Archive de la catégorie ‘Fleurs’

Les maalais ou guirlandes de fleurs pour les célébrations et rituels

Lundi 5 septembre 2011


statuedesrichinmoyfleuriedepe769talesdefleuretdunmalaisa768balienindone769sie.jpg

Statue de Sri Chinmoy à Bali

L’Inde est le pays des couleurs ; les épices, fleurs, guirlandes égayent les rues. Partout dans le grand pays, sur les marchés et dans les petites échoppes l’on découvre des marchands concentrés à enfiler des fleurs destinées aux divinités, aux mariages, anniversaires et fêtes. Contrairement aux habitudes occidentales, en Asie, l’on utilise les « têtes » des fleurs, coupées sous la corolle, on les enfile minutieusement sur une ficelle. L’on réalise ainsi de somptueux « maalais » aux vivantes couleurs.

Les couleurs sont d’autant plus vivantes que les fleurs sont enfilées comme les croyants égrainent les perles de leurs chapelets ou de leurs malas. Des dizaines, des centaines, des milliers de fleurs sont ainsi enfilées dans des pays ou la spiritualité a été grandement présente pendant des millénaires, et où les petites actions portent encore leur plein sens.

Dans un passage du Ramayana, histoire plusieurs fois millénaire, nous trouvons ce passage où Rama demande :  « Tresse-nous, Lakshmana, une guirlande avec une branche de boswellia parée de ses fleurs, et mets-la au cou du magnanime Sougrîva. (365) » Le but de cette guirlande était, dans un contexte de lutte avec des démons, de reconnaître de loin son porteur.

Lors de cérémonies importantes, ce sont aussi les pétales des fleurs que l’es hôtes lancent au pieds ou au devant de la personnalité reçue ou des fastes mariés. Ainsi l’on honore de la plus estimable manière les méritants, tels les dieux et divinités le font. En effet, il est commun en Asie, de représenter les déités faisant tomber une pluie de fleurs sur les élus qui méritent les douces bénédictions.

Par gratitude ou dévotion les amoureux d’un dieu dans leur rituel déposent de la même manière sur la statue de l’Être aimé des pétales ou entourent le cou de la statuette d’un maalai composé de roses, d ‘orchidées, d’œillets d’Inde, de jasmin (au doux parfum)… Et pour honorer les dieux dans sa demeure, les dévots et croyants placent des colliers de fleurs sur leur porte d’entrée, sur le portail de leur maison.

© Article de Nidish

Voir sur ce blog la plus longue guirlande de fleurs au monde

Le parfum de la fleur de pureté : une allégorie de Sri Chinmoy entre les qualités de la fleur et celles intérieures de l’individu

Dimanche 24 juillet 2011

 


nidishroseblanchenidishunblogfr.jpg

Rose Blanche

Lorsque vous méditez, sentez que vous êtes un enfant dans un jardin de fleurs. Ce jardin de fleurs est votre cœur. Un enfant peut jouer dans un jardin pendant des heures. Il ira d’une fleur à l’autre, mais il ne quittera pas le jardin parce qu’il reçoit de la joie de la beauté et du parfum de chaque fleur. Ressentez un jardin en vous dans lequel vous pouvez rester aussi longtemps que vous le souhaitez. De cette manière, vous pourrez facilement méditer dans le cœur.

Vous pouvez purifier votre existence en ressentant profondément en vous une belle rose ou un lotus, ou toute autre fleur que vous aimez. Une fleur est toute pureté. Essayez de vous identifier avec la conscience de la fleur ou avec la pureté de la fleur. Au début, il s’agira d’imagination, mais si vous continuez à imaginer pendant cinq jours, ou dix jours, voire un mois ou deux, alors vous finirez sûrement par voir et ressentir la fleur au-dedans de vous. D’abord, vous pourrez la ressentir, puis vous verrez l’existence de la fleur, et alors automatiquement le parfum et la pureté de la fleur entreront en vous et vous purifieront.

Ce que vous possédez en permanence :
Une fontaine de flammes.
Ce que vous êtes en permanence :
Une fleur de pureté.

© Extrait du livre « Les Ailes de la Joie » de Sri Chinmoy paru aux Editions La Flûte d’Or
© Photo de Nidish  « Rose Blanche »

Le lotus fleur porteuse de symboles et de divinité

Samedi 23 juillet 2011


centresrichinmoynidishunblogfrlotus.jpg

« Le lotus est la seule plante aquatique dont la fleur est au-dessus de l’eau contrairement aux nénuphars et autres cousins dont la fleur flotte sur l’eau », nous dit Wikipédia, en vérité, cette eau est vaseuse, voir boueuse. Nous apparaît alors une autre particularité du lotus sacré, pas unique à lui, mais rare : ses pétales autonettoyant. En effet, en s’écoulant, les gouttes d’eau de rosée ou de pluie emportent avec elles les poussières et salissures grâce à de nanométriques rugosités qui font que l’eau ruisselle sur la fleur sans jamais la mouiller, ce ruissellement empêche toute souillure. Sans doute cette pureté contribue à leur grâce. Les temples indiens et bouddhistes en décorent les Autels et les déposent aux pieds des dieux et divinités, les jardins pourvus de bassins en comprennent toujours.

