Archive de la catégorie ‘= Manifestation’

Le 1er Marathon du Sri Chinmoy Marathon Team au Bois de Vincennes à Paris s’est déroulé ce 18 mars 2012

Mardi 20 mars 2012
Un moment du Marathon du SCMT Paris au Bois de Vincennes le 18 mars

Un moment du Marathon du SCMT Paris au Bois de Vincennes le 18 mars

Ce dimanche, les membres du SCMT étaient à 4 heures du matin au bois de Vincennes, à la lumière des phares des véhicules, entrain de monter les tentes qui allaient accueillir les coureurs du Marathon.

A huit heure commençaient à s’inscrire les coureurs. 

C’est le 12 ème marathon du Sri Chinmoy Marathon Team à Paris, en effet le premier a eu lieu en 1987 et ensuite presque chaque année jusqu’en 2000. Ils se déroulaient jusqu’alors au Bois de Boulogne. Le record de la course a été établi pour les hommes, dès la première année, en 2H30’03″.

Les coureurs à chaque tour se font compter et reçoivent des encouragements

Les coureurs à chaque tour se font compter et reçoivent des encouragements

Pour cette édition au bois de Vincennes, tout le monde a eu beaucoup de chance, le temps était doux, couvert, mais agréable. Il était propice au coureurs et aux organisateurs. Seule une petite pluie, légère et douce est tombée comme une bénédiction vers six heures, au montage, et une fois la course terminée, au début du rangement.  (suite…)

« Tous les hommes sont des frères », une expérience extraordinaire répétée chaque années par plus de 10 000 personnes à Osaka, et plus encore au Japon et dans le monde

Mercredi 14 mars 2012

 

Panorama de la ville de Ōsaka effectué en 2006

Panorama de la ville de Ōsaka au Japon en 2006

« Que la joie qui nous appelle nous accueille en sa clarté Que s’éveille sous son aile l’allégresse et la beauté ; plus de haine sur la terre, que renaisse le bonheur ! Tous les hommes sont des frères quand la joie unit les cœurs. » texte de F. Schiller, mis en musique par Ludwig Van Beethoven, base de l’hymne européen, est chanté depuis trente ans par dix mille chanteurs amateurs à Osaka, la troisième ville du Japon. Les Japonais nomment cette expérience musicale collective la Daiku. Les répétitions débutent l’été et aboutissent en fin d’année par un prodigieux concert qui réunit dix milles chanteurs d’origines très diverses.

(suite…)

« Sri Chinmoy Peace Tree » : Un arbre de Paix pour l’humanité aspirante à été planté ce dimanche à Maurs la Jolie

Dimanche 30 octobre 2011

srichinmoypeacetreea768maursauvergne.jpg

Sri Chinmoy Peace Tree à 16h, le 30 octobre 2011

Ce Week End avait lieu un Joy Day à Maurs la jolie, dans le cadre des regroupements mensuels de la Voie spirituelle de Sri Chinmoy. Ce Jour de Joie avait été prévu il y a plusieurs semaines au Campus du Vallon, le Lycée d’Enseignement agricole privé Saint Joseph de Maurs la jolie qui, dans des bâtiments tout juste inaugurés nous a accueillis avec beaucoup de gentillesse et de disponibilité. L’établissement a pour vocation d’accueillir aussi, en dehors de leurs cycles de formation professionnelle, des stages, séminaires, camps de vacances sportives, d’entreprises ou familiaux.

C’est vraiment très peu de temps avant la date du Joy Day, à mon retour de Slovénie, que j’ai repris contact avec le directeur de l’établissement pour lui proposer la plantation d’un arbre de Paix, un « Sri Chinmoy Peace Tree », dans l’établissement.

Monsieur le directeur a tout de suite perçu la valeur symbolique du geste, et quoiqu’il ait été pris par le temps, deux jours seulement avant notre arrivée, il a estimé la place qui lui restait après la récente plantation d’arbres sur les pelouses de l’établissement et a déterminé un emplacement pour le Peace Tree. Avec les conseils par téléphone d’un arboriculteur de Figeac nous nous sommes déterminés pour planter un Amandier. Cet arbre n’impose pas de racines puissantes et produit de très belles fleurs blanches qui étendent un agréable parfum.

campusduvallona768maurslajolie.jpg
À l’entrée du Campus, l’Arbre de Paix se trouve sur la droite

Si le directeur ne pouvait être là ce week-end, arrivés sur place pour le passage des clés pour le Joy Day, nous avons eux de courtois échanges sur la vie spirituelle et avons reconnu l’emplacement de l’arbre de Paix. Je lui ai présenté la plaque qui allait marquer l’évènement et lui ai remis un des principaux livres de Sri Chinmoy traduits en français, « Le Voyage de l’Âme ». Monsieur le directeur, à la sensibilité chrétienne, s’est montré sensible au geste et à l’action que nous avons.

