Archive de la catégorie ‘Photos’

« La vie est belle » Pensée de Nidish

Mardi 27 septembre 2011

 

nidishunblogfr.jpg

 

La vie est belle, il n’y a pas de doute !
Mais qu’est-ce que l’on en fait ?
Demain, peut-être même aujourd’hui,
Nous la rendrons à sa juste mesure,
Magnifique !

 

© Texte, et photo du Portugal 25/11/2011 « Fleur au soleil », de Nidish

A propos de l’EXPOSITION DE PHOTOJOURNALISME qui a eu lieu AU SIÈGE DES NATIONS UNIES À NEW YORK, commentaire et extrapolation de Nidish en concordance avec la journée mondiale pour la Paix

Mercredi 21 septembre 2011

paixnidishunblogfr.jpg
PAIX

L’Agence Yonhap News (YIPPA) et le service national d’information continue de la République de Corée ont inauguré une exposition photographique dans le Hall des visiteurs du siège des Nations Unies, le lundi 22 août. L’exposition est restée en place jusqu’à la date du 8 septembre. Durant ces deux semaines, des visiteurs du monde entier ont pu la découvrir. J’ai fait parti de ceux-là.

 

(suite…)

Devenir occultiste, un cheminement intérieur, transcription de la conférence de Sri Chinmoy

Dimanche 7 août 2011

roserougedejardinnidishunblogfr.jpg

L’occultisme est un vaste sujet dont je pourrais parler pendant des heures. Mais comme le temps est limité, j’en parlerais brièvement.

L’occultisme est un art, un art intérieur.
L’occultisme est une science, une science extérieure.
L’occultisme en tant qu’art, éveille et inspire notre vie extérieure.
Un grand occultiste est un athlète dynamique. Il combat le doute. Il combat l’impureté. Il combat l’imperfection.

Si cous voulez devenir un occultiste, un divin athlète, alors le bateau de votre vie devra voguer entre les rives de l’observation de soi et du perfectionnement de soi sur la rivière de l’émotion. C’est-à-dire qu’il vous faudra maitriser et perfectionner l’émotion humaine, et cultiver et perfectionner l’émotion divine. C’est l’émotion divine qui nous fait sentir que nous sommes en Dieu, avec Dieu et pour Dieu. L’émotion humaine, elle, nous avertit et nous pousse à asservir les autres. C’est alors que nous jouons le jeu de la possession : posséder et être possédé. Mais l’émotion divine est toute autre chose. Par l’émotion divine, nous élargissons notre conscience et transformons notre vie liée à la terre en une vaste expansion de lumière.

(suite…)

Le parfum de la fleur de pureté : une allégorie de Sri Chinmoy entre les qualités de la fleur et celles intérieures de l’individu

Dimanche 24 juillet 2011

 


nidishroseblanchenidishunblogfr.jpg

Rose Blanche

Lorsque vous méditez, sentez que vous êtes un enfant dans un jardin de fleurs. Ce jardin de fleurs est votre cœur. Un enfant peut jouer dans un jardin pendant des heures. Il ira d’une fleur à l’autre, mais il ne quittera pas le jardin parce qu’il reçoit de la joie de la beauté et du parfum de chaque fleur. Ressentez un jardin en vous dans lequel vous pouvez rester aussi longtemps que vous le souhaitez. De cette manière, vous pourrez facilement méditer dans le cœur.

Vous pouvez purifier votre existence en ressentant profondément en vous une belle rose ou un lotus, ou toute autre fleur que vous aimez. Une fleur est toute pureté. Essayez de vous identifier avec la conscience de la fleur ou avec la pureté de la fleur. Au début, il s’agira d’imagination, mais si vous continuez à imaginer pendant cinq jours, ou dix jours, voire un mois ou deux, alors vous finirez sûrement par voir et ressentir la fleur au-dedans de vous. D’abord, vous pourrez la ressentir, puis vous verrez l’existence de la fleur, et alors automatiquement le parfum et la pureté de la fleur entreront en vous et vous purifieront.

Ce que vous possédez en permanence :
Une fontaine de flammes.
Ce que vous êtes en permanence :
Une fleur de pureté.

