Archive de la catégorie ‘* Doute’

Conquérir le doute, la jalousie, avec des chants et des mantras de Sri Chinmoy, Maître Spirituel contemporain

Samedi 5 janvier 2013

« Aujourd’hui, je dois vaincre tous mes ennemis
Avec l’Amour sans limites de mon cœur. »

Sri Chinmoy

Le lundi : Conquérir son doute

Image de prévisualisation YouTube

Le mantra pour conquérir son doute, en anglais :

« Supreme, I must conquer my doubt »

o o o o o o o

Le mardi : Conquérir sa jalousie

Image de prévisualisation YouTube

Le mantra pour conquérir sa jalousie, en anglais :

« Supreme, I must conquer my jealousy »

© Sri Chinmoy a conseillé certains jours de la semaine pour conquérir chacune des imperfections. Nous les indiquons en haut de chaque vidéos. Il conseille, le jour requis, de les répéter à quatre moments différents (espacés chacun d’au moins 5mn), sept fois. L’on doit être assis, les dire à haute voix, sans être entendus des autres. Nous nous adressons au Suprême, à Dieu quand nous répétons ces prières-mantriques.

Suite : « Conquérir son insécurité » le mercredi, « Conquérir sa fierté/orgueil » le jeudi ICI

© Sri Chinmoy – Centres Sri Chinmoy

7 pensées élevées sur l’Amour du Maître spirituel indien Sri Chinmoy

Lundi 26 mars 2012
7 pensées élevées sur l'Amour du Maître spirituel indien Sri Chinmoy dans * Doute sri-chinmoy-CKG_51-246x300

Sri Chinmoy a aimé le monde entier

Au lieu d’inventer une raison pour laquelle
Vous ne pouvez aimer le monde,
Essayez d’en créer une pour laquelle
Vous devez absolument l’aimer.

0 0 0

Il faut aimer
Non seulement au delà de ce que l’on voit,
Mais aussi au-delà de ce que l’on ressent,
Si l’on veut entonner le chant
De la transcendance de soi.

0 0 0

Aimez le monde,
Aimez-le !
Sinon vous serez contraint de traîner
Le plus pesant des fardeaux :
Votre propre soi
Lourd d’amertume.

0 0 0

Si l’on veut transformer
L’amour humain
En amour divin
Il est essentiel d’avoir
Le cœur humble.

0 0 0

Dites « non » à votre mental qui doute.
Dites « oui » à votre cœur qui aime.
Vous serez soulagé
De vos tensions nerveuses.

0 0 0

Votre mental récalcitrant
Sait ce que rancune veut dire.
Votre cœur aimant
Sait ce qu’unité veut dire.

0 0 0

La peur hait.
L’amour pardonne.
La sagesse oublie.

© Aphorismes de Sri Chinmoy extraits du livre « Un jour nouveau » paru aux Editions Oneness-Son . (a ce jour épuisé) ; Vous pouvez trouver l’équivalent dans un livre plus gros, « Le voyage de l’Ame » paru aux Editions de la Flûte d’or.

Que choisir entre un mental qui questionne et un cœur qui accepte ?

Samedi 10 septembre 2011

Question : Que vaut-il mieux avoir : un mental qui questionne ou un cœur qui accepte ?

srichinmoynidishunblogfr.jpgSri Chinmoy : Voyons d’abord le mental qui questionne. Peut-être dites-vous : « Je pose des questions parce que je ne comprends pas. Je veux comprendre. » Mais sachez que le mental qui questionne est le précurseur du mental qui doute. Avec le mental interrogateur, on ne s’arrête jamais. Aujourd’hui vous questionnez quelqu’un, et demain vous doutez de lui. Et puisque vous doutez, vous questionnez. Aussi vaut-il mieux ne pas avoir un mental interrogateur. Si vous êtes en quête de la réalité avec un mental qui cherche, c’est bien. Mais dans l’autre cas, le mental interrogateur est soit le précurseur, soit l’ami intime du mental qui doute. Les deux sont très mauvais.

Le cœur qui accepte est toujours bon. Vous acceptez la Réalité, mais pas l’ignorance. Si vous acceptez ce que vous voyez, alors l’âme qui se trouve das le cœur rejettera ou transformera ce qui doit l’être. Vous ne rejetez rien vous-même ; vous ne faites qu’accepter la réalité telle que vous la voyez. Laissez à l’âme le soin de rejeter ou de transformer. C’est toujours la meilleur solution.

