Archive de la catégorie ‘- Paix’

Travailler – Servir – Ne rien faire – Que faire de soi – L’argent, mobile, ou outil ?

Jeudi 20 décembre 2012


« Ce n’est pas gagner peu, qui est grave, c’est de ne pas travailler. L’on peut vivre et être Heureux avec très peu. Quand on a pas de travail, drogue, alcool, vol, mendicité, prostitution et déviances de tous genres piétinent notre vie.

Le travailleur ne devrait pas travailler pour l’argent, mais pour le service que cela représente à lui-même et à l’humanité. Pour y arriver, se dégager de ses peurs du lendemain, et avoir la foi est nécessaire. Prier et méditer procurent la Paix de l’esprit et une Joie radiante.

Les personnes fortunées ne devraient pas tirer profit, ni sentiment de supériorité d’une telle abnégation ; elles devraient partager plus, d’elles-mêmes, et favoriser la création d’une multitude de petits emplois.

Ainsi le monde pourrait vivre plus heureux, car plus solidaire. »

Nidish

Armes légères et illégalité, l’ONU prend position alors que l’on est au lendemain du drame de Toulouse

Samedi 24 mars 2012


Drapeau des Nations Unies flottant à New York au siège des Nations Unies

Drapeau des Nations Unies flottant à New York au siège des Nations Unies

Communiqué de presse : ASSEMBLEE GENERALE CD/3330

Département de l’information • Service des informations et des accréditations
New York

23/03/2012
Comité préparatoire de la Conférence 
des Nations Unies sur les armes légères
9e & 10e séances – matin & après-midi


ARMES LÉGÈRES: LE COMITÉ PRÉPARATOIRE DE LA CONFÉRENCE D’EXAMEN ADOPTE SON RAPPORT FINAL


Après une semaine de débats, le Comité préparatoire de la Conférence des Nations Unies chargée d’examiner les progrès accomplis dans la mise en œuvre du Programme d’action en vue de prévenir, combattre et éliminer le commerce illicite des armes légères sous tous ses aspects a achevé aujourd’hui ses travaux en adoptant son rapport final.  « Malgré des problèmes réels, nous sommes parvenus à réaliser des progrès remarquables », a conclu sa Présidente, Mme Joy Ogwu, du Nigéria.

(suite…)

Vidéo du discours de Mr. Davidson Hepburn, Président de la Conférence Générale de l’Unesco, à propos de la World Harmony Run, la course-relais la plus longue au monde pour l’Harmonie dans le monde

Vendredi 27 janvier 2012

 

Image de prévisualisation YouTube

La World Harmony Run, la course-relais la plus longue au monde pour la Paix et l’Harmonie dans le monde, est ici présentée par  Mr. Davidson Hepburn, Président de la Conférence Générale de l’Unesco à l’occasion du 25ème anniversaire du relais. La vidéo est imagée de son passage dans divers pays. Elle présente avec justesse l’esprit et l’action de cette merveilleuse course internationale.

Un « Sri Chinmoy Peace Tree » arbre de Paix dans l’Allier au « Foyer de Ski de Fond du Montoncel »

Lundi 28 novembre 2011

Dans la voie spirituelle de Sri Chinmoy, les étudiants du Maître indien se réunissent une fois par mois en Joy Day. Ce 26-27 novembre, notre Jour de Joie s’est déroulé dans un gite de montagne situé sur le plus haut relief de la Montagne Bourbonnaise du Massif Central,  au « Foyer de Ski de Fond du Montoncel« , un lieu idyllique pour se retrouver, se promener, pratiquer le tir à l’Arc ou la sarbacane.

Un

Un paysage du site où nous avons couru

Là, dans ce site montagneux et forestier, à plus de 1000m d’altitude, le samedi soir nous avons chanté des badhjans (chants de tradition indienne), mené à l’harmonium par Hita, et le dimanche nous avons couru un deux miles, médité, chanté et planté un « Sri Chinmoy Peace Tree », en plus de respirer l’air pur et les agréables senteurs du lieu au cours d’une paisible promenade. Ce fut un Week End intense et joyeux.

Nous sommes venus de Paris, Marseille, Montpellier, Besançon, et si nous n’étions pas très nombreux, ce que nous avons vécu avec ces pratiques sportives, artistiques, spirituelles et de loisirs nous a donné du baume au cœur et de l’entrain pour un long moment.

