Archive de la catégorie ‘Prix Nobel de la Paix’

Communiqué de Presse d’ONU Femmes : salue le Prix Nobel de la paix – décerné à trois femmes Ellen Johnson-Sirleaf et Leymah Gbowee du Libéria, et Tawakkul Karman du Yemen

Dimanche 9 octobre 2011

oiseau181261.gifoiseau181261.gifoiseau181261.gif
ellenjohnsonsirleaf.jpg
unknown.jpegunknown2.jpeg

Ellen Johnson-Sirleaf, Leymah Gbowee, Tawakkul Karman

La Directrice exécutive d’ONU Femmes*, Michelle Bachelet, a salué ce 7 octobre la décision de décerner le prix Nobel de la paix à trois femmes d’exception, dirigeantes pour la paix : la présidente du Liberia, Ellen Johnson-Sirleaf, sa compatriote Leymah Gbowee et Tawakkul Karman du Yemen.

« Nous sommes absolument ravies de cette nouvelle, et félicitons du fond du cœur et très chaleureusement ces trois femmes extraordinaires qui ont surmonté de grands obstacles dans leur quête pour la paix et la démocratie », a déclaré Madame Bachelet. « Partout dans le monde, des femmes réclament leur droit à une participation égale dans la consolidation de la paix, la démocratie et le développement de leurs nations. »

« Le prix Nobel de cette année constitue une reconnaissance importante de ce que les femmes réclament depuis des années : un engagement égal pour les femmes dans les décisions de paix, de sécurité et de démocratie. L’engagement des femmes est crucial pour atteindre une paix durable et stable, et pourtant, trop souvent, elles sont exclues des tables de négociation. ONU Femmes défend la cause des femmes du monde entier qui réclament que leur voix soit entendue et l’accès à une participation égale dans la prise de décision. » a complété Madame Bachelet.

* ONU Femmes a été créée l’année dernière en qualité de champion pour les femmes à travers le monde, et promeut une participation et un leadership accrus pour les femmes et un engagement égal dans les processus de négociations de paix, de sécurité, de démocratisation et de reconstruction… 

o o o

Le journal « Le Monde » quant à lui écrit : « En distinguant conjointement, Ellen Johnson Sirleaf et Leymah Gbowee (aux côtés de la journaliste yéménite Tawakkol Karman), le comité du prix Nobel de la paix a réuni sous une même bannière deux personnalités pour « leur lutte non violente en faveur de la sécurité des femmes et de leurs droits à participer aux processus de paix ». Deux générations de Libériennes (âgées respectivement de 73 ans et 39 ans) pour un même prix. Un honneur partagé pour une cause commune qu’elles ont défendue avec des armes différentes. L’une sur la scène politique, l’autre dans la rue, dans un pays martyrisé par des années de guerre (1989-2003)… »

o o o

Les trois lauréates recevront leur prix Nobel de la paix à Oslo, le 10 décembre, date anniversaire de la mort du fondateur du Prix Nobel, l’industriel et philanthrope suédois Alfred Nobel.


Sources :

Article : Communiqué ONU (Extrait)
Article Le Monde.fr
(extrait) de Christophe Châtelot
Photo Ellen Johnson-Sirleaf : burkina24.com
Photos Leymah Gbowee et Tawakkul Karman : Unknown

Le révolvert noué de Carl Fredrik Reuterswärd aux Nations Unies

Samedi 3 septembre 2011

 

unonunationsuniesnewyorkre769volvertnoue769nidisgunblogfr.jpg

New York – ONU

La deuxième sculpture symbole de l’artiste a été offerte par le duché du Luxembourg à l’ONU, elle a été inaugurée le 30 septembre 1988.

« Carl Fredrik Reuterswärd a non seulement doté l’ONU d’une précieuse œuvre artistique, il a aussi enrichi la conscience de l’humanité avec un symbole fort. C’est un symbole qui résume, en quelques courbes simples, la plus grande prière de l’homme : qui ne demande rien pour la victoire, mais tout pour la paix. »

Kofi Annan
Secrétaire général Nations Unies- Nobel de la Paix 2001

© Photo Nidish

Invictus, poème préféré de Nelson Mandela, film de Clint Eastwood sur le Chef d’Etat de l’Afrique du Sud

Mardi 8 mars 2011


Poème de l’écrivain William Ernest Henley 

Out of the night that covers me,
Black as the pit from pole to pole,
I thank whatever gods may be
For my unconquerable soul.

In the fell clutch of circumstance
I have not winced nor cried aloud.
Under the bludgeonings of chance
My head is bloody, but unbowed.