© Extrait du livre « Les Ailes de la Joie » de Sri Chinmoy paru aux Editions La Flûte d’Or
© Photo de Nidish  « Rose Blanche »

Statues de Sri Chinmoy dans le monde

Samedi 11 juin 2011

srichinmoyonuve770tementphotodepavitrata.jpg
Sri Chinmoy
27 aout 1931 – 11 octobre 2007

L’amour n’est pas une chose à comprendre.
L’amour n’est pas une chose à sentir.
L’amour n’est pas une chose à donner et à recevoir.
L’amour est une chose seulement à devenir
Et à être éternellement.
Sri Chinmoy


Sculpteur Kaivalya Torpy – Grande Bretagne – Londres

statueperth.jpgsculpteurkaivalyatorpygrandebretagnelondres.jpgrhodeisland.jpg
Kaivalya au milieu de deux sculptures de Sri Chinmoy réalisées par lui

Statues de Sri Chinmoy
Mains jointes en prière (6)
Portant le Flambeau de la World Harmony Run (5)
Dans le monde :

Au choix, cliquer sur le nom des villes pour découvrir la statue et l’inauguration de chacune d’entre elles, ou sur ces mots pour les avoir toutes présentées :

1) 1ère Mains jointes – Norvège – Oslo - Port  Honnorbryggen – 27 octobre 2008

2) 2ème Mains jointes – Indonésie – Bali – Ubud – Agung Rai Art Museum – (J?) février 2009

3) 3ème Mains jointes – Europe – République Tchèque – Prague – Rivière Vltava – Musée Kampa-Sovovy miyny – 23 octobre 2009

4) 1er Flambeau  – Mexique – Mazatlan – (site ?) – 26 novembre 2009

5) 4ème Mains jointes – Puerto Rico – Caguas - Jardín Botánico y Cultural – 14 Février 2010

6) 2ème Flambeau – Europe – Finlande – Vaasa - Sand Bay Park – 13 juin 2010

7) 3ème Flambeau – Etats Unis – État de Washington – Seattle - “Seattle Ship Canal” – 7 Novembre 2010

8) 5ème Mains jointes – Népal - Nagarkot – 10 janvier 2011

9) 6ème Mains jointes - Australie – Perth – ??? – 21 mars 2011

10) 4ème Flambeau – Etats Unis – Etat de Rhode Island – Providence - Park Roger Williams – 18 avril 2011

11) 5ème Flambeau – Europe – Slovénie -  MariborParc de Magdalenski – 23 octobre 2011

12)  Prochaine statue : 7ème Mains jointes - Europe – Autriche – Vienne – Am Cobenzl 94 – samedi 12 novembre 2011

La World Harmony Run la course relais la plus longue au monde ! Son esprit, son organisation.

Jeudi 18 février 2010


wordharmonyrun.jpg

whrmalaysia.jpg

La World Harmony Run en Malaisie

La  World Harmony Run  est un relais mondial dont le but est de promouvoir l’amitié, l’harmonie et  la compréhension internationale.

Le relais est un flambeau qui se transmet de main en main, de commune en commune, de pays en pays. Un flambeau circule sur chaque continent.

Depuis sa création en 1987, des centaines de milliers de coureurs de cultures, nationalités et croyances différentes, ont porté la torche à travers tous les continents, joignant leurs espoirs et leurs rêves d’un monde meilleur.

Cette année 2010, le flambeau Européen partira de Dublin le 25 février ; une grande cérémonie aura lieu à cette occasion ; seront présents le Maire de la ville de Dublin, des officiels du gouvernement, des athlètes de haut niveau irlandais, des écoles, des musiciens… La course se terminera le 27 septembre à Moscou, sensiblement dans les mêmes conditions ; tout au long du parcours sont contactées les personnalités locales, les religieux, les enseignants, les sportifs, les artistes sensibles au message d’Harmonie que le Flambeau porte avec lui. En 2008, le relais Européen a circulé entre Rome et Prague après avoir traversé 49 pays et parcouru 24000 km.

