• Accueil
  • > ONU : Rendez-vous annuels

Archive de la catégorie ‘ONU : Rendez-vous annuels’

Semaine du désarmement instaurée par les Nations Unies du 24 – 30 octobre : Présentation

Dimanche 30 octobre 2011

unlogobluesmlfr40fb57.jpg

La célébration annuelle de la Semaine du désarmement, qui commence le jour anniversaire de la création de l’Organisation des Nations Unies, a été instaurée par le document final de la session extraordinaire de l’Assemblée générale de 1978 consacrée au désarmement (résolution S-10/2). Les États ont été invités à mettre en évidence le danger que représentait la course aux armements, à répandre l’idée selon laquelle il était nécessaire d’y mettre un terme et à faire mieux comprendre à l’opinion publique l’urgence du désarmement.

En 1995, l’Assemblée a invité les gouvernements, ainsi que les ONG, à continuer de participer activement à la Semaine du désarmement (résolution 50/72 B du 12 décembre). Elle a également invité le Secrétaire général à continuer d’utiliser aussi largement que possible les moyens d’information de l’Organisation des Nations Unies pour faire mieux comprendre à l’opinion publique les problèmes du désarmement et les objectifs de la Semaine du désarmement.

« L’ONU est aujourd’hui à un nouveau point zéro, celui du désarmement mondial, un lieu non plus d’effroi mais d’espoir. Ceux qui sont avec nous partagent notre vision d’un monde exempt d’armes nucléaires. Il est plus que jamais urgent que les populations du monde entier exigent le changement, exigent que des mesures soient prises qui aillent au-delà des demi-mesures prudentes du passé. » Extrait de l’Éditorial du Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (28 avril 2010)


Source : Nations Unies

Bonne nouvelle : désarmement naturel en cours dans l’aviation militaire

Jeudi 27 octobre 2011

nidishatte769rita768viennenidishunblogfr.jpg
Clin d’œil

Article réalisé à l’occasion de
la
Semaine du désarmement, initiée par les Nations Unies
du 24 au 30 0ctobre

o o o

Si l’aviation se porte bien, malgré la crise qui secoue le monde, nous avons appris de sources compétentes que dans le cadre spécifique de l’aéronautique, le commerce des avions militaires était en chute libre, contrairement à celui des avions civile qui s’élève, et compense ainsi les manques à gagner qui pourraient inquiéter. Nous ne pouvons qu’espérer pour le bien du monde que ces courbes continuent dans leur tendance actuelle, jusqu’à l’arrêt total de la fabrication d’avions voués à détruire.

Le 24 septembre 2009, l’histoire inoubliable des deux rafales qui, pilotés par des officiers comptabilisant un grand nombre d’heure de vol, se sont percutés en plein ciel, a évidemment influencé l’avis des acheteurs de ces avions de guerre, et a ainsi agit sur le sort de l’aviation militaire française. Si l’accident n’a pas trouvé d’explication logique, les croyants savent que tout est entre les mains de Dieu, et que Celui-ci est patient, et non moins actif : les « hasards » et « incohérences » sont des aspects révélés et curieux de Ses possibilités infinies d’interventions directes.

Donc, soyons heureux de ce progrès naturel du désarmement, de cette baisse visible et inévitable de la fabrication d’avions de guerres. 

© Texte et photo de Nidish

Désarmer son mental, se départir des idées préconçues que violence, agressivité et guerres sont incontournables grâce à de fabuleuses histoires d’hommes avec les animaux (tigres, lions, crocodiles, requins…)

Mercredi 26 octobre 2011


Article réalisé à l’occasion de la

Semaine du désarmement initiée par les Nations Unies
du 24 au 30 0ctobre

o o o

A travers ces témoignages vivants, de relations d’hommes avec les animaux que l’on s’est présenté comme les plus dangereux de la planète, nous voulons seulement témoigner que l’Amour et la Joie de vivre sont les solutions les plus efficaces pour résoudre tous les conflits.

o o o
Ci-dessous 5 vidéos-témoignages

 

(suite…)

Le palming, pour se relaxer les yeux, le corps et l’esprit, en s’accordant un petit temps rien qu’à soi

Jeudi 13 octobre 2011

 

Exercice proposé par Nidish à l’occasion de la « Journée mondiale de la vue » initiée par les Nations Unies tous les ans, le deuxième jeudi d’octobre, pour sensibiliser l’ensemble du monde aux problèmes de la cécité, des déficiences visuelles et de la réadaptation des malvoyants.


palmingsurlesyeux.jpg

Le palming

Frotter rapidement les mains l’une contre l’autre jusqu’à ce qu’elles soient bien chaudes. Placez sans délai les paumes en coquille au-dessus des yeux, sans les toucher, sans exercer de pression. Les doigts des mains restent serrés et ne laissent pas passer la lumière. C’est la paume des mains qui est placée au-dessus des yeux. Les yeux sont fermés, ressentez la douce chaleur qui émane de vos mains et détend vos yeux. Lâchez votre respiration. C’est tout votre être qui se détend.

