Archive de la catégorie ‘Exercices pratiques’

Ses réactions lorsque l’on voit une femme selon son évolution spirituelle, par Sri Chinmoy

Vendredi 16 octobre 2009


Question :
Chaque fois que je vois une belle femme, des pensées sexuelles envahissent mon esprit. Je m’efforce de les détruire, mais elles persistent.

ckg208n15.jpgSri Chinmoy : Il existe deux méthodes pour résoudre ce problème. Dès que vous voyez une belle femme, essayez simplement de projeter tout son corps dans le ciel, par l’effet de votre volonté. Regardez-là, concentrez-vous, et faites-là monter afin qu’elle vole comme un cerf-volant. L’autre manière, qui est plus facile, consiste, lorsque vous voyez une femme, à ne regarder que ses pieds. Les sadhus indiens disent de ne regarder ni les yeux, ni le visage, mais seulement les pieds. Si vous voulez être immédiatement soulagé de la tentation, regardez les pieds. Puis essayez de plonger en vous-même, avec toute votre conscience. Cela ne prend qu’une seconde. Donc, soit vous projetez cette femme vers le ciel, soit vous regardez ses pieds. Cela doit avoir pour effet le contrôle des pensées du vital inférieur. Bien des hommes ont fait cela avec succès. Il y avait un grand Avatar indien qui s’appelait Sri Chaitanya. Il disait à ses disciples : « Même s’il s’agit de votre propre mère, ne regardez pas ses yeux ; regardez ses pieds. »
Mais de telles méthodes ne sont destinées qu’à des débutants. Un jour viendra où il vous faudra regarder les femmes les yeux grands ouverts et, grâce à vos expériences intérieures, grâce à votre propre réalisation intérieure, dépasser le sentiment du masculin et du féminin. Il n’est qu’une seule Conscience universelle ; elle n’est ni masculine ni féminine. Il n’est qu’une seule Conscience, qui se déploie sous deux formes différentes. On ne peut acquérir ce sentiment que par son propre développement intérieur personnel. Il s’agit d’un état très avancé. Peut-être ne ressentons-nous même pas pour l’instant d’unité avec nos propres membres. Si je suis capable de lancer le poids plus loin de la main droite, j’accorderai plus d’importance à ma main droite et ignorerait ma main gauche. J’ai vu bien des athlètes qui maudissaient leur main gauche car, bien qu’elle ne soit pas aussi puissante que la droite, ils en ont quand même besoin. Si nous ne sommes pas capables de ressentir une unité ne serait-ce qu’avec nos deux mains, comment nous sentirons-nous un avec autrui ? Par notre aspiration et notre développement spirituel intérieur, la création tout entière devient nôtre, et toute difficulté disparaît alors.


©  « Divinity’s Little Sister et de Purity » Extrait du livre de Sri Chinmoy – Centre Sri Chinmoy

Le Cœur du Christ, dans l’Art : images, sculptures, signification

Samedi 10 octobre 2009

parcdeparay.jpg

Cette statue du Christ, vous pourrez la retrouver dans le parc du Sacré-Cœur de Paray-le-Monial, un des lieux de pélerinage les plus fréquentés de France depuis la fin du XIXème siècle en raison des visions que Sainte-Marie Alacoque a eu dans la deuxième moitié du XVIIe siècle et de l’active présence du Jésuite Claude La Colombière, Saint Claude (1641-1682).

Je vous présente ici cette statue du Christ parce que le sculpteur a voulu mettre en évidence Jésus nous montrant son cœur.  Hors, il l’a placé au milieu de la poitrine et non pas à gauche,  c’est en effet l’emplacement du cœur spirituel, siège de l’âme. L’âme, Sri Chinmoy nous dit que si elle est minuscule, elle a une puissance infinie. En médecine ayurvédique l’on prétend qu’elle n’est pas plus grosse qu’une goutte d’huile. Sri Chinmoy nous conseille de méditer sur le cœur spirituel, car, si les autres chakra ne sont pas obligatoirement purifiés, celui-ci ne pose aucun problème.