 Après nous être séparés, vers 20 heures, nous avons commencé notre Joy Day par une soirée de chants sacrés. Nous avions convenu que la Cérémonie de plantation du Peace Tree aurait lieu à 10 heures 30, le lendemain, dimanche 30.

Ce Sri Chinmoy Peace Tree est le troisième planté en France. Le premier a été planté à l’UNESCO, le second, à Nice, aussi dans une école.

chursdechanteusesce769re769moniepeacetreea768maursfrance.jpg
Le Chœur de Chanteuses

Elles ont été huit excellentes chanteuses à interpréter à l’unisson quelques chants sacrés de Sri Chinmoy sur les arbres, sur la Paix. C’était sublime, d’une finesse et d’une profondeur que l’on rencontre très rarement. Il y avait une véritable offrande de cœurs entre les chanteuses, l’arbre et la conscience de Sri Chinmoy.

celanace769re769moniesrichinmoypeacetreea768maurs.jpg

Celana met les 26 pelletées de son âge atteint ce jour-là

Après que chacun d’entre nous ait lu un aphorisme sur le thème de la Paix, nous avons chacun notre tour mis une pelletée de terre dans le trou d’accueil des racines de l’arbre. À son tour, Celana, qui est du Macédoine, et dont c’était le jour anniversaire, a mis avec grande joie autant de pelletées de terre que son nombre d’années. Avec Hita, qui est anglaise, cela a donné un caractère international à cette cérémonie.

ce769re769moniesrichinmoypecetreea768maurs.jpg

Les protagonistes de l’évènement, derrière l’arbre planté.

plaquedusrichinmoypeacetreea768maurslajolie.jpg

L’aspirant spirituel peut libérer le monde…

Lundi 3 octobre 2011

fleursdansjardinnidishunblogfr.jpg

Vous vous efforcez de libérer le monde.
Mais avant de faire cela,
Vous devez élever votre propre niveau
haut, très haut.

Pour celui qui mène une vie spirituelle, qui chemine sur la voie de la spiritualité, un mot est constamment présent : sacrifice. Il lui faut sacrifier son existence même -ce qu’il a et ce qu’il est- pour autrui. Ce qu’il a, c’est la bonne volonté ; ce qu’il est, c’est la gaité. Cette gaité ne s’obtient que lorsqu’on plonge profondément en soi même. Et lorsqu’on est plein de gaité en dedans, on est plein de bonne volonté au-dehors. Ce n’est que lorsqu’on est inondé de joie et de félicité dans son existence intérieure que l’on désire ardemment aider le monde extérieur.

Lorsque je fais ce que je peux
Avec gaité,
Mon Seigneur Suprême
Fait inconditionnellement pour moi
Ce que je ne puis faire.

 

© Textes de Sri Chinmoy
Extraits du livre « Le Voyage de l’âme » Paru aux Editions La Flûte d’Or
© Photo Nidish

Aphorismes sur la paix et bonbons distribués à l’occasion de la Journée internationale de la Paix

Jeudi 22 septembre 2011

80aphorismessurlapaixdesrichinmoya768loccasiondelajourne769einternationaledelapaix.jpg

Le 21 septembre 2011,
à l’occasion de la journée internationale pour la paix,
Nidish distribue dans une rue de Montpellier
80 aphorismes sur la Paix,
de Sri Chinmoy,
accompagnés de bonbons à l’anis.

 

Un Arc-en-Ciel sur la course de 3100 miles du Sri Chinmoy Marathon Team – Témoignages

Samedi 16 juillet 2011


Chaque matin et chaque soir
Puis-je devenir la flûte-Mélodie-Arc-en-ciel de mon cœur.
Sri Chinmoy

Au cours de cette édition de la course la plus longue au monde, où 11 coureurs, garçons et filles, sont engagés depuis le 12 juin, et courent à leur rythme, inlassablement, jusqu’à avoir franchi la distance de 3100 miles ( 4987,9m), est apparu un Arc-en-Ciel, un mois après le départ.

