Archive de la catégorie ‘Art et Spiritualité’

Sri Chinmoy interprète sur une flûte traversière à échos plusieurs de ses chants

Mercredi 18 juin 2008

Image de prévisualisation YouTube

Sri Chinmoy joue ici sur une flûte traversière à échos, plusieurs de ses chants
lors d’un concert à l’Universitée de Chiang Mai en Thailand,
en Janvier 2007 à l’occasion d’un voyage de Noël avec ses disciples.
Vous pouvez voir d’autres vidéo sur

http:/www.srichinmoy.tv.

La vie de Sri Chinmoy 3, en quelques images

Samedi 7 juin 2008

 

Image de prévisualisation YouTube

Vidéo : 8’57

Pendant les premières minutes (6’00) Sri Chinmoy joue sur un violoncelle et chante, un chant dédié au Bouddha puis joue sur un orgue dans une cathédrale ; vous pouvez méditer sur ces deux musiques, joindre les mains si le cœur vous en dit. Laissez passer les pensées, concentrez vous sur votre cœur ; cette musique, très bouleversante ne manquera pas de vous toucher.
Vous verrez ensuite Sri Chinmoy porter le flambeau de la World Harmony Run avec une religieuse catholique japonaise.

COULEUR ET CONSCIENCE, par Sri Chinmoy

Dimanche 1 juin 2008

 

ckgpainting2.jpeg

 

Tout à une couleur, que ce soit un objet physique l’énergie de vie, une émotion vitale, une idée ou un sentiment. Chaque élément de la création de Dieu comporte une couleur. l’être humain, également, en a une. En fait, il en possède plus d’une, car ses êtres intérieurs, ses entités intérieurs, sont eux aussi dotés de couleurs.

La couleur est une expression de la conscience, ou, si l’on veut, elle est ce qui la recouvre, comme un vêtement ou une décoration. La conscience représente le monde intérieur, et la couleur est une expression de sa beauté. Elle accroît et souligne la beauté et l’expression extérieure de la conscience.

Si l’on veut établir une distinction entre la couleur et la conscience, on peut dire que cette dernière est infiniment plus importante. Car s’il est impossible de manifester quoi que ce soit sans la conscience, l’absence de couleur n’empêche pas la réalisation et la manifestation. Bien entendu, la conscience elle-même a une couleur ; on ne saurait donc séparer la conscience et la couleur.

ckgpainting.jpeg

Lorsqu’on parle de couleurs, on distingue entre le blanc, le bleu, le vert, etc. Or chaque nuance est bien différente. On compte sept notes en musique, mais il existe bien plus que sept couleurs. Certes, l’arc-en-ciel en comporte sept, mais si vous regardez bien, vous verrez que chaque couleur est composée de nuances bien distinctes. Un bleu peut être si pâle qu’il se fond presque dans le blanc, ou qu’il peut être très intense et foncé, bleu marine. Lorsque le violet est très profond, il est tout à fait différent de sa teinte plus claire; c’est le jour et la nuit. D’aucuns diront que dans les deux cas il s’agit de violet, mais ces couleurs sont en réalités très dissemblables.

Il existe une grande différence entre les couleurs vives et les couleurs subtiles. Une couleur subtile procurera aux êtres intérieurs une joie et un ravissement plus grands. Face à une couleur vive, ce sont les sens et l’êtree extérieur qui seront davantage transportés. Plus la couleur est subtile, plus grande est la joie de l’existence intérieure. Plus la couleur est vive, plus grande est la joie de l’existence extérieure.

ckgesraj1.jpg

Les gens veulent parfois savoir quel est le lien entre la musique et la couleur. Il existe en effet une corrélation entre les notes de musique et les couleurs. Chaque note possède une couleur. Toutes fois la couleur la couleur d’une note donnée sera fonction du développement intérieur de chaque chercheur. En entendant une note, un être hautement évolué spirituellement verra une certaine couleur, tandis qu’un être moins évolué en verra une toute autre. De même, un chercheur verra des couleurs très différentes à l’audition d’une note, selon qu’il se trouve à un niveau de conscience inférieur ou dans sa conscience la plus haute. Tout dépend donc de l’élévation du chercheur au moment où il crée sa musique.

Bien des couleurs se situent hors de la portée de notre perception humaine. Et il en existe beaucoup qui n’ont même pas de nom parce qu’elles ne peuvent être perçues humainement; On ne peut les voir que par la vision intérieure, le troisième œil.