Vous pouvez recommencer l’opération.

A ce moment, lorsque vous avez la paume des mains sur les yeux, faites des mouvements avec les yeux ouverts. Montez-les, descendez-les, à droite, à gauche, faites des circonvolutions larges autour de l’orbite de l’œil. Laissez passer la chaleur de vos mains, l’énergie qui en émane, sur vos yeux, sur les muscles oculaires.

Deux petits exercices très simples de retrouvailles avec soi, sensés entretenir la vue, en tous les cas le bien-être. Les répéter tous les jours ne fait pas de mal, mieux, ils soulagent de bien des tensions de la vie.

 

Rendons hommage au docteur Bates qui a trouvé les bases de cet exercice et les a bien popularisées.

© Nidish

Journée mondiale de la vue : le jeudi 13 octobre 2011

Mercredi 5 octobre 2011

unlogobluesmlfr40fb57.jpg

Communiqué de l’OMS :

La Journée mondiale de la vue est célébrée tous les ans le deuxième jeudi d’octobre pour sensibiliser l’ensemble du monde aux problèmes de la cécité, des déficiences visuelles et de la réadaptation des malvoyants. Cette année, l’accent est mis sur la santé oculaire et l’égalité d’accès aux soins.

À l’échelle mondiale, les déficiences visuelles sont plus fréquentes chez les hommes et les femmes à partir de 50 ans. La plupart des atteintes de l’œil dans cette tranche d’âge peuvent être facilement traitées, telle la cataracte, mais dans certaines parties du monde, les femmes et les hommes ne bénéficient toujours pas de services d’ophtalmologie sur un pied d’égalité.

Tous les partenaires participant à la prévention des déficiences visuelles et aux soins permettant de recouvrer la vue participent à la Journée mondiale de la vue. Cette journée est aussi la principale action de plaidoyer en faveur de la prévention de la cécité et de «Vision 2020: le droit à la vue», initiative mondiale prise par l’OMS et l’Organisation mondiale contre la cécité pour prévenir la cécité.

 

Voir ce que chacun peut faire en aidant une association humanitaire : Lunettes sans frontières

2 octobre : Journée internationale de la non-violence

Dimanche 2 octobre 2011

unlogobluesmlfr40fb57.jpg

journe769einternationaledelanonviolence.jpg

 

A l’initiative des Nations Unies,
La Journée internationale de la non-violence
est célébrée le 2 octobre de chaque année
Jour anniversaire de la naissance
du Mahatma Gandhi
chef du mouvement pour l’indépendance de l’Inde
et pionnier de la philosophie
et de la stratégie de la non-violence.

Journée internationale de la paix, le 21 septembre : Message du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon

Mercredi 21 septembre 2011


photonidishdrapeauemble768medesnationsuniesnidishunblogfr.jpg

JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA PAIX: M. BAN KI-MOON INSISTE SUR LA NÉCESSITÉ
DE NOURRIR ET DE DÉFENDRE LA DÉMOCRATIE


On trouvera, ci-après, le message du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, publié à l’occasion de la Journée internationale de la paix, le 21 septembre:

Chaque année, lors de la Journée internationale de la paix, des gens du monde entier embrassent la non-violence et l’harmonie entre les peuples et les nations.

La paix est notre mission, notre quête quotidienne.  Cette année, la Journée internationale de la paix est centrée sur la démocratie, question ô combien actuelle.  La démocratie est une des valeurs fondamentales de l’Organisation des Nations Unies.  Elle est déterminante pour les droits de l’homme.  Elle offre des moyens de régler les différends.  Elle apporte l’espoir à ceux qui sont marginalisés, et place le pouvoir entre les mains du peuple.

Mais la démocratie n’arrive pas toute seule; il faut la nourrir et la défendre.  Chacun doit se faire entendre.  En faveur de la justice sociale et de la liberté de la presse.  De la protection de l’environnement et de l’autonomisation de la femme.  De la légalité et du droit qu’a chacun d’être associé aux décisions qui concernent son avenir.

