Archive de la catégorie ‘= Peinture’

Question – Réponse : LE CHAKRA DE LA GORGE centre spirituel de l’art

Lundi 30 juin 2008

srichinmoyckg328.jpg

Question : Y a-t-il un centre d’énergie spirituelle dédié à l’art et faut-il se concentrer sur ce centre avant de créer ?

Sri Chinmoy : Le chakra de la gorge est le centre spirituel de l’art.Si vous pouvez ouvrir ce centre, vous pouvez devenir un très bon musicien ou artiste dans toute discipline. Toutes les formes d’activités artistiques peuvent être développées à partir de ce centre. La difficulté, c’est que si vous n’êtes pas très pur, lorsque vous ouvrez ce centre et que vous devenez un grand artiste, vous risquez d’exercer votre art pour la gloire et le renom, et toute votre aspiration disparaîtra. Si, lorsque vous ouvrez le centre de la gorge, le centre du nombril et les centres inférieurs ne sont pas convenablement purifiés, dès que vous créez quelque chose, l’appréciation du monde fait descendre votre conscience. Peut-être n’avez-vous envie de créer que pour être applaudi plutôt que pour servir Dieu à travers votre création. Si vous n’êtes pas sûr intérieurement de votre pureté, la meilleure chose à faire est de prier le Suprême de vous purifier et d’illuminer votre conscience afin de vous éviter de chuter dans votre vie spirituelle au moment où l’ouverture de ce chakra libérera une immense capacité artistique en vous. Mais si vous avez consciemment établi un certain niveau de paix, de lumière et de félicité dans votre vie, vous pouvez ouvrir en toute tranquillité ce centre et créer quelque chose de beau, de significatif et permanent.

Question : Le chakra de la gorge est-il le seul chakra qui nous aide à devenir des artistes ou des musiciens ?

Sri Chinmoy : Si vous vous concentrez sur le chakra de la gorge, vous serez capable de devenir un très bon artiste, un musicien, un écrivain, un danseur ou un chanteur. Cela ne veut pas dire que les autres centres n’ont pas la capacité de vous aider, mais le centre de la gorge est le plus efficace dans ce domaine. C’est comme le réfrigérateur dans une maison. La conscience de la nourriture ou sa vibration est dans la maison, mais c’est dans le réfrigérateur de la cuisine que je trouve la nourriture immédiatement.

Extrait du livre “L’art et la spiritualité” de Sri Chinmoy, récemment édité, en France, par les “Editions de La Flûte d’Or”.
Copyright © 2007 Sri Chinmoy Tous droits réservés

Pour tous renseignements complémentaires, un site : srichinmoy.fr

Question – Réponse de Sri Chinmoy : COULEUR BLEUE, SIGNIFICATION SPIRITUELLE

Lundi 30 juin 2008

jk22.jpg

Question : Quelle est la signification spirituelle de la couleur bleue ?

Sri Chinmoy :
Du point de vue spirituel, la couleur bleue a différentes significations. D’abord, le bleu signifie l’immensité de l’Infini. L’homme est plein de soucis, de jalousie, de peur, de doute et de différentes autres qualités négatives qui l’entravent constamment, mais en même temps, l’immensité existe profondément en lui. Lorsque nous regardons le ciel vaste ou l’océan vaste, nous ressentons notre immensité intérieure. À travers la prière et la méditation, nous sommes capables de nous libérer de nos peurs, de nos soucis et d’autres faiblesses, et nous devenons indissociables de l’immensité qui se trouve en nous.
Le bleu peut également être la couleur prédominante de l’aura d’une personne. Chaque être humain a une aura. Nous manifestons notre divinité à travers notre aura. Les gens ordinaires qui ne prient pas et ne méditent pas n’ont qu’une seule aura. Mais les gens qui prient, méditent et sont spirituellement développés, sont bénis par Dieu : ils ont plusieurs auras.
Je prie et je médite depuis mon enfance. Ainsi, Dieu, en son infinie Compassion, m’a béni en me dotant de plusieurs auras. Mais dans mon cas, mon aura la plus importante et la plus significative est bleue. C’est à travers cette couleur en particulier que j’offre ma paix, ma joie, mon amour et ma bonne volonté à l’humanité.
Le 2 avril 1989, Sri Chinmoy fut invité à méditer avec les nonnes et la Mère Supérieure du Monastère bénédictin Heiligenkreuz à Cham, près de Zug, en Suisse. Ensuite, il répondit à certaines questions. Ceci est un extrait choisi d’une des questions-réponses.

° ° ° ° ° ° °

Question du Dr. Davis : Les couleurs ont-elles de l’importance ?

