Archive de la catégorie ‘- Encouragement’

Bénédictions inattendues : Bon Jour ! Sois Brave !

Jeudi 29 octobre 2009

dessinenfantservicehumanitairecentresrichinmoybrazil.jpg
« Cœur d’enfant » – Brésil

Dans le langage quotidien, la bienveillance parle des fois inconsciemment. Mais des fois aussi en toute conscience. Lorsque nous disons : « Bonjour ! Bonne nuit ! Bienvenue ! Bonne année ! Sois heureux ! Sois Brave ! Que Dieu soit avec toi ! Que la Paix soit avec toi ! » Nous ne disons pas à l’autre ce qu’il doit faire, ou ce qu’il doit être, nous lui apportons une force supplémentaire dans ce qu’il entreprend ou vit.

Il y a longtemps, il y a plus de 4000 ans, en Inde, quand les guerriers partaient au combat, ils allaient voir leurs ainées ou encore les sages, les autorités spirituelles, qui leur donnaient leurs bénédictions « Vis longtemps ! », « Sois victorieux ! » Cette bénédiction ne s’adressait pas seulement au corps mais à l’essence de la vie, à l’âme de la personne. Ces bénédictions étaient dites avec conscience et à la conscience de celui qui la recevait. Le combattant qui partait sans cette bénédiction espérée se sentait appauvrit d’une aide qu’il considérait comme revigorante, protectrice, de source divine.

De nos jours, nous avons à maintes fois l’occasion d’apporter un rayon de lumière dans la vie des autres en simplement donnant notre bonjour, notre bonsoir, en considérant la valeur des mots que l’on utilise et que l’on adresse à une personne qui a une vie et, peut être, est attentif à ses messages. Le simple bonjour dit à la sauvette, inconsciemment jusqu’alors, peut devenir une véritable source de bonheur, un service offert aux personnes. L’on peut cependant préciser, qu’une offrande de la sorte se doit d’être détachée de toute attente en retour. Ainsi celui ou celle qui offre ses bénédictions joue un rôle primordiale dans la vie ; celui de donner de la joie, du bonheur aux autres.

Bonne Journée à tous !

Soyez heureux !

 

©  « Cœur d’enfant » Service Humanitaire : « The oneness Heart Tears and Smile » – Brésil – Centre Sri Chinmoy

Si vous souhaitez utiliser les textes et photos de Nidish de ce blog :
- Paternité : Vous devez citer le nom de l’auteur : “Nidish” et son blog : http://nidish.unblog.fr , mais pas d’une manière qui suggérait qu’il vous soutienne ou approuve votre utilisation de l’œuvre.

- © Pas d’utilisation Commerciale : Vous n’avez pas le droit d’utiliser ces textes et photos à des fins commerciales.

 

Je suis heureux, un texte poétique de Sri Chinmoy

Jeudi 27 août 2009

ckgesraj.jpg
Sri Chinmoy à l’esraj

JE SUIS HEUREUX

Je suis heureux parce que je choisis toujours le bon moment.
Je suis heureux parce que je sais écouter.
Je suis heureux parce que je n’élève pas la voix.
Je suis heureux parce que je n’essaie pas de convaincre les autres.
Je suis heureux parce que je je ne me plains pas.
Je suis heureux parce que je ne fais pas deux choses à la fois.
Je suis heureux parce que mes pensées ne portent jamais sur deux choses à la fois.
Je suis heureux parce que j’ai réalisé cette vérité, que ce qui importe le plus dans ma vie est l’amélioration de moi-même.
Je suis heureux parce que j’accentue sans réserve les qualités des autres.
Je suis heureux parce que j’ai considérablement réduit le nombre de mes désirs.
Je suis heureux parce que je pratique chaque jour le contrôle de mes pensées.
Je suis heureux parce que je n’abandonne jamais.
Je suis heureux parce que chaque jour je purifie mon coeur en offrant ma gratitude au Suprême Absolu.
Je suis heureux parce que je sais que mon amour de la pureté fait des merveilles.
Je suis heureux à cause d’une prière fervente que je fais chaque jour :
« ô Bien-Aimé Suprême,
ô Guide Suprême de l’Eternité,
Transforme le monde
A commencer par moi-même,
Ma vie, mon tout. »

Je suis heureux parce que chaque jour j’implore de voir le Réel en moi.
Le Réel en moi est mon unité divine, sans réserve, inconditionnelle, avec la Volonté de mon Bien-Aimé Suprême.
Je suis heureux, non pas parce que je suis pour mon Guide Suprême, ni parce qu’il est pour moi, mais parce que mon guide Suprême existe éternellement. Sa seule existence ici-bas et au Ciel fait mon bonheur.
Lorsque j’essaie de l’avoir pour moi, je ne fais que L’attirer dans ma vie de désirs. Mais lorsque je me dédie à Lui, je transporte ma vie de désirs en Lui.
Je ne veux d’aucune manière enchainer mon Bien-Aimé Suprême.
Dorénavant ma satisfaction, ma suprême satisfaction résidera dans la seule découverte du fait que Lui seul existe éternellement.

 

© Texte extrait du livre “Le cœur parle » de Sri Chinmoy, édité par les Editions “A.L.T.E.S.S.”
Copyright © 1995 Sri Chinmoy Tous droits réservés

http://www.editionsaltess.com/

Pensées de sagesse et de spiritualité, par Sri Chinmoy

Jeudi 3 avril 2008

Ce qui nous permettra d’accroitre nos progrès intérieurs, ce sont des encouragement constructifs et non pas une critique destructive.

Si vous prenez plaisir à considérer les travers d’autrui, vous aurez un fardeau supplémentaire à porter sur vos épaules. En effet, en vous réjouissant de leurs imperfections, vous attirez celles-ci dans votre propre nature. Etant donné que vous êtes déjà chargé d’une certaine quantité de défauts, songer à ceux d’autrui ne fait qu’ajouter au poids qu’il vous faut porter. Si vous demeurez neutre, si vous dites : « J’ai suffisamment de problèmes à moi. Les leurs sont leur responsabilité », ils porteront eux-mêmes leur fardeau.

Critiquer délibérément un autre être
Risque de marquer d’une tache indélébile
L’auteur de la critique.

Extrait de « Un jour nouveau » de Sri Chinmoy paru aux Editions de la Flûte d’or. A ce jour, il est épuisé, sur le même principe, vous pourrez trouver aux Editions de la Flûte d’or, « Jour de l’âme » de Sri Chinmoy.