Archive de la catégorie ‘Eau’

Boire, s’hydrater, combler sa soif… Eau, alcool, soda… Une education, des réflexes conditionnés

Lundi 25 juillet 2011


fontainenidishunblogfr.jpg

Fontaine sèche et peinture murale

Il fait chaud, nous avons besoin de l’ordre de 3 litres de liquide par jour. Nous sommes actifs, et nous n’avons rien bu depuis ce matin, nous avons soif.

A l’école, les enfants s’hydratent mal ou pas du tout. Ils sont en classe 6 à 8 heures et boivent… quand ils y pensent, de temps en temps, parfois jamais ; ils vont seulement boire au robinet au moment de la récréation, en allant aux toilettes. Parfois les enseignants leur interdisent cela, pour des raisons crées, ou des raisons d’hygiène… Ainsi commence l’éducation hydrique et à la vie de la plante fragile que nous sommes.

Dans le train, j’ai fait un voyage avec non loin de moi un père et sa fillette de 10 ans. Arrivés à la gare, je les ais découvert quand chacun s’est levé et que le père a dit à sa fille “Nous n’avons que cela pour l’après-midi” il montrait une bouteille d’eau minérale de 25cl, remplie au cinquième. L’enfant réclamait à boire, l’autorité paternelle lui donnait cette réponse.
Dans le métro, les circonstances nous ont amenés dans un même wagon. La fillette se tenait à une rampe verticale, comme une plante se tient à son tuteur ; sans énergie, elle ployait sur elle-même. Elle manquait d’eau.

fontainesdelacite769dessciencesnidishunblogfr.jpg
Fontaine à la Cité des Science à Paris

Beaucoup de ces enfants des villes, scolarisés depuis le plus jeune âge, n’ayant jamais appris à boire, une fois adolescents et jeunes adultes se tournent vers les sodas et l’alcool, répondant ainsi à un besoin naturel d’hydratation, par des réponses inappropriées pour leur santé présente et future.

Nous avons des signes de déshydratation criants : langue qui brule, gorge sèche, qui pique, affaiblissement, crampes, urines très colorées…  Pour étouffer ces symptômes souvent subis, mais pas réalisés, certains boivent par litres, alcool et soda, résolvant ainsi maladroitement leur assèchement et leur besoin de liquide. Tandis que d’autres ne boivent RIEN.

Quelle importance ? Personne n’a signalé de mort par déshydratation !  Non, c’est vrai, mais alcoolisme, obésité, problèmes articulaires, affaiblissement, désolation morale, angine, caries dentaires… de la vie adulte, peuvent trouver solution par, une meilleure éducation à boire de l’eau et des jus de fruits naturels durant l’enfance, et une attention à ce que l’on prend quotidiennement comme liquide, en quantité et en qualité, pour se déshydrater, quand on est adolescent et jeune adulte, et aussi, après, à tous moments de notre vie.

C’est simple, et cela peut contribuer à nous rendre plus heureux.
Boire de l’eau, tout simplement.
Des jus de fruits pour égayer notre quotidien.


© Texte et Photos de Nidish