Cet extrait est tiré du livre “Color Kingdom”, de Sri Chinmoy, réalisé sur une idée de Ranjana Ghose,
en quatre langues dans le même livre.

© Copyright “Color Kindom” 1974 par Sri Chinmoy
© Copyright Jharna Kala 1980 par Sri Chinmoy

Vous pouvez aussi retrouver une palette de couleurs avec la qualité spirituelle associée et un aphorisme de Sri Chinmoy, repris par des vidéos de 1’30 environ chacune – comme un exemple, en français, vous est montré sur le lien Couleurssur le site suivant, qui est en anglais :

http://www.srichinmoy.tv/colour-kingdom

Bharatha Natyam une Danse indienne traditionnelle dédiée

Vendredi 23 mai 2008

Image de prévisualisation YouTube

Malavika Sarukkai danse le Bharatha Natyam
Bharatanatyam. Bharata natyam. bharatnatyam. bharathanatyam

Image de prévisualisation YouTube

Vidéo : 6’30

Le Baratha Natya est une danse du sud de l’Inde, des plus difficiles ; ici, elle est éxécutée par Malavika Sarukkai.
A l’origine, cette danse dévotionnelle, narrative, dédiée aux Divinités, était éxécutée dans les temples et les palais.
Voyez la prouesse physique et la précision du geste en rapport avec le rythme soutenu du tabla et du chant.
L’origine du nom Bharata natyam vient de Bharata, le nom indien du pays de l’Inde qui a pour origine le nom du Roi Bharat dont l’histoire est relatée dans le livre sacré la « Mahabharata » ; on présente sur ce blog une édition française qui est le fruit de 20 ans de la vie de leur deux traducteurs, et de natyam, le mot tamoul pour danse.

 

Vous trouverez dans le lien suivant, la vidéo « Leçon de tabla », avec Ravi Shankar
qui est une merveilleuse approche des rythmes indiens :
Musique : Ravi et Anoushka Shankar

 

Voir aussi les autre articles dédiés au Seigneur Shiva Ici

 

 

Théatre : “ET SIDDHARTHA DEVINT LE BOUDDHA” (Extrait), une pièce de Sri Chinmoy

Samedi 19 avril 2008

buddhalantau1.jpg
Bouddha de Tian Tan (天壇大佛) Ngong Ping, île de Lantau, Hong Kong

Scène : Sariputra, tu es un idiot.

LE BOUDDHA
SON DISCIPLE SARIPUTRA

SARIPUTRA : Ô Seigneur Bouddha, je suis certain que tu es le plus grand de tous les Maîtres spirituels. Personne avant toi n’a atteint une telle hauteur, et personne après toi ne pourra t’égaler. Tu es sans égal. Tu resteras toujours inégalé. Personne n’est parvenu jusqu’à ta réalisation, et jamais personne n’y parviendra.
LE BOUDDHA : Sariputtra, comment sais-tu que personne avant moi n’a atteint ce que j’ai atteint ? Et comment peux-tu énoncer ce genre d’affirmation ? Sais-tu quoi que ce soit du passé ? Sais-tu quoi que ce soit du futur ?
SARIPUTRA : Seigneur, je ne sais rien du passé et du futur, mais je sais tout de vous.
LE BOUDDHA : Sariputra, tu es un idiot. Tu en sais très peu sur moi. Un Maître spirituel tel que moi ne peut être connu totalement de quiconque sur terre. Tu vois mon histoire extérieure, ma vie apparente. Mais ma vie intérieure, tu ne la vois pas. Dans ma vie extérieure, je fais peut-être dix choses par jour. Mais dans ma vie intérieure, j’en fais des millions. La vie extérieure peut être observée, mais on ne la comprendra pas toujours; Très souvent, elle sera mal comprise. Donc, Sariputra, de ma vie intérieure tu ne connais rien du tout.
SARIPUTRA : D’accord, je ne sais rien. Mais je sais qui tu es. Tu es ma libération et tu es mon tout.
LE BOUDDHA : Sariputra, ne pense pas au passé. Ne pense pas à l’avenir. Ne pense qu’au présent. Le passé, nous l’avons laissé derrière nous. Le futur n’est pas encore là. Penser aux choses que nous avons laissées derrière nous est inutile, et penser à ce qui n’est pas encore là est également sans objet. Oublie le passé. Oublie le futur. Pense au présent seulement. C’est maintenant que tu dois aspirer. C’est maintenant que tu dois réaliser. C’est maintenant que tu dois manifester. C’est maintenant que tu dois vaincre tous tes désirs. C’est maintenant que tu dois faire venir au devant ton aspiration. C’est maintenant devenir ce que tu es intérieurement, la lumière. C’est maintenant que tu dois offrit au monde ce que tu es, la lumière.

