Archive de la catégorie ‘= Humanitaire’

Carl Lewis, l’un des plus grands athlètes de tous les temps, sa carrière internationale sportive et humanitaire, sa relation à Dieu

Jeudi 22 octobre 2009

« J’étais son entraîneur en course à pied ; il a été, et sera toujours, mon entraîneur spirituel »
Hommage de Carl Lewis à Sri Chinmoy

Image de prévisualisation YouTube
100m – Carl Lewis – 9.78s en 1988

« Au cours de ma vie, j’ai toujours cru en la notion d’espoir ; il faut savoir rêver car si vous n’avez plus de foi, alors vous éliminez l’espoir. Pour moi, ma relation avec Dieu a toujours compté. »

Né à Birmingham, en Alabama, le 01 juillet 1961, Carl Lewis passe son enfance dans le New Jersey, l’éducation de ses parents ont compté pour lui, il en parle avec reconnaissance : « Mes parents ont joué un rôle important dans ma vie d’athlète ainsi que dans ma vie spirituelle ». Plus tard il rajoute : « J’ai toujours aimé manger des légumes ; j’ai été influencé par ma mère, qui croyait en l’importance d’une alimentation saine,« . Carl commence la compétition dès l’âge de 13 ans avec le saut en longueur tout en participant aux épreuves de sprint. En 1980, il a alors 19 ans, il est sélectionné en équipe nationale pour les Jeux Olympiques de Moscou, mais le boycott américain l’empêche d’y participer. C’est lors des championnats du monde de 1983 à Helsinki que Carl Lewis se fait remarquer tandis que les Jeux Olympiques de 1984 à Los Angeles le place au rang des meilleurs ; il remporte quatre médailles d’or et égale ainsi le record de Jesse Owens (Berlin 1936). Avant les Jeux Olympiques de 1984, à New York Carl Lewis et Sri Chinmoy se sont réunis à plusieurs reprises pour échanger des idées et des méditations. Leurs conversations ont été publiés dans le livre « Sport et méditation ».

carllewis.gif
Carl Lewis

Les J.O. de 1988 à Séoul confirment la lancée de Carl Lewis avec sa victoire au 100 m et au saut en longueur, mais également ternissent sa carrière avec la révélation, plusieurs années plus tard, de son dopage, admise par lui ; à l’époque les contrôles étaient plus aléatoires. Si sa domination dans les épreuves de sprint décroît après 1991 ses performances en saut en longueur ne cessent de progresser. Carl Lewis bat ainsi son record personnel avec un saut de 8,83m aux championnats du monde de Tokyo en 1991. Même si Mike Powell tend à lui disputer la vedette, Carl Lewis conserve la médaille d’or du saut en longueur aux J.O. de Barcelone en 1992 et à ceux d’Atlanta en 1996. Cette dernière date signe son retrait de la compétition. Souvent mal compris, parfois jugé hautain par ses adversaires, il est en compétition toujours concentré, et depuis ses rencontres avec Sri Chinmoy, beaucoup plus paisible ; souvent les commentateurs évoquent sa quiétude dans le stress et l’activité extérieure du stade. Carl n’oublie jamais de dédier chacune de ses victoires à Dieu. Disciple de Sri Chinmoy, mais aussi fervent Chrétien, il entrainera à la course son Maître sur les pistes d’athlétisme.
Cliquer pour :

 

(suite…)

Protégeons notre santé et la planète, uniquement en respectant la vie animale

Mardi 20 octobre 2009

wwwnidishunblogfrvachesdanspaturage.jpg

Faut-il manger moins de viande pour sauver la planète ?

Fabrice Nicolino est l’auteur de « Bidoche, L’industrie de la viande menace le monde »qui parait aux Editions « Les Liens qui libèrent », il a répondu aux questions des lecteurs du Monde.fr ; vous trouverez le lien au bas de cet article. Dans les lignes suivantes sont repris les  thèmes qui concernent notre blog :

Avant propos de Nidish :
Vous trouverez d’excellentes réponses sur le lien et dans le livre de Fabrice Nicolino.
Personnellement je ne vois comment agir, tant l’affaire est politique, social, culturelle, économique, industrielle… cette combinaison semble n’avoir pour effet que détruire la vie : Animale, écologique (sol, forêts, ozone…), et de fait, humaine. Ici, l’on commence par soi, les bonnes raisons fondamentales intérieures qui peuvent, pour notre bien, nous amener à modifier notre alimentation. Le reste suivra, un jour.
Le jour ou l’humanité deviendra végétarienne, tout le reste, qui d’ores et déjà est à corriger, découlera : plus de production intensive d’animaux, plus d’abattage de forêts pour des plantations visant la nourriture des animaux de consommation, plus de méthane issus des
flatulences de milliers de bêtes, plus de tonnes de fumiers chargés de gaz nocifs (NO2), plus de maladies qui découlent des maladies des animaux élevés de manière intensive et moins d’accidents cardiovasculaires, diabète, obésité… plus d’émissions d’ammoniac synonymes de pluies acides et de déjections qui polluent les nappes phréatiques, mais par contre, une relation hommes animaux plus consciente et plus profonde. Un climat relationnel entre les hommes, et entre les hommes et les animaux, plus doux, plus confiant, plus serein.

