Archive de la catégorie ‘- Penser / pensées’

« Quand j’oublie, quand je me souviens de penser à Dieu », poésie mystique de Sri Chinmoy

Samedi 15 octobre 2011


Q
UAND J’OUBLIE, QUAND JE ME SOUVIENS

 

Quand j’oublie de penser à Dieu une fois,
Il sourit.
Quand j’oublie de penser à Dieu deux fois,
Il rit.
Quand j’oublie de penser à Dieu trois fois,
Il pleure.

Il sourit tendrement parce que je suis faible.
Il rit de bon cœur parce que je suis incorrigible.

Il pleure à chaudes larmes parce que ma conduite est inadmissible.

Quand je me souviens de penser à Dieu une fois,
Il me bénit.
Quand je me souviens de penser à Dieu deux fois,
Il me caresse.
Quand je me souviens de penser à Dieu trois fois,
Il m’étreint.

Il me bénit, ma vie d’aspiration.
Il me caresse, ma vie de réalisation.
Il m’étreint, ma vie de manifestation.

 

 

© Copyright 1973 Sri Chinmoy Lighthouse “Floraison du cœur” 

 

 

À propos des journées mondiales ou nationales dédiées, et plus particulièrement la journée mondiale pour la paix décrétée par les Nations Unies

Mercredi 21 septembre 2011

onunidishdevantlere769volvertnoue769nidishunblogfr.jpg

Avant propos de Nidish
A la journée mondiale pour la Paix
du 21 septembre

Quand on donne de la force à un moment, que des milliers, des millions de personnes aspirent en même temps à une chose, l’objet de ce moment rayonne comme les spires créées par un caillou jeté dans l’eau ; ce sont alors des milliers, des millions, des milliards de personnes qui n’avaient jamais été touchées par cette idée, qui, d’un seul coup, se mettent à y penser, à l’espérer et à leur tour à la manifester. On a tous commencé comme cela. Un jour la Paix sera.

Patience.
La patience est une graine de Paix. 

C’est amusant, mais aujourd’hui, j’aurai pu en vouloir à une société de transport qui m’invite à un évènement important, mais qui ne me fournit pas les moyens de m’y rendre.
Comme c’est la journée mondiale de la paix, j’ai été un peu plus vigilant avec mes pensées-testes, je les ai laissées passer, plutôt que les retenir et les développer, et créer des vibrations hostiles. Voilà un exemple de à quoi servent ces journées mondiales.

© Nidish

Sri Aurobindo – La pacification du mental, lecture du texte extrait du livre « La pratique du yoga intégral »

Jeudi 4 août 2011


[GV DATA= »http://www.tagtele.com/v/42574″ type= »application/x-shockwave-flash » wmode= »transparent » width= »425″ height= »350″>« ][/gv]

La pacification du mental
 Lecture du texte de Sri Aurobindo.

Durée : 11’46

Texte extrait du livre « La pratique du yoga intégral » paru aux Editions Albin Michel.
Le texte est lu par johndifool
La musique est de : Ustad Asad Ali Khan – Raga Darbari Kanada

Méthodes pratiques pour atteindre la PURETÉ ; transformer ses désirs sexuels

Dimanche 17 juillet 2011


album1.jpg

Question : Comment transformer les désirs sexuels ?

Sri Chinmoy : Lorsque vous avez reçu une certaine lumière de votre méditation, concentrez-vous sur votre cœur et sentez qu’il s’y trouve un aimant, un aimant spirituel. Utilisez-le pour faire remonter toutes les forces sexuelles du vital inférieur jusque dans votre cœur. Puis sentez la présence d’un autre aimant dans votre cœur orienté dans la direction opposée. Avec cet aimant-là, vous attirerez tout ce qui se trouve dans votre mental, et le ferez descendre dans votre cœur. Ensuite, sentez un troisième aimant dans votre centre de la couronne, qui sans cesse transporte ce qui est en vous loin au-delà de votre conscience physique. Ce troisième aimant libèrera votre cœur de toutes les forces non-divines qui s’y trouvent. Lorsque votre vital sera purifié, les forces sexuelles seront transformées en une énergie dynamique, une force éternelle et comblante, et vous acquerrez toutes sortes de capacités divines.

aum.jpg
Des méthodes pratiques pour atteindre la pureté.

Si vous souhaitez acquérir davantage de pureté, vous pouvez faire cet exercice spirituel, qui est d’une grande efficacité. Vous connaissez tous la signification de AUM, le nom de Dieu. Pour commencer, le dimanche, par exemple, vous répèterez ce nom sacré du Suprême cent fois ; lundi, deux cents fois; mardi, trois cents fois; mercredi, quatre cents fois; jeudi, cinq cents fois ; vendredi, six cents fois ; samedi, sept cents fois. Et le dimanche suivant vous redescendrez à six cent fois ; puis lundi, cinq cents fois ; et ainsi de suite, jusqu’à quatre cents, trois cents, deux cents, cent. Si vous souhaitez établir la pureté autour de vous, sur le plan intérieur comme extérieur, cet exercice spirituel est des plus efficace.

