Archive de la catégorie ‘Livre : La Bible’

« Little Tyke » la lionne végétarienne qui inspire le monde humain à respecter la Vie

Vendredi 8 juillet 2011

 

littletykenidishunblogfr.jpg

« Little Tyke » la lionne végétarienne
qui refusait la viande

On impute aux lions et aux tigres bien des mots ayant pour origine notre frayeur qui elle-même a pour origine nos actes délibérés et arrogants : l’espèce humaine mange ses congénères du règne animal en découle une crainte imprévue d’être mangé à son tour par eux.

Dans le monde humain, il y a des individus ici et là, par-ci, par-là, de plus en plus nombreux qui aspirent à un monde plus harmonieux plus respectueux de la vie et qui ont une pratique en rapport avec cet idéal de vie.

Dans le monde animal, il en est de même,. Des individus se départissent des habitudes de pensée des hommes et nous montrent autre chose d’eux que les images que l’ignorance collective leur a collées. Ainsi, comme des hommes et des femmes se nourrissent de végétaux par respect de la vie animale, chez les lions et les tigres il y a aussi des animaux qui, par éducation ou par choix délibéré, refusent de manger d’autres animaux et s’alimentent uniquement de produits du règne végétal. À une époque où des hommes vont faire manger à des animaux herbivores de la farine composée de restes d’autres animaux, cela peut nous laisser songeurs sur l’éveil et le sens des responsabilités des uns et des autres.


L’histoire vraie, légendaire, de Little Tyke

(Source : « Little Tyke » de Georges H. Westbeau)

Little Tyke (pauvre petit) est l’histoire d’un lionceau née d’une lionne africaine en cage, dans un Zoo des États-Unis, en septembre 1946. Sa mère, déséquilibrée par sa vie en cage, ou plus naturellement, pour préserver sa descendance d’une vie entre des barreaux, comme elle l’avait fait avec ses précédents lionceaux, a voulu tuer son dernier né. Mais Georges Westbeau sauva le lionceau inextrémiste de la mère, qui blessa sa progéniture à une patte. Dès lors le lionceau fut confié par le Zoo à son sauveur et sa compagne ; il vécut à Hidden Valley Ranch, aux environs de Seattle.

(suite…)

12 aphorismes de Sri Chinmoy sur le Christ, la Bible et les chrétiens

Vendredi 25 décembre 2009


xx3.jpg

Le Christ montant la direction que l’on doit prendre : Le cœur

702)
Si vous vivez
Comme un demi-chrétien,
Aveuglément est votre vue,
Obscurité est votre lumière,
Néant est votre vie.

705)
Jésus est mort sur la croix
Pour supporter la punition
De vos péchés.
Le Christ vit
Dans la caverne de votre cœur
Pour goûter à la pureté
De vos prières ferventes.

(suite…)

Le Cèdre dans la littérature et la spiritualité, symbolisme et poésie

Mardi 3 novembre 2009


cedrelarge1.jpg
Cèdre du Liban

Symbolisme :

En raison des caractéristiques  (taille, diamètre, durée de vie), le Cèdre du Liban est devenu un emblème de grandeur, de noblesse, de force, de pérénité et d’incorruptibilité. “Le Cèdre ne pourrit pas ; faire du cèdre les poutres de nos demeures, c’est préserver l’âme de la corruption.” Origène (II ème siècle). L’astrologie celtique a fait du cèdre le symbole  de “la confiance”.

Le Cèdre du Liban, erez en hébreu, est mentionné dans les trois grandes religions monothéistes

Le Cèdre du Liban est cité 103 fois dans la Bible.


Ézéchiel 17
(Extrait) :

22 Ainsi parle le Seigneur, l’Éternel : J’enlèverai, moi, la cime d’un grand cèdre, et je la placerai; j’arracherai du sommet de ses branches un tendre rameau, et je le planterai sur une montagne haute et élevée.
23 Je le planterai sur une haute montagne d’Israël; il produira des branches et portera du fruit, il deviendra un cèdre magnifique. Les oiseaux de toute espèce reposeront sous lui, tout ce qui a des ailes reposera sous l’ombre de ses rameaux.
24 Et tous les arbres des champs sauront que moi, l’Éternel, j’ai abaissé l’arbre qui s’élevait et élevé l’arbre qui était abaissé, que j’ai desséché l’arbre vert et fait verdir l’arbre sec. Moi, l’Éternel, j’ai parlé, et j’agirai.”
Voir la totalité du texte : http://aupieddemonarbre.free.fr/cedre/bible.htm#27

Son aspect est celui du Liban,
sans rival comme les cèdres.
Ses discours sont la suavité même,
et tout en lui n’est que charme.
Tel est mon bien-aimé, tel est mon époux,
filles de Jérusalem.
(Cantique 5,15)

Salomon, vers 976 avant Jésus-Christ, utilisa largement le Cèdre du Liban, en planches, en poutres, en caisson pour la construction du premier Temple de Jérusalem : « Il garnit de planches de cèdre la face interne des murs du Temple – depuis le sol du Temple jusqu’aux poutres du plafond, il mit un revêtement de bois à l’intérieur – et il couvrit de planches de genévrier le sol du Temple. » 1Roi, Chap. 6 :15 *. Imputrescible, le bois du cèdre est résistant aux moisissures et aux termites, il a une durée de vie très importante ; les temples du Moyen-Orient et de l’Inde en ont fait un réelle usage ; on l’a aussi employé pour la construction navale et la fabrication de sarcophages en Egypte.
* Voir la totalité du texte, extrait de la Bible de Jérusalem : http://www.biblia-cerf.com/BJ/1r6.html
Cliquer ci-dessous
pour

(suite…)

Les tables de la Loi devant la bibliothèque

Jeudi 13 mars 2008

J’ai passé la semaine en Provence, cette photo-souvenir représente une statue de Moïse tenant les « Tables de la Loi »(les paroles sacrées gravées dans la pierre, par la puissance divine, sur le Mont Sinaï). Elle est placée devant la bibliothèque municipale de Montpellier.

 

Le salon du livre, qui débute demain, à Paris, fera honneur à Israël. Ne doutons pas que l’aspect spirituel, profond, de ce peuple, de ce pays, n’ait pas été oublié, au moins par leurs auteurs contemporains. Déjà, l’an dernier, l’on aurait pu espérer que la culture spirituelle de l’Inde, si riche, eut été mise en valeur. L’Inde n’est-elle pas le berceau de la spiritualité du monde ? Mais cette spiritualité n’y transpirait pas, on n’y a pas ressenti le Souffle si présent sur le continent.

dscf2452.jpg

L’œuvre originale, de Michel Ange, se trouve à Rome, dans la Basilique San Pietro in Vincoliun.

Pendant ce séjour en Provence, j’ai aussi repris la correction de quelques fables et avancé la dernière relecture du Forgeron Céleste, dont vous pouvez apprécier la teneur dans les articles précédents ; voir  Forgeron Céleste.

Photo : © Nidish