Que la vie sera belle dès que, par respect de la vie, l’on ne mangera plus nos amis et frères d’âmes, les animaux !

wwwnidishunblogfrttedechevalblanc.jpg

Donc voici quelques propos simples de Fabrice Nicolino :

« Sur le plan nutritionnel, aussi curieux que cela paraisse, un grand nombre d’études montrent que les régimes végétariens ou les régimes extrêmement peu carnés sont les meilleurs pour la santé humaine. Je cite rapidement un nom, très connu dans les milieux de la nutrition : c’est un Américain qui s’appelle Colin Campbell. Il a réussi à mener une étude comparée de l’alimentation dans des cantons chinois d’un côté, et d’autre part dans des comtés américains. Une étude énorme qui a duré vingt ans. Il note que le régime chinois, très largement basé sur les végétaux, est infiniment meilleur pour la santé. »
o
« J’ai découvert en tout cas, en écrivant ce livre, qu’on pouvait se passer de viande. Je l’ignorais vraiment. Je crois qu’en fait, on a moqué trop longtemps les végétariens, on a prétendu parfois contre l’évidence que leur santé était très mauvaise… Ce que j’ai vu, c’est qu’on peut vivre sans manger du tout de viande. Pour les grands équilibres, pour affronter les grands problèmes qui sont devant nous, à commencer par la faim, il me paraît vital que nous changions à nouveau de régime alimentaire… « 
o
« Moi, au risque d’en choquer certains, je suis très sensible au sort des humains, je suis un humaniste, mais j’estime que les animaux ont un droit à l’existence. J’ai dédié mon livre aux animaux morts sans avoir vécu. »
o
« On est donc passé à une situation d’industrialisation où l’animal est devenu une chose, une marchandise, un objet d’échange, du matériel. Je crains que cette rupture dans l’histoire de notre relation avec l’animal nous enlève une part considérable de notre humanité. Je crains que cette manière de traiter cet « autre » qu’est l’animal ouvre la voie à un gouffre moral. »

O o O

Article de référence :
http://www.lemonde.fr/planete/chat/2009/10/15/faut-il-manger-moins-de-viande-pour-sauver-la-planete_1254289_3244_1.html

O o O

Voir aussi dans le même esprit et la même réflexion que  « Bidoche, L’industrie de la viande menace le monde » de Fabrice Nicolino, l’article de Doan Bui paru dans le Le Nouvel Observateur et dont, plus haut, je me suis inspiré :

http://hebdo.nouvelobs.com/hebdo/parution/p2270/articles/a374222-.html

O o O

Voir de nombreux articles sur l’alimentation végétarienne sur ce blog
(humour, réflexion, informations, témoignages, réactions d’enfants et de bébé…) :

http://nidish.unblog.fr/tag/vegetarin/

 

© Photos Nidish Vaches à Cluny, cheval à Palavas

Aphorismes de Sri Chinmoy : Sauver le monde !

Mardi 13 octobre 2009

 

mondepolitiquemoyen.gif

 

Comment pouvons-nous espérer sauver le monde
Sans un mental qui pense positivement ?

O

Ce monde ne pourra progresser
Que lorsque nous penserons de manière positive
Et que nous ferons venir en avant
Les qualités d’autrui.

O

Soyez plein de bonté
Et de sympathie envers les autres,
Car chaque être humain
Est contraint de lutter
Contre lui-même.

O

La nature même de la bonté est de se propager.
Si vous êtes bon envers les autres,
Aujourd’hui ils seront bons envers vous,
Et demain envers quelqu’un d’autre.

