• Accueil
  • > Nidish : Jeux d'écriture

Archive de la catégorie ‘Nidish : Jeux d’écriture’

Petit jeu d’écriture poétique de Nidish : « A l’intérieur – A l’extérieur »

Vendredi 4 novembre 2011

leplusgrandcrayonaumonde.jpg

Ecrire deux phrases, l’une commençant par : « A l’intérieur », l’autre par : « A l’extérieur ». Conclure par une troisième phrase interrogative.

Exemples de Nidish :

À l’intérieur, le vide.
À l’extérieur, l’infini.
Qui suis-je ?
.
À l’intérieur, le plein.
À l’extérieur, le monde.
Entre-deux, la tentation.
Où suis-je ?
.
À l’intérieur, la joie.
À l’extérieur, la peine.
Où vais-je ?

À l’intérieur, les marins chantent le rythme des vagues.
À l’extérieur, les oiseaux virevoltent les notes.
Où va l’hippopotame ?

Amusez-vous bien ! A vous :


© Jeu d’écriture de Nidish
© Photo : « Le plus grand crayon au monde, réalisé à l’occasion de l’anniversaire des 76 ans de Sri Chinmoy par Ashrita Forman.

Jeu d’écriture de Nidish : « Rencontre de trois disciplines artistiques »

Vendredi 5 août 2011

letriomphedelare769publiquea768nationporteurflambeaunidishunblogfr.jpg

Ce personnage est une partie d’une fonte en bronze de 35 tonnes qui se trouve place de la Nation à Paris. Une œuvre inaugurée en 1889, à l’occasion du centenaire de la Révolution française, elle était alors en plâtre.

Notre petit jeu d’écriture consiste à transcrire l’émotion du personnage qui semble en communication avec quelque chose de plus haut que lui. 

Pour nous, peu importe le contexte qu’a créé le sculpteur, ce qui nous intéresse, c’est la prise de vue qui suggère un état d’âme nouveau.

EXEMPLE  de légende possible sous la photo :

« Ô Céleste, Tu as allumé la Flamme de mon cœur, je m’empresse de la transporter au monde. »

A vous, s’il vous plaît, quelle légende mettriez-vous ?

© Photo et jeu littéraire de Nidish

« La diagonale » jeu d’écriture de Nidish

Lundi 1 août 2011

unediagonalejeude769criturenidishunblogfr.jpg

Voici un petit jeu d’écritures, très simple. Oh oui, qu’il est simple : Un trait.
Êtes-vous sûre ? N’est-ce pas le versant d’une montagne ?
C’est au moins une droite ascendante, dans notre symbolique occidentale.

Symboliserait-elle la vie ?
Peu importe. Le jeu est simplement là pour nous amuser à écrire.

Ce trait en pleine page sollicite l’imagination.
Je vous invite à écrire une phrase qu’il vous inspire.

Si vous faites l’exercice chez vous en reproduisant le trait, vous pouvez écrire directement sur la ligne, avec une encre de couleur, cela aura un charme.


Exemple, voilà mes mots :

Du temps vers le temps, je vais.
Du vide je viens.
En le vide je retourne.

A tout jamais, je suis.
A tout jamais, je serais.

o o o

Participer à ces jeux,
C’est écrire avec notre cœur-encrier
Et notre plume dorée.

© Nidish

 

Jeu d’écriture poétique, à partir d’images vidéo, et d’une musique spirituelle de Sri Chinmoy

Samedi 23 juillet 2011


ecriresapoe769sie.jpg

Une belle vidéo au moins pour rêver

cliquez sur ce lien pour visionner la vidéo

Exercice très particulier d’écriture et d’expression artistique, réservé à… tous !

Préparer son espace

Préparer une feuille blanche.
A3, si vous avez, A4 c’est très bien, A5, et autres encore plus petites peuvent faire l’affaire.
Utiliser des crayons (feutres…), de plusieurs couleurs, c’est mieux.

Comme un enfant de 7 ans le ferait

Dans un premier temps,
Sur la feuille, dessiner un soleil. La mer. Un bateau. Des poissons. Plus si vous le voulez, toujours stylisé.