© Textes extraits du livre “Et Siddhartha devint le Bouddha”
Editions de “La Flûte d’Or” édite et diffuse les écrits de Sri Chinmoy :
http://www.laflutedor.com/ Copyright
© 2007 Sri Chinmoy Tous droits réservés

Actualité : Le bouddhisme

Vendredi 18 avril 2008

 

 

La ville de Nagano, située au coeur des Alpes japonaises, qui avait organisé les Jeux Olympiques d’hiver en 1998 et va accueillir le relais de la flamme des JO de Pékin, avait demandé à l’automne au temple Zenkoji de servir de point de départ au parcours de 18,5 km. « Nous avions accepté cette demande de tout notre coeur », a expliqué un responsable du temple à l’AFP, rappelant que les cloches du lieu de culte avaient sonné lors des cérémonies d’ouverture des JO de Nagano et des JO d’été de Tokyo en 1964. Mais, a-t-il ajouté, « la situation a changé… les moines sont très inquiets » de la situation au Tibet. « Nous ressentons profondément que nous sommes les mêmes bouddhistes que les Tibétains », a déclaré un moine à l’agence Jiji.
Le temple Zenkoji date du septième siècle et accueille chaque année quelque six millions de pèlerins.

Article paru dans : NOUVELOBS.COM (extrait) | 18.04.2008 | 13:06

« Si je ne suis pas bouddhiste, je me sent complètement concerné et touché par ce qui se passe pour mes frères croyants de cette religion. » Nidish

 

kailashtanka.jpg
Ancien Thangka, peinture du Mont Kailash

Un thangka (littéralement chose que l’on déroule) est une peinture sur toile caractéristique de la culture tibétaine. On en trouve de toutes les tailles, depuis les thangka portatifs que l’on peut enrouler et dérouler, jusqu’aux thangka monumentaux destinés à être déroulés le long d’une pente ou d’un mur. Les thangka représentent généralement des diagrammes mystiques symboliques (mandala), des divinités du bouddhisme ou de la religion bön, ou encore des portraits du Dalaï lama. Ils sont destinés le plus souvent à servir de support à la méditation.

Source Wikipédia

 

 

La Musique de l’âme, par Sri Chinmoy

Jeudi 17 avril 2008

 

183.jpg
Le silence est le nid et la musique est l’oiseau.
Dans le monde spirituel, la musique divine nait de l’âme même du silence.

° ° ° ° ° ° °
Chantez un chant avec ferveur,

aussitôt vous serez inondé de la tête au pieds
par un immense bonheur intérieur,

et ce bonheur est un progrès véritable.

° ° ° ° ° ° °

Ecouter de la musique spirituelle a pour effet immédiat d’élever notre existence intérieure au plus haut. Elle s’élève et pénètre dans un au-delà qui s’efforce en permanence de nous aider, de nous guider, de nous façonner en notre véritable image transcendantale, en notre divinité intérieure. Lorsque nous écoutons ou jouons de la « musique de l’âme », nous sommes traversés des pieds à la tête par une rivière de conscience, et cette conscience est toujours illuminée.

Par ordre d’importance, la musique vient juste après la prière profonde et la méditation. La méditation est comparable à un chemin direct menant au but, un raccourci. Le chemin de la musique est certes un peu plus long, mais il est absolument clair, dénué d’obstacles. Ecouter de la musique spirituelle accroît la puissance de notre méditation. La musique qui vient de l’âme ajoute à notre aspiration. Elle nous transporte dans le monde de l’aspiration, lequel mène au monde de la réalisation, où notre existence se trouve inondée de Lumière et de Félicité.

Elle nous permet aussi de ressentir que Dieu lui-même est le musicien Suprême. Celui qui joue la musique de l’âme prend conscience du fait qu’il n’est qu’un instrument : quelqu’un d’autre joue et chante à travers lui, qui n’est autre que le Pilote intérieur, le Suprême.

Qu’elle est la meilleur manière d’écouter de la musique de l’âme ? Sentez qu’à chacune de vos inspirations, le souffle pénètre directement dans votre âme, et qu’avec lui entre la Conscience Universelle, la Réalité divine, la Vérité divine. En expirant, sentez que vous rejetez toute l’ignorance qui recouvre votre âme; Ayez le sentiment que les voiles de l’ignorance sont ôté un à un et rejetés. De cette manière vous pourrez être en unité avec la musique de l’âme.