Le simple fait de prononcer pureté peut contribuer à transformer la vie extérieure d’un aspirant aussi bien que sa vie intérieure.

Répétez le mot “pureté” cent huit fois chaque jour, en plaçant votre main droite sur votre nombril. Vous verrez alors qu’une pureté abondante entrera en vous et s’écoulera à travers vous. Lorsque vous serez pur, vous verrez le monde d’un œil différent. Vous verrez la pureté poindre à grande vitesse dans le monde. Vous verrez la beauté éclore rapidement dans le monde. Vous verrez la perfection se développer très vite dans le monde.


©  “Divinity’s Little Sister et de Purity” Extrait du livre de Sri Chinmoy – Centre Sri Chinmoy à paraître en français aux Editions de la Flûte d’Or

Sri Chinmoy cite Ramakrishna, un grand Maître spirituel : Penser positivement

Mercredi 23 décembre 2009

sriramakrishna.jpg
Sri Ramakrishna
(1836 – 1886)

« Tant que vous répétez que vous êtes un voleur ou un pécheur, vous restez à jamais un voleur ou un pêcheur. Mais si vous dites : « Je répète le Nom de Dieu, je suis l’enfant de Dieu » comment pouvez-vous continuer à mal agir. Rien sur terre ni au ciel ne peut vous retenir en arrière si vous avez foi en votre Source. L’aspiration la plus élevée de votre divinité intérieure vous conduit droit au but.

Extrait de « La pensée positive »  un livre de Sri Chinmoy paru aux Editions de la Flûte d’Or.

Méditation : S’identifier aux valeurs positives de la vie, laisser entrer ses seuls amis : Amour, Paix, Joie, Félicité…

Jeudi 17 décembre 2009

Préambule de Nidish :

Bien souvent les adolescents sont perdus entre deux statuts, celui d’enfant et celui d’adulte. Les adultes qui franchissent le passage d’une nouvelle dizaine d’années vivent aussi des troubles. Il en est de même des personnes âgées qui voient leur corps se flétrir, s’alourdir, se raidir et malgré tout continuent à ressentir en elles la jeunesse de leur vingt ans. Pour tous ceux-là dont nous sommes, l’article suivant de Sri Chinmoy peut aider à retrouver et à comprendre que nous sommes l’âme au plus profond de nous et que c’est en nous accordant avec elle que la joie, la paix et l’éternelle jeunesse peuvent s’incarner et se révéler dans notre vie.

Question : Comment un débutant médite-t-il sur le cœur ?

srichinmoynidishunblogfr.jpgSri Chinmoy : Un débutant doit sentir qu’il est un enfant, quelque soit son âge réel. Le mental d’un enfant n’est pas développé. Lorsqu’il a 12 ou 13 ans, son mental commence à fonctionner à un niveau intellectuel, mais avant cela, il est tout dans le cœur. Tout ce qu’il voit, il le prend pour sien. Il s’identifie spontanément. C’est ainsi que le cœur agit.
Lorsque vous sentez que vous êtes un enfant, sentez immédiatement que vous vous trouvez dans un jardin de fleurs. Ce jardin de fleurs est votre cour. Un enfant peut jouer dans un jardin pendant des heures. Il ira d’une fleur à l’autre, mais il ne quittera jamais le jardin, parce qu’il trouvera de la joie dans la beauté et dans le parfum de chaque fleur. a l’intérieur de vous, il y a un jardin et vous pouvez y rester aussi longtemps que vous le voulez. De cette façon, vous pouvez méditer sur le cœur.
Essayez de sentir que toute votre force, toute votre détermination et votre volonté se trouvent dans un endroit particulier, ici, à l’intérieur de votre cœur. Sentez que vous n’existez nulle part ailleurs que dans ce petit endroit. Vous n’avez ni yeux, ni nez, ni rien du tout. L’intensité ne viendra que lorsque vous sentirez que toute votre existence est concentrée en un seul point et non dispersée.
Cliquer
ici
pour

(suite…)

Repentir et pensées positives, par Sri Chinmoy

Lundi 14 décembre 2009

centresrichinmoycurdenfantdecaslikaju.jpg
Cœur d’enfant

Une personne qui ressasse ou rumine ses erreurs ne fait que renforcer son sentiment de culpabilité. Vous pouvez vous dire que vous allez vous repentir. Mais pourquoi vous repentir ? Vous avez fait quelque chose de mal, certes, mais vous êtes également un héros et vous êtes prêt à assumer les conséquences de vos actes. Si vous avez fait quelque chose de mal, vous avez aussi la capacité de faire ce qui est bien. Ainsi, en nous concentrant sur ce qui est bien, nous augmentons notre force positive.