L’épreuve organisée par le Sri Chinmoy Marathon Team dure 52 jours au maximum. Les coureurs pendant ce temps courent et se reposent à leur rythme. La course a lieu à Jamaïca, à New York, sur une boucle de 800 mètres. Sri Chinmoy, de son vivant physique, allait au départ de la course, et à différents autres moments sur le parcours, ce qui était à chaque fois pour les coureurs une bénédiction réelle qui apportait joie, encouragement, réconfort. La course, comme toutes les autres œuvres de Sri Chinmoy, est restée programmée, même après que Sri Chinmoy ait quitté son corps. Cette 15ème édition se terminera peu avant le 80ème anniversaire de la naissance de Sri Chinmoy, qui a lieu le 27 août.

arcenciel3100milesnidishunblogfr.jpg

Histoire d’Arc-en-Ciel sur le 3100 miles

Utpal raconte en anglais sur son blog :

Hier soir (le 13 juillet 2011), un arc-en-ciel est apparu, hardiment peint dans le ciel, au-dessus de la course des 3100 miles Self-transcendance. Il y a probablement un bon nombre d’ennuyeuses raisons techniques et scientifiques du pourquoi et du comment il s’est formé, mais quoi qu’il en soit, dans le court laps de temps où il a brillé dans le ciel, c’était magique. Pour les coureurs cela a été particulièrement important, car c’était pour eux une visite tout à fait inattendue de la beauté de la nature. Ils sont tous dans la course autour du cours depuis un mois maintenant, et ce fut quelque chose de totalement unique et nouveau. Personne ne peut se rappeler d’avoir vu la présence de quelque chose d’aussi spectaculaire sur le parcours.

Quelques instants plus tôt, il avait plu très brièvement, il y avait eu quelques éclairs, la foudre et ensuite l’air tout s’est tout simplement adouci, il y avait comme une légère brise qui balayait la ville. Pour un temps, il y a même eu un deuxième petit arc-en-ciel à côté d’un plus grand. Je sais combien j’étais heureux de les voir tous les deux au-dessus de moi, mais je ne peux pas vraiment imaginer à quel point il a dû l’être pour ceux qui font  le tour pendant des milliers de miles et qui tout à coup sont bénis par la présence de l’Arc coloré dans le ciel. Etait-ce un présage de choses brillantes à venir ou tout simplement une petite bénédiction du ciel pour ceux qui travaillent aussi durement, avec un but aussi intense, sur cette terre ? Qui sait ? Mais pendant un moment il a avec certitude apporté un sourire sur le visage de chaque coureur et de chaque helpeurs ; pour ceux-là qui allaient trainant le fardeau d’une journée chaude et humide, tout d’un coup ils pouvaient courir à nouveau. Atmavir, après cette apparition, a couru aussi vite et aussi légèrement sur ses pieds comme il avait pu le faire il y a quelques semaines.

Commentaire de Nidish

La description que donne Uptal me rappelle l’expérience que l’on avait avec Sri Chinmoy dans ce type d’évènement. Alors que l’on courait un 2miles, un 47 miles ou un 6 jours, ses disciples le portaient dans leur cœur et espéraient, sans l’attendre, le découvrir à un moment inattendu sur le circuit. Sri Chinmoy arrivait toujours, il passait dans une voiture conduite par un étudiant, où s’installait sur le parcours assis sur une chaise. Il pouvait rester longtemps, ou simplement passer, dans le plus grand silence, la plus grande discrétion. L’on pouvait même ne pas le voir tout de suite, tant il était « dans l’air ». C’était toujours un bonheur intérieur ineffable, une réelle bénédiction pour tous ceux qui étaient là, coureurs, helpeurs, visiteurs… L’Arc-en-Ciel décrit par Utpal est apparu comme notre Maître spirituel dans cette incroyable course Self-Transcendance de 3100 miles.

Le 3100 Miles raconté au quotidien par Uptal
Autres histoires d’Arc-en-Ciel

L’apologue de Nidish « Il était une fois, dans un petit village » sélectionné au jeu concours d’écriture de la SNCF

Jeudi 7 juillet 2011


Ce texte fait partie des 31 sélectionnés parmi les 5500 qui ont participé au jeu-concours d’écriture organisé par la SNCF pour l’anniversaire des 30 ans du TGV. J’ai été très heureux que mon texte ait plu, d’autant que le service communication organisateur m’a avoué avoir lu, relu et étudié tous les textes avant de les admettre dans leur sélection.
Je vous laisse découvrir cet apologue :

tgv1.jpg

Il était une fois, dans un petit village

Il était une fois, dans un petit village, un très vieux tracteur qui rêvait d’aller aussi vite que le TGV. Quand son propriétaire l’emmenait aux champs, il en voyait un filer comme une flèche. Il soupirait alors en continuant à pétarader.