© Centre Sri Chinmoy

Question – Réponse de Sri Chinmoy : Développer son aptitude à Aimer l’art, par Sri Chinmoy

Mardi 8 avril 2008

titlephoto1.jpg

Question : Que faut-il faire pour apprécier le grand art ?

Sri Chinmoy : La meilleure chose à faire est de devenir vous-même un artiste. Si vous ne pouvez pas devenir un artiste, appréciez l’artiste. Je commence par essayer de devenir quelque chose ; si je n’y arrive pas, je m’identifie avec une personne qui est devenue ce que je voulais devenir. Lorsque j’entre dans son âme, je m’unis entièrement à cette personne et je peux progressivement développer la même capacité qu’elle.
Il y a des gens qui ne s’intéressent pas à l’art, comme la musique, la peinture ou la danse : ils ne s’intéressent qu’à leur réalisation spirituelle. Il y a eu de nombreux Maîtres spirituels qui ne se sont intéressés à aucune forme d’art autre que l’art suprême, qui est la réalisation de Dieu et la découverte de Dieu. Mais si vous voulez être un arbre avec de nombreuses branches et des millions de fleurs et de feuilles, il est absolument nécessaire que vous appréciiez ceux qui ont la capacité artistique que vous désirez. En les appréciant, vous développerez lentement et sûrement la capacité d’apprécier leur art et c’est là une des manières de développer une aptitude artistique.

Extrait du livre “L’art et la spiritualité” de Sri Chinmoy, récemment édité, en France, par les “Editions de La Flûte d’Or”, dont vous trouverez de nombreux autres extraits dans les “Pages” répertoriées en bleu, en Haut, à droite du blog.
Copyright © 2007 Sri Chinmoy Tous droits réservés
©
Copyright Photo Centre Sri Chinmoy

Vous pouvez aussi vous procurer le livre auprès des
“Editions de La Flûte d’Or” au site suivant :

http://www.laflutedor.com/

Jharna Kala de Sri Chinmoy

Lundi 7 avril 2008

 

jkeger3.jpg

© Copyright Sri Chinmoy

 

 

« Couleurs extérieures et couleurs intérieures », par Sri Chinmoy

Samedi 5 avril 2008

fotoforum4new.jpg

Extraits du livre « Color Kingdom », de Sri Chinmoy

Lorsque les psychologues interprètent les couleurs, ils s’expriment principalement sur le plan mental ; ils utilisent pour cela leur intellect, leur pouvoir cérébral. Mais lorsqu’un chercheur spirituel interprète les couleurs, il emploie son œil visionnaire, sa vision intérieure. Aussi son interprétation est-elle différente.

Les couleurs ont des significations diverses. La couleur argent revêt, par exemple, un sens particulier qui est valable dans tous les domaines. Elle est symbole de pureté. Si vous voyez cette couleur lors de votre méditation, vous saurez que vous avez accompli d’immenses progrès dans votre vie en termes de pureté : votre mental est en train de se purifier, ainsi que votre vital et votre conscience corporelle. Cela est également vrai lorsque vous percevez la couleur argent en contemplant une œuvre d’art.

Si vous voyez des couleurs pendant votre méditation ou dans vos rêves, ce livre vous aidera à en comprendre le sens – mais cela, seulement si vos rêves ou votre méditation sont très profonds. S’ils sont superficiels, il est inutile de vous référer à ce livre. Car les qualités qui y sont décrites sont associées aux couleurs bien particulières du plan intérieur, le plan psychique. Et ces couleurs peuvent avoir des qualités très différentes lorsqu’elles sont perçues sur le plan physique. Mais en pénétrant dans la conscience psychique, vous pourrez voir la relation qui existe entre les couleurs présentées dans ce livre, et vous comprendrez leur signification.

Vous pouvez retrouver les couleurs tirées du livre dont fait référence Sri Chinmoy, sur un site officiel, avec des liens vidéos pour chaque couleur, comme je l’ai présenté dans l’article ci-dessous : http://www.srichinmoy.tv/colour-kingdom , le tout est en anglais.

© Copyright “Color Kindom” 1974 par Sri Chinmoy
© Copyright Peinture-Jharna Kala 1980 par Sri Chinmoy

Un article complémentaire, dans les »Pages » répertoriées en bleu, en haut à droite du blog ou en cliquant sur le lien interne de ce blog :

- COULEUR ET CONSCIENCE, par Sri Chinmoy

 

1...34567