© Extrait de “A God Lover’s Earth-Heaven Life”(La vie terrestre d’un amoureux de Dieu) de Sri Chinmoy

La depression. Solution sans auto complaisance. Réponse de Sri Chinmoy à la question

Jeudi 28 juillet 2011


Question :
Qu’est-ce qui provoque la dépression ?

srichinmoynidishunblogfr.jpgSri Chinmoy : La dépression survient lorsque nous ne voulons pas vivre dans la vérité ; nous voulons consciemment ou inconsciemment vivre dans l’ignorance, ou disons, dans le plaisir, et ce soit disant plaisir conduit inévitablement à la dépression. Qu’est-ce qui entraine la dépression ? Le fait que nous acceptions l’ignorance comme notre bien le plus précieux. Lorsque nous sommes pris dans le petit monde de l’ignorance et que nous ne pouvons pas aller au-delà, nous déprimons. Mais si, au lieu de représenter l’ignorance -de provenir de l’ignorance ou de vivre pour l’ignorance- nous vivons plutôt dans la lumière de l’âme et nous grandissons dans une lumière encore plus profonde, la plus profonde, une lumière comblante, alors nous ne pourrons pas rencontrer la dépression. Notre aspiration sincère pour la lumière réduira immédiatement notre dépression en cendres ou transformera notre dépression en aspiration constante.

(suite…)

La Philosophie du Nouveau Millénaire, Anniversaire de la première décennie

Mercredi 30 décembre 2009

 

Si nous avons un souffle d’unité
Avec la Volonté de Dieu,

Il n’y a rien
Que nous ne puissions accomplir
Pour l’amélioration de l’humanité.
o o o
Dieu ne veut pas
Que je me souvienne
De ma vie d’échec.
o o o
Mon Seigneur, efface
Les pensées négatives
Et
Les actions négatives
Du livre de mon cœur.
o o o
Dieu me dit que
Chacune de mes pensées
De don de soi
Peut facilement surpasser en éclat
Chaque étoile dans le Ciel de Son Cœur.
o o o
Je ne permettrai plus
D’être asphyxié
Par la poussière et le sable

 Du passé.
o o o
Lorsque le doute, la méfiance
Et la négativité du mental
Prennent le dessus,
Notre vie intérieure
S’effondre complètement.
o o o
Ne vous moquez d’aucun amoureux de Dieu
Et d’aucun serviteur de Dieu,
Car à un moment donné chacun
Doit jouer le rôle
D’un débutant.
o o o
Sri Chinmoy

© Aphorismes extraits du recueil « Philosophy for the New Millenium » – Centre Sri Chinmoy

Méditation : S’identifier aux valeurs positives de la vie, laisser entrer ses seuls amis : Amour, Paix, Joie, Félicité…

Jeudi 17 décembre 2009

Préambule de Nidish :

Bien souvent les adolescents sont perdus entre deux statuts, celui d’enfant et celui d’adulte. Les adultes qui franchissent le passage d’une nouvelle dizaine d’années vivent aussi des troubles. Il en est de même des personnes âgées qui voient leur corps se flétrir, s’alourdir, se raidir et malgré tout continuent à ressentir en elles la jeunesse de leur vingt ans. Pour tous ceux-là dont nous sommes, l’article suivant de Sri Chinmoy peut aider à retrouver et à comprendre que nous sommes l’âme au plus profond de nous et que c’est en nous accordant avec elle que la joie, la paix et l’éternelle jeunesse peuvent s’incarner et se révéler dans notre vie.

Question : Comment un débutant médite-t-il sur le cœur ?

