Archive de la catégorie ‘= Mantra’

Se libérer de ses souffrances par la répétition d’un mantra

Vendredi 9 octobre 2009

ma20.jpg

L’homme devrait faire un effort  pour pratiquer une sâdhanâ, c’est à dire pour retourner dans sa vraie demeure. Si le mental n’est pas orienté de la sorte, il en résultera sottises, chagrins, souffrances. On dirait que le mental est obligé de chercher l’assouvissement de ses désirs, ce qui provoque des souffrances. Il est devenu incontrôlable, mais cette maladie peut être soignée par la répétition du Nom divin ou du mantra.

 

© Extraits du livre “L’Enseignement de Mâ Ananda Moyî” collection spiritualités vivantes Editions Albin Michel.

Voir aussi, sur ce même blog, le commentaire du livre, et la vidéo, en cliquant sur le lien, en bleu, ci-dessous : Spiritualité : Mâ Ananda Moyî

Question – Réponse de Sri Chinmoy : La répétion d’un mantra pour obtenir la Pureté

Vendredi 9 octobre 2009


Question :
J’ai pratiqué le japa (répétition d’un mantra) « Suprême » pour obtenir la pureté, est-ce le meilleur moyen ?

srichinmoynidishunblogfr.jpgSri Chinmoy : Le japa fera forcément venir de la pureté en vous. Mais chaque fois que vous pratiquez le japa, faites-le en ressentant la signification du mot que vous répétez. sinon, cela deviendra machinal, et cela perdra son sens. Lorsqu’on veut trouver de l’eau dans le sol, il faut creuser pendant des jours. Et si, à chaque fois que l’on creuse, on est conscient de son but, on atteindra l’eau plus vite. Chaque fois que vous pratiquez le japa, sentez que la pureté entre en vous, ou que vous entrez vous-même dans un océan de pureté. Mais si vous vous imaginez que la pureté viendra s’établir en vous de façon permanente lorsque vous aurez accompli quelques centaines de répétitions, vous serez déçu. A chaque répétition, vous devez frapper consciemment en un point particulier. En fin de compte, une pureté abondante entrera dans votre vie.Sinon, si vous répétez un mantra inconsciemment, de façon automatique, vous n’en tirerez pas de résultat satisfaisant.

 !  !  !  !  !  !  !

Question : Avec le japa, obtient-on un effet différent selon que l’on répète le mot vite ou lentement ?

srichinmoynidishunblogfr.jpgSri Chinmoy : Si vous recherchez la paix de l’esprit ou une pureté durable, il est préférable de répéter le mot très lentement, avec ferveur. Mais, pour chasser des pensées impures, non-divines, il est préférable de répéter le mot très vite. Si vous voulez purifier votre mental rapidement et de manière passagère, faites le japa le plus vite possible.

 

 © Extrait de « Purity » un livre de Sri Chinmoy

Un Mantra de Sri Chinmoy

Vendredi 25 septembre 2009

 

sunabincentresrichinmoyfleursibrie.jpg

 

 

J’AIM

 

 

TOUT LE MONDE.

 

 

© Photo Sunabin – Centre Sri Chinmoy Sibérie

Commentaire de film par Nidish : Oseam, un dessin animé bouddhiste

Lundi 31 août 2009

Image de prévisualisation YouTube

Clip de lancement

 

Méditation et Réalisation

La sagesse et la beauté d’un film bouddhiste qui montre le parcours d’un enfant de 5 ans, frère d’une fillette de dix ans, aveugle. L’action se déroule alors que la fratrie vient de perdre ses parents ; le Hasard conduit les enfants dans une communauté de moines. Le jeune garçon ne comprend pas le départ de sa mère et voudrait la retrouver, son appel se tournera progressivement -les évènements de sa vie l’y orienteront- vers la Mère Divine ; devant une image sacrée de la Mère, ses pleurs sincères et intenses l’amèneront à l’état de réalisation de Dieu, appelé dans le bouddhisme : « Illumination ».

L’histoire de ce jeune garçon est inspirée d’une histoire vraie.
Le nom « Oséam » est celui d’un temple qui porte désormais le nom de l’enfant, auparavant le temple se nommait « Gwaneuman ».

