Archive de la catégorie ‘- Ici Maintenant’

Calmer le mental de ses pensées turbulentes et encore négatives

Samedi 12 décembre 2009

sprintckg2.jpg

« Chaque jour est un jour nouveau »

« Le mental est comme un singe. Lorsque vous êtes attaqué par un singe, qui ne cesse de vous mordre et de vous pincer, vous devez le menacer. Puis chaque fois qu’il revient, si vous le tapez avec fermeté, il finira par comprendre qu’il est vain de vous ennuyer.Vous devez toujours rester aussi vigilant que possible. Lorsqu’une pensée non divine entre dans votre mental, chassez-là immédiatement. Si vous restez constamment vigilant, ces pensées finiront par abandonner et ne plus vous déranger.

Le plus important, c’est la pratique. Aujourd’hui votre mental agit comme un singe. Il frappe sans cesse à la porte de votre cœur et dérange la paix de votre cœur. Mais chaque fois que le mental dérange, chassez-le ou bien amenez délibérément votre conscience sur autre chose. Si vous lui permettez de vous distraire, il ne fera que gagner en force. Vous devez savoir que sur cette terre tout le monde a de la fierté, de la vanité et de l’amour propre. C’est pourquoi si  vous ne prêtez aucune attention au mental, alors au bout d’un certain temps, il trouvera indigne de vous ennuyer. » Sri Chinmoy

Voir tous les articles sur ce sujet en cliquant Ici

© Texte de Sri Chinmoy
© Photo Centre Sri Chinmoy :
Sri Chinmoy au départ d’un sprint

La paix de l’esprit, par Sri Chinmoy

Vendredi 23 octobre 2009

 

 

 

smilesrichinmoy.jpg

Sri Chinmoy sourit à la Vie

 

Nous avons longtemps lutté, nous avons beaucoup souffert, nous avons cheminé très loin… et pourtant il nous est toujours impossible de discerner le visage de la paix.
La paix est la vie.
La paix est une Béatitude éternelle.
Les soucis existent bel et bien, qu’ils soient d’ordre mental, vital ou physique, mais c’est à nous de les accepter ou de les refuser. Ils ne sont certes pas des évènements inéluctables dans la vie.
Notre Père Tout-Puissant étant la Paix même, notre héritage commun est la paix.
C’est une erreur inconcevable que d’élargir la voie en or qui nous est offertes. Il faut nous décider ici et maintenant, au milieu de nos activités quotidienne, à nous jeter de tout notre cœur et de toute notre âme dans l’océan de la Paix.
Il se leurre, celui qui s’imagine que la paix surviendra d’elle-même au terme du voyage de sa vie.
Espérer trouver la paix sans la méditation ni une discipline spirituelle est comme s’attendre à trouver de l’eau en plein désert.
Pour connaitre la paix de l’esprit, la prière est essentielle.
Mais comment prier ? En un lieu solitaire.
Quand prier ? En un lieu solitaire.
Quand prier ? Aussitôt que la nécessité en surgit dans notre être intérieur.
Et pourquoi prier ? Voilà la question des question.
On doit prier si l’on souhaite voir ses désirs et ses aspirations exaucées par Dieu.
Hormis cela, qu’est-on en droit d’attendre de Dieu ?
On peut s’attendre à recevoir de Lui la compréhension de toute chose ; la Plénitude dans le Vide, et le Vide dans la Plénitude.
Il faut toujours faire preuve de discernement ; sentir que le monde extérieur qui attire tant notre attention est constamment fugace, éphémère. Afin de posséder quelque chose de permanent, afin que notre vie prenne appui sur des fondations solides comme le roc, nous devons nous tourner vers Dieu. Il n’y a pas d’alternative. Et il n’y a pas de moment plus propice pour s’engager dans cette direction que lorsqu’on se sent le plus démuni.

 

© « La Paix intérieure et extérieure » de Sri Chinmoy paru aux Editions Sri Chinmoy repris par les Edition « La Flûte d’Or »
© Photo Sri Chinmoy

HOME, LE FILM DE YANN ARTHUS-BERTRAND

Jeudi 27 août 2009

Si vous ne l’avez pas vu, accordez-vous le temps de le découvrir ; tout le monde est concerné ; c’est un film réaliste ; cette réalité nous la portons ; ce n’est pas un film fataliste ; la fatalité n’est pas notre droit de naissance ; c’est un film qui peut nous inspirer à être un peu plus conscient et nous sensibiliser à être acteur du changement difficile mais crucial qui s’amorce, dont tout le monde est témoin.

