Archive de la catégorie ‘Prières’

« Dieu écoute », bref, simple, un véritable conseil pour la pratique de la prière, de Sri Chinmoy

Dimanche 11 décembre 2011

 

Mains en prières d'une chanteuse du groupe Blue Flower


Dieu écoute.

       Parle simplement avec calme.

Dieu écoute.
    Parle simplement avec dévotion.

Crois-moi,
     Dieu n’est pas sourd à l’imploration de ton cœur
Et Il ne peut l’être.

 
Sa Perfection-Compassion
      A perçu le premier
Cri faible

Provenant de ton cœur-unité.

      Dieu écoute :
Parle simplement avec calme et dévotion.

 

© Sri Chinmoy

Texte extrait du livre Compassion
Paru aux Editions de la Flûte d’Or 

 

 

Blague affectueuse chrétienne : « Je vous Aime ! »

Samedi 12 novembre 2011

 

eglisea768colorier.jpg
Dessin à colorier

J’ai trouvé cette blague sur un site catholique, je l’ai retravaillée quelque peu, là voilà à votre disposition :

Il y a quelque temps, Tom Mamadou, qui était citoyen de l’État d’Alabama, aux USA, d’origine afro-américaine et de confession catholique priait chez lui pour sa mère malade. Quand il acheva sa prière, il décida de se rendre à l’église de sa paroisse et d’y brûler un cierge à son attention.
Hélas, le KKK avait pris possession de l’église et renvoyé le Curé ; à l’entrée, ils avaient placardé : « Interdit aux Noirs ».
Tom effrayé rebroussa chemin en courant.
De retour au foyer maternel, il s’adressa en prière à Dieu :
- Mon cher Dieu, je n’ai pas pût faire brûler de cierge… et embarrassé, il expliqua la raison.
La Voix de Dieu se fit alors entendre :

- Mon enfant, tu sais, tu ne m’y aurais pas trouvé ; Moi non plus Je ne suis pas là où il y a ségrégation. Mais j’ai entendu tes prières, ne t’inquiète pas, ta mère va guérir. Je lui ai donné cette maladie pour t’apprendre à M’aimer. Continue à Me prier. Je vous aime.

Prière – Aphorisme : « Le Cheminement Immortel »

Samedi 10 septembre 2011

cheminementimmortelphotonidishnidishgoldenboatnet.jpg

« Mon Seigneur et Maître Suprême,
Je T’aime, Toi seul,
Parce que Tu m’as donné
Deux choses
Absolument sans pareilles :
La carte
Pour le voyage éternel
Et le courage
Pour le cheminement immortel.
 »

Sri Chinmoy

© Prière aphorisme de Sri Chinmoy de la série des « Ten Thousand Flower-Flames »
© Photo Nidish

« Mon Seigneur Suprême », très courtes prières d’un Maître indien, Sri Chinmoy, à votre disposition

Mardi 26 juillet 2011

chinmoyprayingnidishunblogfrjpg.jpg
Sri Chinmoy prie

Sri Chinmoy nous inspire à prier ; voici quelques-unes du très grand nombre de prières qu’il a pu nous transmettre. Celles-ci sont extraites du livre « Prayer-Plants » (Plantes de Prière) :

- – - – - – - 

Mon Seigneur Suprême,
Tu sais ce que je souhaite être,
Je souhaite être Ta Graine de Perfection dans le monde intérieur des flammes d’aspiration,
et Ton fruit de Satisfaction dans le monde extérieur des jeux du dévouement.

o o o

Mon Seigneur Suprême,
Ma bonne volonté est la perfection de ma communication avec Toi.

 o o o

Mon doux Seigneur,
Donne-moi une patience immense afin que je n’abandonne jamais sur le champ de bataille de la vie.

 o o o

Mon doux Seigneur,
Donne-moi une dévotion intense afin que je réussisse toujours à manifester Ta Lumière ici, là, partout.

o o o

Mon doux Seigneur,
Tu as exaucé ma première prière :
Tu m’as accordé la liberté intérieure et extérieure.
Exauce ma seconde et dernière prière :
je t’en prie, je T’en prie,
ne me libère pas des conséquences immédiates d’un usage abusif de la liberté.

o o o

Mon Seigneur Suprême,
Donne-moi la capacité de sentir que mon effort personnel ne peut réussir que lorsque Ta Grâce Divine le précède.

o o o

Mon Seigneur Suprême,
Puisse Ta Voix intérieure m’éveiller et m’inspirer
et Ton Choix extérieur me perfectionner et Te satisfaire à Ta propre Manière.

o o o

Mon Seigneur Suprême,
Puisse Ta Beauté intérieure silencieuse me bénir
et Ton Devoir extérieur sonore m’aimer.

 

© Prières extraites du livre Prières-Plants – Centre Sri Chinmoy France

Les plus belles prières de Sri Chinmoy 2 : Bhagaban Niye Jao Mor – Seigneur retire ma nature sombre

Mardi 26 juillet 2011


Mon Seigneur, mon Seigneur, mon Seigneur,
Retire ma nature sombre.
Mon Seigneur, mon Seigneur, mon Seigneur,
Garantis-moi ton bateau bleu.
Mon Seigneur, mon Seigneur, mon Seigneur,
Je désire avec ferveur Ta lumière de compassion.