Oséam est un très beau film coréen, qui a reçu le « Grand prix du Festival d’Annecy », « Ecran Junior ».
Nous pouvons regarder ce film, d’une douce intensité, seulement pour nous distraire agréablement ; les couleurs pastels harmonieuses apaisent, les dessins sont de bonnes qualités et plaisants, ou, aussi, pour  nous inspirer de ce qu’est la vie spirituelle.

Le film est émouvant ; la relation qu’entretiennent les enfants entre eux et à leur mère, est touchante, tandis que la description des moines et de la vie au temple est amusante et juste.
Oséam est un film distrayant pour tout un chacun, mais aussi plus particulièrement pour ceux qui suivent un cheminement spirituel ou qui s’ouvrent à la pratique de la méditation.

Ce film est limpide, naturel, il peut être conseillé, être vu et revu pour se rafraichir ou s’inspirer dans notre relation à l’Essentiel. Le thème nous montre simplement, à travers le parcours -minuscule- du jeune enfant, ce à quoi toute vie tend et fini par réaliser,  au cours d’une incarnation ou une autre, la Lumière.

Nidish

LA PENSÉE POSITIVE : un livre de Sri Chinmoy, notre force de volonté

Vendredi 28 août 2009

meditationkedar.jpg

Question : Comment augmenter notre force de volonté ?

Sri Chinmoy :  La manière la plus facile d’utiliser notre force de volonté est d’avoir une approche positive. Utilisez notre force de volonté pour agir positivement et non pas pour vous empêcher d’agir négativement. Lorsque nous disons : « Je ne vais pas mentir », c’est bien. Mais si nous disons : « Je vais dire la vérité », cette force de volonté est plus efficace. Lorsque nous disons : « Je n’agirai plus ainsi » le négatif a déjà acquis la moitié de sa force du seul fait que nous ayons pensé à lui. Si nous répétons dans notre mental : « Je ne vais pas être jaloux », le mot « jaloux » et la qualité qu’il contient dérangent notre esprit et nous devenons jaloux. De même, si nous disons : « Je ne vais pas douter », le mot « doute » entre dans notre esprit et automatiquement, le doute s’installe.

Mais si nous disons : « A partir de maintenant, je vais être totalement dévoué à Dieu. Je serai loyal. Je serais pleinement soumis. » Ces paroles sont excellentes. La soumission, la foi et la dévotion sont de très bonnes qualités. Notre force de volonté augmentera automatiquement dès que nous aurons constamment des sentiments positifs et des affirmations positives.

© Photo Kedar

Le mantra Aum, sur des images de mer, chanté par le Maître indien Sri Chinmoy, accompagné à la flûte

Dimanche 22 février 2009

Image de prévisualisation YouTube

Exercice : UN MANTRA, POUR CHACUN, donné par Sri Chinmoy

Jeudi 19 juin 2008

bali04abedan1.jpg

« Je suis l’âme, je suis l’âme »
Si vous pouvez répéter cela avec ferveur
pendant 5 minutes,
la résistance du mental disparaitra
et seule l’âme existera pour vous.


Commentaire de Nidish inspiré des propos de Sri Chinmoy : Si vous arrivez à le faire une fois, peut être accepterez-vous de vous offrir ce moment chaque jour, vous en recevrez, sans aucun doute, le bénéfice.


© Texte extrait du livre “L’Âme est un jardin » de Sri Chinmoy, édité par les Editions “La Flûte d’Or”

http://www.laflutedor.com/

Copyright © 1998 Sri Chinmoy Tous droits réservés
Photo Abedan © Lotus Bali

Question, Réponse de Sri Chinmoy : Doit-on révéler à tout le monde son très beau secret ?

Mardi 20 mai 2008

Si la question se rapporte au mantra, la réponse, vous le verrez, évoquera
tout secret précieux.

sharanimonarchinwickford3jpg.jpg

RENCONTRE AVEC LA PRESIDENTE
DU COLLEGE DE YORK

Le 11 juillet 1994, le Dr Josephine Davis, Présidente du Collège de York — une branche de l’université de New-York basée dans le Queens — a rencontré Sri Chinmoy au restaurant Annam Brahma. Voici des extraits de leur conversation, extraits du livre « Conversation avec Sri Chinmoy (volume 2) paru aux Editions de « La Flûte d’Or »

 


sharanimonarchinwickford3jpg.jpg

Dr. Davis : Puis-je partager avec vous le mantra que j‘utilise ? Est-ce gênant que je vous le dise ?