Cette année, les jeunes ont été aux premières lignes du combat pour la liberté.

Je salue les militants et les gens ordinaires qui, par leur courage et leur détermination, ont participé à l’édification d’un avenir meilleur.

L’ONU continuera d’œuvrer avec d’autres pour répondre à cette aspiration partagée qu’est la recherche de la dignité, de la sécurité et de perspectives nouvelles.

À tous ceux qui veulent la paix, nous disons : cette journée est la vôtre, et nous sommes avec vous

Source : Nations Unies . Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York – SG/SM/13770 -OBV/1025 – 2/9/2011

© Photo Nidish « Drapeau Emblème des Nations Unies »

La Journée internationale de la paix. Préambule : son histoire débute en 1981

Mercredi 21 septembre 2011

unlogobluesmlfr40fb57.jpg

La Journée internationale de la paix a été décidée en 1981 en vertu de la résolution 36/67 de l’Assemblée générale des Nations Unies pour cadrer avec sa séance d’ouverture, qui se tient annuellement le troisième mardi de septembre. La première Journée de la paix a été observée en septembre 1982.

En 2001, l’Assemblée générale a unanimement adopté la résolution 55/282, établissant le 21 septembre comme journée annuelle de non-violence et de cessez-le-feu.

Les Nations Unies invitent tous les pays et tous les peuples à respecter l’arrêt des hostilités durant cette Journée et à la commémorer avec des mesures éducatives et de sensibilisation du public aux questions liées à la paix.

 » Il y a de nombreux outils dans le kit de l’artisan de la paix — la diplomatie et les droits de l’homme; le développement et le désarmement; le maintien et le renforcement de la paix – et je les utilise tous les jours sans exception.

Et chaque année, lors de la Journée Internationale de la paix, je sonne la Cloche de la Paix au Siège des Nations Unies, envoyant un message qui, je l’espère, résonne dans le monde entier. » Ban Ki-moo, Secrétaire général des Nations Unies

Sources : Nations Unies

A propos de l’EXPOSITION DE PHOTOJOURNALISME qui a eu lieu AU SIÈGE DES NATIONS UNIES À NEW YORK, commentaire et extrapolation de Nidish en concordance avec la journée mondiale pour la Paix

Mercredi 21 septembre 2011

paixnidishunblogfr.jpg
PAIX

L’Agence Yonhap News (YIPPA) et le service national d’information continue de la République de Corée ont inauguré une exposition photographique dans le Hall des visiteurs du siège des Nations Unies, le lundi 22 août. L’exposition est restée en place jusqu’à la date du 8 septembre. Durant ces deux semaines, des visiteurs du monde entier ont pu la découvrir. J’ai fait parti de ceux-là.

 

(suite…)

Communiqué des Nations Unies : Journée mondiale de prévention du suicide

Mardi 1 septembre 2009

unlogobluesmlfr40fb571.jpg

Le 10 septembre

La Journée mondiale de prévention du suicide, organisée le dix septembre, a pour but de susciter un engagement et une action à l’échelle mondiale en faveur de la prévention du suicide. Avec le parrainage de l’Association internationale pour la Prévention du Suicide, l’OMS et ses partenaires prônent un traitement et un suivi adéquats des personnes ayant commis une tentative de suicide et une couverture médiatique plus discrète des suicides.

clich20090831234555.jpg

J’existe !
Une petite histoire de Nidish

Un homme grand et très fort vient de vivre une série  d’épreuves tragiques qui l’ont submergées, il veut mettre fin à ses jours. Il marche déprimé dans les rues de la ville, quand il voit dans le reflet d’une vitrine un attroupement. Des gens crient, s’affolent. Il s’en approche. Un petit enfant, dans son landau, est pris sous un pylône électrique ; le vent souffle ; la pluie tombe par rafales. L’homme sait aussitôt ce qu’il faut faire : il soulève de sa forte musculature le pylône et d’une voix calme commande aux badauds de dégager le landau. Le bébé n’a rien.
L’homme fort, les yeux humides, s’éloigne doucement.  Il a compris qu’il peut être utile aux autres, seulement avec ce qu’il est, en prenant la vie simplement. Il trouve là un but à atteindre et se promet de s’y tenir. 

© Nidish

Cliquer sur le mot clé ci-dessous pour découvrir d’autres articles des plus importants sur le sujet