Le dimanche matin, après le deux miles, Udarka et Pierre ont creusé le trou à l’emplacement envisagé par le directeur du Foyer et une fois la plaque posée, à 10H30, nous nous sommes regroupés pour la cérémonie de plantation d’un arbre en dédication à la Paix, nous avons planté un ginko biloba.

Chants sacrés lors de la plantation de l'arbre de Paix

Des chants sont entonnés lors de la plantation de l'Arbre de Paix

Au cours de cette cérémonie, les meilleurs chanteurs ont entonné à l’unisson plusieurs chants de Sri Chinmoy en l’honneur de la Paix et aussi des chants en l’honneur des arbres. Pendant ce temps les racines de l’arbre trempaient dans un seau empli d’eau.

%C2%A9-Moment-de-la-plantation-de-larbre-de-Paix-Si-Chinmoy-1024x768 Arbres : Ginkgo biloba dans Arbres
Chacun a mis une pelleté de terre, ici Mukunja.

Comme nous l’avions déjà fait le mois précédent à Maurs la Jolie, chacun à son tour a déversé avec attention une pelleté de terre dans le trou pour recouvrir les racines. C’est Lola, qui participait pour la première fois à un Joy Day, qui a eu l’honneur de mettre la première pelleté.

L’opération terminée, nous nous sommes pris en photos, souvenirs du moment.

Le ginkgo biloba est issu de la plus ancienne famille d’arbres connue apparue il y a plus de 270 millions d’années ; l’espèce a traversé les millénaires, les épreuves naturelles et celles liées à l’homme ; un ginkgo biloba situé à moins d’un kilomètre de l’épicentre de l’explosion de la bombe atomique à Hiroshima, le 6 août 1945, a survécu à l’explosion. Dès lors, s’associe à cet arbre l’image de la Paix, celle qui existe au fond du cœur de chacun malgré les sollicitudes de la vie.

La plaque du Sri Chinmoy Peace Tree au pied du Ginkgo Biloba

La plaque du "Sri Chinmoy Peace Tree" au pied du Ginkgo Biloba

Après avoir découvert l’aphorisme de la plaque monsieur Dépalle, méditatif, a déclaré : « Il nous reste encore beaucoup de chemin à faire ! » et plus tard quand Nidish lui affirma que le premier avait été planté à L’UNESCO, avec une juste fierté il révélera : « Cet arbre de Paix est le premier planté dans l’Allier ! » Nidish avec un bonheur partagé, lui a répondu avec un sourire.

Ainsi les étudiants du Maître qui a dédié sa vie à la Paix et à l’harmonie entre les hommes sèment à leur tour les graines de la fraternité et de l’unité.


© Textes et photos Nidish

Semaine du désarmement instaurée par les Nations Unies du 24 – 30 octobre : Présentation

Dimanche 30 octobre 2011

unlogobluesmlfr40fb57.jpg

La célébration annuelle de la Semaine du désarmement, qui commence le jour anniversaire de la création de l’Organisation des Nations Unies, a été instaurée par le document final de la session extraordinaire de l’Assemblée générale de 1978 consacrée au désarmement (résolution S-10/2). Les États ont été invités à mettre en évidence le danger que représentait la course aux armements, à répandre l’idée selon laquelle il était nécessaire d’y mettre un terme et à faire mieux comprendre à l’opinion publique l’urgence du désarmement.

En 1995, l’Assemblée a invité les gouvernements, ainsi que les ONG, à continuer de participer activement à la Semaine du désarmement (résolution 50/72 B du 12 décembre). Elle a également invité le Secrétaire général à continuer d’utiliser aussi largement que possible les moyens d’information de l’Organisation des Nations Unies pour faire mieux comprendre à l’opinion publique les problèmes du désarmement et les objectifs de la Semaine du désarmement.

« L’ONU est aujourd’hui à un nouveau point zéro, celui du désarmement mondial, un lieu non plus d’effroi mais d’espoir. Ceux qui sont avec nous partagent notre vision d’un monde exempt d’armes nucléaires. Il est plus que jamais urgent que les populations du monde entier exigent le changement, exigent que des mesures soient prises qui aillent au-delà des demi-mesures prudentes du passé. » Extrait de l’Éditorial du Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (28 avril 2010)


Source : Nations Unies

« Sri Chinmoy Peace Tree » : Un arbre de Paix pour l’humanité aspirante à été planté ce dimanche à Maurs la Jolie