Certains parlent de l’ouverture du chakra du cœur, la méditation sur cette zone permet cette ouverture, l’on peut alors ressentir une lumière qui nous submerge ; l’on se sent alors dans un bien être total.

« Servez-vous de votre cœur ;
vous verrez alors Dieu dans tous les êtres humains. »

Sri Chinmoy

Voir l’article sur la « Méditation sur le cœur », sur ce blog, en cliquant Ici


© Photo frère Maximilien-Marie ; Reproduction autorisée à condition de mentionner la source

Quelques images saintes

Cliquer pour voir
les images

(suite…)

Question – Réponse de Sri Chinmoy : La répétion d’un mantra pour obtenir la Pureté

Vendredi 9 octobre 2009


Question :
J’ai pratiqué le japa (répétition d’un mantra) « Suprême » pour obtenir la pureté, est-ce le meilleur moyen ?

srichinmoynidishunblogfr.jpgSri Chinmoy : Le japa fera forcément venir de la pureté en vous. Mais chaque fois que vous pratiquez le japa, faites-le en ressentant la signification du mot que vous répétez. sinon, cela deviendra machinal, et cela perdra son sens. Lorsqu’on veut trouver de l’eau dans le sol, il faut creuser pendant des jours. Et si, à chaque fois que l’on creuse, on est conscient de son but, on atteindra l’eau plus vite. Chaque fois que vous pratiquez le japa, sentez que la pureté entre en vous, ou que vous entrez vous-même dans un océan de pureté. Mais si vous vous imaginez que la pureté viendra s’établir en vous de façon permanente lorsque vous aurez accompli quelques centaines de répétitions, vous serez déçu. A chaque répétition, vous devez frapper consciemment en un point particulier. En fin de compte, une pureté abondante entrera dans votre vie.Sinon, si vous répétez un mantra inconsciemment, de façon automatique, vous n’en tirerez pas de résultat satisfaisant.

 !  !  !  !  !  !  !

Question : Avec le japa, obtient-on un effet différent selon que l’on répète le mot vite ou lentement ?

srichinmoynidishunblogfr.jpgSri Chinmoy : Si vous recherchez la paix de l’esprit ou une pureté durable, il est préférable de répéter le mot très lentement, avec ferveur. Mais, pour chasser des pensées impures, non-divines, il est préférable de répéter le mot très vite. Si vous voulez purifier votre mental rapidement et de manière passagère, faites le japa le plus vite possible.

 

 © Extrait de « Purity » un livre de Sri Chinmoy

La pureté des pensées, propos de Sri Chinmoy

Jeudi 8 octobre 2009

nidishfleursoleil.jpg

 La pureté dans les pensées est très difficile à atteindre. Il est plus facile d’accéder à la pureté dans l’action extérieure, mais il faut pourtant commencer par atteindre la pureté dans les pensées. Comment établir la pureté dans le mental, dans les pensées, les idées ? On peut aisément y parvenir si l’on sent que l’on est non pas le corps, mais l’âme. Le simple mot « âme » suffit à attirer la pureté dans le mental. Dès l’instant où l’on sent que l’on n’est pas le corps, mais l’âme, la pureté vient d’elle-même. Et même si l’on ne sait pas ce qu’est l’âme, ce seul mot fait venir à ‘esprit un sens de luminosité, de divinité, de joie sans mélange. Et ces qualités divines donnent spontanément naissance à la pureté.

“Je suis l’âme, je suis l’âme”
Si vous pouvez répéter cela avec ferveur
pendant 5 minutes,
la résistance du mental disparaitra
et seule l’âme existera pour vous.