La course est organisée par la World Harmony Run, Sri Chinmoy en est le fondateur, celui-ci a quitté son corps en 2007, l’association internationale en poursuit l’œuvre, elle a son siège à New York, chaque pays a ses propres organisateurs, avec une coordination continentale.

A tous les niveaux de participations, coureurs et organisateurs sont totalement bénévoles. La course est gratuite.

http://www.worldharmonyrun.org/
© Photo Kedar – Centre Sri Chinmoy Suisse

DIEU : LA RÉALISATION DE DIEU EST LE BUT DE LA VIE

Samedi 26 décembre 2009

kedaronthehaleakulavulvanomaui.jpg
God Is

La réalisation de Dieu est le but de la vie. C’est également notre héritage le plus noble. Dieu est à la fois notre Père et notre Mère. En tant que père Il observe ; en tant que mère Il créé. Dieu ne peut être obtenu de l’extérieur. Dieu est précisément ce qui se révèle de l’intérieur.
Dieu est aux Cieux mais il est aussi sur terre. Il est ici, là et partout à la fois. Dieu est la partie la plus élevée, la plus illuminée et la plus parfaite de notre être.
La réalisation ne peut jamais poindre dans la vie d’un individu qui est inactif. Il nous faut lutter pour l’obtenir la réalisation. Il nous faut en payer le prix. Il n’y a pas d’autre alternative.
Pour atteindre la réalisation de Dieu, le premier pas requis est la paix. La paix est basée sur l’amour : l’amour de l’humanité et l’amour de Dieu.
Vous êtes un de la plante des pieds au sommet de la tête. Pourtant, une partie de votre corps s’appelle les oreilles, une autre s’appelle les yeux. Chaque partie de votre corps a un nom qui lui est propre. Il est pourtant étrange que bien qu’appartenant toutes au même corps, une partie du corps ne peut accomplir la tâche d’une autre. Les yeux voient mais ne peuvent entendre. Les oreilles entendent mais ne peuvent voir. Le corps et à la fois un et multiple. Pareillement, bien que Dieu soit un, Il se manifeste sous plusieurs formes.


© Texte de Sri Chinmot – Centre Sri Chinmoy
© Photo Kedar – Centre Sri Chinmoy Suisse : « On the Haleakula vulvano Maui »

Photo de Coucher de soleil avec poésie de Sri Chinmoy

Samedi 26 décembre 2009

 

unmeshswansonbehomebeforedarkcentresrichinmoy.jpg
“Be  Home Before Dark”

A Smile carries

Un sourire extérieur emporte
L’aube qui pointe sur terre
Vers les Cieux.

Un sourire intérieur emporte
Le don du ciel, le soleil de demain
Vers la terre.
Sri Chinmoy

 


« A Smile Carries » est une Poésie de Sri Chinmoy extraite du recueil de « Dix mille Fleurs-Flammes » publié à l’origine en 100 volumes.

D’autres photos de Ciels du photographe Unmesh Swanson : Ici Unmesh, avec son frère Ranjit, sont disciples de Sri Chinmoy depuis le début des années 1970. Ils ont voyagé à travers le monde et pris de belles photos pendant leurs voyages.

Ecrit pour le Théâtre (extrait), de Sri Chinmoy : « Le Fils », biographie de la Vie du Seigneur Jésus Christ (Scène 2 : L’apparition de l’Ange à Marie)

Jeudi 24 décembre 2009

notredamedefautimontimmaculeconceptionviergemariewwwnidishunblogfr.jpg
L’Immaculée Conception – Notre Dame de Fautimont (34)

L’Ange – Marie

Chez Marie. Un Ange apparait :