Dimanche 30 octobre 2011

srichinmoypeacetreea768maursauvergne.jpg

Sri Chinmoy Peace Tree à 16h, le 30 octobre 2011

Ce Week End avait lieu un Joy Day à Maurs la jolie, dans le cadre des regroupements mensuels de la Voie spirituelle de Sri Chinmoy. Ce Jour de Joie avait été prévu il y a plusieurs semaines au Campus du Vallon, le Lycée d’Enseignement agricole privé Saint Joseph de Maurs la jolie qui, dans des bâtiments tout juste inaugurés nous a accueillis avec beaucoup de gentillesse et de disponibilité. L’établissement a pour vocation d’accueillir aussi, en dehors de leurs cycles de formation professionnelle, des stages, séminaires, camps de vacances sportives, d’entreprises ou familiaux.

C’est vraiment très peu de temps avant la date du Joy Day, à mon retour de Slovénie, que j’ai repris contact avec le directeur de l’établissement pour lui proposer la plantation d’un arbre de Paix, un « Sri Chinmoy Peace Tree », dans l’établissement.

Monsieur le directeur a tout de suite perçu la valeur symbolique du geste, et quoiqu’il ait été pris par le temps, deux jours seulement avant notre arrivée, il a estimé la place qui lui restait après la récente plantation d’arbres sur les pelouses de l’établissement et a déterminé un emplacement pour le Peace Tree. Avec les conseils par téléphone d’un arboriculteur de Figeac nous nous sommes déterminés pour planter un Amandier. Cet arbre n’impose pas de racines puissantes et produit de très belles fleurs blanches qui étendent un agréable parfum.

campusduvallona768maurslajolie.jpg
À l’entrée du Campus, l’Arbre de Paix se trouve sur la droite

Si le directeur ne pouvait être là ce week-end, arrivés sur place pour le passage des clés pour le Joy Day, nous avons eux de courtois échanges sur la vie spirituelle et avons reconnu l’emplacement de l’arbre de Paix. Je lui ai présenté la plaque qui allait marquer l’évènement et lui ai remis un des principaux livres de Sri Chinmoy traduits en français, « Le Voyage de l’Âme ». Monsieur le directeur, à la sensibilité chrétienne, s’est montré sensible au geste et à l’action que nous avons.

 Après nous être séparés, vers 20 heures, nous avons commencé notre Joy Day par une soirée de chants sacrés. Nous avions convenu que la Cérémonie de plantation du Peace Tree aurait lieu à 10 heures 30, le lendemain, dimanche 30.

Ce Sri Chinmoy Peace Tree est le troisième planté en France. Le premier a été planté à l’UNESCO, le second, à Nice, aussi dans une école.

chursdechanteusesce769re769moniepeacetreea768maursfrance.jpg
Le Chœur de Chanteuses

Elles ont été huit excellentes chanteuses à interpréter à l’unisson quelques chants sacrés de Sri Chinmoy sur les arbres, sur la Paix. C’était sublime, d’une finesse et d’une profondeur que l’on rencontre très rarement. Il y avait une véritable offrande de cœurs entre les chanteuses, l’arbre et la conscience de Sri Chinmoy.

celanace769re769moniesrichinmoypeacetreea768maurs.jpg

Celana met les 26 pelletées de son âge atteint ce jour-là

Après que chacun d’entre nous ait lu un aphorisme sur le thème de la Paix, nous avons chacun notre tour mis une pelletée de terre dans le trou d’accueil des racines de l’arbre. À son tour, Celana, qui est du Macédoine, et dont c’était le jour anniversaire, a mis avec grande joie autant de pelletées de terre que son nombre d’années. Avec Hita, qui est anglaise, cela a donné un caractère international à cette cérémonie.

ce769re769moniesrichinmoypecetreea768maurs.jpg

Les protagonistes de l’évènement, derrière l’arbre planté.

plaquedusrichinmoypeacetreea768maurslajolie.jpg

Désarmer son mental, se départir des idées préconçues que violence, agressivité et guerres sont incontournables grâce à de fabuleuses histoires d’hommes avec les animaux (tigres, lions, crocodiles, requins…)

Mercredi 26 octobre 2011


Article réalisé à l’occasion de la

Semaine du désarmement initiée par les Nations Unies
du 24 au 30 0ctobre

o o o

A travers ces témoignages vivants, de relations d’hommes avec les animaux que l’on s’est présenté comme les plus dangereux de la planète, nous voulons seulement témoigner que l’Amour et la Joie de vivre sont les solutions les plus efficaces pour résoudre tous les conflits.

