il n’est point de travail insignifiant.
Aussi faut-il accomplir toute chose
Avec l’amour de son cœur
Et le respect de sa vie.



© « Un Jour Nouveau » Ouvrage de Sri Chinmoy (Epuisé) Voir « Le Voyage de l’Âme » réalisé sur le même principe.
© Photo Kedar – Centre Sri Chinmoy Suisse – Typical transportation (Chine)