Archive de la catégorie ‘* Gloire’

Question – Réponse de Sri Chinmoy : Danse, corps et Spiritualité

Samedi 3 octobre 2009

Question : L’utilisation du corps physique dans la danse rend-il l’intégration de la danse dans la vie spirituelle plus difficile que celle d’autres formes d’art ?

 

ckg208n1.jpgSri Chinmoy : En général, oui. mais en inde, il y a des danseurs qui offrent vraiment leur consécration et leur dévotion au Pilote Intérieur, au Suprême. Lorsqu’ils regardent le public, ils ne voient pas que des individus : ils voient tous les gens comme des dieux et des déesses suprêmes. Lorsqu’ils voient leur public de cette manière, cela les aide énormément dans leur vie spirituelle. La danse peut vraiment être un art spirituel à condition que le public, comme le danseur, soient dans une conscience élevée. Tel un enfant, le danseur fait parcourir un frisson de joie innocente et absolument profonde dans le public. Il donne au monde ce qu’il possède et le monde reçoit son offrande avec la gratitude la plus intense. le fait même que le public apprécie et admire le danseur ajoute à son talent et à sa beauté.
Mais ce qui se produit souvent, c’est que les danseurs commencent à danser dans une bonne attitude et ensuite, leurs mental entre en jeu. Ils veulent être appréciés et admirés. Le physique danse, le vital danse, mais le mental est comme un aimant qui essaye sans cesse d’attirer l’appréciation et l’admiration. puis, tandis que le mental du danseur reçoit les louanges de ses admirateurs, le vital inférieur de ceux-ci lui envoie de l’impureté, faisant terriblement descendre sa conscience et gâchant complètement sa pureté du début. Les spectateurs peuvent littéralement engloutir les qualités spirituelles du danseur, quelque élevée soit sa pureté.
Dans d’autres cas, le danseur pense offrir une pureté et une divinité absolues, mais dès qu’il commence à danser, il répand la vulgarité dans des mouvements du vital inférieur au lieu de répandre la beauté de son âme. Le public peut être plein d’aspiration, mais le danseur, lui, est dans une conscience très ordinaire et répand consciemment ou inconsciemment des forces du vital inférieur. le public est arrivé au théâtre avec autant de pureté qu’après une méditation, mais dès que le danseur commence à danser, sa beauté physique attire le vital inférieur des spectateurs au point qu’ils ne peuvent pas rester dans une conscience élevée. après cela, la danse n’est plus qu’une attraction vitale physique sans la moindre spiritualité.
L’aspirant doit être très prudent dès que le corps se met en mouvement. La difficulté, c’est que nous ne savons pas où se dissimule la tentation du corps. Elle n’est pas nécessairement à un endroit particulier. Elle peut même se cacher dans les yeux. Un seul regard du danseur, ne serait-ce que d’un œil, suffit pour capturer une personne et la tenter. un seul geste d’un petit doigt peut suffire à déranger tout le public. a l’inverse, il peut arriver que ce soit le public qui décroche un seul regard sur le danseur pour que c’en soit fini de sa pureté. l’idéal dans la danse, c’est lorsque le public comme le danseur peuvent rester dans leur conscience la pus élevée, mais c’est pratiquement impossible à réaliser.

Possibilité de voir sur ce blog
les vidéos de danses indiennes dédiées :
Bharatha Natyam une Danse indienne traditionnelle dédiée

 

Question – Réponse de Sri Chinmoy : La magie, l’art et l’innocence

Mardi 29 septembre 2009

Question : Considérez-vous la magie comme un art ?

ckg208n18.jpgSri Chinmoy : La magie est une forme d’art, mais uniquement lorsqu’elle est utilisée de manière innocente. Lorsque vous donnez de la joie innocente à des gens innocents, la magie est un art. Mais si vous exercez la magie avec l’idée de devenir le plus grand magicien et de vous jouer du monde, cela n’est pas de l’art. Lorsque vous faites un tour, vous ne devez pas avoir l’intention de tromper les gens. Ayez seulement le sentiment de faire quelque chose qui leur donne de la joie. Vous devez connaître les motivations de votre intérêt pour la magie. Si vous la pratiquez pour tromper les gens, vous ne pourrez pas dire qu’il s’agit d’art. En effet, l’art se situe sur un plan très élevé. La capacité d’offrir et d’exprimer de la joie est en soi une forme d’art, à condition que votre seul désir soit d’offrir de la joie et que vous incarniez une joie innocente.

dsc00400.jpg
Oindrajalik en situation
Cliquer sur la photo pour l’agrandir

 

Voir aussi sur ce blog : LA DEESSE SARASVATI, déesse des arts

 

 

© « L’Art et la spiritualité »  un livre de Sri Chinmoy publié aux Editions « La Flûte d’Or »
© Photo Nidish – Oindrajalik

Question – Réponse : LE CHAKRA DE LA GORGE centre spirituel de l’art

Lundi 30 juin 2008

srichinmoyckg328.jpg

Question : Y a-t-il un centre d’énergie spirituelle dédié à l’art et faut-il se concentrer sur ce centre avant de créer ?

Sri Chinmoy : Le chakra de la gorge est le centre spirituel de l’art.Si vous pouvez ouvrir ce centre, vous pouvez devenir un très bon musicien ou artiste dans toute discipline. Toutes les formes d’activités artistiques peuvent être développées à partir de ce centre. La difficulté, c’est que si vous n’êtes pas très pur, lorsque vous ouvrez ce centre et que vous devenez un grand artiste, vous risquez d’exercer votre art pour la gloire et le renom, et toute votre aspiration disparaîtra. Si, lorsque vous ouvrez le centre de la gorge, le centre du nombril et les centres inférieurs ne sont pas convenablement purifiés, dès que vous créez quelque chose, l’appréciation du monde fait descendre votre conscience. Peut-être n’avez-vous envie de créer que pour être applaudi plutôt que pour servir Dieu à travers votre création. Si vous n’êtes pas sûr intérieurement de votre pureté, la meilleure chose à faire est de prier le Suprême de vous purifier et d’illuminer votre conscience afin de vous éviter de chuter dans votre vie spirituelle au moment où l’ouverture de ce chakra libérera une immense capacité artistique en vous. Mais si vous avez consciemment établi un certain niveau de paix, de lumière et de félicité dans votre vie, vous pouvez ouvrir en toute tranquillité ce centre et créer quelque chose de beau, de significatif et permanent.

Question : Le chakra de la gorge est-il le seul chakra qui nous aide à devenir des artistes ou des musiciens ?

Sri Chinmoy : Si vous vous concentrez sur le chakra de la gorge, vous serez capable de devenir un très bon artiste, un musicien, un écrivain, un danseur ou un chanteur. Cela ne veut pas dire que les autres centres n’ont pas la capacité de vous aider, mais le centre de la gorge est le plus efficace dans ce domaine. C’est comme le réfrigérateur dans une maison. La conscience de la nourriture ou sa vibration est dans la maison, mais c’est dans le réfrigérateur de la cuisine que je trouve la nourriture immédiatement.

Extrait du livre “L’art et la spiritualité” de Sri Chinmoy, récemment édité, en France, par les “Editions de La Flûte d’Or”.
Copyright © 2007 Sri Chinmoy Tous droits réservés

Pour tous renseignements complémentaires, un site : srichinmoy.fr