 

 Voir tous les articles sur ce sujet en cliquant Ici

 © Extrait de « Purity » un livre de Sri Chinmoy
© Photo Nidish – Fleur Soleil

Quand viendra le départ de ce monde, extrait d’un texte sacré des Upanishads

Mercredi 7 octobre 2009

meditation.jpg

La Chandogya Upanishad

Extrait cité par Sri Chinmoy

Lorsqu’approche l’heure de la mort, que devons nous faire ?
Nous devons trouver refuge en ces trois pensées sublimes :
- Nous sommes indestructibles.
- Nous ne pouvons être ébranlés.
- Nous sommes l’essence même de la vie.

 


Daté de 500 Av. J.-C. cet extrait des Upanishads fait parti des bases sacrées de la littérature indienne des Védas. 

Jeu d’écriture, proposé par Nidish : Frère Jacques

Dimanche 4 octobre 2009

ecrire.gifEcrire :

Voici un chant traditionnel enfantin qui n’a qu’un seul couplet ; vous êtes invité à proposer d’autres couplets toujours sur un mode enfantin, en changeant « seulement » le deuxième ou le troisième vers, voir les deux. Attention, le deuxième contient 3 pieds (syllabes) et le troisième contient 6 pieds :

Frère Jacques (bis)
Dormez-vous ? (bis)
Sonnez les matines ! (bis)
Dig, ding, dong ! (bis)

 

Amusez-vous-bien ! Bonne recherche !
Si c’est un groupe qui s’amuse à créer les couplets,
l’on obtient une véritable chanson originale,
aux couplets variés.

© Impératif, Ici

Initiation : Méditation pour la paix intérieure

Lundi 21 septembre 2009

nidishllphantbleuconte.jpg

 Exercice de respiration proposé par Sri Chinmoy


Assurez-vous que vous êtes assis confortablement, et que vous avez le dos droit.
Fermez les yeux et respirez profondément plusieurs fois.
Sentez qu’à l’expire vous faites sortir de vous toutes les pensées, tous les soucis de la journée.
Toutes vos pensées sortent avec votre souffle
, comme emportées par la mer qui se retire. A mesure que les pensées se présentent, laissez-les tout simplement sortir ; ne les entretenez pas.
Essayez alors de vous concentrer sur votre inspiration.
Sentez que votre souffle n’entre pas par votre bouche ou votre nez, mais qu’il entre directement dans votre cour. Vous pouvez imaginer dans votre cœur de petites portes qui s’ouvrent. Votre souffle pénètre directement dans votre cœur.
En inspirant, sentez alors que vous inspirez la paix, une paix infinie.
Lorsque votre souffle entre dans votre cœur, sentez que la paix pénètre en vous avec le souffle.
Vous pouvez répéter en silence le mot « Paix, Paix » à chaque souffle.
Ou bien vous pouvez visualiser un doux nuage de paix flottant dans votre cœur.
Et lorsque vous expirez, imaginez que cette paix se répand hors de votre cœur, jusqu’à emplir tout votre être.
Essayez ensuite de sentir qu’à chaque inspiration vous faites entrer la paix directement dans votre cœur, et qu’à chaque expiration vous vous débarrassez de toutes les tensions, les soucis, les pensées qui encombrent votre vie quotidienne.
Vous inspirez la paix et vous expirez l’agitation.
La paix inonde votre cœur à chaque inspiration, et toute la rension sort de votre être à chaque expiration.


Entrainez-vous à pratiquer cet exercice durant quelques minutes plusieurs fois cette semaine ; nous vous proposerons la semaine prochaine  un deuxième exercice, cette fois-là, pour la Paix extérieure. « Be Brave ! »

© Centre Sri Chinmoy  – Méditations pour la paix
© Nidish – L’éléphant bleu – Illustration

Le mantra Aum, sur des images de mer, chanté par le Maître indien Sri Chinmoy, accompagné à la flûte

Dimanche 22 février 2009

Image de prévisualisation YouTube

12