• Accueil
  • > Sri Chinmoy : Questions, réponses

Archive de la catégorie ‘Sri Chinmoy : Questions, réponses’

Réincarnation de l’âme du monde animal au monde humain

Lundi 10 octobre 2011

 

Question : Est-ce que l’âme accorde de l’importance à son anniversaire lorsqu’elle est dans une incarnation animale ?

 

srichinmoynidishunblogfr.jpgSri Chinmoy : Quand on voit certains animaux, on sait qu’ils vont être humains dans leur prochaine incarnation. Même s’ils sont dans un zoo, leur yeux et leur conscience semblent humains. Si l’animal est suffisamment mûr et évolué, s’il est sur le point de devenir un être humain, son âme observera son anniversaire.

 

© Extrait du livre « La promesse spéciale de l’âme » Centre Sri Chinmoy

L’âme, son incarnation, aujourd’hui et dans plusieurs millénaires. Propos de Sri Chinmoy Maître spirituel contemporain

Lundi 10 octobre 2011

Question : Un jour les âmes s’incarneront-elles différemment ?

srichinmoynidishunblogfr.jpgSri Chinmoy : Certains maîtres spirituels disent que dans le processus de l’évolution -cela peut prendre des milliers d’années voire encore plus longtemps, Dieu seul sait- les âmes descendront directement sur terre par le physique subtil, elles prendront forme humaine sans passer par le processus de la naissance. Nietzsche utilisait le mot « Surhomme » dans un sens vital, tandis que Sri Aurobindo l’utilisait dans un sens divin.

Aujourd’hui, nous sommes à la merci de la mort. La mort peut nous enlever à n’importe quel moment ; en buvant un verre d’eau ou en lisant le journal, nous pouvons mourir. Seuls les maîtres spirituels et les âmes très évoluées peuvent utiliser leur volonté consciente afin de déterminer le moment de leur mort. Mais dans le futur, lorsque les âmes descendront sur terre directement dans leur corps physique tout en restant pleinement conscientes, elles ne seront plus à la merci de la mort. Les âmes pourront rester sur terre afin de travailler et de manifester la Volonté de Dieu aussi longtemps qu’elles le souhaiteront. Elles auront de plus amples opportunités pour manifester Dieu car la mort ne pourra pas les enlever prématurément.

(suite…)

Vaincre le trac devant un public, propos de Sri Chinmoy

Dimanche 9 octobre 2011


Question :
Comment peut-on vaincre le trac lorsqu’on chante devant un public ?

srichinmoynidishunblogfr.jpgSri Chinmoy : Considérez tous les membres du public comme une seule personne et ressentez qu’il s’agit de vous-même. Le fait de voir beaucoup de gens vous regarder vous rend naturellement nerveux ; vous avez l’impression qu’ils vous jugent ou vous critiquent. Mais si vous les considérez tous comme vous-mêmes, vous ne serez pas nerveux. Lorsque vous chantez seul, même si vous ne chantez pas juste, vous n’êtes pas nerveux parce que personne ne vous écoute. Vous êtes à la fois le chanteur et le public. Ainsi, lorsque vous chantez en public, considérez le public entier comme une seule personne et puis dites-vous que cette personne, c’est vous-mêmes. Votre trac disparaîtra.

La régularité dans la vie spirituelle et la pratique de la méditation, propos de Sri Chinmoy, Maître spirituel

Samedi 8 octobre 2011


Question :
Pourquoi accordez-vous autant d’importance à la régularité dans la vie spirituelle ?

 

srichinmoynidishunblogfr.jpgSri Chinmoy : Nous mangeons régulièrement pour donner des forces à notre corps. Peut-être mangeons-nous presque la même nourriture tous les jours, mais nous devons manger régulièrement.

Dans la vie spirituelle, nous devons méditer régulièrement chaque jour et si nous appartenons à un Centre spirituel, nous devons participer à ses activités régulièrement. Cela renforcera notre être intérieur et assurera notre progrès continu.

 

© Extrait de « Problèms, problèms, are they reallly problèms? » Un livre de Sri Chinmoy à paraître en français

Dieu a-t-il besoin de l’homme ? Réponse d’un Maître spirituel indien, Sri Chinmoy

Mercredi 5 octobre 2011

Question* : Dieu a-t-il besoin de l’homme ? Avez-vous choisi le rôle qui est le vôtre en cette vie ? Peut-on établir un parallèle entre votre vie et celle du prophète biblique Samuel, ou encore avec la petite bergère de Fatima ?

srichinmoynidishunblogfr.jpgSri Chinmoy : Bien entendu, Dieu a besoin de l’homme. Dieu est à la fois le Créateur et la création. L’homme n’est autre que Dieu la création. Dieu a besoin de l’homme pour manifester Sa Lumière sur la terre, et l’homme a besoin de Dieu pour réaliser sa propre hauteur la plus élevée. Ainsi, Dieu le Créateur et Dieu la création ont-ils indéniablement besoin l’un de l’autre.