Image de prévisualisation YouTube

54 pays filmés en hélicoptère
217 jours de tournage sur dix-huit mois

Un film de Yann Arthus-Bertrand
Jacques Gamblin est la voix française.

733 cassettes ont été enregistrées ; 150 pays ont projeté le documentaire ; 284 salles de cinéma françaises ont diffusé le film, le plus souvent gratuitement ; la diffusion a été simultanée sur 80 chaines de télé du monde entier ; le film a été projeté sur grands écrans en plein air dans plus de 40 grandes villes (Champ de Mars à Paris, Ciné Lumière de Londres, Golden Hall de Marousi à Athènes, Central Parc à New York…) ; il a été traduit en 39 langues.

Yann Arthus-Bertrand souligne : « Nous sommes en train d’épuiser toutes les ressources de notre Terre, Home est un film militant et citoyen sur son état préoccupant ».  Auteur du livre « La Terre vue du ciel » (best-seller vendu à ce jour à plus de 3,5 millions d’exemplaires), il se veut positif : « Ce qui est important, ce ne sont pas les 50 % de forêts qui ont disparu, mais les 50 % qui restent ; nous sommes 6 milliards d’intelligences pour agir ».

Yann Arthus-Bertrand s’est vu récompensé pour son travail par le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) le 22 avril ; avec six autres lauréats il a reçu la haute récompense de « Champions de la Terre » par Achim Steiner, Secrétaire général adjoint des Nations Unies et Directeur exécutif du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) qui a dit : « …La passion, la créativité, l’intelligence, la vision et le dynamisme unissent chacun de nos lauréats 2009 – des qualités clés urgemment nécessaires à moins de 230 jours de la réunion cruciale de la convention sur le climat des Nations Unies en Décembre. Des qualités aussi indispensables pour transformer la crise actuelle et future en une opportunité pour réaliser une économie verte durable pour le 21e siècle »

 

Pour donner de la force à  la
Conférence sur les changements climatiques de Copenhague
de décembre 2009,
le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE)
lance une campagne sur internet
afin d’obtenir des millions de signatures de soutient.
La pétition peut être signée sur le site :
www.sealthedeal2009.org.

Discours à l’ONU sur l’environnement d’une enfant de 14 ans

Dimanche 23 août 2009

Image de prévisualisation YouTube

En 1992,

Une pré adolescente, représentante de l’association canadienne « Organisation des Enfants en défense de l’Environnement » regroupant des enfants de 12 à 13 ans, avec ses amis a fourni tous les efforts pour réunir l’argent et venir, de leur propre initiative, aux Nations Unies, à 5000Km de leur domicile, pour évoquer la nécessité urgente, pour l’humanité et l’environnement, de changer sa façon de vivre.

Une requête d’une actualité torride.

Rencontre, la poésie de Mère Teresa dans le cœur d’un moine Tibétain

Vendredi 13 juin 2008

« Nous avons tous désir d’être avec Dieu dans son royaume, mais il est en notre pouvoir d’être dans son royaume avec Lui en cet instant.
Cependant, être heureux avec Lui, maintenant, signifie
:

Aimer comme il aime,
Aider comme Il aide,
Donner comme Il donne,
Servir comme Il sert,
Sauver comme Il sauve,
Être avec Lui chaque heure et chaque seconde,
Le rejoindre là où il a pris les apparences de la détresse.
Mère Teresa

Un amour aussi universel que celui-ci a guéri les lépreux de Géshé Chekhawa. Il pourrait peut-être également nous guérir d’une maladie plus dangereuse encore : celle de l’ignorance qui, vie après vie, nous a empêchés de réaliser la nature de notre esprit et, par conséquent, d’atteindre la libération. »

Sogial Rinpoché
Moine Tibétain
(
Propos tenu à la suite de la poésie de Mère Teresa.)

Extrait du livre « Le livre tibétain de la vie et de la mort »  Editions de la table ronde.

Blague aimante de Nidish : Le soleil dans la maison

Mercredi 11 juin 2008

rzfleur014.jpg

Le soleil dans la maison.