srichinmoynidishunblogfr.jpgSri Chinmoy : Un débutant doit sentir qu’il est un enfant, quelque soit son âge réel. Le mental d’un enfant n’est pas développé. Lorsqu’il a 12 ou 13 ans, son mental commence à fonctionner à un niveau intellectuel, mais avant cela, il est tout dans le cœur. Tout ce qu’il voit, il le prend pour sien. Il s’identifie spontanément. C’est ainsi que le cœur agit.
Lorsque vous sentez que vous êtes un enfant, sentez immédiatement que vous vous trouvez dans un jardin de fleurs. Ce jardin de fleurs est votre cour. Un enfant peut jouer dans un jardin pendant des heures. Il ira d’une fleur à l’autre, mais il ne quittera jamais le jardin, parce qu’il trouvera de la joie dans la beauté et dans le parfum de chaque fleur. a l’intérieur de vous, il y a un jardin et vous pouvez y rester aussi longtemps que vous le voulez. De cette façon, vous pouvez méditer sur le cœur.
Essayez de sentir que toute votre force, toute votre détermination et votre volonté se trouvent dans un endroit particulier, ici, à l’intérieur de votre cœur. Sentez que vous n’existez nulle part ailleurs que dans ce petit endroit. Vous n’avez ni yeux, ni nez, ni rien du tout. L’intensité ne viendra que lorsque vous sentirez que toute votre existence est concentrée en un seul point et non dispersée.
Cliquer
ici
pour

(suite…)

LE PSYCHISME HUMAIN SON FONCTIONNEMENT INTERNE : 5 Le mental (suite)

Vendredi 11 décembre 2009

Vous retrouverez l’ensemble des huit articles qui concernent : le corps, le vital, le mental et l’âme Ici ; il est préférable de commencer la lecture méthodiquement, en commençant par le texte présentant le corps. Chaque article est court, dense et complémentaire aux autres. Le premier article est le plus ancien, il est en premier, en partant du bas. L’ensemble forme le texte intégral.

earlycentresmiling150k1.jpeg

5 ème extrait : Le mental (2/2 parties)

Celui qui souhaite réellement trouver la vérité et s’épanouir en elle doit voyager bien au-delà des frontières du mental cartésien, intellectuel et sceptique. Ce mental est doté d’une très petite quantité de lumière, tandis que ce que l’aspirant cherche n’est autre que l’illumination divine. D’ailleurs, il suffit qu’apparaisse la lumière infinie pour que la ratio soit brisée en mille morceaux.

Attention, loin de moi l’idée de nier ici l’importance primordiale qu’a eu jusqu’à nos jours le mental humain. C’est lui qui tout au long du processus de l’évolution cosmique nous a démarqués du royaume animal. Si le mental ne s’était pas éveillé, la vie humaine consciente ne serait pas née. Toutefois l’animal en nous a maintenant joué son rôle. Quant à l’humain dépourvu d’aspiration, il aura lui aussi bientôt rempli son contrat. Le divin peut donc faire son entrée en notre existence.

Avant d’entrée dans la vie spirituelle, vous considériez le mental comme supérieur à tout. Une personne dotée d’un esprit brillant n’avait pas sa pareille à nos yeux. Mais vous avez maintenant pris conscience des limites et des imperfections du mental et allez tenter de l’illuminer et de le parfaire. Dans l’intensité de la méditation, sentez que vous n’êtes rien d’autre et que vous ne possédez rien que le cœur et l’âme. Accompagné de ceux-ci, affrontez ensuite le mental. Où cela ? Simplement là où prennent place contradictions, contraintes et doutes. Le mental, prédateur sans pitié, ne manquera pas dès lors de les agresser. Mais en combattant ces deux entités divines surchargées de lumière, il épuisera ses forces, semblable en cela à celui qui cogne ses poings si violemment contre un mur qu’il y laisse toute son énergie. Il devra se soumettre à l’éclat de l’âme. Ce faisant, il s’assimilera à l’immensité elle-même.

Prochain extrait et suite de celui-ci : Le cœur (entendons, le cœur spirituel, montré sur les effigies du Christ, au milieu de la poitrine)

LE PSYCHISME HUMAIN SON FONCTIONNEMENT INTERNE : 4 Le mental

Mardi 1 décembre 2009

Vous retrouverez l’ensemble des huit articles qui concernent : le corps, le vital, le mental et l’âme Ici ; il est préférable de commencer la lecture méthodiquement, en commençant par le texte présentant le corps. Chaque article est court, dense et complémentaire aux autres. Le premier article est le plus ancien, il est en premier, en partant du bas. L’ensemble forme le texte intégral.

earlycentresmiling150k.jpeg

 4 ème extrait : Le mental (1/2 parties)

Passons maintenant au mental. On compte de nombreux types de mentals. Néanmoins, deux seulement sont employés sur terre : le mental physique et le mental intellectuel, d’ailleurs aussi restreints l’un que l’autre ! Le premier est égaré dans la conscience physique grossière, où cohabitent obscurité, impureté, ignorance, contraintes et imperfections. La nourriture que vous absorbe, les vêtements que vous portez, voilà tout ce qui le préoccupe. Seules les activités les plus quotidiennes, les plus banales, les plus limitées aussi, dépendent de sa juridiction.