Je n’ai pas choisi le rôle qui est le mien dans la vie. Mon Pilote Intérieur m’a ordonné de servir ceux qui peuvent avoir besoin d’être guidés intérieurement par moi, et d’être leur maître spirituel. Il y a beaucoup de chercheurs de Dieu dans le monde entier qui sont en quête d’un maître spirituel.

Je ne me comparerais ni au prophète biblique Samuel, ni à la petite bergère de Fatima. Je ne suis qu’un amoureux de Dieu qui s’efforce d’être un instrument fervent et parfait de Sa Volonté. Mais je peux vous dire que Dieu peut fort bien conférer à d’autres les mêmes capacités extraordinaires qu’il a accordées au prophète Samuel et à la petite bergère de Fatima. Les Bénédictions de Dieu sont infinies, et Il a un Projet particulier pour chaque personne qui est prête et disposée à Le servir.

Samuel et la petite bergère de Fatima ont accomplit la Vision de Dieu d’une manière exemplaire. Chaque être humain, dans la création de Dieu devrait aussi s’efforcer de répondre aux attentes de Dieu. Toujours Le Satisfaire selon Sa Manière, voilà bien ce que Dieu attend de nous. Et un jour nous découvrirons que satisfaire Dieu, c’est se combler soi-même.

* Question préparée par Le révérend Don Antonio Tarzia Directur Général de la Maison d’Edition italienne Edizione Paoline et l’écrivain et journaliste Venanzio Ciampa de le RAI, la chaîne de télévision italienne.

© Extrait du livre en anglais « World-destruction : never, impossible ! » de Sri Chinmoy

Que choisir entre un mental qui questionne et un cœur qui accepte ?

Samedi 10 septembre 2011

Question : Que vaut-il mieux avoir : un mental qui questionne ou un cœur qui accepte ?

srichinmoynidishunblogfr.jpgSri Chinmoy : Voyons d’abord le mental qui questionne. Peut-être dites-vous : « Je pose des questions parce que je ne comprends pas. Je veux comprendre. » Mais sachez que le mental qui questionne est le précurseur du mental qui doute. Avec le mental interrogateur, on ne s’arrête jamais. Aujourd’hui vous questionnez quelqu’un, et demain vous doutez de lui. Et puisque vous doutez, vous questionnez. Aussi vaut-il mieux ne pas avoir un mental interrogateur. Si vous êtes en quête de la réalité avec un mental qui cherche, c’est bien. Mais dans l’autre cas, le mental interrogateur est soit le précurseur, soit l’ami intime du mental qui doute. Les deux sont très mauvais.

Le cœur qui accepte est toujours bon. Vous acceptez la Réalité, mais pas l’ignorance. Si vous acceptez ce que vous voyez, alors l’âme qui se trouve das le cœur rejettera ou transformera ce qui doit l’être. Vous ne rejetez rien vous-même ; vous ne faites qu’accepter la réalité telle que vous la voyez. Laissez à l’âme le soin de rejeter ou de transformer. C’est toujours la meilleur solution.

© Extrait de “A God Lover’s Earth-Heaven Life”(La vie terrestre d’un amoureux de Dieu) de Sri Chinmoy

Questions de journalistes à Sri Chinmoy sur les soulevés de poids, et ses soulevés de plus de 3 tonnes d’un bras

Vendredi 5 août 2011

srichinmoysoule768ve7063livresnidishunblogfr.jpg
Sri Chinmoy soulève 7063 livres (3203,72kg)

Question : Pourquoi pratiquez-vous la force athlétique ?

Sri Chinmoy : Je ne suis pas un haltérophile. Je suis un chercheur de Dieu et j’encourage chacun à méditer, à prier… J’espère seulement servir la lumière d’inspiration, montrer qu’avec la prière et la méditation il n’y a aucune limite à ce que nous pouvons accomplir… Sans ma vie de prière et de méditation, je suis sûr que je ne pourrais pas lever plus de 27 kilos.
En soulevant des poids, je souhaite inspirer d’autres personnes à extérioriser leur propre force intérieure. La force intérieure n’est pas mon monopole. Chacun en a. Elle doit seulement être extériorisée et utilisée à des fins positives et non destructives, car la force ne signifie pas agression. Elle signifie aller au-delà de soi-même et se vaincre soi-même.

Question :  Quels est précisément la relation entre votre recherche de paix et la force athlétique ?

Sri Chinmoy : Il existe un lien important entre ce que je fais aux États-Unis et ce que je fais lorsque je soulève des poids. En pratiquant la force, j’essaye de montrer que si l’on prie et l’on médite, on porte en avant sa force intérieure et la force intérieure n’est rien d’autre que la Paix. Aussi si quelqu’un est réellement fort intérieurement il est toujours en Paix. C’est uniquement à cause de l’insécurité que les individus et les nations se battent les uns contre les autres et essayent de montrer leur suprématie. Mais une fois que nous avons acquis de la force intérieure, nous nous sentons sécurisés, confiants. Notre insécurité disparait et nous obtenons une Paix durable… Quand notre mental est en Paix, quand la Paix inonde notre être tout entier, nous ne nous querellons plus avec les autres, nous ne parlons plus en mal d’eux… C’est ainsi que le monde vivra dans l’harmonie et le sentiment d’unité. La Paix est unité.