Sri Chinmoy nous apprend : « Très peu de fleurs dans la création de Dieu Le satisfont au plus haut degré. La rose est l’une d’elles, ainsi que le lotus. Rose et lotus sont les deux fleurs mystiques. Ce sont les deux fleurs, dans le Cœur-Jardin de Dieu, qui Lui plaisent le plus. »

kedarlotussureaunidishunblogfr.jpg

 

(suite…)

Une Rose Sri Chinmoy est présente à la Roseraie du Val de Marne

Lundi 6 juin 2011

La Roseraie du Val de Marne se situe en Ile-de-France à l’Haÿ-les-Roses, fondée en 1894, elle est le premier jardin entièrement dédié à la rose. C’est à l’occasion du festival annuel « Parfum de Musiques » qui se tient à la roseraie, que les trois rosiers ont été plantés et inaugurés.

roseraieduvaldemarne4juin2011010.jpg
Rose Sri Chinmoy

Ce dimanche 5 juin, huit étudiants de Sri Chinmoy, disciples à Paris, sont venus en tout honneur visiter les trois jeunes plants de rosier « Sri Chinmoy Rose ».

Unnatishil nous raconte : « Tandis qu’une fleur était déjà passée, une autre était épanouie, « très lumineuse », et des bourgeons se préparaient. »
Ashcharjya rajoute : « 
C’est un miracle que les 3 rosiers aient survécu au transport entre Édimbourg, lieu de leur production, et Paris. Reçus 10 jours après leur envoi, ils sont arrivés moribonds. Nous avons priés pour qu’ils survivent et ils ont même fleuri malgré une plantation très tardive (début Avril) alors que les jardiniers ne la prévoyaient pas avant Août ! Ils sont encore petits mais à l’âge adulte ils formeront un buisson d’un mètre de haut environ qui fleurira entre juin et septembre. »

 

Trois plants de la « Rose Sri Chinmoy » présents à La Roseraie du Val-de-Marne

Lundi 6 juin 2011

La Roseraie du Val-de-Marne, située à L’Haÿ-les-Roses, près de Paris dans le département du Val-de-Marne (France) a été fondée par Jules Gravereaux en 1894, célèbre rhodologue (spécialiste des roses) qui fut aussi l’instigateur et le maître d’œuvre des roseraies de Bagatelle à Boulogne et de l’Elysée. Il crée dans cette petite commune la première roseraie occidentale.
La roseraie comprend plus de 3 000 variétés de rosiers sur une superficie de 1,52 hectare. Son atmosphère et toute la richesse des perceptions qu’elle porte ont inspiré artistes, chercheurs scientifiques et spirituels.
Elle a été reconnue dès 1991 « Collection nationale de roses anciennes » par le Conservatoire de Collection Végétale Spécialisée (CCVS). En 1995, la Roseraie a reçu la première récompense « Award of Garden Excellence », prix d’excellence du jardin, de la Fédération mondiale des sociétés de roses. Le jardin est inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques.

 

roseraieduvaldemarne4juin2011029.jpg
Ashcharjya devant les plants

Extrait d’un des deux panneaux présentant la rose : « La Rose Sri Chinmoy de l’espèce Floribunda est très parfumée et d’une belle couleur dorée, elle a été créée et est cultivée dans les environs d’Edimbourg (Ecosse). Elle fleurit de juin à octobre développant un arbuste vigoureux de 1 mètre de haut environ et se déployant sur 60 cm de large environ. Elle a été dédiée de son vivant à Sri Chinmoy (Chittagong, Bengale 1931 – New York, USA 2007) en hommage à son unique et inlassable contribution aux idéaux les plus élevés de l’humanité. »

« Sri Chinmoy Rose » une rose dédiée au Maître spirituel indien

Lundi 6 juin 2011


« L’importance de la rose dans le monde intérieur est des plus importante. La rose, comme d’autres fleurs, a le parfum et la beauté, mais elle a aussi quelque chose de spécial, d’unique. Très peu de fleurs dans la création de Dieu Le satisfont au plus haut degré. La rose est l’une d’elles, ainsi que le lotus. Rose et lotus sont les deux fleurs mystiques. Ce sont les deux fleurs, dans le Cœur-Jardin de Dieu, qui Lui plaisent le plus.   »

Sri Chinmoy

srichinmoyrose1.jpg
Une des premières « Rose Sri Chinmoy »

La Rose Sri Chinmoy a été baptisée ainsi avec l’accord du Maître spirituel indien Sri Chinmoy, en 2004. Elle est d’un beau jaune d’or avec des reflets oranges sur la frange des pétales. La première plantation a eu eu lieu au Hidden Gardens à Glasgow en Ecosse, la même année.

Poèmes de Sri Chinmoy

Puisse chaque instant
De ma vie
Être le doux parfum
De mon cœur-Rose.

o o o

Mon cœur me dit
Que je peux facilement trouver des roses
Où mes critiques trouvent seulement des épines.

o o o

Pas plus
Mon mental-épines.
Plus, de plus en plus,
Mon cœur-roses.