Sri Chinmoy
:
C’est gênant si vous me le dites en face des autres. Il vaut mieux que personne n’entende le mantra que vous utilisez. Cela ne pose pas de problèmes si vous le dites en privé à un maître spirituel comme moi, car je peux toujours être en harmonie avec vous ; mais pas tous les autres. En Inde, on dit que si on partage son mantra avec d’autres, on perd sa force intérieure. Le mantra que vous répétez est comme votre souffle de vie. Vous le répétez des millions et des milliards de fois et il fait partie intégrante de votre réalité divine. Cette possession très sacrée représente votre existence même, ici sur terre ; elle ne doit pas être partagée. Seuls vous, Dieu et la personne qui vous a bénie en vous donnant le mantra doivent le connaitre.

 

sharanimonarchinwickford3jpg.jpg

Dr. Davis : Mais cela s’applique-t’il si j’ai trouvé le mantra dans un livre ?

Sri Chinmoy
:
C’est la même chose. Même si vous l’avez trouvé dans un livre, ce mantra est sacré pour vous. Si vous le prenez très au sérieux dans votre vie, cela le rend automatiquement sacré. Dans notre vie, tout ce que nous prenons au sérieux finit par devenir sacré. Le sérieux et le sacré vont ensemble. Vous avez lu beaucoup de choses sans les mémoriser ou les réciter. Mais vous avez choisi ce mantra en particulier. Il vous donne une joie immense et un sentiment de satisfaction et de plénitude. Ainsi, vous devez garder ce mantra très sacré dans votre cœur, autrement il perdra son pouvoir.
Dès que vous le partagez avec quelqu’un d’autre, quelle que soit l’intimité de votre lien avec cette personne, la jalousie comme d’autres forces négatives peuvent aussitôt entrer en jeu. Si la personne avec qui vous le partagez ne le mérite pas, il ou elle le gâchera. C’est la même chose avec un singe : Vous avez trouvé une très belle fleur et vous appréciez sa beauté et son parfum. Si vous montrez la fleur au singe, il arrachera les pétales simplement parce que c’est sa nature. De même, si vous révélez votre mantra à des gens qui ne prient pas et ne méditent pas, des gens qui sont agités et emplis de doute de soi, ils détruiront son caractère sacré. Dès qu’ils le toucheront, il perdra sa pureté et sa divinité.

sharanimonarchinwickford3jpg.jpg

Dr. Davis : Je n’avais pas réalisé cela. On pourrait penser que c’est exactement l’inverse, qu’en partageant, on peut grandir.

Sri Chinmoy
:
ll y a certaines choses que vous pouvez partager ; d’autres non. Si vous avez acquis en vous une réserve constante d’Amour, d’Affection, de Compassion et de Grâce de Dieu, si vous avez libre accès à cette richesse divine, vous pouvez et vous devez la partager avec vos proches selon leurs besoins. Vous pouvez leur offrir intérieurement votre amour et votre joie les plus purs. Mais vous ne devez pas partager extérieurement avec eux la méthode secrète par laquelle vous obtenez tout cela. Cela doit rester très secret et très sacré, cela ne les regarde pas. Ce que vous leur donnez, ils en ont besoin. Mais ils n’ont pas besoin de savoir comment vous êtes devenu une multi-millionnaire dans les mondes intérieurs.
De plus, vous devez voir s’ils sont réceptifs. Un enfant de cinq ans ne peut posséder qu’un dollar. Si vous lui donnez cinquante ou cent dollars, il ne saura pas comment les utiliser et il se peut qu’il jette l’argent dans la rue. Le niveau spirituel de vos étudiants peut être pour l’instant très limité. Si vous partagez maintenant votre lumière-sagesse illimitée avec eux, ils peuvent ne pas être prêts à la recevoir, ils peuvent ne pas être suffisamment mûrs. Vous ne pouvez pas donner un cours d’université à un enfant de l’école maternelle. Non, d’abord il doit apprendre l’alphabet, le B A BA. Autrement, au lieu de l’aider, vous le plongerez dans la confusion.