Sri Chinmoy : Utilisez n’importe quelle couleur de votre choix. Mais dans chaque âme, il y a une couleur particulière qui prédomine. Dans votre cas, le bleu ciel vous donnera beaucoup plus de joie que n’importe quelle autre couleur. Ma couleur préférée est également le bleu. La signification de cette couleur est l’Infini. Le bleu représente l’immensité spirituelle la plus belle. Bien que votre couleur principale soit le bleu, vous pouvez porter n’importe quelle couleur. De même, vous pouvez choisir n’importe quelle fleur pour la placer sur votre autel. Vous pouvez aimer la rose et je peux préférer le lotus.
Le 11 juillet 1994, le Dr Josephine Davis, Présidente du Collège de York — une branche de l’université de New-York basée dans le Queens — a rencontré Sri Chinmoy au restaurant Annam Brahma. Ceci est un extrait choisi de leur conversation.
© Conversations avec Sri Chinmoy – Volume 2 (Extraits) paru aux “Editions de La Flûte d’Or”
Copyright © 2007 Sri Chinmoy – Tous droits réservés

Question : J’ai fait un rêve où vous me disiez de fabriquer pour vous une boule bleue.

Sri Chinmoy : Le bleu représente l’immensité, l’infini, et une boule représente le monde ou la Conscience Universelle. La boule bleue signifie ici l’instrument éternel. Je vous disais que le Suprême faisait de vous Son instrument digne de confiance.
Question : Que signifie voir des couleurs en rêves ?
Sri Chinmoy : … De même si vous voyez une couleur bleue pâle, sachez que cela indique l’Infini, la spiritualité et une grande puissance. (…)


Copyright © 1999 Extraits du livre “Sur les Ailes des Rêves” un guide spirituel des rêves, de Sri Chinmoy, paru aux Editions de “La Flûte d’Or”

http://www.laflutedor.com/

Question – Réponse de Sri Chinmoy : L’ART DE LA RENAISSANCE était-il plus inspiré que l’art moderne ?

Lundi 30 juin 2008

382pxleonardoself.jpg

Auto-portrait de Leonard de Vinci, réalisé entre 1512-1515

 

385pxmonalisa.jpeg

La Joconde (ou Portrait de Mona Lisa), tableau de Léonard de Vinci, réalisé entre 1503 et 1506.

Question : L’art de la Renaissance était-il plus inspiré que l’art moderne ?

Sri Chinmoy : A cette époque, l’art était plus fervent et plus significatif que l’art d’aujourd’hui. Je ne comprends souvent pas les tenants ni les aboutissements des artistes modernes. Ils diront que je suis ignare et que je n’y connais rien. Mais je répondrai simplement : « Oui, je suis ignare, c’est vrai. Mais lorsque je suis devant une œuvre d’art de Léonard de Vinci ou de Michel-Ange, d’une part, et d’autre part devant une de vos œuvres, pourquoi suis-je attiré par leurs œuvres et pas par la votre ? C’est la même personne qui juge, les mêmes yeux, le même cœur, les mêmes qualités intérieures et le même manque de connaissance. » Je ne veux pas du tout dire que tous les artistes modernes sont de mauvais artistes. Loin de là. Il y a des artistes modernes exceptionnels. Mais en général, les artistes modernes ne sont pas aussi inspirants ou n’élèvent pas autant notre conscience que les artistes de la période de la Renaissance. Dans le domaine de l’art créatif, cette époque était beaucoup plus progressive, spirituelle et capable d’élever l’âme que notre époque actuelle.
Il y a quelques mois, j’ai fait une série de dessins dans lesquels personne ne pouvait rien voir. Mais je leur ai donné des noms pompeux pour prouver qu’ils étaient très spirituels ! La plupart des artistes modernes font la même chose. Ce qu’ils peignent, Dieu seul le sait. Mais lorsque vous leur demandez ce qu’ils voient dans leur art, ils ne vous parlent que de révélation, de manifestation, de vision cosmique. Mais lorsque Léonard de Vinci a peint la conscience de la Joconde, il l’a saisie de manière très vivante et c’est la Fierté de l’Eternité. Vous regardez la Joconde et vous voyez tout de suite qu’elle représente la Lumière de la Divinité et la Vie de l’Immortalité.
Penez quelqu’un de très laid qui essaie de porter des vêtements très chers et très beaux ; s’il est vraiment très laid, cela n’y changera rien. Les artistes modernes ne traitent qu’avec la couleur, les lignes et le son, mais il n’y a aucune âme derrière. Combien de temps pouvez-vous admirer un corps et une forme sans esprit ? L’artiste moderne peut peindre le corps d’une personne, sa conscience physique, mais il n’y a pas d’esprit. Ils peuvent écrire de la musique, mais souvent, il n’y a pas d’harmonie divine. C’est pour cela que l’art moderne ne réussit pas en termes de spiritualité. Il pourra être apprécié par beaucoup, mais il ne les inspirera pas et n’élèvera pas du tout leur conscience.

