• Accueil
  • > Livre : La spiritualité vécue

Archive de la catégorie ‘Livre : La spiritualité vécue’

Résonance entre deux Auteurs, sur le thème de la « Vanité » : Mâ Ananda Moyî – Sri Chinmoy

Lundi 31 août 2009

kedarrouesdechariot.jpg

Nous ne nous connaissons guère les uns les autres, mais Dieu nous connait tous. Observez le flanc d’une montagne, vous verrez que les blocs de pierre, les mottes de terre, les lianes et les racines sont enchevêtrées de telle façon que si l’un d’eux cède, il semble que tout le reste doit s’écrouler. Est-ce possible ? Non. La montagne les tient tous serrés sur son sein. Mais s’il se produit un tremblement de terre, tout s’éboule. Si vous imaginez que la religion, la société, la civilisation, etc., ne peuvent se passer de vous, vous faites une lourde erreur. C’est Dieu qui est à l’origine de tout, c’est Lui qui tisse la toile de la vie, c’est sous Sa direction que tout prospère. Connaissez-Le d’abord. Le connaitre, c’est tout connaitre. Et c’est la seule façon de s’élever au-dessus des doutes et des difficultés.
Mâ Ananda Moyî

Extrait du livre « Aux sources de la Joie » de Mâ Ananda Moyî paru aux Editions Albin Michel (Voir le lien bleu, ci-dessous)
© 1943 Jean Herbert © Ed. Albin Michel,S.A. 1996

o o o

Je souhaite avoir l’esprit en paix, ne serait-ce qu’aujourd’hui. Pour cela il me faut ressentir que je ne suis pas du tout indispensable. Je dois faire taire le chant de ma vanité, et me rendre compte que le monde n’a pas besoin de moi. En effet, il existait avant que je naisse, et il existera longtemps après que je serai passé de l’autre côté du rideau de l’Eternité. Qui est nécessaire ? Seul le Guide Suprême qui est en moi. Lorsque je ressens ainsi que je ne suis nullement indispensable, je reçois un iota de lumière et j’acquiers la paix de l’esprit.
Sri Chinmoy

Extrait du livre « La spiritualité vécue » de Sri Chinmoy, paru aux Editions Aum Verlagsges. mbH (Epuisé, voyez « Jour de l’Âme »)
© copyright 1974-1993 Sri Chinmoy, New York

© Photo Kedar

 

La patience avance vers le but, par Sri Chinmoy

Dimanche 8 juin 2008

pranlobhasinglepurpledhalia.jpg

Sans patience, il ne saurait y avoir de paix. La patience n’est pas l’inertie. Elle est dynamique ; elle avance toujours vers le but. La patience porte le mouvement régulier de la croissance et elle est toujours accompagnée de paix.

Extrait du livre « La spiritualité vécue » paru aux Edition Aum Verlagsges. mbH (Epuisé, voyez « Jour de l’Âme »)
copyright 1974-1993 Sri Chinmoy, New York ©

© foto dhalia – Pranlobha Centre Sri Chinmoy

Quand l’Amour est grand, par Sri Chinmoy

Jeudi 5 juin 2008

 

phoolanjaya51.jpg


Quand l’amour est grand, les défauts sont petits. En effet, lorsqu’on aime vraiment un être, il est difficile de lui trouver des défauts. Ou du moins ceux-ci paraissent-ils négligeables, car l’amour est synonyme d’unité. Cette unité vient du fait que l’on accepte consciemment la réalité de l’autre comme sienne propre.

Extrait du livre « La spiritualité vécue » paru aux Edition Aum Verlagsges. mbH (Epuisé, voyez « Jour de l’Âme »)
copyright 1974-1993 Sri Chinmoy, New York ©

© foto Phoolanjaya Centre Sri Chinmoy

La Joie est la clé du Paradis, par Sri Chinmoy

Dimanche 1 juin 2008

chariot.jpeg

Chaque jour, à chaque heure, à chaque minute et à chaque seconde, le chercheur spirituel doit savoir ouvrir la Porte du Cœur du Suprême. Pour cela, il lui faut la clé, et celle-ci a pour nom joie. Lorsque le chercheur est heureux, non seulement il a la clé, mais il est la clé. Plus il est heureux, plus il lui est facile d’ouvrir la Porte du Cœur du Suprême. Et la clé est absolument parfaite lorsque le chercheur est le plus heureux des hommes.

Extrait du livre « La spiritualité vécue » paru aux Edition Aum Verlagsges. mbH (Epuisé, voyez « Jour de l’Âme »)
copyright 1974-1993 Sri Chinmoy, New York ©
© Dessin de Sri Chinmoy