Question :  Que faites-vous avant de soulever une charge ?

Sri Chinmoy : Je me concentre le plus puissamment possible sur mes ressources intérieures et je médite sur la Force cosmique. J’essaye d’obtenir de la force universelle dans mon corps.

srichinmoygrosplansoule768veplusde3tonnesnidishunblogfr.jpg
Sri Chinmoy soulève le 27 nov. 924kg

Question : Ce doit être très difficile physiquement ? Est-ce douloureux ?

Sri Chinmoy : Non, ce n’est pas douloureux mais c’est une tâche immense et très épuisante. La force intérieure doit pouvoir venir en avant et le corps physique doit être prêt à recevoir la puissance qui vient de l’intérieur. Le corps physique doit être un instrument pur et parfait de l’esprit. Je soulève ces poids avec mon corps physique mais la force et la puissance viennent de l’intérieure… L’énergie n’a qu’une seule source et cette source est l’énergie spirituelle.

Question : Quelle différence y-a-t-il entre la force et la puissance ?

Sri Chinmoy : Il y a une grande différence entre la force et la puissance. La force prédomine dans le physique, avec le physique et pour le physique. La puissance est une performance intérieure. S’il y a une lutte acharnée entre la force et la puissance, la puissance gagnera toujours car la source de la puissance est infiniment plus grande que la force physique qu’aucun être humain ne pourra jamais avoir.


© Interview paru dans le mensuel « Le monde Inconnu » en 1987

 

Cours et deviens, deviens et cours Sri Chinmoy répond à des questions sur la course à pied

Dimanche 31 juillet 2011

 


coursescmtnidishunblogfr.jpg

Course du SCM
T à Paris

Question : Que signifie votre devise : « Cours et deviens, deviens et cours » ?

Sri Chinmoy : Lorsque nous courons, nous voyons nos capacités pleinement manifestées. Auparavant, nos capacités étaient latentes ; elles ne fonctionnaient pas en nous. Mais lorsque nous courons, nous faisons venir en avant nos capacités cachées et nous devenons capables de faire quelque chose et de devenir quelque chose.

Mais une fois devenus quelque chose, cela n’est pas tout. Nous devons continuer à avancer, parce que nous sommes des pèlerins éternels. Tout en nous se transcende sans cesse. Prenons le cas d’un enfant. Son premier objectif est d’apprendre l’alphabet. Il étudie et l’apprend. Mais après cela, va-t-il s’arrêter ? Non. Son second objectif sera d’aller à l’école ; et puis il voudra aller à l’université.

(suite…)

La depression. Solution sans auto complaisance. Réponse de Sri Chinmoy à la question

Jeudi 28 juillet 2011


Question :
Qu’est-ce qui provoque la dépression ?

srichinmoynidishunblogfr.jpgSri Chinmoy : La dépression survient lorsque nous ne voulons pas vivre dans la vérité ; nous voulons consciemment ou inconsciemment vivre dans l’ignorance, ou disons, dans le plaisir, et ce soit disant plaisir conduit inévitablement à la dépression. Qu’est-ce qui entraine la dépression ? Le fait que nous acceptions l’ignorance comme notre bien le plus précieux. Lorsque nous sommes pris dans le petit monde de l’ignorance et que nous ne pouvons pas aller au-delà, nous déprimons. Mais si, au lieu de représenter l’ignorance -de provenir de l’ignorance ou de vivre pour l’ignorance- nous vivons plutôt dans la lumière de l’âme et nous grandissons dans une lumière encore plus profonde, la plus profonde, une lumière comblante, alors nous ne pourrons pas rencontrer la dépression. Notre aspiration sincère pour la lumière réduira immédiatement notre dépression en cendres ou transformera notre dépression en aspiration constante.

(suite…)

Différences entre la prière et la méditation, propos de Sri Chinmoy

Mardi 26 juillet 2011


Question
 :
Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui commence tout juste à se familiariser avec la méditation pour l’aider à mieux l’intégrer à sa vie ?

srichinmoynidishunblogfr.jpgSri Chinmoy : La prière est un chemin et la méditation est un autre chemin. En Orient, en Inde, la méditation fait partie intégrante de l’existence et de la vie des gens, tandis qu’en Occident, c’est la prière. Lorsqu’on prie, on s’adresse à Dieu et lorsqu’on médite, on écoute Dieu. En Occident, les gens trouvent qu’il est facile de parler à Dieu, alors qu’il est difficile de méditer. Dans la méditation, Dieu entre en nous et nous inonde de Sa Paix, de Sa Lumière, de Sa Béatitude. Mais s’il nous est difficile de ressentir la présence de Dieu, il vaut mieux commencer avec la prière. Si nous trouvons difficile d’écouter Dieu, il vaut mieux commencer par parler à Dieu. Une fois que nous aurons établi la communication, nous pourrons avoir une conversation à double sens.

(suite…)

12345...8