Extrait du livre “L’art et la spiritualité” de Sri Chinmoy, récemment édité, en France, par les “Editions de La Flûte d’Or”. Copyright © 2007 Sri Chinmoy Tous droits réservés Copyright ©Photo :

Pour tous renseignements complémentaires, un site : srichinmoy.fr

COULEUR ET CONSCIENCE, par Sri Chinmoy

Dimanche 1 juin 2008

 

ckgpainting2.jpeg

 

Tout à une couleur, que ce soit un objet physique l’énergie de vie, une émotion vitale, une idée ou un sentiment. Chaque élément de la création de Dieu comporte une couleur. l’être humain, également, en a une. En fait, il en possède plus d’une, car ses êtres intérieurs, ses entités intérieurs, sont eux aussi dotés de couleurs.

La couleur est une expression de la conscience, ou, si l’on veut, elle est ce qui la recouvre, comme un vêtement ou une décoration. La conscience représente le monde intérieur, et la couleur est une expression de sa beauté. Elle accroît et souligne la beauté et l’expression extérieure de la conscience.

Si l’on veut établir une distinction entre la couleur et la conscience, on peut dire que cette dernière est infiniment plus importante. Car s’il est impossible de manifester quoi que ce soit sans la conscience, l’absence de couleur n’empêche pas la réalisation et la manifestation. Bien entendu, la conscience elle-même a une couleur ; on ne saurait donc séparer la conscience et la couleur.

ckgpainting.jpeg

Lorsqu’on parle de couleurs, on distingue entre le blanc, le bleu, le vert, etc. Or chaque nuance est bien différente. On compte sept notes en musique, mais il existe bien plus que sept couleurs. Certes, l’arc-en-ciel en comporte sept, mais si vous regardez bien, vous verrez que chaque couleur est composée de nuances bien distinctes. Un bleu peut être si pâle qu’il se fond presque dans le blanc, ou qu’il peut être très intense et foncé, bleu marine. Lorsque le violet est très profond, il est tout à fait différent de sa teinte plus claire; c’est le jour et la nuit. D’aucuns diront que dans les deux cas il s’agit de violet, mais ces couleurs sont en réalités très dissemblables.

Il existe une grande différence entre les couleurs vives et les couleurs subtiles. Une couleur subtile procurera aux êtres intérieurs une joie et un ravissement plus grands. Face à une couleur vive, ce sont les sens et l’êtree extérieur qui seront davantage transportés. Plus la couleur est subtile, plus grande est la joie de l’existence intérieure. Plus la couleur est vive, plus grande est la joie de l’existence extérieure.

ckgesraj1.jpg

Les gens veulent parfois savoir quel est le lien entre la musique et la couleur. Il existe en effet une corrélation entre les notes de musique et les couleurs. Chaque note possède une couleur. Toutes fois la couleur la couleur d’une note donnée sera fonction du développement intérieur de chaque chercheur. En entendant une note, un être hautement évolué spirituellement verra une certaine couleur, tandis qu’un être moins évolué en verra une toute autre. De même, un chercheur verra des couleurs très différentes à l’audition d’une note, selon qu’il se trouve à un niveau de conscience inférieur ou dans sa conscience la plus haute. Tout dépend donc de l’élévation du chercheur au moment où il crée sa musique.

Bien des couleurs se situent hors de la portée de notre perception humaine. Et il en existe beaucoup qui n’ont même pas de nom parce qu’elles ne peuvent être perçues humainement; On ne peut les voir que par la vision intérieure, le troisième œil.

Cet extrait est tiré du livre “Color Kingdom”, de Sri Chinmoy, réalisé sur une idée de Ranjana Ghose,
en quatre langues dans le même livre.

© Copyright “Color Kindom” 1974 par Sri Chinmoy
© Copyright Jharna Kala 1980 par Sri Chinmoy

Vous pouvez aussi retrouver une palette de couleurs avec la qualité spirituelle associée et un aphorisme de Sri Chinmoy, repris par des vidéos de 1’30 environ chacune – comme un exemple, en français, vous est montré sur le lien Couleurssur le site suivant, qui est en anglais :

http://www.srichinmoy.tv/colour-kingdom

12