Archive de la catégorie ‘- Heureux (Être)’

Travailler – Servir – Ne rien faire – Que faire de soi – L’argent, mobile, ou outil ?

Jeudi 20 décembre 2012


« Ce n’est pas gagner peu, qui est grave, c’est de ne pas travailler. L’on peut vivre et être Heureux avec très peu. Quand on a pas de travail, drogue, alcool, vol, mendicité, prostitution et déviances de tous genres piétinent notre vie.

Le travailleur ne devrait pas travailler pour l’argent, mais pour le service que cela représente à lui-même et à l’humanité. Pour y arriver, se dégager de ses peurs du lendemain, et avoir la foi est nécessaire. Prier et méditer procurent la Paix de l’esprit et une Joie radiante.

Les personnes fortunées ne devraient pas tirer profit, ni sentiment de supériorité d’une telle abnégation ; elles devraient partager plus, d’elles-mêmes, et favoriser la création d’une multitude de petits emplois.

Ainsi le monde pourrait vivre plus heureux, car plus solidaire. »

Nidish

Question – Réponse de Sri Chinmoy : Un monde idéal

Mardi 22 septembre 2009

Question : Quel est votre message le plus urgent pour l’homme d’aujourd’hui ; pour l’Occident conditionné par sa philosophie matérialiste et pour l’Orient qui, dans bien des cas, en est encore à lutter pour acquérir les nécessités de base ?

ckg208n15.jpgSri Chinmoy : En ce qui concerne l’Occident, mon message le plus pressant est le suivant : ne cherchez pas à posséder le monde. Si vous voulez posséder le monde, vous vous apercevrez à votre grande stupéfaction que le monde vous a déjà possédé et a fait de vous son esclave. M’adressant à l’Orient, je dirais qu’une vie d’austérité ou de rejet ne fera pas avancer plus vite votre cheminement spirituel. La possession n’est pas la solution ; l’ascétisme non plus. La solution est la modération. Une joyeuse acceptation de la vie – en vue de transformer le visage et le sort du monde, voilà la seule solution.

 

Question : Quel est votre message le plus urgent pour l’homme d’aujourd’hui ?

 

ckg208n15.jpgSri Chinmoy : Aux pays prospères et développés d’exercer leur générosité et de prouver leur authentique sollicitude envers leurs compagnons citoyens du monde, non pas par charité, mais par un sentiment sincère d’unité. Munis de l’assistance matérielle aimante des pays riches, les pays sous-développés et malchanceux devront alors porter toute leur attention à l’éducation et à l’autodiscipline, et tendre tous leurs efforts vers l’accession à un meilleur niveau de vie, au lieu de se résigner face aux déplorables circonstances qui les ont affaiblis.

Ce qu’il nous faut est une vie d’équilibre ; il ne s’agit pas de se vautrer dans l’opulence, ni de mener une vie d’ascète, mais bien plutôt d’embrasser une vie de simplicité et un cœur de pureté. Voilà, certes, le seul moyen pour notre monde d’être suprêmement heureux et divinement parfait.

 

© Sri Chinmoy – Centre Sri Chinmoy

Travail et Bonheur : Propos de Sri Chinmoy

Jeudi 17 septembre 2009

kedarcentresrichinmoytypicaltransportation.jpg

Il existe deux sortes de travail. Il y a le travail ordinaire, où l’on agit en vue d’un résultat ; mais celui-ci obtenu, on se dit qu’il aurait pu être meilleur et le processus est sans fin. Or ce n’est pas d’atteindre un résultat désiré qui peut provoquer une joie véritable. Et il y a le travail où l’on ne se préoccupe guère du résultat. Celui qui accomplit son travail avec une attitude divine trouve sa joie dans l’action même, indépendamment du résultat. Ainsi, seule votre bonne attitude fera de vous un homme heureux.

Il n’est point de travail insignifiant.
Aussi faut-il accomplir toute chose
Avec l’amour de son cœur
Et le respect de sa vie.



© « Un Jour Nouveau » Ouvrage de Sri Chinmoy (Epuisé) Voir « Le Voyage de l’Âme » réalisé sur le même principe.
© Photo Kedar – Centre Sri Chinmoy Suisse – Typical transportation (Chine)

Je suis heureux, un texte poétique de Sri Chinmoy

Jeudi 27 août 2009

ckgesraj.jpg
Sri Chinmoy à l’esraj

JE SUIS HEUREUX

Je suis heureux parce que je choisis toujours le bon moment.
Je suis heureux parce que je sais écouter.
Je suis heureux parce que je n’élève pas la voix.
Je suis heureux parce que je n’essaie pas de convaincre les autres.
Je suis heureux parce que je je ne me plains pas.
Je suis heureux parce que je ne fais pas deux choses à la fois.
Je suis heureux parce que mes pensées ne portent jamais sur deux choses à la fois.
Je suis heureux parce que j’ai réalisé cette vérité, que ce qui importe le plus dans ma vie est l’amélioration de moi-même.
Je suis heureux parce que j’accentue sans réserve les qualités des autres.
Je suis heureux parce que j’ai considérablement réduit le nombre de mes désirs.
Je suis heureux parce que je pratique chaque jour le contrôle de mes pensées.
Je suis heureux parce que je n’abandonne jamais.
Je suis heureux parce que chaque jour je purifie mon coeur en offrant ma gratitude au Suprême Absolu.
Je suis heureux parce que je sais que mon amour de la pureté fait des merveilles.
Je suis heureux à cause d’une prière fervente que je fais chaque jour :
« ô Bien-Aimé Suprême,
ô Guide Suprême de l’Eternité,
Transforme le monde
A commencer par moi-même,
Ma vie, mon tout. »