 

© Aphorismes de Sri Chinmoy – Centre Sri Chinmoy
© Illustration : Source : Ressources Naturelles Canada (Cliquer pour l’agrandir)

Une tellement bonne nouvelle ! Gorbachev et Ban Ki-moon se positionnent pour l’interdiction des armes nucléaires

Mercredi 7 octobre 2009

srichinmoywithgorbachevs.jpg
Sri Chinmoy salut Mikhail Gorbachev

et Raisa Maximovna


Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a reçu à Genève, ce lundi 5 octobre, l’ancien Président soviétique, Mikhail Gorbachev qui a parlé « du retour de l’agenda du désarmement nucléaire ». Tous deux ont invité les dirigeants de la planète à agir en faveur d’une véritable réduction des arsenaux, voire d’une interdiction des armes nucléaires. « Les armes nucléaires doivent être détruites. Il faut que nous nous débarrassions de cette menace », a déclaré du siège européen de l’ONU, à Genève, celui qui a fait abattre le « Mur de Berlin ».
Ban Ki-moon a estimé que « le plus grand défi posé au désarmement nucléaire « avait » toujours  été de combler l’écart séparant les actes des paroles ». « Tout engagement en faveur de l’élimination des arsenaux nucléaires ne pourra être mis en œuvre que par l’intermédiaire d’obligations légales très contraignantes… Quelle qu’en soit sa forme, elle devra avoir force de loi », a-t-il insisté. Pour Gorbatchev, les cinq grandes puissances nucléaires historiques (Etats-unis, Russie, Chine, Grande-Bretagne et France) devraient décréter un gel de leurs stocks d’armes atomiques pour lancer les pourparlers sur ce point. Il a par contre rejeté l’idée avancée par un membre de l’auditoire selon laquelle les armes atomiques auraient contribuées à maintenir la sécurité. « C’est une grande illusion que de croire qu’elles ont aidé à préserver la paix dans le passé. La menace d’un conflit atomique accidentel a toujours existé », a-t-il fait valoir.

mged2140x160.jpg

Petite biographie de Mikhaïl Gorbatchev :

Mikhaïl Gorbatchev est né le 2 mars 1931 dans le village de Privolnoye, district de Krasnogvardeisky, sur le territoire de Stavropol. Ses parents sont paysans. Il n’a que 10 ans lorsque les nazis envahissent l’Union Soviétique et est très marqué par la guerre.
Alors qu’il n’a que 13 ans, Mikhaïl commence à travailler en aidant son père à conduire la moissonneuse. « Après un an ou deux, j’étais capable de réparer n’importe quel problème technique. Je suis particulièrement fier de pouvoir reconnaître une erreur de fonctionnement rien qu’au son ».

(suite…)

Don de soi, joie réelle et perfection du monde, textes de Sri Chinmoy

Mardi 6 octobre 2009

nicaraguadistribuce06.jpg

Seules les vies qui se donnent sans relâche sont capables de sauver, de parfaire, d’illuminer ce monde.

On peut avoir plus de joie dans la vie et moins de tension, en donnant de soi-même, et non pas en exigeant. Les tensions naissent lorsqu’on veut que les choses soient faites d’une certaine manière, qui s’oppose à celle des autres. Le conflit débute dans le mental parce que les uns et les autres ont des opinions divergentes. Chacun voit la lumière à sa façon. D’où l’absence de paix et d’équilibre, et la présence de tensions. On connaîtra la joie lorsqu’on s’efforcera simplement de parfaire sa propre vie sans s’occuper de corriger les autres.

  Toute pensée de don de soi
Est un pas vers la vie de perfection
De l’humanité.

 

© Crédit Photo « The Oneness-Heart-Tears and Smiles », association humanitaire crée par Sri Chinmoy, ici au Nicaragua.

The Oneness-Heart-Tears and Smiles, une association humanitaire au Nicaragua

Mardi 6 octobre 2009

feature.jpg
Sri Chinmoy 27 août 1931 – 11 octobre 2007

L’association internationale « The Oneness-Heart-Tears and Smiles » (Les Larmes et les Sourires du Cœur d’Unité) a été fondée et inspirée par Sri Chinmoy. Nos projets sont menés de par le monde par des membres des Centres de Méditations Sri Chinmoy. Nous n’avons aucune affiliation politique, religieuse ou morale, les actions sont entièrement assurées par nos bénévoles qui organisent la collecte, le stockage, le transport et la distribution du matériel à  différentes destinations dans le monde. Notre action humanitaire a commencé en 1994 par un soutien à la fondation du Président Gorbatchev qui est consacrée essentiellement aux enfants leucémiques. Depuis nous sommes intervenus dans de nombreux pays d’Asie et d’Afrique, aussi au Sri Lanka après le Tsunami, et au Pakistan au moment du tremblement de terre où nous avons expédié depuis la France rouleau de gaze, couvertures, vêtements chauds, produits alimentaires.