L’agriculteur aussi rêvait de prendre le train à grande vitesse.

Un jour l’occasion se présenta à Monsieur Marcel, il fut récompensé par l’Étoile d’Or de la meilleure production de fromage de chèvre. On lui offrit le voyage pour aller à Paris.

Ainsi, son rêve fut exaucé.

Quand il revint dans son exploitation, la vente de ses fromages se multiplia. Il fit l’acquisition d’un nouveau tracteur.

Le pauvre vieux tracteur fut envoyé à la ferraille. On le démonta et on le fit fondre.

Sa vie de tracteur s’acheva… mais l’acier qui le composait continua à vivre.

Il devint la carrosserie d’un beau et flamboyant TGV.

Son rêve à lui aussi se réalisa.

Commentaire : L’espoir n’est jamais vain, prière intérieure, il est entendu ; il trouve aboutissement, mais pas toujours de la manière envisagé.

o o o

billpearletsrichinmoy.jpeg
Bill Pearl et Sri Chinmoy

Une opportunité

« Les opportunités sont spiritualités »
Sri Chinmoy

Après la cérémonie de remise des prix j’ai abordé Michèle Laroque, Marraine de l’évènement, pour lui offrir un petit cadeau composé de livres de Sri Chinmoy et d’une belle rose blanche. 

Un minuscule évènement dans la cérémonie qui se déroulait sur les quais de la gare de Lyon, à Paris, une fois les photographes partis ; elle restait alors sur la petite scène amovible avec d’autres personnalités. Je n’ai échangé que deux-trois mots, je ne suis que peu bavard. M’est apparu chez elle, mais je l’avais déjà deviné à lire son parcours, une profondeur réelle, avec un charisme particulier que je n’avais rencontré que chez Bill Pearl (cinq fois Monsieur Univers, une grande âme…). Je ne doute pas qu’elle sera sensible à la lecture du Maître indien…

© Nidish

Est-ce que la vie spirituelle modifie la forme physique ? Réponse de Sri Chinmoy

Jeudi 26 mai 2011

mg682112.jpg

Ici Ashrita Furman, à Bali, au début de l’année (janvier 2011), avec un jeune Orang-outan sur le dos, établi un record du monde insolite, mais non moins très sportif qui sera enregistré dans le très officiel livre « Guinness Records ». Ashrita est le détenteur du record du monde des records du monde réalisés par une seule personne.

o o o o o o o

Est-ce que la vie spirituelle modifie vraiment la forme physique ?

Sri Chinmoy : Oui, la vie spirituelle change la forme physique si, en pratiquant la vie spirituelle, on prend soin du physique. Il y a beaucoup de Maîtres spirituels qui pratiquent la spiritualité et qui prennent également soin du physique. Je fais partie de ces Maîtres. Même lorsque j’étais en Inde, je m’entraînais régulièrement parallèlement à la méditation. Mais il y a aussi beaucoup de Maîtres qui ne s’occupent pas du physique.

La vie spirituelle a la capacité de changer le physique, mais si l’on n’utilise pas consciemment la vie spirituelle pour aider le corps, le corps ne sera réceptif que dans une certaine mesure. Cela dépend du chercheur ; soit il souhaite que sa vie spirituelle entre dans sa conscience physique, soit il préfère avoir deux existences séparées. Mon sentiment est que les deux devraient aller ensemble. Mais encore une fois, il est inutile qu’un corps devienne fort si l’on n’aspire pas. Le corps et l’âme doivent aller de pair dans le voyage spirituel.

Quelques magnifiques images vidéos de la World Harmony Run

Jeudi 18 février 2010

Image de prévisualisation YouTube
Quelques images sublimes prisent de par le monde.

Image de prévisualisation YouTube
« Youth Chorus » un chœur de gospel interprète le chant
de la World Harmony Run en aout 2006
lors d’une cérémonie aux pieds des Nations Unies.
Sont présents alors, ambassadeurs, artistes et sportifs de hauts niveaux
ainsi que le fondateur de cette magnifique course
Sri Chinmoy.

http://www.worldharmonyrun.org/

La World Harmony Run, la plus belle course au monde !

Jeudi 18 février 2010

1.jpg

whr2010parcourseneurope.jpg
Le parcours Européen 2010
Traversée de 28 pays.
Départ de Dublin le 25 février,
Passage en France fin mars,
Arrivée à Moscou le 27 septembre.

123