Copyright © 2007 Sri Chinmoy Tous droits réservés
Copyright © Photo Sharani.monarchin wick ford

http://www.laflutedor.com/

 

Comment dire le mantra, par Sri Chinmoy

Mardi 20 mai 2008

saliaseagullinflorida.jpg

Mantra pour la Paix

 

Sentez que le son ne vient pas de votre bouche ou de votre gorge, mais vibre au centre de votre cœur, et qu’il emplit votre corps, qu’il emplit la pièce, et qu’il se répand dans l’univers dans toutes les directions. Sentez que les ondes sonores sont très puissantes et qu’elles ont la capacité de purifier votre être et de nettoyer votre mental de ses pensées. Vous pouvez choisir n’importe quel mot spirituel comme AUM ou SUPREME, mais si vous voulez méditer pour la Paix, vous commencez par chanter le mot PEACE (PAIX) pendant quelques minutes, puis SHANTI, qui est le mot sanscrit pour « Paix ».
Lorsque l’on médite en
groupe, cela aide de chanter tous sur la même note, car cela contribue à créer une harmonie au sein du groupe. Et il est bon de s’asseoir avec le dos droit, et de fermer les yeux. Essayez de sentir le son qui rayonne à partir de votre cœur tandis que nous chantons ensemble « Peace » et puis « Shanti ».

 

Copyright © Centre Sri Chinmoy Tous droits réservés
Copyright © Sali « A seagull in Florida » (Goéland en Floride)

La répétition d’un mantra, par Sri Chinmoy

Lundi 19 mai 2008

aum.jpg
AUM (Ôm) en sanscrit

Si vous souhaitez purifier entièrement votre nature, la répétition d’un mantra peut se révéler des plus efficaces. Un mantra est une incantation ; il peut s’agir d’une syllabe, d’un mot, de plusieurs mots, ou d’une phrase. En répétant un mantra, nous pouvons établir la pureté dans notre existence toute entière. La simple prononciation du mot pureté peut changer à la fois notre vie intérieure et notre vie vie extérieure. Répétez le mot pureté 108 fois chaque jour tout en plaçant votre main droite sur votre nombril ; vous sentirez une grande pureté entrer en vous.
Il y a aussi une autre façon de répéter de manière systématique un mantra. Choisissez un mantra qui vous plaît, tel que aum – qui est le non sacré de l’Univers – ou l’un des noms de Dieu. Le premier jour, vous pouvez répéter répéter votre mantra cinq cent fois. Le jour suivant, répétez-le six cents fois. Chaque jour, augmentez ce nombre jusqu’à ce que vous atteigniez mille deux cents, et ensuite, diminuez le nombre de cent chaque jour jusqu’à ce que vous soyez revenu à cinq cents. Poursuivez cet exercice, semaine après semaine, pendant un mois. Que vous vouliez ou non changer votre non, le monde vous donnera un nouveau nom : pureté.
Pendant que vous psalmodiez, si vous perdez le fil de votre compte, ce n’est pas grave. Continuez simplement avec un nombre qui vous semble le plus probable.
Le fait de compter a pour but de séparer votre conscience des choses. pendant que vous comptez, vous ne pensez à rien d’autre. Durant ce temps, essayez d’entrer dans le monde du silence qui réside au plus profond du mantra. Alors vous n’aurez plus à compter du tout. Votre conscience sera concentrée sur ce que vous répétez, et commencerez à ressentir que vous méditez seulement sur le sens profond intérieur du mantra.
C’est par notre cri intérieur constant que nous atteignons la pureté et que nous la faisons croitre. Lorsque notre cri intérieur s’élève, nous illuminons progressivement notre être tout entier, et lorsque l’illumination prend place, la pureté entre automatiquement en nous. Je viens de mentionner quelques exercices spirituels qui peuvent aider à acquérir la pureté. Mais seul notre cri intérieur pour le Suprême le plus haut nous permet d’obtenir la pureté qui à jamais demeure, la pureté au niveau le plus élevé.

© Textes extraits du livre “Les Ailes de la Joie » de Sri Chinmoy, édité par les Editions “La Flûte d’Or”

http://www.laflutedor.com/

Copyright © 2006 Sri Chinmoy Tous droits réservés

123