Nous vous détaillons ici une action récente que nous avons mené à bien au Nicarugua, en Amérique latine :

img3023.jpg

Un container de paquets-cadeaux, fournitures scolaires (cartables, articles de papeterie, des cahiers…), des équipements de sport (vélos, jeux de baseball) et des réservoirs d’eau ont été  distribués aux enfants, au personnel scolaire et aux habitants du village de  San Jacinto, au Nicaragua, en Juin 2009.
L’idée d’envoyer ces équipements nécessaires au Nicaragua est venue des membres de l’association « The Onenness Heart-Tears and Smiles » de la Nouvelle-Zélande, qui avait déjà apporté plusieurs cartons de fournitures scolaires et des jouets pour l’école de San Jacinto, l’année scolaire 2006 – 2007.

nicaraguadistribuce041.jpg

Un membre de l’association crée par Sri Chinmoy travaille comme consultant d’une société d’exploitation d’une centrale géothermique à proximité de San Jacinto ; cette société est devenue un de nos principaux partenaires dans la réalisation de ce projet.      Le village de San Jacinto se trouve dans une des régions les plus pauvres du Nicaragua, pays le plus pauvre d’Amérique centrale.  La plupart des maisons n’ont pas l’eau courante. L’école est divisée en deux temps de fonctionnement : il a environ 380 élèves du premier cycle dans la matinée et environ 320 lycéens dans l’après-midi. Elle est également le centre de ressources d’un certain nombre d’écoles isolées dans des villages reculés, elle touche au total environ 1300 enfants.

nicaraguadistribuce07.jpg

L’organisation :
Les fournitures scolaires, le matériel de sport et d’autres fournitures ont été recueillis par  les membres de l’association de la République tchèque, de la Slovaquie et de l’Allemagne. Tout a été obtenu par le biais de dons gratuits en provenance d’une douzaine d’entreprises. Par ailleurs, les élèves de plusieurs écoles tchèques ont préparés 1 300 paquets cadeaux pour les élèves du Nicaragua. Tout le matériel a été chargé et a été expédié de la République tchèque en Mars 2009. Il a été distribué en Juin 2009.

nicaraguadistribuce09.jpg

La distribution
Une cérémonie spéciale a été organisée à l’arrivée du container à l’école locale par les représentants du village. Chaque élève a reçu un nouveau cartable et une trousse fourni par un enfant de la République tchèque. Les plus grands élèves ont reçu des vélos. En retour, les enfants ont organisé une performance musicale dans un esprit de gratitude pour tous les dons. La petite commune de San Jacinto était emplie de joie et de sourires !

Résultat du concours 2009 du concours de dessin international sur l’environnement pour enfants

Jeudi 1 octobre 2009

Le PNUE a annoncé à Nairobi le 14 août 2009 les lauréats du Concours de peinture « Children’s Painting Competition on the Environment »

Le Concours de peinture sur l’environnement a été remporté par une enfant russe de neuf ans. Ludmila Balovneva est l’une des 24 millions participants à cette 18ème édition du Concours international de peinture internationale des enfants sur l’environnement, qui a vu la participation d’enfants venus du monde entier âgés de 6 à 14.

ludmilabalounevarussia1rstprice.png
Ludmila Balovneva 9 ans Russie

Ayant grandi en Sibérie, la partie la plus boisée de la Russie, Ludmila a toujours vécu près de la nature ; elle comprend ce que représenterait la perte de la forêt.
« J’ai peint une seule terre, une fois heureuse et autre fois triste. Je tiens à rendre la planète heureuse, propre et bonne ; les gens, qui vivent sur elle, seraient heureux aussi. Si elle est sale, la planète est triste » a-t-elle dit.

(suite…)

ONU : Communiqué de presse : SOYEZ UN CITOYEN AMBASSADEUR DE L’ONU

Jeudi 1 octobre 2009

unlogobluesmlfr40fb57.jpg
SOYEZ UN CITOYEN AMBASSADEUR DE L’ONU
ADRESSEZ-VOUS AUX DIRIGEANTS DU MONDE
PAR LE BIAIS DE YOUTUBE

Au moment où les dirigeants des 192 États Membres de l’ONU sont invités à s’exprimer devant la soixante-quatrième session de l’Assemblée générale, le Département de l’information (DPI) lance une campagne inédite intitulée « Citoyens Ambassadeurs des Nations Unies », encourageant le grand public à s’adresser à eux directement grâce à des messages vidéo sur le canal YouTube des Nations Unies.