© Chant « Bhagagaban Niye Jao Mor » de Sri Chinmoy

Prière complice : « Que cela Te plaise ou non » de Sri Chinmoy

Mardi 15 décembre 2009

nidishroseblanchewwwnidishunblogfr.jpg
Je t’offrirai toutes les fleurs de mon cœur

Je me permet avec délicatesse un petit aparté sur la discrète prière qui suit, offerte par Sri Chinmoy, je dirai que : « J’adore cette relation à Dieu ; cette relation de complicité aimante. » Nidish

Mon Seigneur Suprême,
Que cela Te plaise ou non,
Je viendrai Te voir chaque jour.
Que cela Te plaise ou non,
Je Te taquinerai en souriant.
Que cela Te plaise on non,
Par surprise je Te mettrai
Sur mes épaules.

 

Cet prière-aphorisme est extrait d’une sélection de 207 poèmes que Sri Chinmoy a effectué dans la série des « Dix Mille Fleurs-Flammes » dont nous vous avons proposé déjà quelques textes. 

© Textes en apartés et photos de Nidish
© Prière de Sri Chinmoy – Centre Sri Chinmoy

Les plus belles prières de Sri Chinmoy 1

Samedi 7 novembre 2009

kedarvidosrichinmoyportelisabeth1996.jpg
Sri Chinmoy

Mon Seigneur, mon Seigneur, mon Seigneur, mon Seigneur,
Ô Seigneur de mon âme, ô Seigneur de mon cœur,
Ô Seigneur de mon mental, ô Seigneur de mon vital,
Ô Seigneur de mon corps,
Quel que soit le nombre de fois
Que je Te ferai défaut
Je n’abandonnerai jamais.
Je te satisferai
A Ta propre manière,
A Ta propre manière.
Telle est la seule promesse de ma vie
Que je Te fais, à Toi, mon Seigneur,
Mon Bien-Aimé Seigneur Suprême.

Extrait de « Mon doux Père et Seigneur, Où es-tu ? » Ed. La Flûte d’Or
© Photo Kedarvideo – Centre Sri Chinmoy Zurick – « Sri Chinmoy Port Elisabeth 1996″

Saint François d’Assise, prière : « Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix »

Mardi 27 octobre 2009

dove.jpg

« Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix,
Là où est la haine, que je mette l’amour.
Là où est l’offense, que je mette le pardon.
Là où est la discorde, que je mette l’union.
Là où est l’erreur, que je mette la vérité.
Là où est le doute, que je mette la foi.
Là où est le désespoir, que je mette l’espérance.
Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière.
Là où est la tristesse, que je mette la joie.

O Seigneur, que je ne cherche pas tant à
être consolé qu’à consoler,
à être compris qu’à comprendre,
à être aimé qu’à aimer.

Car c’est en se donnant qu’on reçoit,
c’est en s’oubliant qu’on se retrouve,
c’est en pardonnant qu’on est pardonné,
c’est en mourant qu’on ressuscite à l’éternelle vie. »

Prière pour la Paix et poème pour la vie, de Mère Teresa

Vendredi 23 octobre 2009

 

mreteresa.jpg

Conduis-moi de la mort à la vie, du mensonge à la vérité.
Conduis-moi du désespoir à l’espoir, de la peur à la confiance.
Conduis-moi de la haine à l’amour, de la guerre à la paix,
Que la paix emplisse notre cœur, notre monde, notre univers !
Paix ! Paix ! Paix !

o o o

LA  VIE

La vie est une chance, saisis-la.
La vie est beauté, admire-la.
La vie est béatitude, savoure-la.
La vie est un rêve, fais-en une réalité.
La vie est un défi, fais-lui face.
La vie est un devoir, accomplis-le.
La vie est un jeu, joue-le.
La vie est précieuse, prends-en soin.
La vie est richesse, conserve-la.
La vie est amour, jouis-en.
La vie est un mystère, perce-le.
La vie est promesse, remplis-la.
La vie est tristesse, surmonte-la.
La vie est un hymne, chante-le.
La vie est un combat, accepte-le.
La vie est une tragédie, prends-la à bras-le-corps.
La vie est une aventure, ose-la.
La vie est bonheur, mérite-le.
La vie est la vie, défends-la.


Tous les articles sur Mère Teresa

 

Photo de FRANCO DANIEL

Prière au jour, de Rumi, fondateur des derviches tourneurs

Jeudi 22 octobre 2009


« Plusieurs chemins mènent à Dieu,
j’ai choisi celui de la danse et de la musique. »

Rumi

 

12derviches.jpg

 

Ô jour, lève-toi ! Des atomes dansent,
Les âmes, éperdues d’extase, dansent.
A l’oreille, je te dirai où les entrainent leurs danses.
Tous les atomes qui se trouvent dans l’air ou dans les déserts,
Sache qu’ils sont épris comme nous,
Et que chaque atome, heureux ou malheureux,
Est fasciné par le Soleil de l’Âme universelle.


Extrait des Rubaiyât de Djellal el-Dine el-Rumi (1207 Balk/Afghanistan – 1287 Konyah/Turquie)