L’Ange : Marie, Marie, je t’apporte un message très singulier d’en haut.
Marie : Singulier… dans quel sens ?
L’ange : Dans un sens divin… lumineux.
Marie : Ah… dis-moi alors… dis-moi !
L’Ange : Le Seigneur grandit en toi.
Marie : Le Seigneur…
L’Ange : Le seigneur de l’univers.
Marie : Que dis-tu ? Je ne te crois pas. Je n’en crois rien… Pour l’amour de Dieu, ne me torture pas !
L’Ange : Marie… Moi… te torturer ?
Marie : Oui, tu me tortutes. Un torrent de peur se déverse en mon cœur. Une tempète de doute obscurcit mon esprit.
L’Ange : Ne crains pas, cela ne te sied pas. Ne t’ouvre pas au doute, Marie ; cela ne te sied pas. Ecoute mon secret : tu personnifies l’Infini ; ton cœur Eternité ; ta vie Immortalité. Marie… Jésus, le fils de Dieu est en toi. Il sauvera son peuple. Il règnera à jamais sur le monde. Veux-tu savoir comment ?
Marie : Oui… comment ?
L’Ange : Pas avec le pouvoir des armes, mais avec le pouvoir de son cœur, le pouvoir de son amour.
Marie : Pouvoir du cœur… pouvoir de l’amour… sont-ils différents l’un de l’autre ?
L’Ange : Non, ils sont une même chose. Le cœur est amour. L’amour est cœur.
Marie : Me voici enfin heureuse. Tu viens de me livrer le message suprême. Que puis-je t’offrir en retour ?
L’Ange : Rien. Aie simplement foi en ce que je dit.
Marie : je te crois. J’accepte avec gratitude ton message.
L’Ange : Marie, ton acceptation de mon message est ma récompense. Mari, tu es immaculée. Tu es grande. Tu es divine. Avant de te quitter, Marie, j’ai autre chose à t’annoncer. Ta cousine Elisabeth donnera aussi naissance à un enfant…
Marie : Formidable ! Je m’en vais lui rendre visite.
L’Ange : Excellente idée.
(L’Ange disparait)
Marie : Ô Seigneur, Tu me donnes Ton enfant bien-aimé. Je suis ignorante. Je ne sais rien. Mais je sais que Tu es le Pardon, la Compassion et l’Amour incarnés.
(Elle chante)
Qu’il est simple d’apprendre le message lumineux de mon Dieu.
Qu’il est aisé d’accomplir Sa tâche rayonnante.
En moi chante et danse Son Jour de Nectar.
En Son Ciel de Gloire mon But et moi baigneront.


© « Le fils » une pièce de Sri Chinmoy- Centre Sri Chinmoy
© Photo «  »Notre Dame de Fautimont » de Nidish

A la même date, l’an prochain,
Vous trouverez un autre extrait :
La Scène 1
: « Au Paradis »

Le kaki est un fruit du plaqueminier, arbre de Noël naturel

Samedi 19 décembre 2009

plaqueminieraveckakiwwwnidishunblogfr4941.jpg
Plaqueminier avec Kaki arbre de Noël naturel

Arbre magique, s’il en est, arbre de Noël apprécié pour ses offrandes dans bien des parties du monde, découvert depuis peu par chez nous, en France, le plaquemine offre ses fruits, le kaki, avec force et assurance sereine aux yeux des passants, des rêveurs et amoureux des merveilles de la nature. 

Origine du nom :
Le kaki est le fruit du
plaqueminier (Diospyros kaki) ou kakiest, il est appelé
aussi plaquemine du Japon, plaquemine de Chine, ou figue caque, (Diospyros spp).
Le nom « plaquemine » aurait pour origine celui de l’algonquin piakimin qui signifie fruits séchés, tandis le mot « kaki » viendrait de l’hindi kaki, qui signifie « couleur de poussière », ou serait une abréviation du mot japonais kakinoha qui signifie « fruit de choix ».
La racine latine du nom, Diospyros, aurait été donné par Théophraste au VIe siècle av. J.-C.. Elle est composée de « dios » signifiant « divin » et de « pyros », désignant le froment ; le fruit est présenté comme symbolisant les flammes de Zeus, on considérait aussi le fruit comme une « nourriture des dieux ».

Description du fruit :
Le Kaki est une grosse baie qui peut atteindre 10cm de diamètre, de couleur orange à rouge selon les variétés, il fait penser par sa forme à la tomate avec un gros calice à son sommet. La peau du fruit est extrêmement fine. La plupart des kakis ont un gout âpre en raison des tannins qu’ils contiennent qui rendent le fruit astringent quand il est mangé avant maturité. Pour éviter cet inconvénient,  il faut consommer le kaki partiellement blets, la pulpe est alors onctueuse, juteuse, douce et discrètement parfumée, elle se mange avec ravissement à la cuillère.