Dans un deuxième temps :
Mettre la vidéo en route, se laisser entrer dans la musique.

Dans un troisième temps :
Mettre de simple mots ou des courtes phrases sur les rayons du soleil, dans le cœur du soleil.
Mettre de simple mots ou des courtes phrases dans les voiles du bateau, sur son bâtit.
Mettre de simple mots ou des courtes phrases sur les poissons, dans la mer.

Dans un quatrième temps :
Ecrire un commentaire, une légende, une pensée aimante soulignant son œuvre sous le dessin.
Ne pas juger sa production, l’aimer seulement.

Dans un cinquième temps :
Regardez votre réalisation à nouveau, plus tard, dans plusieurs jours ou semaines.
Découvrez là.

© Nidish

Jeu d’écriture de Nidish : Statue au Jardin du Luxembourg

Dimanche 17 juillet 2011


photonidishstatuejardinduluxembourgjeude769criturenidishunblogfr.jpg

L’artiste qui a réalisé cette statue a eu une intention, qui semble respectée par le responsable de l’aménagement du Jardin du Luxembourg. En effet le personnage semble vouloir dire quelque chose.

Le jeu :
Pouvez-vous nous transmettre ce que le personnage exprime, en quelque mots ?

EXEMPLE de Nidish :
« Je vois Krishna jouer de sa flûte sur la tête du Soleil, et ses Gopis danser sur ses notes joyeuses la ronde de l’Eternel dans l’herbe du parc ! Quel spectacle comblant ! »


A votre tour vous pouvez écrire votre
« point de vue »
dans les commentaires :


© Photo et jeu littéraire
de Nidish

Jeu d’expression écrite de Nidish

Jeudi 14 juillet 2011

ecrirenidishunblogfr.jpg

Il est quelquefois…
Ce petit jeu poétique est très simple, tout d’abord on commence par écrire « Il est quelquefois, si ce n’est toutes les fois » puis l’on continue avec une idée complémentaire qui nous tient à cœur.

EXEMPLES de Nidish :

- Il est quelquefois, si ce n’est toutes les fois, réconfortant de sourire alors que rien en apparence ne le justifie.
- Il est quelquefois, si ce n’est toutes les fois, avantageux de ne pas tirer avantage des situations.

A vous, si le cœur vous en dit :


© Aphorismes et jeu d’écriture de Nidish

Nidish : Deux manières d’écrire, l’une avec la tête, l’autre avec le cœur

Mercredi 13 juillet 2011

srichinmoypoet.jpeg
Sri Chinmoy auteur de milliers d’aphorismes…

Il y a deux manières d’écrire, une avec le mental et une autre avec le cœur.
Le mental maitrise, il veut contrôler notre vie et notre expression.
Le cœur a aussi une vie, son message doit être libéré des contraintes du mental.

Quand on écrit, l’on ne pense pas à cela. L’on peut savoir que l’on peut écrire de deux manières, l’une avec maîtrise, nous voulons dire ceci ou cela, faire bien, ou passer un message, le mental veut alors diriger la main et la plume. L’autre manière est de se relâcher, de faire confiance et ne pas chercher à maitriser quoi que ce soit, uniquement aimer l’encre qui circule du cœur vers la pointe de la plume, vers les doigts sur le clavier… être seulement positif avec soi-même et le moment sacré d’écriture.

En fait, c’est un jeu.
Les enfants jouent spontanément, sans se poser de question.
Alors, dans l’art-écriture ne pensons pas pour être, mais soyons, seulement, heureux d’être.



Cliquer sur ces liens si vous voulez :

Raconter une histoire vraie d’Arc-en-ciel
Jouer aux petits jeux d’écritures de Nidish

© Nidish

Ecrire, jeu d’écriture de Nidish : « Laisser un message »

Vendredi 8 juillet 2011

chaisejardinduluxembourgnidishunblogfr.jpg

Chaise au jardin du Luxembourg à Paris

Voici un nouveau petit jeu, à partir de cette image et de ce billet, le jeu consiste à remplir le carré comme si c’était un mot que vous alliez laisser sur la chaise ou que l’on pourrait trouver laissé par…

Exemple de Nidish :

L’ATTENTE

Je t’ai attendu(e)
Tu n’es pas venu(e)
Je t’attends encore.