Je suis heureux parce que chaque jour j’implore de voir le Réel en moi.
Le Réel en moi est mon unité divine, sans réserve, inconditionnelle, avec la Volonté de mon Bien-Aimé Suprême.
Je suis heureux, non pas parce que je suis pour mon Guide Suprême, ni parce qu’il est pour moi, mais parce que mon guide Suprême existe éternellement. Sa seule existence ici-bas et au Ciel fait mon bonheur.
Lorsque j’essaie de l’avoir pour moi, je ne fais que L’attirer dans ma vie de désirs. Mais lorsque je me dédie à Lui, je transporte ma vie de désirs en Lui.
Je ne veux d’aucune manière enchainer mon Bien-Aimé Suprême.
Dorénavant ma satisfaction, ma suprême satisfaction résidera dans la seule découverte du fait que Lui seul existe éternellement.

 

© Texte extrait du livre “Le cœur parle » de Sri Chinmoy, édité par les Editions “A.L.T.E.S.S.”
Copyright © 1995 Sri Chinmoy Tous droits réservés

http://www.editionsaltess.com/

Un sourire en chantant, et le monde renaît à la vie

Vendredi 10 avril 2009

 

Image de prévisualisation YouTube

Interprétation du chant par Elyane Célis (1914 – 1962) en 1938

Un grand champion, poème-définition de Sri Chinmoy

Dimanche 8 mars 2009


ungrandchampionpoe769siedesrichinmoynidishunblogfr.jpg


© Sri Chinmoy Marathon Team

Rencontre, la poésie de Mère Teresa dans le cœur d’un moine Tibétain

Vendredi 13 juin 2008

« Nous avons tous désir d’être avec Dieu dans son royaume, mais il est en notre pouvoir d’être dans son royaume avec Lui en cet instant.
Cependant, être heureux avec Lui, maintenant, signifie
:

Aimer comme il aime,
Aider comme Il aide,
Donner comme Il donne,
Servir comme Il sert,
Sauver comme Il sauve,
Être avec Lui chaque heure et chaque seconde,
Le rejoindre là où il a pris les apparences de la détresse.
Mère Teresa

Un amour aussi universel que celui-ci a guéri les lépreux de Géshé Chekhawa. Il pourrait peut-être également nous guérir d’une maladie plus dangereuse encore : celle de l’ignorance qui, vie après vie, nous a empêchés de réaliser la nature de notre esprit et, par conséquent, d’atteindre la libération. »

Sogial Rinpoché
Moine Tibétain
(
Propos tenu à la suite de la poésie de Mère Teresa.)

Extrait du livre « Le livre tibétain de la vie et de la mort »  Editions de la table ronde.

Aphorisme – Pensée du jour, de Sri Chinmoy

Lundi 2 juin 2008

p10101171.jpg
Cliquez


Soyez heureux,
Demeurez heureux.
La perfection
De votre nature
N’est qu’une question
De temps.


© Centre Sri Chinmoy – ©Aphorismes, dessins de Sri Chinmoy

La Joie est la clé du Paradis, par Sri Chinmoy

Dimanche 1 juin 2008

chariot.jpeg

Chaque jour, à chaque heure, à chaque minute et à chaque seconde, le chercheur spirituel doit savoir ouvrir la Porte du Cœur du Suprême. Pour cela, il lui faut la clé, et celle-ci a pour nom joie. Lorsque le chercheur est heureux, non seulement il a la clé, mais il est la clé. Plus il est heureux, plus il lui est facile d’ouvrir la Porte du Cœur du Suprême. Et la clé est absolument parfaite lorsque le chercheur est le plus heureux des hommes.

Extrait du livre « La spiritualité vécue » paru aux Edition Aum Verlagsges. mbH (Epuisé, voyez « Jour de l’Âme »)
copyright 1974-1993 Sri Chinmoy, New York ©
© Dessin de Sri Chinmoy

Aphorisme – Pensée du jour, de Sri Chinmoy

Vendredi 30 mai 2008


birds6a2.jpg

 

Le pouvoir d’un rêve peut incontestablement
rendre un homme heureux.
Mais seul le pouvoir de la réalité
peut lui donner une perfection sans réserve.

 

 

© Textes extraits du livre “Sur les Ailes des Rêves” de Sri Chinmoy, édité par les Editions “La Flûte d’Or”
Copyright © 1999 Sri Chinmoy Tous droits réservés

http://www.laflutedor.com/

12