 

Zéphyr se lève tôt pour méditer. Quand son rituel matinal est terminé, le soleil éclaire sa demeure.
Dans la matinée de ce beau début de semaine, sa compagne qui vient d’écouter la radio lui clame : « ça ne va pas durer, ils annoncent du mauvais temps pour la fin de la semaine ! » Zéphyr fronce les sourcils, mais se reprend ; une douce lumière baigne son logis.
Plus tard, dans l’après-midi, le dévot téléphone à un ami, religieux comme lui ; dans l’échange celui-ci lui dit : « Jeudi, la température va descendre de 10 degré ». Zéphyr, prend la chose au sérieux, il fronce les sourcils. Plus tard, il se rend à l’hypermarché pour faire ses courses. Après quelques achats il passe pour payer. La caissière à moitié en colère lui dit : « Profitez bien du soleil, demain c’est fini. »  Zéphyr sort du magasin et presse le pas pour rentrer ; il finit par courir les derniers cent mètres qui le sépare de chez lui. Essouflé à son troisième étage, il pousse la porte et s’écrie : « Une catastrophe, une véritable catastrophe ! » Sa femme affolée accourt. Il continue : « Le mauvais temps arrive plus vite que prévu ! »

©Photo : trouvée sur le site : http://www.photo-libre.fr
© Impératif, si vous souhaitez utiliser ce texte :
- Paternité : Vous devez citer le nom de l’auteur : Nidish et son blog : http://nidish.unblog.fr , mais pas d’une manière qui suggérerait qu’il vous soutienne ou approuve votre utilisation de l’œ
uvre.
- Pas d’utilisation Commerciale : Vous n’avez pas le droit d’utiliser ces textes et photos à des fins commerciales.

Résonance Nashrudin – Sri Chinmoy : le mental source d’incertitude

Mardi 10 juin 2008

?

 

Quelle est la bonne longueur ?

Un paysan qui s’apprête à tailler la queue d’un cheval interpelle Nasrudin pour savoir à quelle hauteur il doit la couper.
Le Mulla hausse les épaules :
« Peu importe ! Quoi que tu fasses, elle sera trop longue selon les uns, trop courte selon les autres. Toi-même, tu ne seras pas toujours du même avis : « Trop longue… Non, trop courte… »
© Histoire extraite du livre « Les plaisanteries de l’incroyable Mulla Nasrudin » paru aux Editions Le Courrier du Livre dans la Collection soufisme vivant

Nidish : Ainsi, il ne faut suivre les commentaires ni de son mental, ni de celui des autres, mais seulement les messages de son cœur.

Ne pensez pas,
Ne discutez pas,
Faites.
Sri Chinmoy

© Aphorismes de Sri Chinmoy Centre Sri Chinmoy
© Nidish

Question, Réponse de Sri Chinmoy : Rêve prophétique et grâce de Dieu

Vendredi 30 mai 2008


Question : Que faire en cas de rêve effrayant ?

ckg208n13.jpgSri Chinmoy : N’accordez pas une importance injustifiée à un rêve effrayant. Il se peut que vous rêviez qu’un évènement néfaste va survenir dans votre vie. Mais le fait même d’être effrayé ou perturbé par ce rêve est déjà mauvais en soi. Supposons que vous rêviez qu’un ami ou un parent va trépasser demain. Votre rêve peut être absolument correct, et cette personne mourra effectivement demain. Cependant, si vous êtes effrayés dès maintenant, alors elle est déjà morte pour vous aujourd’hui. Si vous vous soumettez à votre rêve, vous souffrirez inutilement avant l’heure. De plus, votre peur entrera dans la future victime et lui sera un fardeau supplémentaire. A l’inverse, si vous n’avez pas peur, il vous est possible, par la prière et la méditation, de lutter contre l’évènement défavorable avant son éventuelle survenue. Plutôt que d’avoir peur, essayez donc d’offrir vos prières à Dieu. Peut-être pensez-vous que la prière est une affaire de femmes et de personnes délicates, mais non ! La prière est votre grande force. La force de Dieu est Sa Compassion, et la force de l’homme est sa prière. Et si vous êtes capable de méditer, ce sera une force encore plus grande. Si vous priez et méditez sincèrement et que la grâce de Dieu descend, je vous assure que vous pourrez retarder la réalisation de n’importe quel rêve prophétique. Il est arrivé de nombreuses fois que des chercheurs spirituels aient rêvé la mort imminente d’un de leur proche, et qu’ayant immédiatement commencé à méditer et prier Dieu, la grâce soit descendue. Dieu ne supprime pas toujours la possibilité, mais Il peut retarder l’événement. Pourquoi Dieu aide-t-il l’aspirant dans de tels cas ? Il le fait car Il n’est pas lié par la loi cosmique. Etant le créateur de cette loi, Il peut l’enfreindre à tout instant. S’Il ne le pouvait, Il ne serait pas tout-puissant. Votre prière fervente peut pousser Dieu à transgresser cette loi. Dieu dit : « Cela doit être ». Il l’a décrété. Mais lorsque la prière humaine entre dans Son Cœur, Il peut abolir Ses propres décrets.