Le fruit mûr, avec 66 kcal/100 g, fait partie des fruits les plus énergétiques, il contient du glucose (jusqu’à 20%) et est riche en vitamine C (7 mg/100 g en moyenne), le kaki est très riche en carotènes (provitamine A) mais aussi en minéraux (potassium…), fibres  (2,5 g/100 g), phénols et pectine.

Présentation de l’arbre :
C’est un arbre à feuillage caduc de croissance relativement lente. S’il peut atteindre 15m, il en existe de toutes tailles et de différentes silhouettes. Après une floraison jaune-crème, apparaissent les fruits de couleur orange. Lorsqu’en hiver le plaqueminier est dégarni  de ses feuilles, les branches portent élégamment les fruits. L’ensemble ornemental  offre un heureuse vision féérique en la période de noël. Au bois dur, de la famille de l’ébène, le plaqueminier est utilisé en ébénisterie ; il n’est pas sujet aux maladies et peut vivre jusqu’à 500 ans.

Consommation :

Le kaki se consomme de préférence cru, ce qui préserve au mieux sa richesse vitaminique et minérale. Il peut être aussi séché. Réduit en purée, le kaki permet de réaliser des sorbets et des mousses ainsi que des compotes épicées. On le prépare aussi en condiment.
Il existe deux types de fruits de Kaki :
- Ceux astringents, qui se consomment blets lorsque le fruit est mou et a perdu son astringence,.
- Ceux non astringents,
tel le « Fuyu », qui se consomment durs, croquants comme une pomme, pelés ou non.
Il faut savoir que l’on peut laisser blettir les fruits non astringents (sur l’arbre ou en dehors de l’arbre) et les consommer mous ; ils sont alors légèrement plus sucrés semblables aux kakis astringents cueilli sur l’arbre.

Histoire et localisation Géographique de l’arbre :
Originaire de Chine où il commence à être cultivé vers l’an 1300, le kaki est cultivé au Japon depuis 1850. Au Japon, l’on recense plus de 800 variétés de kaki, il y est prisé aux fêtes de fin d’année ; présenté comme arbre national, il y est symbole de longévité car c’est le seul arbre qui résista au feu nucléaire en 1945.
En Chine le nombre de variétés cultivées dépasse les 2000, il occupe dans le pays la première place dans la culture des arbres fruitiers. Sa production s’étend sur tout le pays, mais la principale région de ses meilleures variétés se trouve dans les provinces du Nord de la Chine, telles que le Shan-Si, Shan-Tung, Ho-Nan, Chi-Li. Certains secteurs de ces provinces s’occupent exclusivement de la culture du Kaki.
En Chine et au Japon, les fruits du Plaqueminier fournissent la nourriture de la plus grande partie de la population.
Connu de grecs ils donnèrent au kaki le nom diospyros (feu de Zeus) depuis au moins le VIe siècle av. J.C. nous dit le philosophe grec Théophraste (372 av. J.C. – 288 av. J.C.), fondateur de la botanique en tant qu’étude des plantes pour elles-mêmes et non leurs usages.

Il est actuellement cultivé dans toutes les régions chaudes et a pris une certaine extension aux Etats-Unis d’Amérique.
En Europe,  en France,  il en est fait mention pour la première fois par des moines jésuites qui ont voyagé en Chine, notamment par le moine Ricci, en 1613, mais  il faut attendre 1869 pour que des premiers essais d’acclimatation soient tentés au Muséum d’Histoire Naturelle et 1873 pour que ce fruit fasse sa première apparition chez les commerces de Paris. Ce serait un ingénieur des constructions navales du nom de Dupont qui le premier installa en France, à Toulon, une collection de 27 variétés de plaquemines. Actuellement nous pouvons le voir dans différentes régions de France où il s’est bien acclimaté. Les photos illustrant nos articles ont été prises dans le département de l’Hérault.

(suite…)

12345...9