Beyond this place of wrath and tears
Looms but the Horror of the shade,
And yet the menace of the years
Finds and shall find me unafraid.

It matters not how strait the gate,
How charged with punishments the scroll,
I am the master of my fate:
I am the captain of my soul.

Ce poème inspirera Mandela durant son incarcération à Robben Island ; il donnera le nom du poème au film réalisé par Clint Eastwood, sorti en 2009, disponible en DVD depuis le 5 janvier 2011.

invictus.jpg

 Ce film est une reconstitution convaincante de la première année à la présidence de l’Afrique du Sud de Nelson Mandela, il est alors le premier Président noir sorti des urnes, alors déjà Prix Nobel de la Paix depuis 1993. Cette consécration arrive après un rude parcours de 27 années d’emprisonnement, dont 18 à l’institution pénitentiaire de Robben Island, située dans une petite île où, au XXème siècle, l’on enfermait les opposants à l’apartheid et les contraignait à des travaux forcés. Le poème de William Ernest Henley est pour Nelson Mandela, dans ce contexte, d’un soutient profond ; il le récite et l’enseigne à des codétenus pour maintenir leur moral.

Invictus, un film américain, de Clint Eastwood, présente l‘Afrique du sud en 1995, profondément divisée entre blancs et noirs alors que la Coupe du Monde de rugby allait se dérouler sur le territoire ; Nelson Mandela a le sentiment que le rugby, sport national des blancs, à l’occasion de cette coupe du monde peut abattre les différences raciales entre les individus et faire émerger du fond du cœur de chacun une unité nationale, pour cela il a foi en la force de son aspiration et dépasse tous les préjugés.
Morgan Freeman,  qui joue le rôle de Mandela, a été nominé aux Oscar « Meilleur acteur », tandis que le capitaine de l’équipe national de rugby, joué par Mart Damon,  a été primé meilleur second rôle.
Ce film est une biographie de ce moment où l’homme politique, profondément humanitaire, avance en synergie avec le capitaine de l’équipe de rugby qui doit croire en sa mission pour remonter son équipe, qui perd tous ses match amicaux, au plus haut sommet de la rencontre internationale.  Le défi est à relever, Mandela  transmettra en main propre
au capitaine le poème en même temps que la force de son espérance. Le film replace au premier plan les valeurs élevées d’unité nationale, d’abolition des clichés discriminatoires et révèle les valeurs élevées de Mandela en les hommes et montre son action empli de Paix et de non violence ; le film, distrayant, et sans heurts autres que ceux des chocs des rugbymans sur le terrain, peut être vu par tous les membres de la famille, avec grand bénéfice.  

o o o o o o o

Si le film ne le rapporte pas, nous pouvons tout de même rappeler que cette année là, Mandela a offert à tous les jeunes africains un ballon. L’association humanitaire « The Oneness-Heart-Tears and Smile », créée par Sri Chinmoy, a participé à cette action en faisant parvenir des ballons à l’association de Nelson Mandela.

srichinmoyetmandela.jpg
Sri Chinmoy et Nelson Mandela

Sri Chinmoy lui a écrit ces louanges :

« Nelson Mandela, vous avez souffert la torture suprême.
Vous êtes le sourire du plus-haut des Cieux
et le rêve de consolation de la terre.
Votre cœur a gagné le choix d’admiration du monde.
Au-dedans comme au-dehors, vous êtes la voix parfaite de la justice. »

o o o

« Non seulement l’Afrique du Sud, mais toute l’humanité
était enchaînée par l’apartheid.
Non seulement l’Afrique du Sud, mais toute l’humanité
se réveilla pour lutter pour la liberté.
Non seulement l’Afrique du Sud, mais toute l’humanité
gagna le combat pour la liberté. »

 

Sri Chinmoy en meeting avec le Président Nelson Mandela l’honore avec le « Lifting Up The World With A Oneness-Heart »

Samedi 27 mars 2010

Image de prévisualisation YouTube

En 1999, Sri Chinmoy lors d’un Christmas Treep en Afrique du Sud a rencontré le président Nelson Mandela et dans le cadre de ses actions « Lifting Up The World With a Oneness-Heart » «Soulever le monde avec un Cœur d’Unité ».

Filmé par Mridanga Spencer et Sanjaya Spettigue

Prix Nobel de la Paix

Samedi 24 octobre 2009

nobelsquare.gif
Prix Nobel de la Paix Sud Africains

La liste complète
des prix Nobel de la Paix
sur Wikipédia

http://fr.wikipedia.org/wiki/Prix_Nobel_de_la_paix

maired.gif