Cette campagne originale se déroule du 23 septembre au 10 octobre 2009, coïncidant ainsi avec le débat général de l’Assemblée générale.  Elle s’appuie sur le pouvoir du partage de vidéos en ligne pour offrir une occasion unique aux citoyens du monde –et aux jeunes en particulier– de faire entendre leur voix pendant l’Assemblée générale, en répondant à la question suivante:  « Si vous aviez l’opportunité de vous adresser aux dirigeants du monde, que leur diriez-vous? »

Des messages vidéo du Secrétaire général, M. Ban Ki-moon, et de grandes célébrités, à l’instar du Messager de la paix de l’ONU, George Clooney, seront diffusés sur le canal YouTube des Nations Unies dès le 23 septembre.  En retour, il sera demandé aux internautes de répondre avec leurs propres messages vidéo, et au plus tard le 10 octobre, à une question portant sur les moyens de créer « un monde meilleur et plus sûr ».

Les Nations Unies sélectionneront les cinq meilleures vidéos.  Les finalistes seront nommés « Citoyens Ambassadeurs » de l’ONU et seront invités à New York à l’occasion de la soixante-quatrième Journée des Nations Unies, le vendredi 23 octobre.  Ils auront droit, une fois sur place, à une visite guidée du Siège de l’Organisation, à une séance photo en compagnie du Secrétaire général, ainsi qu’à des sièges « VIP » lors du concert organisé à l’occasion de la Journée des Nations Unies.

La campagne « Citoyens Ambassadeurs des Nations Unies » est la plus récente d’une série d’initiatives du Secrétaire général visant, grâce au pouvoir d’Internet et des réseaux sociaux en ligne, à améliorer le niveau de connaissance du travail de l’ONU et à convaincre une nouvelle génération de citoyens du monde de l’importance de la diplomatie internationale.  Au nombre de ces initiatives, figure la campagne « Nous devons désarmer », qui sensibilise au désarmement et à la non-prolifération nucléaires par le biais des réseaux sociaux Twitter et Facebook.

Le canal YouTube des Nations Unies se trouve à l’adresse suivante : http://www.youtube.com/user/unitednations.


Pour de plus amples informations, prière de contacter Einat Temkin,
Division de la sensibilisation du public,
Département de l’information :
temkin@un.org; tél.: + 1 (917) 367 5841.


Communiqué de presse : PI/1912

Un Mantra de Sri Chinmoy

Vendredi 25 septembre 2009

 

sunabincentresrichinmoyfleursibrie.jpg

 

 

J’AIM

 

 

TOUT LE MONDE.

 

 

© Photo Sunabin – Centre Sri Chinmoy Sibérie

QUI EST L’ETRANGER ? Un texte de Nidish

Vendredi 25 septembre 2009


sunabincentresrichinmoyfleursibrie3.jpg

 

Un cœur qui bât, une âme sans odeur, un sang de la même couleur, dix doigts courts ou longs qui ne font pas la différence, deux jambes et deux bras qui marchent et travaillent, une tête sur deux épaules larges ou fragiles, deux yeux et un sourire qui réjouissent de leur profondeur et qui aiment sans demander de retour, qui pleurent et qui  s’étonnent ; est-il blanc, jaune, rouge ou noir celui dont on parle ? Ou encore bleu de peur ou vert de colère de ne pas savoir de qui l’on parle ? Tu n’es étranger que parce que je suis étranger à moi. Je t’aime parce que je me connais et m’accepte. J’ai peur de moi et j’ai peur de toi. Mais me voilà réconcilié et je ne vois plus de différence entre toi et moi ; d’ailleurs y en a-t-il eu une seule fois, un seul infime instant ? Non ! Pur chimère de celui qui est perdu de l’Amour, pardonne moi pour lui car j’ai peut être été lui, une fois ou l’autre, mais ce temps est lointain et le passé est poussière. Poussière d’Or pour celui qui ne retient que les bonnes nouvelles. Alors, pardonne moi de ne pas avoir à ce jour réalisé la Lumière de mon cœur qui fait que je suis obligé de te dire toutes ces choses et demander pardon au nom de tous. Un jour je serais, tout comme toi et tout un chacun, cette Lumière claire et resplendissante et nous n’aurons plus besoin d’évoquer ce qui sera alors, révolu. Patience, nous faisons chemin.


© Photo Sunabin – Centre Sri Chinmoy Sibérie

Si vous souhaitez utiliser les textes de Nidish de ce blog :
- Paternité : Vous devez citer le nom de l’auteur : “Nidish” et son blog : http://nidish.unblog.fr , mais pas d’une manière qui suggérait qu’il vous soutienne ou approuve votre utilisation de l’œuvre.

- © Pas d’utilisation Commerciale : Vous n’avez pas le droit d’utiliser ces textes et photos à des fins commerciales.

 

123456...8