Archive de la catégorie ‘- Présent’

Le passé, le Présent et le Futur, par Sri Chinmoy

Mercredi 28 mai 2008

1202.jpg

 

Le passé est important. Le futur est plus important. Le plus important est le présent. Le présent est infiniment plus important que le passé et le futur réunis.
Le passé est une promesse, une promesse non remplie; Le futur est un espoir, un espoir incertain. Le présent est la réalité de la nécessité et la nécessité de la réalité. Le présent est l’éternel Maintenant. L’Eternel est Dieu, le Nom. Le Maintenant est Dieu, la Forme. Lorsque Dieu, la Forme, entre en Dieu, le Nom, Dieu, la Forme, devient la Vision transcendante. Lorsque Dieu, le Nom, entre en Dieu, la Forme, Dieu, le Nom, devient la réalité universelle.
La transcendance et l’immanence, la vision et la réalité sont inséparables. Pour entrer dans le monde de la vision de rêve, la transcendance n’a pas de prix. Pour entrer dans le monde de la manifestation réalisée, l’immanence n’a pas de prix.
La transcendance est la graine. L’immanence est le fuit. Une graine n’est pas une graine si elle ne donne pas naissance au fruit. Un fruit n’est pas un fruit s’il n’incarne pas la graine. La graine et le fruit sont à la fois inséparables et inestimables. Au Ciel, nous sommes tous des graines du rêve de Dieu. Sur terre, nous sommes tous des fruits de la réalité de Dieu.

 

© Textes extraits du livre “L’Eveil spirituel du monde” de Sri Chinmoy” paru aux Editions de “La Flûte d’Or”
http://www.laflutedor.com/ Copyright
© 1999 Sri Chinmoy Tous droits réservés

Ici – Maintenant, par Sri Chinmoy

Lundi 12 mai 2008

Ne vous inquiétez pas ! Celui qui s’inquiète ne fait que s’enterrer avec la complicité des mains puissantes d’aujourd’hui et du regard indifférent de demain.

Ne vous inquiétez pas de l’avenir. Pensez au présent. On récolte ce que l’on a semé. Peut-être n’avez-vous pas semé les bonnes graines auparavant. Si vous en semez une maintenant, elle germera, deviendra une plante, et finira par se développer en un immense arbre. Quand on plante la bonne graine, l’arbre donne des fruits. Mais si vous ne semez pas la bonne graine en vous-même, comment espérez-vous récolter les fruits que vous attendez ? Aussi, ne vous inquiétez pas de l’avenir. Contentez-vous d’agir de manière juste aujourd’hui, ici et maintenant.

N’attendez pas demain pour mettre fin
Au malheur d’aujourd’hui.
Demain sera un autre jour où vous pourrez
Soit éprouver de nouveaux chagrins,
Soit jouir d’un flot de félicité.
A présent, jouez le jeu d’aujourd’hui
Avec sagesse et perfection.

 

© Textes extraits du livre “Un jour nouveau » de Sri Chinmoy paru aux Editions de “La Flûte d’Or” (Epuisé) ; « Le Voyage de l’âme » est réalisé sur le même principe.

http://www.laflutedor.com/

Copyright © 1996 Sri Chinmoy Tous droits réservés

Théatre : “ET SIDDHARTHA DEVINT LE BOUDDHA” (Extrait), une pièce de Sri Chinmoy

Samedi 19 avril 2008

buddhalantau1.jpg
Bouddha de Tian Tan (天壇大佛) Ngong Ping, île de Lantau, Hong Kong

Scène : Sariputra, tu es un idiot.

LE BOUDDHA
SON DISCIPLE SARIPUTRA

SARIPUTRA : Ô Seigneur Bouddha, je suis certain que tu es le plus grand de tous les Maîtres spirituels. Personne avant toi n’a atteint une telle hauteur, et personne après toi ne pourra t’égaler. Tu es sans égal. Tu resteras toujours inégalé. Personne n’est parvenu jusqu’à ta réalisation, et jamais personne n’y parviendra.
LE BOUDDHA : Sariputtra, comment sais-tu que personne avant moi n’a atteint ce que j’ai atteint ? Et comment peux-tu énoncer ce genre d’affirmation ? Sais-tu quoi que ce soit du passé ? Sais-tu quoi que ce soit du futur ?
SARIPUTRA : Seigneur, je ne sais rien du passé et du futur, mais je sais tout de vous.
LE BOUDDHA : Sariputra, tu es un idiot. Tu en sais très peu sur moi. Un Maître spirituel tel que moi ne peut être connu totalement de quiconque sur terre. Tu vois mon histoire extérieure, ma vie apparente. Mais ma vie intérieure, tu ne la vois pas. Dans ma vie extérieure, je fais peut-être dix choses par jour. Mais dans ma vie intérieure, j’en fais des millions. La vie extérieure peut être observée, mais on ne la comprendra pas toujours; Très souvent, elle sera mal comprise. Donc, Sariputra, de ma vie intérieure tu ne connais rien du tout.
SARIPUTRA : D’accord, je ne sais rien. Mais je sais qui tu es. Tu es ma libération et tu es mon tout.
LE BOUDDHA : Sariputra, ne pense pas au passé. Ne pense pas à l’avenir. Ne pense qu’au présent. Le passé, nous l’avons laissé derrière nous. Le futur n’est pas encore là. Penser aux choses que nous avons laissées derrière nous est inutile, et penser à ce qui n’est pas encore là est également sans objet. Oublie le passé. Oublie le futur. Pense au présent seulement. C’est maintenant que tu dois aspirer. C’est maintenant que tu dois réaliser. C’est maintenant que tu dois manifester. C’est maintenant que tu dois vaincre tous tes désirs. C’est maintenant que tu dois faire venir au devant ton aspiration. C’est maintenant devenir ce que tu es intérieurement, la lumière. C’est maintenant que tu dois offrit au monde ce que tu es, la lumière.

© Textes extraits du livre “Et Siddhartha devint le Bouddha”
Editions de “La Flûte d’Or” édite et diffuse les écrits de Sri Chinmoy :
http://www.laflutedor.com/ Copyright
© 2007 Sri Chinmoy Tous droits réservés