o o o
Ci-dessous 5 vidéos-témoignages

 

(suite…)

Communiqué de Presse d’ONU Femmes : salue le Prix Nobel de la paix – décerné à trois femmes Ellen Johnson-Sirleaf et Leymah Gbowee du Libéria, et Tawakkul Karman du Yemen

Dimanche 9 octobre 2011

oiseau181261.gifoiseau181261.gifoiseau181261.gif
ellenjohnsonsirleaf.jpg
unknown.jpegunknown2.jpeg

Ellen Johnson-Sirleaf, Leymah Gbowee, Tawakkul Karman

La Directrice exécutive d’ONU Femmes*, Michelle Bachelet, a salué ce 7 octobre la décision de décerner le prix Nobel de la paix à trois femmes d’exception, dirigeantes pour la paix : la présidente du Liberia, Ellen Johnson-Sirleaf, sa compatriote Leymah Gbowee et Tawakkul Karman du Yemen.

« Nous sommes absolument ravies de cette nouvelle, et félicitons du fond du cœur et très chaleureusement ces trois femmes extraordinaires qui ont surmonté de grands obstacles dans leur quête pour la paix et la démocratie », a déclaré Madame Bachelet. « Partout dans le monde, des femmes réclament leur droit à une participation égale dans la consolidation de la paix, la démocratie et le développement de leurs nations. »

« Le prix Nobel de cette année constitue une reconnaissance importante de ce que les femmes réclament depuis des années : un engagement égal pour les femmes dans les décisions de paix, de sécurité et de démocratie. L’engagement des femmes est crucial pour atteindre une paix durable et stable, et pourtant, trop souvent, elles sont exclues des tables de négociation. ONU Femmes défend la cause des femmes du monde entier qui réclament que leur voix soit entendue et l’accès à une participation égale dans la prise de décision. » a complété Madame Bachelet.

* ONU Femmes a été créée l’année dernière en qualité de champion pour les femmes à travers le monde, et promeut une participation et un leadership accrus pour les femmes et un engagement égal dans les processus de négociations de paix, de sécurité, de démocratisation et de reconstruction… 

o o o

Le journal « Le Monde » quant à lui écrit : « En distinguant conjointement, Ellen Johnson Sirleaf et Leymah Gbowee (aux côtés de la journaliste yéménite Tawakkol Karman), le comité du prix Nobel de la paix a réuni sous une même bannière deux personnalités pour « leur lutte non violente en faveur de la sécurité des femmes et de leurs droits à participer aux processus de paix ». Deux générations de Libériennes (âgées respectivement de 73 ans et 39 ans) pour un même prix. Un honneur partagé pour une cause commune qu’elles ont défendue avec des armes différentes. L’une sur la scène politique, l’autre dans la rue, dans un pays martyrisé par des années de guerre (1989-2003)… »

o o o

Les trois lauréates recevront leur prix Nobel de la paix à Oslo, le 10 décembre, date anniversaire de la mort du fondateur du Prix Nobel, l’industriel et philanthrope suédois Alfred Nobel.


Sources :

Article : Communiqué ONU (Extrait)
Article Le Monde.fr
(extrait) de Christophe Châtelot
Photo Ellen Johnson-Sirleaf : burkina24.com
Photos Leymah Gbowee et Tawakkul Karman : Unknown

2 octobre : Journée internationale de la non-violence

Dimanche 2 octobre 2011

unlogobluesmlfr40fb57.jpg

journe769einternationaledelanonviolence.jpg

 

A l’initiative des Nations Unies,
La Journée internationale de la non-violence
est célébrée le 2 octobre de chaque année
Jour anniversaire de la naissance
du Mahatma Gandhi
chef du mouvement pour l’indépendance de l’Inde
et pionnier de la philosophie
et de la stratégie de la non-violence.

Aphorismes sur la paix et bonbons distribués à l’occasion de la Journée internationale de la Paix

Jeudi 22 septembre 2011

80aphorismessurlapaixdesrichinmoya768loccasiondelajourne769einternationaledelapaix.jpg

Le 21 septembre 2011,
à l’occasion de la journée internationale pour la paix,
Nidish distribue dans une rue de Montpellier
80 aphorismes sur la Paix,
de Sri Chinmoy,
accompagnés de bonbons à l’anis.

 

12345...8