Si tu arrives,
Et ne me vois pas,
C’est peut-être parce que
Je n’ai jamais autrement existé.

 

A votre tour de remplir ce petit mot-poésie que l’on pourrait trouver
sur une chaise vide,
le texte est à laisser dans les « commentaires » :

© Nidish

Quatre Jeux d’écriture à partir d’aphorismes de Sri Chinmoy

Lundi 14 décembre 2009

Voici quatre jeux d’écriture inspirés d’un ouvrage du grand poète mystique et écrivain Sri Chinmoy qui est aussi l’Auteur de 1500 livres. Le titre de l’ouvrage est « Something, Somehow, Somewhere, Someday » (Quelque Chose, D’une certaine manière, Quelque part, Un jour) le livre regroupe un nombre conséquent d’aphorismes qui partent de ces premiers mots. Vous l’avez deviné, nous allons nous amuser à faire comme le Maître : Exprimer une pensée élevée en partant de ses locutions.

Quelque chose
Partir de la locution et la continuer pour construire une phrase à partir d’elle qui se termine par deux points. L’idée se prolonge et se conclue ensuite au-delà des deux points par un mot ou un groupe de mot sans verbe.

Exemples de Sri Chinmoy :

Quelque chose à oublier : La peur.
Quelque chose à se rappeler : L’Amour.
Quelque chose à oublier immédiatement : Le doute de soi-même.
Quelque chose à se rappeler immédiatement : La foi en Dieu.
Quelque chose à ressentir : La Paix
Quelque chose à cacher : Les imperfections des autres.
Quelque chose que j’ai vu : La pauvreté du mental humain.
Quelque chose que je verrai : La manifestation complète de la Divinité de l’homme.
Quelque chose d’indispensable : L’aspiration ascendante du cœur.

Sri Chinmoy a ainsi écrit dans ce recueil 51 affirmations.

En voilà deux autres de Nidish :

Quelque chose à Aimer : La vie.
Quelque chose à travailler : La patience

A vous, amusez-vous et tout viendra tout seul.

Pour découvrir les
3 autres jeux tirés
de ce recueil
cliquer
sur

(suite…)

Exercice d’écriture sur une musique spirituelle

Jeudi 10 décembre 2009

2771.jpg

Le jeu est simple, il le sera d’autant plus que vous ne réfléchirez pas et vous vous laisserez guider par votre inspiration. Avoir au préalable effectué quelques exercices d’écriture par le passé peut être parfois aidant.

Si vous avez internet, je vous invite à aller sur le site suivant :

http://www.radiosrichinmoy.org/

Si vous préférez et avez à votre disposition une musique sacrée, spirituelle ou classique que vous aimez bien, mettez là en musique de fond. Ecoutez-là un temps, imprégnez-vous en, simplement en la recevant avec les oreilles de votre cœur, et ensuite lancez votre écrit, à partir d’un mot. Fixez-vous l’écriture d’un paragraphe, vous y arriverez.

Je vous propose ici-maintenant comme mot, le mot  : Paix

Exemple spontané, de Nidish, sur une des musiques du site :

Dans le silence veille l’oiseau de paix. A l’écoute du monde, il attend pour le couvrir de son vol et y répandre son chant-semence d’Amour. Dehors les premiers appels, les enfants se réveillent, leur fête est sur le rythme de la danse cosmique des dieux et déesses. L’espoir renait dans la vie de ceux qui l’ont laissé passer. Un bleu céleste et lumière blanche divine s’ouvrent aux yeux des aimants. La vie, allégée des confusions d’avant, rayonne la joie de vivre ; le bonheur est désormais là. Les sourires sont sur les lèvres, les visages rayonnent une ardente lumière, les fleurs éclosent, les enfants-papillons dansent l’air, la joie appartient au moment enchanté. Plus d’attente, plus de projets, le seul présent comblant émerge et se fond dans l’Eternelle Source vive d’Amour. La Paix est Là, révélée.

Que la Paix soit avec nous sur le chemin éternel.

D’autres jeux Ici

© Texte et exercice de Nidish

123