© Textes extraits du livre “Sur les Ailes des Rêves » de Sri Chinmoy, édité par les Editions “La Flûte d’Or”
Copyright © 1999 Sri Chinmoy Tous droits réservés

http://www.laflutedor.com/

Le passé, le Présent et le Futur, par Sri Chinmoy

Mercredi 28 mai 2008

1202.jpg

 

Le passé est important. Le futur est plus important. Le plus important est le présent. Le présent est infiniment plus important que le passé et le futur réunis.
Le passé est une promesse, une promesse non remplie; Le futur est un espoir, un espoir incertain. Le présent est la réalité de la nécessité et la nécessité de la réalité. Le présent est l’éternel Maintenant. L’Eternel est Dieu, le Nom. Le Maintenant est Dieu, la Forme. Lorsque Dieu, la Forme, entre en Dieu, le Nom, Dieu, la Forme, devient la Vision transcendante. Lorsque Dieu, le Nom, entre en Dieu, la Forme, Dieu, le Nom, devient la réalité universelle.
La transcendance et l’immanence, la vision et la réalité sont inséparables. Pour entrer dans le monde de la vision de rêve, la transcendance n’a pas de prix. Pour entrer dans le monde de la manifestation réalisée, l’immanence n’a pas de prix.
La transcendance est la graine. L’immanence est le fuit. Une graine n’est pas une graine si elle ne donne pas naissance au fruit. Un fruit n’est pas un fruit s’il n’incarne pas la graine. La graine et le fruit sont à la fois inséparables et inestimables. Au Ciel, nous sommes tous des graines du rêve de Dieu. Sur terre, nous sommes tous des fruits de la réalité de Dieu.

 

© Textes extraits du livre “L’Eveil spirituel du monde” de Sri Chinmoy” paru aux Editions de “La Flûte d’Or”
http://www.laflutedor.com/ Copyright
© 1999 Sri Chinmoy Tous droits réservés

Ici – Maintenant, par Sri Chinmoy

Lundi 12 mai 2008

Ne vous inquiétez pas ! Celui qui s’inquiète ne fait que s’enterrer avec la complicité des mains puissantes d’aujourd’hui et du regard indifférent de demain.

Ne vous inquiétez pas de l’avenir. Pensez au présent. On récolte ce que l’on a semé. Peut-être n’avez-vous pas semé les bonnes graines auparavant. Si vous en semez une maintenant, elle germera, deviendra une plante, et finira par se développer en un immense arbre. Quand on plante la bonne graine, l’arbre donne des fruits. Mais si vous ne semez pas la bonne graine en vous-même, comment espérez-vous récolter les fruits que vous attendez ? Aussi, ne vous inquiétez pas de l’avenir. Contentez-vous d’agir de manière juste aujourd’hui, ici et maintenant.

N’attendez pas demain pour mettre fin
Au malheur d’aujourd’hui.
Demain sera un autre jour où vous pourrez
Soit éprouver de nouveaux chagrins,
Soit jouir d’un flot de félicité.
A présent, jouez le jeu d’aujourd’hui
Avec sagesse et perfection.

 

© Textes extraits du livre “Un jour nouveau » de Sri Chinmoy paru aux Editions de “La Flûte d’Or” (Epuisé) ; « Le Voyage de l’âme » est réalisé sur le même principe.

http://www.laflutedor.com/

Copyright © 1996 Sri Chinmoy Tous droits réservés

12