Sri Chinmoy 

© Extrait du livre « La pensée négative », de Sri Chinmoy, paru aux Editions de La Flûte d’or
© Dessin d’enfant – Centre Sri Chinmoy Serbie – Montenegro

Les pensées positives, comment les trouver ? Comment arrêter le flux de pensées négatives ? Témoignage de Nidish

Samedi 12 décembre 2009

lafortdumentalwwwnidishunblogfr.jpg
La forêt du mental

Il y a environ 25 ans, j’ai pris conscience du harcèlement intérieur qu’exerçaient sur moi mes pensées. J’en était accablé, je ne savais comment endiguer leur flot. Leur négativité me brulait le cerveau, me le faisait éclater. Je voulais que cela change. Voir clair, voir positivement. J’en étais au point d’interroger d’autres personnes pour savoir comment cela se passait pour eux, comment ils géraient leurs pensées, leur monde intérieur. Mais, je crois que je n’ai jamais abordé le sujet car je me disais : « Qui peut avoir à ce point du recul sur lui-même et avoir suffisamment de connaissance des mécanismes intérieurs pour pouvoir les changer ? » J’étais démunis et souffrais ainsi depuis quelque semaines, mois peut-être.
Je m’occupais alors d’une Bibliothèque spécialisée dans les Médecines douces et la Spiritualité. Dans ce cadre je recevais des informations diverses. J’ai ainsi eu connaissance, par une plaquette, de sessions de « Pensées positives » organisées par la méthode Sylva. C’était un peu cher, mais je voulais que cela change. J’ai pris une inscription pour une formation qui se déroulait sur deux ou trois journées espacées dans le temps. Je suis allé à ces formations qui se déroulaient à Paris. Mais j’en suis ressorti déçu. Le contenu ne portaient pas du tout sur des techniques de pensées positives, mais sur des techniques de visualisation médiumnique, même si le mot n’a jamais été prononcé. Cela ne m’a pas intéressé, c’était à mille lieux de mes attentes. J’en restait là.
Avec le recul, maintenant je sais que c’était l’amorce de mon changement intérieur qui s’opérait. Si j’ai toujours voulu progresser, m’améliorer, je ne savais pas pour autant comment le changement d’une personne se réalisait. Maintenant je sais que c’est par un nettoyage, une purification. Et que lorsque l’on nettoie, toutes les cochonneries montent à la surface et nous apparaissent. Il en est ainsi pour les individus, il en est ainsi aussi pour le monde.

Cliquer pour

(suite…)

Calmer le mental de ses pensées turbulentes et encore négatives

Samedi 12 décembre 2009

sprintckg2.jpg

« Chaque jour est un jour nouveau »

« Le mental est comme un singe. Lorsque vous êtes attaqué par un singe, qui ne cesse de vous mordre et de vous pincer, vous devez le menacer. Puis chaque fois qu’il revient, si vous le tapez avec fermeté, il finira par comprendre qu’il est vain de vous ennuyer.Vous devez toujours rester aussi vigilant que possible. Lorsqu’une pensée non divine entre dans votre mental, chassez-là immédiatement. Si vous restez constamment vigilant, ces pensées finiront par abandonner et ne plus vous déranger.

Le plus important, c’est la pratique. Aujourd’hui votre mental agit comme un singe. Il frappe sans cesse à la porte de votre cœur et dérange la paix de votre cœur. Mais chaque fois que le mental dérange, chassez-le ou bien amenez délibérément votre conscience sur autre chose. Si vous lui permettez de vous distraire, il ne fera que gagner en force. Vous devez savoir que sur cette terre tout le monde a de la fierté, de la vanité et de l’amour propre. C’est pourquoi si  vous ne prêtez aucune attention au mental, alors au bout d’un certain temps, il trouvera indigne de vous ennuyer. » Sri Chinmoy

Voir tous les articles sur ce sujet en cliquant Ici

© Texte de Sri Chinmoy
© Photo Centre Sri Chinmoy :
Sri Chinmoy au départ d’un sprint

Vaincre les négations, les forces négatives avec la force de nos qualités positives

Samedi 12 décembre 2009

Question : Comment vaincre les forces négatives ?

ckg208n14.jpgSri Chinmoy : On peut vaincre les forces négatives en devenant tout simplement plus conscient des forces positives. Si vous voulez vaincre l’obscurité, utilisez votre force-lumière.
Dans la vie, il y a deux pièces. L’une est pleine de lumière et l’autre d’obscurité. Si vous voulez vaincre tout ce qui est négatif ou destructeur, vous n’irez pas dans la pièce obscure ; vous choisirez la pièce qui renferme les aspects positifs de la vie, la pièce qui possède de la Lumière, de la Paix et de la Béatitude. Vous irez d’abord dans la pièce qui possède des qualités positives et vous essayerez de les assimiler. Une fois que vous serez empli de qualités positives, vous pourrez alors vous rendre sans crainte dans la pièce où se trouve les forces négatives.
N’accordez aucune attention aux forces négatives. Ne faites attention qu’aux forces positives. Développez la puissance des forces positives dans votre vie ; vous pourrez ainsi venir à bout des forces négatives. Mais si, dès le début, vous accordes de l’attention aux forces négatives, vous serez perdu.

 Voir tous les articles sur ce sujet en cliquant Ici

© Extrait du livre “La pensée positive” de Sri Chinmoy paru aux Editions de “La Flûte d’Or”
Copyright© 2007 Sri Chinmoy Tous droits réservés
Copyright© Oiseaux Centre Sri Chinmoy

http://www.laflutedor.com/

123