Quant au second, le mental intellectuel, il est légèrement plus évolué. Son domaine inclut les pensées plus abstraites et plus sophistiquées. C’est lui qui s’intéresse à la lecture, s’enquiert des problèmes politiques, s’adonne au calcul mathématique et à d’autres activités similaires. Ici règnent le doute, la confusion et la contradiction. Le mental peut bien entendu exister à des niveaux supérieurs, mais la plupart des êtres humains n’y ont pas accès.

La nature même du mental est de douter des qualités d’autrui où de minimiser la portée. Il est convaincu d’être le plus élevé, le plus grand, et tire une satisfaction énorme -consciente ou non- de cet individualisme. En outre, il aime considérer chaque chose une à une.

Si l’infini lui apparaissait en personne, il n’en saisirait qu’une portion infime et ne manquerait pas de déclarer : « Voilà la Vérité ! ». Il n’est pas dépourvu du désir de chercher la vérité la plus haute, mais malheureusement, à sa manière restreinte, ce qui l’empêche de goûter à une satisfaction totale.

Prochaine partie :  Le mental illuminé

La Paix intérieure, La Paix extérieure : 7 Aphorismes de Sri Chinmoy

Dimanche 6 septembre 2009


album1301.jpg

A l’heure actuelle,
ce sont la peur, le doute, l’inquiétude, la tension et l’absence d’harmonie qui dominent.

Mais un beau jour ce monde qui est le notre sera inondé de paix.
Et qui sera l’auteur de ce changement radical ?

Vous.

La paix n’est pas la simple absence de dispute et de bagarre.
La paix est la manifestation de notre inséparable unité avec tous.

Ne cessez pas de rêver !
Un jour viendra où votre rêve
De paix dans le monde
Inondera la terre entière.

Si vous osez un jour combattre la haine,
Il existe pour cela qu’une seule arme l’amour.

La Paix n’apparaitra dans le monde
que lorsque chaque individu
réalisera la Vérité Suprême
que l’Amour est la révélation de la Vie
et que la Vie est la manifestation de l’Amour.

La paix, ce n’est pas seulement le silence.
C’est aussi une chose
Qui apaise, qui enthousiasme,
Qui enchante,
Qui illumine et qui satisfait pleinement.

Si vous voulez sincèrement la paix
dans le monde extérieur,
offrez votre sagesse.
Si vous voulez sincèrement la paix
dans le monde intérieur,
offrez tout votre silence.

Sri Chinmoy

 

Extraits de différents ouvrages de Sri Chinmoy
Particulièrement « La Paix intérieur. La Paix extérieure »
© Sri Chinmoy Editions La Flûte d’Or
© Photo Kedar – Centre Sri Chinmoy

LA PENSÉE POSITIVE : un livre de Sri Chinmoy, notre force de volonté

Vendredi 28 août 2009

meditationkedar.jpg

Question : Comment augmenter notre force de volonté ?

Sri Chinmoy :  La manière la plus facile d’utiliser notre force de volonté est d’avoir une approche positive. Utilisez notre force de volonté pour agir positivement et non pas pour vous empêcher d’agir négativement. Lorsque nous disons : « Je ne vais pas mentir », c’est bien. Mais si nous disons : « Je vais dire la vérité », cette force de volonté est plus efficace. Lorsque nous disons : « Je n’agirai plus ainsi » le négatif a déjà acquis la moitié de sa force du seul fait que nous ayons pensé à lui. Si nous répétons dans notre mental : « Je ne vais pas être jaloux », le mot « jaloux » et la qualité qu’il contient dérangent notre esprit et nous devenons jaloux. De même, si nous disons : « Je ne vais pas douter », le mot « doute » entre dans notre esprit et automatiquement, le doute s’installe.

Mais si nous disons : « A partir de maintenant, je vais être totalement dévoué à Dieu. Je serai loyal. Je serais pleinement soumis. » Ces paroles sont excellentes. La soumission, la foi et la dévotion sont de très bonnes qualités. Notre force de volonté augmentera automatiquement dès que nous aurons constamment des sentiments positifs et des affirmations positives.

© Photo Kedar

12